Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Le pétrole clôture au plus haut en plusieurs années

21/06/2021 | 23:11
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

CORRECTION revoici avec les pourcentages de hausse exacts pour brent et wti

New York (awp/afp) - Les prix du pétrole ont fini lundi à leur plus haut depuis octobre 2018, soutenus par la demande et l'élection du conservateur Ebrahim Raïssi en Iran, susceptible de compliquer les négociations sur le nucléaire iranien et de retarder le retour de millions de barils sur le marché.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août a fini à 74,90 dollars à Londres, en hausse de 1,89% ou 1,39 dollar par rapport à la clôture de vendredi.

A New York, le baril de WTI pour le mois de juillet a gagné 2,82% ou 2,02 dollars, à 73,66 dollars.

"Le scénario haussier est toujours intact grâce à une demande mondiale qui se redresse", explique Bjarne Schieldrop, analyste de Seb.

"L'élection d'Ebrahim Raïssi comme nouveau président iranien est susceptible de retarder le retour de son pétrole" sur le marché, a continué M. Schieldrop, mais pas de le faire "dérailler".

Le candidat ultra-conservateur, proclamé vainqueur samedi de l'élection présidentielle iranienne, doit succéder au modéré Hassan Rohani en août.

Bien qu'issu d'un courant politique se caractérisant par l'antiaméricanisme et le rejet de l'Occident, M. Raïssi a néanmoins rappelé pendant la campagne que la priorité était d'obtenir la levée des sanctions pour sortir le pays de l'ornière.

Au lendemain de son élection, plusieurs diplomates qui tentent de ressusciter l'accord sur le nucléaire iranien à Vienne, en Autriche, ont déclaré "se rapprocher" d'un accord mais des points d'achoppement demeurent.

"Si les prix se maintiennent jusqu'au début du mois prochain, cela ne fera qu'augmenter la probabilité que l'Opep+ ouvre davantage les vannes", ont par ailleurs averti Warren Patterson et Wenyu Yao, d'ING.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés se retrouvent le 1er juillet par visioconférence pour statuer sur leurs quotas de production à compter du mois d'août.

bp-dho/oaa


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 0.87%74.19 Cours en différé.42.40%
WTI 0.50%72.059 Cours en différé.48.80%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
23/07Wall Street : carton plein de records absolus, +2% en hebdo
CF
23/07Le pétrole consolide, entre demande soutenue et crainte du Covid-19
AW
23/07ALIMENTAIRES : Matières premières: l'or ternit, le plomb étincelle et le sucre
AW
23/07Les Bourses occidentales optimistes, avec les perspectives de croissance
AW
23/07L'appétit pour le risque domine la fin de semaine
RE
23/07Les marchés actions européens soutenus par de bons indicateurs d'activité
AW
23/07Le pétrole fait du sur place après avoir recouvré ses pertes du début de sema..
AW
22/07Les Bourses en ordre dispersé, pas de surprise du côté de la BCE
AW
22/07Le pétrole poursuit sur sa lancée, tiré par la demande
AW
22/07GASTRONOMIE : le chef du Pont de Brent s'installe à l'école hôtelière de Glion
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière