Milan (awp/afp) - L'Italie a dégagé en avril un excédent commercial de 4,8 milliards d'euros, grâce à la forte hausse des exportations et la baisse de la facture énergétique, a indiqué vendredi l'Institut national des statistiques (Istat).

La troisième économie de la zone euro a vu ses exportations grimper de 10,7% en avril sur un an, après une chute de 8,9% en mars.

Les importations ont quant à elles augmenté de 1,4%, repartant ainsi à la hausse après une baisse continue depuis mars 2023.

Le déficit de la balance énergétique s'est réduit à -3,8 milliards d'euros en avril, après -5,7 milliards d'euros pendant le même mois de l'an dernier.

Sur les quatre premiers mois de l'année, l'excédent commercial de l'Italie a atteint 17,6 milliards d'euros, contre 1,5 milliard sur la même période de 2023.

Les exportations d'articles pharmaceutiques, chimiques et botaniques (+50,7%), d'articles de sport et instruments de musique (+53,6%) et de denrées alimentaires, boissons et tabac (+19,3%) ont fortement augmenté.

Les pays qui ont le plus contribué à la hausse des exportations sont la Turquie (+70,6%), le Royaume-Uni (+42,3%), la Belgique (+20,2%), les pays de l'Opep (+18,2%), l'Espagne (+12,7%) et la France (+5,2%).

A l'inverse, les exportations vers la Suisse (-6,5%) et l'Autriche (-8%) ont diminué.

afp/jh