Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

En baisse, le pétrole lorgne les stocks américains

21/04/2021 | 11:57
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole cédaient du terrain mercredi, pénalisés par la circulation du Covid-19 qui limite la consommation d'or noir et avant la publication par l'EIA de l'état des stocks de brut aux Etats-Unis plus tard dans la journée.

Vers 11h30, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 65,79 dollars à Londres, en recul de 1,17% par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTI pour le mois de juin, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, abandonnait 1,26%, à 61,88 dollars.

"Les craintes liées à la demande ont été remises sur le devant de la scène en raison de la forte augmentation des cas de coronavirus dans le monde", a souligné Stephen Brennock, analyste de PVM. Dans plusieurs parties du monde, la pandémie sévit avec une nouvelle vigueur, notamment en Inde, deuxième pays le plus peuplé, où près de 300'000 nouvelles contaminations ont été détectées en 24 heures.

Le marché attend également les prochaines données sur les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis, publiées par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) plus tard dans la journée. Mardi, la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier aux Etats-Unis, l'American Petroleum Institute (API), aux estimations jugées moins fiables, a indiqué que ceux-ci avaient grimpé de 0,4 million de barils dans le pays la semaine passée.

Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, ces stocks sont en revanche attendus en baisse par l'EIA, de l'ordre de 3,55 millions de barils, mais ceux d'essence en hausse de 1 million de barils.

"Les progrès apparents des pourparlers avec l'Iran" pèsent également sur les cours du brut, a estimé Jeffrey Halley, de Oanda, car ils pourraient déboucher sur "davantage de brut iranien officiel sur les marchés mondiaux si les sanctions sont assouplies."

Les négociateurs réunis à Vienne depuis début avril pour tenter de sauver l'accord sur le nucléaire iranien ont entamé mardi une nouvelle pause dans des négociations marquées par des "progrès" mais qui restent "difficiles" entre Américains et Iraniens.

afp/vj


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL -0.07%68.2 Cours en différé.32.01%
WTI -0.07%64.833 Cours en différé.34.68%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
01:01Une cyberattaque provoque la fermeture du plus grand oléoduc d'essence aux
AW
07/05Wall Street : clôture sur 5 records absolus malgré le NFP
CF
07/05Le pétrole en modeste hausse après l'emploi américain pourtant décevant
AW
07/05L'Europe boursière au plus haut après l'emploi aux États-Unis
RE
07/05Le point hebdo de l'investisseur : Des vents toujours porteurs
07/05La hausse des actions se poursuit avant l'emploi US
RE
07/05Le pétrole aborde la fin de semaine à l'équilibre
AW
07/05Les Bourses européennes en ordre dispersé vendredi
AW
07/05Tokyo a repris son souffle
AW
07/05BOURSE DE PARIS : Si tu relèves pas tes objectifs 2021, t'as raté ton année
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière