ARGENT (SILVER)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Vers l'interdiction du NPD d'extrême droite en Allemagne

05/12/2012 | 22:20

(Actualisé avec fin de la réunion, réaction du NPD)

BERLIN, 5 décembre (Reuters) - L'Allemagne a fait un pas important vers l'interdiction du Parti national-démocrate (NPD), avec le vote mercredi des ministres de l'Intérieur des 16 Länder qui se sont prononcés pour la poursuite de la procédure judiciaire contre la formation d'extrême droite.

La recommandation des ministres des Etats fédérés doit être approuvée par les ministres-présidents, jeudi, avant un vote à la Chambre haute (Bundesrat), qui représente les 16 Länder, le 14 décembre.

Trois mois supplémentaires seront ensuite nécessaires pour que la question soit examinée par la Cour constitutionnelle de Karlsruhe, laissant planer le doute sur le fait qu'une interdiction puisse être prise avant les élections législatives de septembre 2013.

L'interdiction des partis politiques reste un sujet particulièrement sensible en Allemagne, marquée par le souvenir des persécutions politiques menées par les régimes nazi et communiste contre leurs opposants.

"Nous courons le risque politique de redorer le blason d'un parti qui est déjà en train de disparaître", a reconnu Hans-Peter Friedrich, le ministre de l'Intérieur, à l'issue de la réunion. "Il faudra que tout le monde se demande: en quoi cela sera-t-il profitable au NPD en terme de propagande ?"

Des militants du NPD, qui a déjà fait l'objet d'une tentative d'interdiction inaboutie en 2003, ont manifesté mercredi devant le bâtiment où se tenait la réunion des ministres, dans la station balnéaire de Warnemünde.

Au cours d'une conférence de presse, Holger Apfel, président du NPD, a affirmé qu'il ne croyait pas à l'interdiction de son parti.

"Un parti qui n'a rien fait d'interdit ne peut pas être interdit dans un Etat de droit", a-t-il dit, devant une bannière sur laquelle était écrit : "Par amour pour notre patrie".

Dieter Graumann, président du conseil central des juifs d'Allemagne, a de son côté salué la décision des ministres et a regretté que le NPD, qui obtient des scores électoraux assez élevés dans certains Länder pour bénéficier de financements publics, "reçoivent l'argent des contribuables pour diffuser sa propagande".

Le NPD, fondé en 1964 et jugé "raciste, antisémite et négationniste" par les services allemands de renseignement, est représenté dans les parlements de deux Länder et reçoit un million d'euros de financements publics par an. (Madeline Chambers, Sabine Siebold et Eril Kirschbaum; Agathe Machecourt et Julien Dury pour le service français)


© Reuters 2012
Toute l'actualité sur SILVER
24/06Les actions américaines grimpent alors que les attentes en matière d'inflation s'atténu..
MT
24/06Les actions américaines grimpent vendredi alors que les attentes en matière d'inflation..
MT
24/06Les actions bondissent à la mi-journée alors qu'une enquête montre que les attentes en ..
MT
24/06RAPPORT DE LA MI-JOURNÉE : Les actions américaines bondissent alors qu'une enquête influen..
MT
24/06MISE À JOUR DE MIDI SUR LES ETF : hausse des FNB du marché élargi ; les actions américaine..
MT
24/06Le commissaire australien chargé de la discrimination sexuelle appelle à un changement ..
ZR
24/06Mines AIC obtient des teneurs élevées en or et en cuivre à la mine Eloise
MT
24/06Navarre Minerals trouve une nouvelle minéralisation aurifère sur le prospect Langi Loga..
MT
23/06MISE À JOUR DES ETF À LA MI-JOURNÉE : les FNB du marché élargi sont en baisse ; les action..
MT
23/06Fabled Silver Gold recherche un million de dollars canadiens dans le cadre d'un placeme..
MT
Plus d'actualités
Graphique SILVER
Durée : Période :
Silver : Graphique analyse technique Silver | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique SILVER
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre