Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Pétrole: le baril londonien sous 50 dollars pour la première fois depuis 2017

05/03/2020 | 21:18
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Le baril londonien a terminé jeudi à son plus bas niveau en deux ans et demi, les investisseurs se demandant si la Russie allait accepter la proposition de l'Opep de réduire encore plus sa production pour enrayer la chute des cours liée au coronavirus.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai a perdu 2,2% ou 1,14 dollar à 49,99 dollars, un niveau plus vu depuis juillet 2017.

A New York, le baril américain de WTI pour avril a lui perdu 1,9% ou 88 cents à 45,90 dollars.

Réunis à Vienne, les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ont proposé jeudi une coupe drastique de 1,5 million de barils par jour jusque fin juin 2020 pour faire face à la forte baisse de la demande, affectée par l'épidémie de pneumonie virale.

Cette recommandation doit désormais être acceptée vendredi par les 10 partenaires extérieurs de l'organisation, dont la Russie.

"Si l'Arabie saoudite semble avoir réussi à persuader les autres membres de l'Opep de soutenir cette décision, la Russie reste sceptique", prévient Robbie Fraser de Schneider Electric.

Deuxième producteur mondial de brut derrière les États-Unis et devant l'Arabie saoudite, Moscou a en effet basé ses prévisions budgétaires sur un baril à 42,4 dollars et répète se satisfaire du niveau actuel des prix.

Pour les majors russes, tout baril retiré du marché implique une baisse des rentrées financières et le risque de céder des parts de marché aux Etats-Unis qui inondent la planète de leur pétrole de schiste.

Depuis début 2017, l'Opep et ses alliés sont liés par un accord de réduction de leur production quotidienne. Révisé en décembre, il vise à retirer 1,7 million de barils du marché.

De son côté, l'Arabie saoudite s'est engagée à ôter 400.000 barils de plus à titre personnel.

Par ailleurs, la production libyenne a chuté de manière spectaculaire depuis près d'un mois et demi après des blocages de terminaux pétroliers par des opposants au régime.

"En résumé, avec ou sans accord, il n'y aucune garantie que la réunion de Vienne ait un impact majeur sur le niveau actuel de production ou sur les exportations", prédit M. Fraser, étant donné que les coupes actuelles dépassent déjà largement les termes de l'accord de réduction.

Plusieurs analystes estimaient toutefois qu'un refus de la Russie ferait probablement encore plus chuter les cours de l'or noir.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) 0.43%1.1322 Cours en différé.-7.45%
LONDON BRENT OIL 0.20%75.47 Cours en différé.42.28%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 0.63%394.5192 Cours en différé.45.54%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.29%35.15 Cours en clôture.0.43%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -0.26%166.76 Cours en temps réel.36.64%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.44%73.67981 Cours en différé.0.47%
WTI 0.28%72.059 Cours en différé.40.14%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
16:19Les marchés mondiaux en pause après les montagnes russes
AW
12:02Le pétrole toujours en marche avant, rassuré sur la demande
AW
11:20Les marchés moins inquiets du variant Omicron
AW
07:28Technip Energies remporte un contrat pour un projet au large des Emirats arabes unis
DJ
05:00Reliance Industries forme une coentreprise de 2 milliards de dollars avec une société c..
MT
04:20BP rachète la société américaine de recharge de véhicules électriques AMPLY Power
MT
03:39L'unité Rex International révèle la production de pétrole du mois de novembre sur le ch..
MT
02:18Tokyo poursuit son élan, de plus en plus rassurée sur Omicron
AW
07/12Les marchés mondiaux retrouvent le sourire, soulagés par rapport à Omicron
AW
07/12Les actions américaines progressent alors que les inquiétudes liées à l'Omicron s'estom..
MT
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière