Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Chute inattendue des stocks de pétrole brut américain: -9,9 millions de barils

27/01/2021 | 17:27
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis sont reparties fortement à la baisse, inscrivant leur plus fort recul depuis juillet et surprenant les attentes des analystes.

Selon un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) diffusé mercredi, les stocks commerciaux de brut dans le pays ont dégonflé de 9,9 millions de barils (MB) la semaine close le 22 janvier 2021, par rapport à la semaine précédente.

La prévision médiane des analystes tablait au contraire sur une hausse de 1,5 MB.

Les cours du brut qui battaient nettement en retraite avant la parution du rapport hebdomadaire, sont immédiatement remontés dans le vert.

Le contrat sur le baril de WTI pour livraison en mars rebondissait de 1,03% à 53,14 dollars vers 16H00 GMT.

Les stocks d'or noir américain se sont établis à 476,7 millions de barils, encore 5% au-dessus de la moyenne établie sur cinq ans pour la même période.

Leur baisse s'explique notamment par une forte hausse des exportations à 3,35 millions de barils par jour contre 2,25 mbj la semaine d'avant. Les importations ont, quant à elle, décéléré de plus de 900.000 barils par jour pour s'établir à 5 mbj.

Les raffineries américaines ont aussi un peu ralenti leur cadence, fonctionnant à 81,7% de leurs capacités contre 82,5% il y a une semaine.

Dans les cuves de Cushing dans l'Oklahoma (Centre sud), où se trouve le pétrole WTI coté à New York, les réserves ont également fondu de 2,3 millions de barils.

Les réserves américaines d'essence ont augmenté de 2,5 millions de barils, alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 1,3 MB.

Les stocks de produits distillés (fioul et gaz de chauffage), qui sont également un baromètre de l'activité industrielle, ont reculé de 800.000 barils, proches des estimations des analystes qui misaient sur -500.000 barils.

Signe positif: la demande est très légèrement à la hausse pour la troisième semaine consécutive.

Le total des produits pétroliers distribués la semaine dernière est monté à 19,681 mbj contre 19,642 mbj la semaine d'avant.

Mais sur quatre semaines, la demande qui s'évalue à 18,9 mbj reste en retrait de 4,4% par rapport à la même période l'année dernière, avant l'apparition du Covid-19.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -0.10%67.16 Cours en différé.27.27%
WTI -0.33%63.291 Cours en différé.27.83%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
12:21Le pétrole recherché, nouveaux records en plus d'un an
AW
11:14L'Europe boursière en légère hausse, rassurée par Powell
RE
11:09Les Bourses européennes soulagées par la Fed, forte poussée des taux
AW
09:44Bourse Zurich: ouverture dans le rouge
AW
09:03Powell double la mise pendant que l'Europe croûle sous les publications
08:06Tokyo retrouve du tonus dans le sillage de Wall Street
AW
02:16Tokyo rebondit dans la foulée de Wall Street
AW
24/02Les marchés européens et Wall Street rebondissent
AW
24/02Le pétrole au plus haut depuis début janvier 2020
AW
24/02Les marchés européens prudents, Wall Street démarre en baisse
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière