Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

PÉTROLE WTI (WTI)

Temps Différé OTC Data Services  -  06:19 08/12/2022
72.66 USD   +0.15%
06:20La société norvégienne Noreco va lancer une nouvelle obligation convertible subordonnée dans le cadre d'une offre d'échange de 267 millions de dollars
MT
05:56Equinor offre 130 millions de dollars pour obtenir une concession éolienne offshore aux États-Unis
MT
05:16Fitch maintient les notes de Shell en raison de son modèle commercial diversifié et de son important désendettement.
MT
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Le repli des rendements obligataires et du dollar profite aux marchés actions

04/10/2022 | 22:59

New York (awp/afp) - Les marchés boursiers ont été catapultés mardi par un regain d'appétit pour le risque, les investisseurs tablant de nouveau sur plus de mansuétude des banques centrales devant la détérioration de l'activité économique.

Les places européennes ont fini une séance éclatante: +4,24% à Paris, +3,78% à Francfort, +3,42% à Milan et +2,57% à Londres. A Zurich, le SMI a gagné 2,92%.

A la Bourse de New York, l'indice Dow Jones a gagné 2,80%, le Nasdaq a grimpé de 3,34% et l'indice élargi S&P 500 de 3,06%.

Sur deux jours, les indices ont rebondi de plus de 5% après un mois de septembre désastreux.

L'espoir des investisseurs d'un atterrissage en douceur de l'économie renaît et repose sur le fait que les banques centrales du monde entier ralentissent ou finissent par ralentir le rythme de leur politique de resserrement monétaire", selon Konstantin Oldenburger, de CMC Market.

Les investisseurs, après avoir témoigné une désaffection pour les actions le mois dernier en raison des craintes accrues de récession, ont franchement apprécié lundi la publication d'un ralentissement de l'activité dans le secteur manufacturier aux États-Unis et en Europe qui, pour certains, pourrait conduire les banques centrales à ralentir la cadence du resserrement monétaire.

Ces médiocres performances "sont vues comme un élément positif en ce qui concerne la politique monétaire de la Fed", a souligné Art Hogan de B. Riley Wealth Management.

Nourrissant cet espoir, la banque centrale d'Australie n'a relevé mardi son principal taux directeur que de 0,25 point de pourcentage, contre 0,50 point attendu.

Mais "la situation conjoncturelle ne s'est pas encore apaisée et la dynamique inflationniste et la guerre en Ukraine doivent également être considérées comme un facteur de stress", tempère Andreas Lipkow pour Comdirect.

Il faudra sans doute du temps pour voir l'inflation ralentir aux États-Unis, a averti mardi un responsable de la banque centrale américaine (Fed), soulignant que le marché du travail restait très tendu, avec une pénurie de travailleurs.

La situation du marché de l'emploi américain en septembre sera publiée vendredi.

Les actions profitaient de la poursuite de la baisse conséquente des rendements souverains, qui avaient bondi à des plus hauts depuis au moins 10 ans la semaine dernière.

Après avoir frôlé les 4% la semaine passée, le taux d'emprunt américain à 10 ans n'était plus qu'à 3,61% vers 20H00 GMT. Le taux allemand pour la même échéance, qui fait référence en Europe, est passé de 2,22% à 1,87%.

Signe d'un regain d'appétit pour le risque, le dollar perdait du terrain face à l'euro et à la livre mardi: l'euro avançait de 1,69% à 0,9992 dollar, et la livre de 1,37% à 1,1477 dollar, vers 20H00 GMT.

Tous les secteurs ont progressé, valeurs de croissance comme valeurs cycliques, mais aussi l'or, l'argent, le pétrole et les cryptomonnaies.

Les craintes concernant Credit Suisse, en proie à des rumeurs de faillite, se sont estompées: le titre est remonté de plus de 8% après avoir décroché de plus de 10% lundi en séance.

Un trimestre au levain pour les sandwichs Greggs ___

La sandwicherie britannique Greggs a bondi de plus de 10% à 1.901 pence, après de bons chiffres trimestriels.

L'énergie contrastée ___

Le géant allemand de l'énergie RWE (+4,56% à 39,56 euros), longtemps l'un des plus gros émetteurs de CO2 d'Europe, a annoncé mardi vouloir arrêter la production d'électricité au charbon d'ici à 2030 dans le bassin minier rhénan, avançant de huit ans ses plans. L'action a grimpé de 4,56%, à 39,56 euros.

L'électricien britannique Drax, dont le recours à la biomasse pour verdir sa production est critiqué, dévissait lui de 5,73% à 568 pence, mardi en fin d'après-midi à la Bourse de Londres, après la diffusion lundi d'un documentaire de la BBC assurant que le groupe coupe des arbres appartenant à des forêts ancestrales au Canada.

Elon Musk de nouveau sur Twitter ___

Twitter a conclu sur un bond de 22,24% à 52 dollars, après avoir confirmé que le richissime patron de Tesla, Elon Musk, était de nouveau partant pour racheter le réseau social au prix initialement affiché lors de sa première offre en avril.

Cette décision intervient deux semaines avant qu'Elon Musk ne soit convoqué au tribunal pour rupture de promesse d'achat.

Du côté du pétrole et du gaz ___

Les prix du pétrole ont été dopés mardi par des spéculations sur une baisse de production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+), tandis que le gaz naturel pâtissait de prévisions météo douces en Europe.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a gagné 3,36% à 91,80 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison le même mois a grimpé de 3,45% à 86,52 dollars, au plus haut en trois semaines.

afp/rp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BRENT OIL 0.56%77.75 Cours en différé.6.41%
CAC 40 -0.41%6660.59 Cours en temps réel.-6.50%
CDAX -0.65%1260.42 Cours en différé.-14.80%
DOW JONES INDUSTRIAL 0.00%33597.92 Cours en temps réel.-7.55%
FTSE 100 -0.43%7489.19 Cours en différé.1.85%
HONG KONG HANG SENG 2.68%19311.9 Cours en différé.-16.91%
IBEX 35 -0.50%8290.5 Cours en différé.-4.38%
NASDAQ COMPOSITE -0.51%10958.55 Cours en temps réel.-29.59%
SMI -0.89%11009.95 Cours en différé.-13.72%
SPI -0.98%14019.42 Cours en différé.-13.90%
SWITZERLAND SWISS LEADER -0.84%1680.41 Cours en différé.-18.09%
WTI 0.14%72.657 Cours en différé.2.68%
Toute l'actualité sur WTI
06:20La société norvégienne Noreco va lancer une nouvelle obligation convertible subordonnée..
MT
05:56Equinor offre 130 millions de dollars pour obtenir une concession éolienne offshore aux..
MT
05:16Fitch maintient les notes de Shell en raison de son modèle commercial diversifié et de ..
MT
04:35Le géant de l'énergie BP reprend ses activités dans sa raffinerie néerlandaise après av..
MT
04:02La roupie s'apprécie à l'ouverture en raison de la faiblesse du dollar et des prix du p..
ZR
03:54Le pétrole et le gaz naturel ont un nouveau président
MT
03:42Les actions indiennes vont chuter pour la troisième journée en raison des inquiétudes l..
ZR
03:33Les actions asiatiques sont en hausse malgré les inquiétudes concernant la croissance m..
ZR
03:32Oil & Natural Gas signe un protocole d'accord avec Shell pour étudier conjointement la ..
MT
03:13Les prix du pétrole restent stables après avoir atteint leur plus bas niveau depuis 202..
ZR
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zonebourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière