Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Matières premières  >  WTI       

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Le pétrole calme le jeu, perspectives toujours moroses pour la demande

12/11/2020 | 12:01
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre jeudi après une hausse continue cette semaine, limités par un environnement qui demeure incertain pour la demande d'or noir.

Vers 10H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier grignotait 0,11% par rapport à la clôture de mercredi, à 43,85 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour décembre grappillait 0,14% à 41,51 dollars.

Les deux cours de référence ont engrangé près de 8 dollars depuis le 2 novembre et se sont rapprochés en séance mercredi de leurs précédents sommets de la fin de l'été.

"La hausse du prix du pétrole brut perd de sa vigueur", a constaté Bjarne Schieldrop, analyste de Seb.

"Le vaccin (contre le Covid-19) n'est pas encore arrivé et le marché du pétrole n'est pas encore sorti d'affaire", a-t-il complété.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a d'ailleurs significativement revu en baisse jeudi ses prévisions pour la demande pétrolière mondiale cette année en raison de la deuxième vague de Covid-19 qui affecte l'Europe et les Etats-Unis.

Dans son rapport mensuel, l'agence ne prévoit pas d'effet immédiat de la découverte même rapide d'un vaccin, dont les effets positifs sur l'activité économique et la demande se feraient selon elle sentir seulement au second semestre de l'année prochaine.

Mercredi, c'est l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui a révisé à la baisse ses estimations de la demande mondiale de pétrole pour la fin de 2020 et 2021.

Les observateurs et acteurs du marché attendent désormais une action du cartel et de ses alliés.

L'Opep+ pourrait en effet décider prochainement de retarder "de trois à six mois" le retour sur le marché de 1,9 million de barils quotidiens prévu au 1er janvier, avance Bjornar Tonhaugen, de Rystad.

L'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publiera par ailleurs ses chiffres sur les stocks de brut dans le pays plus tard dans la journée. Selon la médiane d'analystes interrogés par l'agence Bloomberg, le marché s'attend à une baisse de 1,9 million de barils.

bp/js/lth


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GROUPE SEB S.A. -1.98%158.7 Cours en temps réel.6.51%
LONDON BRENT OIL 0.36%56.26 Cours en différé.7.08%
WTI 0.40%52.966 Cours en différé.8.49%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
02:22Tokyo avance avant la saison des résultats et après le FMI
AW
26/01Le pétrole stable avant la publication des stocks américains
AW
26/01Les Bourses européennes confirment leur rebond après l'ouverture de Wall Stre..
AW
26/01Les Bourses européennes repartent de l'avant
AW
26/01Le pétrole progresse, les investisseurs optimistes sur l'écart entre offre et
AW
26/01Les Bourses européennes rebondissent, mais la prudence reste de mise
AW
26/01Tokyo déçue par le retard du plan de relance américain
AW
26/01Tokyo attend son heure avant les résultats d'entreprises
AW
25/01Les Bourses mondiales rougissent, intimidées par la pandémie
AW
25/01Le pétrole commence la semaine du bon pied
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre