Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Acrouan

30
Profil Communauté
Homme, né en 1937, Hauts-de-Seine, Architecte en retraite
Inscrit depuis le 24-11-2003
Nbr de mess. publiés 10091
Nbr de réac. publiés 133
Nbr de Suiveurs 30
Nbr de reco. reçues 4498
Nbr de reco. données 18438
Qui le recommande le + clofab55
Qui lui répond le + MonaSo
Il recommande le + clofab55
Il répond le + à laurent77
Membres favoris (3)
Tous les membres favoris
Membres suiveurs (30)
Tous les membres suiveurs
Ses discussions créées
 
acrouan
Le 11/01/2019 11:40
arrow option
A bien rebondi sur 7.40 depuis 12/2019
9.47 (+1,72%) ce 11/01/2019 à 11:30
1
  
acrouan
Le 09/01/2019 19:53
arrow option
Après le beau signal d’achat fin décembre vers 14.40€ >
1er objectif > R = 18.88 à +8%
(c) le 09/01/2019 = 17.46
  
  
acrouan
Le 09/01/2019 19:14
arrow option
Jouer la maison individuelle ne semble pas idiot (amha) !
Prise le 31/12/18 à 5.46€...On va voir.
6.10 ce 09/01/19.
Je prends le relais de REEMAK...en 2016
  
  
acrouan
Le 05/01/2019 19:51
arrow option
Bientôt bonne à prendre ?
Appui sur S1 = 15.80
  
  
acrouan
Le 16/05/2018 21:49
arrow option
CACophonie FOOT
Les joueurs de foot actuels confondent le foot et le rugby ! Toutes leurs passes sont vers l'arrière.
Le but que vient de prendre (c.onnement) Marseille en est un bel exemple...
Mais où sont les passes en profondeur de plus de 50 mètres d'un Platini et d'autres ?
Tous ces mercenaires du foot actuel n'ont pas encore compris que pour marquer des buts, il faut commencer par être dans la moitié de terrain des adversaires...et pas dans la sienne !
Nuls de nuls.
  
  
acrouan
Le 18/12/2017 19:39
arrow option
Coup de poker > reprendre du NEO à 24€ et viser 29.77€ voir plus
Mais vaut mieux attendre un vrai signal qui n’y est pas vraiment pr le mmt !
  
  
acrouan
Le 04/12/2017 17:14
arrow option
Tentative de signal de rebond > Affaire à suivre...
La MMA(20) cherche à se redresser, mais la ZB'S1 = 102,90€ lui tend encore les bras !
  
  
acrouan
Le 27/10/2017 17:55
arrow option
Haussier Cours d'entrée : 11.35 | Objectif : 13.1 | Stop : 10.75
Semble bonne à prendre pour le LT. +ht/jr = 11.47€ et (c) = 11.35€ avec +3,75%
Objectif 18 à 20 mois : 20€
  
  
acrouan
Le 13/09/2017 14:49
arrow option
Bon à prendre à 26.51€ ?
1
  
acrouan
Le 07/12/2016 19:20
arrow option
Lorsqu'il y aura "rebond"...ce sera un "beau rebond" !
ZB'S1 = 15,470€ et (c) = 15,565€ avec (encore) -1,64% ----->
https://www.zonebourse.com/x/wmBWn4ww
A surveiller...
  
  
acrouan
Le 30/09/2016 19:21
arrow option
Certains voient un objectif de 7€ et même "Investir" de 10€ ! Les paris sont ouverts...
1
  
acrouan
Le 11/08/2016 22:09
arrow option
Haussier Cours d'entrée : 46.7 | Objectif : 47.42
ZB'R1 = 47,42€ à slmt +1,54% ------->
(c) = 46,70€ avec +0,16% et +ht/jr = 47,00€
Devrait passer la ZB'R1 un de ces jrs
  
  
acrouan
Le 16/03/2015 22:08
arrow option
Haussier Cours d'entrée : 157 | Objectif : 165
+ht/jour à la (c) = 157€ avec +2,28%
  
  
acrouan
Le 17/11/2014 09:01
arrow option
B 4165,66
  
  
acrouan
Le 17/06/2014 16:51
arrow option
Pour quand ce dividende exceptionnel annoncé de 13€ par action ?
Rendement = 65% !
L'hebdo Investir dit :
"Suite à la cession de ses actifs allemands, la foncière compte distribuer un div. exceptionnel de 13 € par action, puis lancer une OPRA sur son capital flottant (2,6%), au prix de l'ANR.
Qui en sait plus ?
Il me semble que l'AGM FDL avait lieu hier 16/06 à 16:30.
PS : le div. normal de 2013 (1,05 €) a déjà été détaché le 09/05/2014.
2
  
acrouan
Le 23/12/2013 18:07
arrow option
"Investir" donne un objectif de 160 €...Son rdmt est de 8%. Un joli pari à faire (?)
2
  
acrouan
Le 10/10/2012 19:48
arrow option
Beau plongeon en ce mmt !
1
  
acrouan
Le 14/09/2012 16:41
arrow option
Par contre, le 07/09 UBS avait dégradé EO à "Vendre"' !
Avec un objectif de 12 € !
Alors que le cours était #14,735€...
Au plus haut/jour EO est monté aujourd'hui à 15,480€...
Bien vu, UBS !
Différence : 5% !
q:-))
7
  
acrouan
Le 14/09/2012 09:30
arrow option
Haussier Cours d'entrée : 14.94 | Objectif : 25
Recommandation GS sur EO >
FAURECIA
Goldman Sachs
Recommandation à "acheter".
Cours de clôture: 14,57 euros
Objectif de cours relevé à 25 contre 22 euros.
  
  
acrouan
Le 02/09/2012 18:33
arrow option
Jeu septembre
Les règles : Indiquez votre objectif CAC dans le titre de votre post. Calcul points : 20 (H/B) + 1 à 20 points (Objectif) + 20 si pile (sans décimales). Vote avant 9h00. Bonne chance à tous.
4
  
acrouan
Le 04/05/2012 23:17
arrow option
Un autre "big problem" qui nous attend...quelle que soit l'issue de dimanche soir >

> D'après une INTERVIEW DU FIGARO.
Qui donne une vision réaliste, avec tout le recul nécessaire, pour analyser un problème de civilisation qui nous attend, nous ou nos enfants……. EXPLOSIF !
 
Le Figaro a interviewé Christopher Caldwell, journaliste américain, dont le livre :
« Une révolution sous nos yeux ; Comment l'islam va changer la France et l'Europe* » vient de sortir en France.

-- Extraits.

« L'immigration, quelles que soient les circonstances historiques, produit toujours des conflits économiques, sociaux ou culturels. La diversité n'est pas une richesse comme le proclament certains politiques de gauche comme de droite lorsqu'elle est subie.»
« Aux États-Unis, nous connaissons aussi le phénomène de l'immigration. La grande vague migratoire, au cours des dernières décennies, est surgie du Mexique, d'Amérique Centrale ou d'Amérique du Sud. Or cette culture n'est pas étrangère aux États-Unis, pays qui compte depuis l'origine une forte minorité catholique. Les gens qui viennent d'Amérique du Sud sont très pauvres, mais leurs références et leurs façons de vivre sont à peu près similaires à celles des Siciliens, dont descendent la grande majorité des citoyens italo-américains. Avec nos immigrés, nous n'avons donc pas un problème culturel comme vous, car ce sont des judéo-chrétiens et nous aussi.» 
« L'islam est une culture religieuse qui veut structurer la société. Est-ce compatible avec la tradition européenne ? Non. 
La France va imploser dans 15 ou 20 ans dans le sang et les larmes. C'est maintenant irréversible. sauf....

Tous vos dirigeants, hormis De Gaulle, n'ont pas été responsables et visionnaires.
Aujourd'hui, ceux qui gouvernent la France n'ont pas la capacité à réagir face à ce drame programmé.
D'autres demain vont se plier aux exigences des islamiques et vont collaborer. Vous subirez la Charia.» 

« Vous me demandez en quoi l'immigration en Europe concerne les Américains. Ce n'est pas pour en tirer des leçons pour les États-Unis, car la situation est très différente. En fait, les Américains s'y intéressent pour des raisons géostratégiques : leur interrogation porte sur les populations non assimilées de l'Europe, vues comme des sources potentielles de terrorisme ou d'anti-américanisme.» 
« Dans une démocratie, il faut partager des règles. Or deux cultures incarnant des visions différentes du monde ont du mal à s'accorder sur de telles règles. Cela ne veut pas dire qu'il est impossible d'y parvenir, mais que c'est difficile.»
« Verrons-nous un jour un féminisme musulman ? Je ne sais pas. Ce que je sais, aujourd'hui, c'est que la conception occidentale de la femme ne s'accorde pas avec la conception arabo-musulmane de la femme. » 
« Ce sont les mêmes problèmes qui reviennent d'une manière ou d'une autre (partout en Europe). Pour commencer, l'intégration des immigrés s'apparente globalement à un échec. Et les mêmes questions sont posées partout : les taux de chômage et de délinquance supérieurs à la moyenne dans les quartiers peuplés de migrants, les revendications concernant les prescriptions alimentaires islamiques, les demandes de séparation des sexes à l'hôpital ou dans les activités sportives, la recherche d'interlocuteurs musulmans modérés…Quand on voyage d'un pays européen à l'autre, comme je l'ai fait pendant plusieurs années, on entend les mêmes préoccupations, les mêmes mots, et jusqu'aux mêmes blagues...
Quand vous allez vous réveiller, il sera trop tard.»
« Si l'on cherche une différence entre pays européens quant au traitement de l'immigration, elle est précisément là : en France, la parole est verrouillée, contrairement à la Grande-Bretagne , à l'Italie ou à l'Allemagne.
Pierre-André Taguieff a raison quand il évoque l'idéologie de l'« immigrationnisme ». Chez vous, il est presque illégal d'avoir une réflexion négative sur un phénomène qui, comme tout fait de société, ne devrait pas échapper à l'esprit critique. 
La France va  payer très cher son "politiquement correct".» 
« Ce qui m'inquiète pour vous, c'est que la situation européenne commence à ressembler au problème racial qui a longtemps empoisonné la vie américaine. Cela ne veut pas dire qu'il n'existe aucune solution pour l'Europe, ni que deux groupes ethniques ne peuvent pas travailler ensemble pour bâtir quelque chose qui soit mutuellement satisfaisant. 
Mais il faut avoir conscience que l'Europe fait désormais face à un problème durable. Chez nous, il a duré trois cent cinquante ans… Je pense que les enjeux de ce problème sont encore plus grands que ne le pensent les Européens.»

« Une culture religieuse forte et un système contractuel basé sur la tolérance sont difficiles à concilier parce que, dans une telle rencontre, c'est toujours le côté qui ne veut pas négocier qui a l'avantage. Une religion qui ne doute pas de soi et qui prétend structurer toute l'organisation sociale mondiale, comme l'islam, n'est pas prête à transiger. » 
« En Belgique, la communauté belgo-marocaine, relativement bien intégrée, affiche un indicateur conjoncturel de fécondité deux fois et demi plus élevé que celui des Belges autochtones. A Bruxelles, où le quart des habitants sont des citoyens étrangers et où plus de la moitié des enfants nés en 2006 étaient nés de musulmans (56 %), les six prénoms de garçons les plus courants parmi ces nouveau-nés étaient Mohamed, Rayan, Ayoub, Mehdi, Amine et Hamza. Boumédienne avait bien dit en 1974 à la tribune de l'Onu que les ventres des femmes musulmanes remplaceront les fusils et les canons pour conquérir l'Europe".» 
« Le problème fondamental de l'Europe avec l'islam, et avec l'immigration en général, c'est qu'en Europe, les communautés les plus fortes ne sont, culturellement parlant, pas du tout européennes. Malgré la grande variété de mesures prises pour le résoudre – multiculturalisme en Hollande, laïcité en France, laisser-faire en Grande-Bretagne, pointillisme constitutionnel en Allemagne – ce problème existe dans tous les pays européens. C'est avec l'islam et l'immigration que l'Europe a un problème et non avec l'usage impropre de certains moyens mis en place pour le traiter.»
« Il est sûr que l'Europe sortira changée de sa confrontation avec l'islam. Il est bien moins sûr que ce dernier se révèle assimilable. Pour l'heure, l'islam est en meilleure position pour l'emporter à la fois démographiquement, c'est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage paraît moins net. »
« Quand une culture peu sûre d'elle, malléable et relativiste, rencontre une culture ancrée, confiante et renforcée par des doctrines communes et surtout religieuses, c'est généralement la première qui change pour s'adapter à la seconde car elle a perdu les moyens de réagir. Il n'y a que le nationalisme qui pourra vous sauver. La guerre en ex-Yougoslavie en est un exemple. Les musulmans, craintifs et soumis lorsqu'une autorité les domine, n'imposeront pas leur manière de vivre à celle-ci, à l'instar de chez vous. Allez visiter la Croatie, la Serbie ou bien plus près de chez vous la Corse. Pourtant dans cette île ils représentent 10% de la population autochtone et n'inquiètent pas outre mesure les Corses. N'oubliez pas que ces trois peuples, comme par hasard, était les seuls en Europe à se libérer du joug nazi sans l'aide de personne. Il en est ou sera de même avec l'occupation musulmane car le patriotisme est leur ciment . On dit bien chez vous "on ne fait pas d'omelette sans casser d’œufs "»...Non ?
   
(Reproduction encouragée)

CHARLIE.

Qu'en pensez-vous ?
5
  
acrouan
Le 01/05/2012 22:53
arrow option
BILAN DE NS > Un peu de courage...Lisez-le...
L’auteur Jean Marichez, Ingénieur ICAM retraité, habitant de Montmélian depuis 1994, est chercheur à l’Ecole de la Paix de Grenoble et plutôt à gauche.
Lisez entièrement son article, et sa conclusion …et faites le lire le plus possible.
**********
Le bilan de Nicolas Sarkozy.
...Il est étonnant d’observer la violence et l’injustice des opposants de Nicolas Sarkozy. Selon eux, il n’aurait rien fait, il n’aurait pas tenu ses promesses. Alors, regardons le travail qu’il a réalisé car, au contraire, j’ai l’impression qu’il a réalisé un travail considérable. Selon Alain Minc en 2010 : « En trois ans, Sarkozy a fait plus que Giscard en sept et encore plus que Chirac qui n’a rien fait en douze ».
Qu’en est-il exactement ? J’ai extrait de quelques journaux la liste de ses principales réalisations mais aussi de ce qu’on lui reproche.
Concernant les reproches, j’ai toujours été frappé par la fragilité des accusations. Les critiques m’ont toujours paru futiles, superficielles, inconsistantes. Et elles reviennent sans cesse comme si tous les journalistes lui en voulaient :
- Sa soirée au Fouquet’s après la victoire aux élections.
- Ses réparties en langage trop populaire.
- Le soutien d’un ministre de l’intérieur taxé d’injure raciale.
- Ses liens avec des grands patrons.
- Son franc-parler, sa taille, etc.
Pourquoi cela ?
Peut-être parce qu’il dérange par le nombre et l’importance des réformes qu’il fait (celui qui ne fait rien n’est pas critiqué). Mais surtout, je crois, les intellectuels ne lui pardonnent pas d’occuper le terrain des idées qu’ils occupaient eux-même depuis 1968. Contrairement à ses prédécesseurs, il dit les choses en toute simplicité, quitte à remettre en cause quelques idéologies sacralisées. Par exemple, sur les sanctions à la jeunesse délinquante, sur l’immigration incontrôlée, sur l’assistanat excessif, etc.
L’intelligentsia parisienne ne lui a jamais pardonné de parler de manière décomplexée de vérités qui ne font pas partie de l’idéologie politiquement correcte. Ainsi, toutes les occasions ont été bonnes pour dire du mal de lui. Difficile d’être réélu lorsque tous les médias et beaux parleurs vous attaquent sans cesse comme le faisaient les prêtres de l’Inquisition.
Or quelle est la réalité ?
Au préalable, pour l’honnêteté de mon propos, je dois dire que je ne suis pas un inconditionnel de la droite, j’ai parfois voté à gauche : en leur temps, j’ai fait confiance à Mendès-France ou à Michel Rocard. Si j’étais américain ou chinois, je serais certainement à gauche. Par ailleurs mes travaux personnels sont très nettement progressistes si l’on en juge par les deux livres que j’ai écrits. De plus, je n’ai pas toujours été d’accord avec les décisions de notre gouvernement actuel, par exemple sur la réduction des droits de succession, sur la baisse de TVA aux restaurateurs, sur le manque d’avancée fédéraliste européenne, etc. mais je constate qu’il a accompli un travail impressionnant, non seulement en nombre (931 réformes en cinq ans) mais en qualité. Il s’est attaqué aux réformes difficiles que même Lionel Jospin n’avait pas osé faire malgré une conjoncture meilleure. Et c’est vrai, il a remis la France à l’endroit sur des rails moins idéologiques, plus pragmatiques. C’est en tout cas l’avis de nombreux commentateurs étrangers qui se désolent de nos excès de religiosité socialiste.
On lui a reproché d’augmenter le déficit public.
Mais est-ce de sa faute s’il fallait absolument sauver l’économie française suite à la crise des subprimes ? Puis s’il fallait sauver la Grèce pour ne pas engager une spirale contre l’Euro qui aurait été catastrophique pour tout le monde et surtout pour les plus faibles. La crise lui coûte cher car elle l’a obligé à nous endetter lourdement pour ne pas plomber nos emplois. La cour des comptes (présidée par un socialiste, qui a signé le rapport) a chiffré que 50% de l’augmentation du déficit public sous son quinquennat était due à l’endettement antérieur, par effet « boule de neige », 45% à la gestion de la crise, le reste étant dû à sa politique en tant que telle, sachant que par ailleurs elle reconnaît que 50 milliards d’euros ont été économisés grâce aux mesures d’économies décidées par lui.
On lui a reproché d’aider les banques alors qu’elles sont responsables de la crise.
Oui, mais sans ce plan de sauvetage les petits épargnants auraient tout perdu et le chômage aurait augmenté au détriment de l’ensemble des Français. De plus, elles ont maintenant totalement remboursé les aides reçues, et les intérêts ont rapporté 3 milliards à l’Etat, c’est-à-dire nous. En Angleterre, le sauvetage des banques a coûté 39 milliards aux contribuables, et elles continuent à perdre de l’argent. La Grande-Bretagne vient de rentrer en récession (26/04/2012) !
On lui a reproché l’augmentation du chômage.
Mais la crise n’est pas de sa faute. Au contraire, il a réussi mieux que les Américains, et que la plupart des autres pays européens, à contenir le chômage. Celui-ci ne serait-il pas plus élevé avec des gouvernants de gauche qui, pour l’éviter, auraient dépensé des milliards contre-productifs dans l’assistanat et le dépannage à court terme ? Lui a privilégié le long terme en soutenant l’investissement. C’est courageux car les résultats n’apparaîtront que plus tard et ne lui profiteront pas sur le plan électoral.
On lui a reproché de favoriser les riches.
En fait, peu de gens comprennent que son but n’est pas de faire de cadeaux aux riches mais d’empêcher les gens fortunés de quitter le pays et d’investir ailleurs, donc d’avoir suffisamment de gens riches en France pour qu’ils y investissent et créent du travail. Il faut absolument comprendre que la lutte contre le chômage passe par l’existence d’un grand nombre d’entrepreneurs aisés et soutenus dans leurs efforts.
On lui reproche d’être le président des riches.
Mais il est au contraire le premier de nos présidents à avoir pris des mesures égalitaires importantes. Ainsi, alors qu’on lui reproche de favoriser le capital et de ne pas le taxer autant que le travail, il a fortement augmenté les taxes sur le capital afin de les mettre à peu près au même niveau (34,6%) alors qu’ils étaient taxés de 10% de moins sous Lionel Jospin. C’est passé inaperçu mais ses opposants ont continué à l’accabler d’une image anti-pauvres qui continue, malgré les faits, à lui coller à la peau. Même chose pour l’impôt sur la fortune qu’il a maintenu globalement au même niveau mais en sortant seulement les propriétaires de logements dont les valeurs sont conjoncturellement trop élevées du fait de la crise du logement. La baisse de recettes a été entièrement compensée par l’augmentation de fiscalité sur la transmission du capital. Autrement dit, il taxe la transmission de capital plutôt que le capital lui-même.
On lui reproche d’avoir augmenté son salaire de Président de 30%.
La vérité est toute autre. Avant lui, le budget de la Présidence était un mystère, un domaine réservé où les dépenses du président se confondaient avec le budget de l’Élysée. Il a voulu moderniser tout cela et installer la transparence. Il a donc décidé que son salaire serait égal à celui du premier ministre et que les comptes seraient désormais soumis au contrôle de la cour des comptes.
Comment comprendre que les journalistes ne nous aient jamais expliqué cela ? Sont-ils si incapables ? Non, plus simplement partisans.
On lui a reproché de ne pas tenir ses promesses.
C’est injuste car, non seulement il en a tenu beaucoup, mais il l’a fait dans une situation de crise inouïe que, personne n’avait vraiment prévue avant son élection. En fait comme on est en crise, tout le monde se plaint et, comme il faut un bouc émissaire, on l’accuse naturellement de nos difficultés. 12 gouvernements (droite comme gauche) ont été renversés ou remerciés en Europe, par élection ou par les parlements, depuis le début de la crise… Sont-ils tous des incapables ???

Curieusement, au lieu de parler de « ce qu’il fait », les médias passent leur temps à parler de lui, de sa manière, de ses intentions cachées, de son omniprésence, de ses petites phrases, etc.
Pourquoi parlent-ils si peu du contenu, autrement dit des vraies questions ?

Alors justement regardons ses résultats. Ils sont impressionnants.
Des réformes qui vont marquer le pays en profondeur et qui sont un véritable progrès de notre démocratie (elles sont courageuses car les cinq premières réduisent son propre pouvoir de président) :
1 - La possibilité de recours individuel devant le conseil constitutionnel.
2 - Modification de la constitution et Réduction des pouvoirs du Président de la République au profit du Parlement et des citoyens.
3 - La limitation à deux mandats de cinq ans pour le Président de la République.
4 - Nouveau droit donné aux députés de fixer un tiers de l’ordre du jour de l’Assemblée, leur permettant de mieux contrôler le gouvernement.
5 - Réunion annuelle des deux chambres réunies à Versailles pour entendre le Chef de l’État.
6 - La loi de représentativité syndicale qui les renforcera tout en favorisant le dialogue social.
7 - L’autonomie de l’Université réclamée depuis 1968 par Pierre Mendès-France, leader de la gauche.
Même imparfaite, elle met à bas le tabou de l’égalitarisme et sera porteuse de fruits sur le long terme.
8 - Réforme des collectivités territoriales que depuis 20 ans aucun gouvernement n’avait réussi.
9 - Réduction du nombre d’élus avec la création des conseillers territoriaux en lieu et place des conseillers généraux et des conseillers régionaux.
10 - Redéfinition des cartes judiciaires qu’aucun gouvernement précédent n’osait faire.
11 - Ouverture de la saisine du Conseil supérieur de la magistrature aux personnes qui veulent mettre en cause le fonctionnement de la justice jusqu’à même sanctionner des magistrats.
12 - Redéfinition de la carte des villes de garnison que personne n’osait faire.
13 - Redéfinition de la carte hospitalière.
14 - Mise en chantier de la modernisation du Grand Paris.
15 - Rapprochement des policiers et gendarmes sous la même autorité, d’où une amélioration de 50% d’élucidation des crimes et délits.
16 - Création du service civique volontaire (15 000 jeunes engagés pour 45 000 demandes en 2011 et 75.000 en objectif 2014).

Des résultats innombrables, et parmi les plus importants (pour ne pas lister ses 931 réformes) :
17 - La réforme des retraites. Il fallait la faire. Nécessairement impopulaire, aucun des prédécesseurs n’avait eu le courage de l’affronter mais tous la disaient indispensable et urgente.
18 - Mise en place du service minimum lors de grèves de secteurs publics.
19 - La suppression de la taxe professionnelle (impôt imbécile selon François Mitterrand).
20 - Effort considérable et sans précédent en faveur de la recherche et de l’Université ; et aussi le triplement du crédit d’impôt qui soutient la recherche des entreprises et permet un afflux de capitaux privés vers l’enseignement supérieur.
21 - La suppression de la publicité à la télévision publique : les Français gagnent 20 minutes par jour.
22* - Revalorisation du salaire des enseignants (équivalent à un 13° mois) en contrepartie de leur réduction en nombre.
23 - Réduction de la délinquance –17% ; des homicides –40% ; des atteintes aux biens – 28% ; de la délinquance de proximité – 40% ; et aussi de la mortalité routière.
24 - Hausse de 20% du budget justice avec 1300 postes supplémentaires – Création de 9400 places de prison - Plusieurs mesures pour éviter les récidives (peines planchers, rétention de sûreté, traitements préventifs…) - Recouvrement des avoirs illégalement acquis par des condamnés, etc.
25 - Meilleure maîtrise de l’immigration (32.000 reconduite aux frontières de clandestins, naturalisation en baisse de 30%, 300.000 contrats d’intégration signés depuis 2007, etc.).
Emploi :
26* - La relance de l’économie par l’investissement et non par l’assistanat comme dans le passé qui ne donnait que des apaisements à court terme mais des affaiblissements économiques graves à long terme.
27* - L’aide à l’industrie automobile, industrie capitale et vitale pour l’économie française.
28* - La réduction de 160.000 fonctionnaires dont la pléthore plombe notre économie. Contrairement aux apparences, cette mesure est la plus efficace pour l’emploi.
29 - Création du statut d’auto entrepreneur qui s’avère un grand succès.
30 - Création de 2,5 millions d’entreprises durant le quinquennat avec soutiens renforcés et simplifiés.
31 - Amélioration de la flexibilité de l’emploi avec la rupture contractuelle.
32 - Les demandeurs d’emploi ne peuvent plus refuser plus de deux offres d’emploi valables sans risquer de perdre leur indemnité.
33* - Développement de l’apprentissage au lieu de forcer des jeunes à suivre des études secondaires qui ne leur servent à rien.
Agriculture :
34* - Quatre mesures phares en faveur de l’agriculture ont permis aux agriculteurs de dépasser la crise et d’envisager plus sereinement l’avenir et à 7.000 jeunes par an de s’installer.
35 - Maintien de la PAC au niveau européen.
36* - Allègement des charges sociales sur l’heure de travail agricole qui passe de 12,81 € de l’heure à 9,43 € payé par la taxe sur les sodas de 0,02€ par canette.
37* - Amélioration des retraites agricoles (création d’un minimum, revalorisation, extension au conjoint).
Logement :
38 - Encouragement de la construction (loi Scellier, pass foncier, prêts à taux zéro doublés).
39 - Construction au total sur le quinquennat de 2 millions de logements dont 600.000 logements
sociaux contre la moitié seulement entre 1997 et 2001 (sous Lionel Jospin).
40* - Modération des loyers par la modification de l’indexation.
41* - Instauration du droit au logement opposable (34.974 ménages ont pu être relogés après recours).
Assistance :
42* - Augmentation de 30% du budget de logement des Sans abri qui est passé à 1,13 milliard.
43* - Annoncés en mars 2010, onze établissements de réinsertion scolaire fonctionnent désormais (cent cinquante élèves de 13 à 16 ans ont rejoint ces structures, 9 autres sont prévus en 2011).
44* - Forte augmentation des bourses et des logements pour étudiants.
45* - Création du RSA (1,9 millions de foyers aidés – mais surtout, il n’est plus aussi intéressant qu’avant de ne pas travailler).
46* - Revalorisation de 25% sur 5 ans de l’allocation adulte handicapé et du minimum vieillesse.
47* - Création d’une prime pour les salariés des entreprises dont les dividendes augmentent.
48* - Assouplissement des accords d’intéressement des salariés aux fruits de leurs entreprises.
Économie (chiffres selon l’Insee) :
49 - Augmentation de 4% du pouvoir d’achat des Français durant le quinquennat.
50 - Et diminution de 1 million du nombre de personnes qui gagnent moins de 15.000 € par an.

Nota : Sont repérées d’un * les mesures ci-dessus à fort impact social ou favorables aux chômeurs. On voit qu’elles sont nombreuses et contredisent radicalement l’idée d’un gouvernement pour les riches.

En politique étrangère :
51 - Efficacité dans le choix de la méthode (traité de Lisbonne) pour résoudre la crise européenne due aux référendums négatifs en France et aux Pays-Bas.
52 - Leadership de la France dans la résolution des multiples crises européennes. Même si le poids financier de l’Allemagne restait majeur, c’est toujours lui qui fut initiateur, moteur et entraîneur.
53 - Efficacité dans la gestion du conflit en Géorgie où il assura l’indépendance géorgienne.
54 - Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Côte d’Ivoire.
55 - Courage et efficacité déterminante dans la gestion militaire de la crise en Lybie.
56 - Retour de la France dans l’Otan.
57 - Création du G20 où son volontarisme fut décisif. Cette instance empêchera peu ou prou les facilités du chacun pour-soi en matière économique et réduira les risques de chaos mondial en augmentant la possibilité de prises de décisions internationales.
58 - Meilleures relations avec les États-Unis, l’Angleterre, la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil…
59 - Signature de nombreux grands contrats dans de nombreux pays.
60 - Engagement acharné en faveur de l’Euro.
61 - Gestion imaginative et énergique de la crise.
62 - Ses qualités d’intelligence, de courage et d’esprit de décision sont largement reconnues par des chefs d’État étrangers.
En politique intérieure :
63 - Il a gouverné sans drame et assuré la paix, la justice et le respect des libertés et opinions.
64 - On peut dire que globalement il a gouverné au centre.
65* - Il a intégralement maintenu notre système de protection sociale.
66* - Il a fait preuve d’un grand esprit d’ouverture (comme jamais auparavant) en nommant des opposants à des postes majeurs comme la présidence du FMI en 2007, la présidence de la commission des finances, la cour constitutionnelle et la présidence de la cour des comptes.
67 - Il n’a calé sur aucune réforme qu’il croyait juste malgré des grèves et manifestations importantes pour les Régimes spéciaux et l’Université. Il a reculé sur la réforme des lycées avec Xavier Darcos mais il l’a réalisée avec Luc Chatel. A l’occasion des retraites, il a rétabli le fonctionnement de la démocratie grâce à sa fermeté devant des millions de manifestants qui, enfin, replace la légitimité des décisions à sa vraie place : le parlement. Il en a eu le courage alors qu’il était tellement plus facile de céder (comme l’ont toujours fait avant lui Balladur, Chirac, Jospin …).
68* - Il n’a pas taxé nos transactions bancaires comme Angela Merkel en Allemagne.
69* - Il a garanti les crédits des banques, énorme décision qui a stoppé net la panique des épargnants au point qu’ils étaient prêts à vider leurs comptes, ce qui aurait été un pur désastre.
Autres résultats :
70 - Réunion des Assedic et de l’Anpe, pour l’efficacité.
71 - Fusion réussie entre les services des impôts et la comptabilité à Bercy (qui avait même fait tomber un ministre socialiste).
72* - Remise de la France au travail par diverses mesures d’encouragement.
73* - Changement des règles de la grande distribution et mise en place d’une autorité renforcée de la concurrence.
74* - Refus d’augmenter nos impôts.
75* - Délais de paiements raccourcis aux entreprises.
76* - Aide aux PME par les contribuables qui veulent alléger leur ISF.
77* - Aide aux associations d’utilité publique par les contribuables qui veulent alléger leurs impôts.
Chantiers en cours où sa volonté permet d’espérer :
78* - Lutte (en pointe des autres États) contre la spéculation, l’excès de puissance des hedge funds et les paradis fiscaux qui seraient une vraie réponse à la crise mais qui ne peuvent se réussir sans accords internationaux très difficiles à obtenir.
79* - Courageuse mise en place cependant de la fameuse taxe Tobin pour freiner la folie des transactions financières.
80* - TVA anti-délocalisation de notre industrie.
81 - Militance pour la mise en place d’une règle d’or assurant constitutionnellement l’équilibre de nos comptes.
82 - Ce n’est pas un chantier en France, mais Mario Monti (nouveau président du conseil italien) en Italie est en train de sauver son pays endetté en appliquant point par point les recommandations de la commission Attali pour la libération de la croissance (Commission mise en place par Nicolas Sarkozy). M.Monti faisait partie de cette commission.
En conclusion :
Un dirigeant politique se juge sur ses réalisations. Alors, même si on n’est pas d’accord sur certaines d’entre elles, ce qui est inévitable, on doit reconnaître l’importance du travail réalisé. La première question à se poser quand on vote pour un homme politique est de savoir s’il joue pour lui ou pour son pays. La liste impressionnante ci-dessus (et le courage qu’elle a nécessité pour sa réalisation) oblige à reconnaître qu’il travaille pour la France et pour ses concitoyens. Sinon, il en aurait fait beaucoup moins et sa popularité serait plus élevée. Ses réalisations permettent de dire qu’il est le meilleur des hommes d’État que nous ayons eu en France depuis longtemps. Doué d’une grande intelligence, il comprend très vite. Il a un grand pouvoir d’entraînement. C’est un leader. Dans les situations difficiles, c’est lui qui comprend le plus vite ce qu’il faut faire, et qui, de l’avis des autres chefs d’État européens, sait trouver le chemin des décisions difficiles. Le sociologue Marcel Gauchet lui reconnaît une grande habileté tactique, une vraie volonté politique, un sens poussé de l’opinion et de ses propres insuffisances. Ne dit-il pas lui-même : «Mon meilleur ennemi, c’est moi-même ». Il n’est pas toujours parfait, mais tout le monde reconnaît largement son énergie, son efficacité, sa connaissance des dossiers et surtout, car c’est la vertu la plus rare en politique, son courage. De plus, n’ayant aucune possibilité d’être réélu pour un troisième mandat, il est acquis d’avance que son courage ne faiblira pas, au contraire.
Voilà, j’ai tenu à faire cette clarification car, quelles que soient nos tendances politiques, il serait dommage de perdre le bénéfice du meilleur chef d’État que la France ait eu depuis longtemps.
Jean Marichez – 19/02/2012
En guise de digestif et toujours à propos de courage, voici le nom de celui qui a dissuadé Lionel Jospin de faire la réforme des retraites en 1998-2002, alors que la France avait une croissance de 4% : François Hollande...
7
  
acrouan
Le 20/04/2012 23:26
arrow option
Message aux indecis...par Jean d'Ormesson
La victoire de François Hollande est à peu près acquise, et elle risque d'être éclatante.
Le moment est idéal pour se déclarer sarkozyste.
La question n'est pas de savoir qui l'emportera en mai 2012.
On a longtemps été convaincu dur comme fer que ce serait M. Strauss-Kahn.
On a pu croire que ce serait Mme Aubry.
On a même pu imaginer que, par un coup du sort, ce serait Mme Le Pen.
Il n'est pas tout à fait exclu que M. Bayrou, M. Mélenchon, M. Montebourg se soient monté le bourrichon jusqu'à se persuader de leur chance de l'emporter.
Tout sauf Sarkozy.
N'importe qui sauf Sarkozy.
Ce sera M. Hollande.
François Hollande est un parfait honnête homme. Il est intelligent, charmant, cultivé, et même spirituel.
Il y a chez cet homme-là un mélange de doux rêveur et de professeur Nimbus égaré dans la politique qui le rend sympathique.
Il est mondialement connu en Corrèze.
Ce n'est pas lui qui irait courir les établissements de luxe sur les Champs-Élysées, ni les suites des grands hôtels à New York ou à Lille, ni les yachts des milliardaires.
Il ferait, je le dis sans affectation et sans crainte, un excellent président de la IVe République. Ou plutôt de la IIIe.
Par temps calme et sans nuages. Il n'est jamais trop bas. Mais pas non plus trop haut.
C'est une espèce d'entre-deux: un pis-aller historique.
Ce n'est pas Mitterrand: ce serait plutôt Guy Mollet. Ce n'est pas Jaurès ni Léon Blum: c'est Albert Lebrun. Ce n'est pas Clemenceau: c'est Deschanel.
Il parle un joli français. Et sa syntaxe est impeccable. On pourrait peut-être l'élire à l'Académie française. Ce serait très bien. Mais en aucun cas à la tête de la Ve République, par gros temps et avis de tempête.
C'est vrai: Sarkozy en a trop fait. Hollande, c'est l'inverse. Car n'avoir rien fait est un immense avantage, mais il ne faut pas en abuser. Il n'est pas exclu, il est même possible ou plus que possible, que M. Hollande soit élu en mai prochain président de la République.
C'est qu'à eux deux, M. Hollande et le PS, qui sont assez loin d'être d'accord entre eux -je ne parle même pas de M. Mélenchon ni de Mme Joly dont ils ont absolument besoin pour gagner et dont les idées sont radicalement opposées à celles de M. Hollande-, ont des arguments de poids : la retraite à 60 ans (quand la durée de vie ne cesse de s'allonger), 60.000 nouveaux fonctionnaires (quand il s'agit surtout de réduire les dépenses publiques), 30% de baisse sur les traitements du président et des ministres (même M. Jean-Marie Le Pen, de glorieuse mémoire, n'a jamais osé aller aussi loin dans le populisme et la démagogie).
Avec des atouts comme ceux-là, on a de bonnes chances de gagner.
Aussi n'est-ce pas dans la perspective de l'élection de 2012 que je me situe.
C'est avec le souci du jugement de l'histoire. M. Sarkozy, autant le reconnaitre, a fait pas mal d'erreurs.
À voir comment se présente la campagne d'un Parti socialiste qui semble n'avoir pas appris grand-chose des leçons de son temps, ce sera bien pire avec lui qu'avec M. Sarkozy. Les déclarations d'intention ne valent rien.
Il faut des exemples vivants.
M. Zapatero, en Espagne, est un homme plus qu'estimable. Il est socialiste. Le chômage en Espagne est plus du double du nôtre.
M. Papandréou en Grèce est socialiste. Est-ce le sort de la Grèce que nous souhaitons pour la France?
M. Sarkozy a été plus attaqué, plus vilipendé, plus trainé dans la boue qu'aucun dirigeant depuis de longues années.
Il a pourtant maintenu le pays hors de l'eau au cours d'une des pires crises que nous ayons jamais connues.
Il n'est même pas impossible que Mme Merkel et lui aient sauvé l'Europe et l'euro.
Pour affronter le jugement de l'histoire, je choisis le camp, à peu près cohérent, Sarkozy-Fillon-Juppé contre le camp, incohérent jusqu'à l'absurde, Hollande (Hollande président ? On croit rêver, disait Fabius) -Aubry-Joly-Mélenchon.
Bonaparte Premier consul prétendait que le seul crime en politique consistait à avoir des ambitions plus hautes que ses capacités.
Je suis sûr que François Hollande lui-même a des cauchemars la nuit à l'idée d'être appelé demain à diriger le pays avec le concours des amis de toutes sortes et étrangement bariolés que lui a réservés le destin.
Je veux bien croire -je n'en suis pas si sûr que pour 2012 les dés sont déjà jetés, que les handicaps du président sortant sont bien lourds pour être surmontés, que le retard est trop rude pour être rattrapé.
J'imagine très bien l'explosion d'enthousiasme sur la place de la Bastille ce soir de mai 2012 où l'élection de M. François Hollande à la magistrature suprême sera enfin annoncée.
Je me demande seulement dans quel état sera la France en 2014 ou en 2015.

Jean d'Ormesson
5
  
acrouan
Le 24/01/2012 19:03
arrow option
Faurecia et Philips s’associent pour la recharge sans fil à bord des appareils électroniques
Faurecia et Philips Lite–On Digital Solutions (PLDS) ont décidé de s’associer pour la recharge sans-fil dans l’intérieur du véhicule. Le partenariat prévoit l’intégration d’une connectivité sans-fil compatible avec l’architecture électronique centrale du véhicule et parfaitement intégrée dans l’habitacle. Ainsi, il sera possible d’offrir aux constructeurs automobiles une solution qui s’intègre dans l’environnement du conducteur, comme la console centrale, la boîte à gants, la planche de bord et les panneaux de porte.
L’accord entre les deux entreprises se concentre sur le développement conjoint d’une plateforme ouverte compatible avec Qi*, la solution normalisée pour la recharge sans-fil automobile, d’ici la fin de 2012. La norme Qi est soutenue par un groupe appelé le Wireless Power Consortium (WPC), comprenant plus de 100 entreprises parmi lesquelles les leaders de l’industrie de la téléphonie mobile, de l’électronique grand public, des batteries, des semi-conducteurs, des composants, des technologies de recharge sans-fil et des infrastructures tels que les opérateurs mobiles, des fabricants de meubles et des équipementiers automobiles.

*Qi (prononcer “tchi”) est la norme mondiale compatible pour la recharge sans fil. Tout comme Bluetooth a fixé la norme pour l’échange de données sur de courtes distances ou le Wi-Fi a fixé la norme pour les réseaux sans fil, Qi établit la norme pour la recharge sans-fil. Pour recharger, il suffit de placer un appareil compatible avec Qi sur une surface de chargement éponyme. Il n’y a pas de cordon à brancher sur l’appareil.

Cette entrée a été publiée par "Autidéclics" le Lundi 23 janvier 2012 à 7 h 39 min, et rangée dans Actualité.
  
  
acrouan
Le 13/09/2010 11:29
arrow option
Com. géante possible véhic. électr. ?
PEUGEOT : " Commande géante de véhicules électriques en vue ? "
13/09/10 à 08:43 - DOWJONES |

PARIS (Dow Jones)--" Une vingtaine d'entreprises publiques ou privées négocient depuis plusieurs jours avec environ 20 constructeurs automobiles une commande géante d'au moins 23.000 véhicules électriques sur quatre ans, rapporte lundi le journal Les Echos, en citant Valérie Terrisse, directrice des achats de l'Ugap, la centrale d'achats de l'Etat et des collectivités publiques qui mène ces discussions.

" La commande de 23.000 véhicules pourrait être portée à 50.000 ou plus entre 2011 et 2015 si les besoins décollent, affirme le quotidien. Seuls trois constructeurs, voire moins, devraient décrocher la partie principale de la commande, en principe à la fin du deuxième trimestre 2011, selon Les Echos. Renault SA , PSA Peugeot Citroën et Ford Motor Company (F) sont notamment sur les rangs, précise le journal."

Dow Jones Newswires
1
  
acrouan
Le 10/09/2010 09:47
arrow option
Pour ceux qui aiment rouler vite >
...et voudraient rentrer dans la Police de la route >

http://www.autodeclics.com/photos/vehicules_d_intervention_rapide-4250-14.html

Vroummmmm ! Vroummmmmm !
1
  
acrouan
Le 17/06/2010 08:50
arrow option
Le déclin de l'Europe, vu par le Professeur >
...Koing Yamang.

Quelle lucidité !

www.youtube.com/watch?v=DMKb9A6Kouk

@ méditer sans modération...
7
  
acrouan
Le 15/06/2010 09:24
arrow option
Filtrez le son des "VUVUZELAS"...Voir le site >
http://www.korben.info/supprimer-vuvuzela.html
...
Vu ce jour sur Télématin de France2, proposé par Laura du web...

Merci Korben.

Nota : seulement pour les "bidouilleurs" qui veulent encore écouter les commentaires idiots des commentateurs de la Coupe du Monde de Foot sur leur ordinateur !
Heureusement, sur les TV, pour les autres, on préfère couper le son...

@+
2
  
acrouan
Le 11/06/2010 22:52
arrow option
Uruguay / France >
Pas.de.Hola.!.)o/)o/)o/)o/)o/..............................Pas.de.Buuutttttttttt.!!!!!!!!!!!!Pas.bons.nos.bleus.!
..........................)o/)o/)o/)o/)o/)o/o.o.o.
..........................)o/)o/)o/)o/)o/)o/)o/o.o.o.
..........................)o/)o/)o/)o /)o/)o/)o/)o/o.o.o.
................................................./ITTTTTTTTTI
................................................I.I.............&....°I........................................................I
1
  
acrouan
Le 19/04/2010 11:44
arrow option
Pour racheter un peu l'Eglise catholique >
http://www.youtube.com/watch?v=DDzz39WHvuw&feature=youtube_gdata
2
  
acrouan
Le 16/04/2010 19:07
arrow option
Les cendres du volcan islandais EYJAFJÖLL ont éteint les réacteurs de la bourse !
Et il n'y a pas que les compagnies aériennes qui trinquent !
1
  
acrouan
Le 06/04/2010 22:28
arrow option
"Rendez-vous en terre inconnue" au milieu de nulle part...
dans l'archipel indonésien des Banggai, avec Marianne James et Frédéric Lopez, sur France2 > " Chez les Bajau. "...
> Ce documentaire réconcilie avec la télévision !
Super !
Merci au réalisateur : Pierre Stine.
1
  
acrouan
Le 29/03/2010 15:44
arrow option
"On rame pour sortir des 4 000 !"
A vous la parole >
Nouvelle file ouverte !
@+
1
  
acrouan
Le 03/03/2010 22:02
arrow option
1ère mi-temps nulle des bleus !
Leur défense est seulement équipée de marche arrière !
Ils n'ont pas encore reçu la marche avant !
Quant à Henry il a l'air d'aimer se faire prendre le ballon dans les pieds, aujourd'hui !

La 2ème mi-temps peut difficilement être pire !
Pour le moment ils sont ridiculisés par les espagnols, qui jouent, eux...
  
  
acrouan
Le 26/12/2009 19:51
arrow option
(¯`*•.¸¸.•* BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 *•.¸¸.•*´¯)
3
  
acrouan
Le 23/12/2009 14:26
arrow option
*@°o... J.O.Y.E.U.X......N.O.E.L....2.0.0.9...°o .° : @°*
>......*...............*......*
>............*.......*............*
>.....*..........&..........*
>.........*.... /..\*..........*
>............*/.&.\\.....$)
>....€....././.¤.\.\.\*.......%
>........¤/./.£./.$.\.\..§
>......*/./.%./.€.\.¤.\¤...*
>....¤/././././.l.l.\.\.\.\*......°
>.... _____l.l_________J.O.Y.E.U.X...N.O.E.L....2.0.0.9...A...T.O.U.(.T.E.).S...
>.........P.V......S.A.N.T.E......B.O.N.H.E.U.R......E.T.C.......
>...(€)......($)....(€)....(€)........(€).......
3
  
acrouan
Le 01/12/2009 23:31
arrow option
Bravo Concours ZB sur Investir.fr >
http://concours-portefeuille.investir.fr/concours_virtuel/?xtor=EREC-1013-%5BEmailing_jeux%5D-20091201-%5Bconcours%5D

...Mais on ne voit pas trop :
1/ qu'il s'agit d'un concours réel et non "virtuel".
2/ qu'il s'agit du concours ZB BD CZ avec nouveau(x) partenaire(s), là en haut à droite --^

Ici, c'est bien visible !
@+
  
  
acrouan
Le 01/12/2009 23:18
arrow option
"Retour en Terre Inconnue" sur France 2 > Super émission ! Bravo...
  
  
acrouan
Le 28/11/2009 21:36
arrow option
All Blacks and White : 22 / Frenchies : 12 - 1ère mi-temps !
  
  
1  2  3  4  5  6  7  8Suiv.