Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Timide rebond des marchés boursiers après la panique liée à Omicron

29/11/2021 | 22:59
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Les marchés sont remontés lundi, certains timidement, ne comblant que partiellement leurs pertes de vendredi causées par la propagation d'un nouveau variant du coronavirus susceptible de peser sur l'économie.

À Wall Street, le Dow Jones a avancé de 0,68%, loin de rattraper sa pire séance de l'année vendredi (-2,53%) intervenue dans un marché peu étoffé au lendemain du jour férié de Thanksgiving. L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a regagné une bonne partie du terrain perdu, prenant 1,88% après une perte de 2,23% la veille. Le S&P 500 a avancé de 1,32%.

L'Europe a cédé quelques gains au cours de l'après-midi, pour finir sur un rebond modeste, à Paris (+0,54%), Francfort (+0,16%), Londres (+0,94%) et Milan (+0,83%). A Zurich, le SMI a gagné 0,18%.

Avant le choc de vendredi, les marchés avaient enchaîné plusieurs semaines de hausse continue.

"La confiance des investisseurs a été ébranlée", souligne Michael Hewson, analyste de CMC Markets, qui considère que le rebond peut être considéré "au mieux comme prudent", notamment en raison "de la perspective du variant Omicron encore plus infectieux".

Ce nouveau variant présente "un risque très élevé" au niveau mondial, a mis en garde l'OMS lundi, tandis que les experts de marché voient d'un mauvais oeil un retour à des restrictions de mobilité de Tokyo à Londres qui nuisent inévitablement à l'activité économique.

"Les marchés semblent moins s'inquiéter de la perspective d'un nouveau variant que de la réaction des gouvernements, bien plus agressive que précédemment", explique M. Hewson.

Il n'y a "pas de raison de paniquer" face à la propagation du nouveau variant du Covid-19 a affirmé lundi le président américain Joe Biden, dans un discours à la Maison Blanche.

"Le consensus est que le marché a probablement eu une réaction exagérée", a pour sa part estimé Art Hogan de National Securities.

Rebond limité pour le pétrole ___

Le rebond des cours du pétrole a finalement été limité lundi après le plongeon de vendredi.

La semaine s'annonce mouvementée entre évaluation de la demande, négociations sur le nucléaire iranien et réunion de l'Opep+.

Le baril américain de WTI pour livraison en janvier est remonté de 2,64% à 69,95 dollars, celui de Brent de la mer du Nord du même mois n'a repris que 0,99% à 73,44 dollars.

Les valeurs pétrolières sont remontées, comme TotalEnergies à Paris (+1,65% à 41,20 euros). Les entreprises du secteur de l'énergie en général ont eu le vent en poupe, comme EON (+1,76% à 10,99 euros) ou RWE (+2,67% à 35,05 euros) à Francfort.

Après avoir gagné près de 1% par rapport au billet vert vendredi, l'euro perdait du terrain face au dollar, lâchant 0,36% à 1,1276 dollar vers 20H00 GMT.

Le bitcoin profitait également du rebond général des marchés, s'appréciant de 2,98% à 58.018 dollars, après une hausse déjà marquée dimanche (+3,14%).

Dernier gazouillis pour Jack Dorsey ___

Twitter a annoncé lundi le départ, avec effet immédiat, de son directeur général et cofondateur Jack Dorsey qui va être remplacé par le directeur technologique du groupe, Parag Agrawal. Après une brève suspension dans l'attente de l'annonce, le titre a terminé en repli de 2,78% à 45,76 dollars.

L'automobile embourbée ___

Le secteur automobile français n'a pas réussi à redémarrer, après la révision à la baisse par l'équipementier Faurecia de ses objectifs financiers pour 2021. L'entreprise a annoncé un nouveau recul de la production automobile en Europe ainsi que des "difficultés opérationnelles" dans un projet aux Etats-Unis et a dérapé de 7,93% à 37,14 euros. En Allemagne, Continental a aussi perdu 4,22% après une recommandation de vente de Goldman Sachs.

BT grimpe ___

Le titre de l'opérateur télécoms britannique BT a grimpé de 6,10% à 163 pence à Londres après avoir gagné jusqu'à 9,5% sur des rumeurs d'offre publique d'achat rapportées dans la presse britannique, avant d'être démenties par le groupe indien Reliance Industries.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -1.75%7068.59 Cours en temps réel.-1.18%
CDAX -1.98%1452.96 Cours en différé.-1.78%
DJ INDUSTRIAL -1.30%34265.37 Cours en différé.-5.70%
FTSE 100 -1.20%7494.13 Cours en différé.1.48%
HANG SENG 0.00%24917.03 Cours en temps réel.6.49%
IBEX 35 -1.36%8694.7 Cours en différé.-0.22%
LONDON BRENT OIL 0.37%87.7 Cours en différé.12.18%
NASDAQ COMP. -2.72%13768.921815 Cours en temps réel.-11.99%
S&P 500 -1.89%4397.94 Cours en différé.-7.73%
SMI -1.63%12355.54 Cours en différé.-4.04%
SPI -1.63%15666.1 Cours en différé.-4.73%
SWITZERLAND SWISS LEADER -1.90%1974.54 Cours en différé.-4.57%
WTI 0.84%84.763 Cours en différé.11.56%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
21/01Le pétrole se replie dans le sillage de la chute du marché boursier
AW
21/01Les actions américaines chutent à leur plus bas niveau depuis 2022, le Nasdaq perd 12% ..
MT
21/01Les actions canadiennes subissent 3 jours de pertes pour un total de 650 Pts
MT
21/01Les actions du secteur de l'énergie terminent près de leur plus bas niveau intrajournal..
MT
21/01Le nombre d'appareils de forage pétrolier aux États-Unis augmente d'une unité cette sem..
MT
21/01Suncor Énergie cherche des acheteurs pour ses actifs pétroliers et gaziers en Norvège
MT
21/01FIRST OIL : Compte des appareils de forage Baker Hughes
MT
21/01Les actions baissent à la mi-journée avec les rendements du Trésor, le pétrole brut et ..
MT
21/01Les valeurs énergétiques en baisse vendredi en raison de la chute du pétrole brut
MT
21/01Les marchés corrigent, la nervosité s'installe avant la Fed
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière