Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
3 0
MessagesAbonnés
Inscrit depuis le 19-01-2018
Nbr de réac. publiés 3
Nbr de reco. reçues 2
Nbr de reco. données 0
Qui le recommande le + Dumontdurv
Qui lui répond le + hatventu
Il recommande le +
Il répond le + à ssylvain
Adresser un message à Alix147
Publier
loader
Biapi - Il y a 1 mois arrow option
alix147
Bonjour Alix, je suis Xavier Delmas (désolé je n'arrive pas à répondre aux messages avec mon pseudo Zonebourse officiel). Je trouve votre méthode très bonne et particulièrement adaptée à un PEA (j'imagine que c'est pour cette raison que vous avez un ETF SP500?). Comme vous vous en doutez, c'est tout à fait le type d'approche qui me plait (leaders mondiaux ou ETF). Comme je le dis dans la vidéo, je n'ai rien contre les ETF bien au contraire, surtout sur le S&P 500. Je trouve très bonne votre approche de prendre des leaders sur l'Europe car c'est un marché qui historiquement performe beaucoup moins bien que les US (presque moitié moins pour certains pays), c'est donc là qu'il faut essayer de surperformer les indices.

Bonne journée,
Xavier
  •   
  •   
  • Publier
    loader
Il y a 1 mois
L'investissement passif n'existe pas !
alix147 et 4 autres membres participent à cette discussion
alix147 - Il y a 1 mois arrow option
Merci pour cette vidéo très intéressante. Je suis un investisseur « passif » et j’aimerais avoir votre avis sur ma méthode personnelle. En fait j’aimerais avoir votre avis sur comment investir en bourse quand on est mère de famille débordée et qu’on n’a pas le temps d’analyser et de suivre les valeurs.

J’ai un profil investisseur long terme passif et je pratique l’investissement progressif programmé. J’investis un montant chaque mois, sans jamais vendre.

D’une part j’ai un ETF qui suit le SP500 car il présente de grands avantages : diversification sectorielle et géographique (les big caps US sont internationales), et liste des meilleures entreprises du monde. J’entends beaucoup que le SP500 est surévalué, mais je comprends que ce n’est pas le cas en suivant vos podcasts, et de toute façon en cas de crack la bourse US entraînera tout le marché avec elle. Chaque mois j’achète des parts d’ETF SP500.

D’autre part j’ai un portefeuille concentré de 12 big caps européennes, leaders mondiaux dans leur secteur (type LVMH…). Je ne les analyse pas par faute de temps, mais je considère que ce sont des Moats qui progressent sur le long terme, même si elles ont parfois des creux. Chaque mois j’achète une des 12 big caps, chacune à son tour pour maintenir la diversification sectorielle, et en profitant des creux du marché, du secteur ou de l’entreprise en question.

Ce double investissement me prend 5 minutes par mois. En parallèle j’écoute les podcasts éco, dont le vôtre, afin de suivre l’économie et les tendances générales. Bien évidemment cela rapporte moins que la gestion active et passionnante que vous pratiquez. Toutefois j’aimerais beaucoup avoir votre feedback sur ma méthode.
  
  
hatventu - Il y a 1 mois arrow option
Merci pour cette nouvelle vidéo! La notion de marchés émergents me fait parfois sourire au regard de certains marchés européens que l'on pourrait, un peu cyniquement je l'avoue, considérer comme marchés "en voie de sous-développement" ... au moins dans l'esprit d'un investissement passif de 30 années. Qu'en pensez-vous?
  
  
MF5ed63096d7f16 - Il y a 1 mois arrow option
Merci pour les vidéos, très instructifs. J'aui une poutefeuille conseil Zonebourse PEA à la quelle je rajouté qqe ETF S&P, DJ et Resources Basiques et ETF region Russie. il me manque une couverture Asie dont je réflechis style Korea Japon ou ETF Monde.
  
  
GarryM - Il y a 1 mois arrow option
Bonjour Xavier, Tu as tout à fait raison, je n'ai jamais gagné autant que sur mon PEE que je gardais pour ma retraite et ou je faisais du DCA en y investissant tous les ans ma participation et mon interessement. Alors que mon pourtefeuille placement/trade, aie aie aie...
  
  
DENTHUB - Il y a 1 semaine arrow option
Un plaisir de vous écouter avec cette approche pédagogique intuitive qui vous vaudrait une belle place dans l'enseignement (si celui-ci était basé sur le mérite...). Votre approche crée ou élargit un cadre de pensée, qui se fige avec le temps et les lieux communs, fréquents dans le milieu de l'épargne active.
Alors, je dis à mes enfants trentenaires: "écoute Xavier Delmas, tu ne perdras pas ton temps".
En ce qui me concerne, oui, j'ai des ETF, mais plus encore de fonds, même s'ils ne sont pas plus performants. J'aime beaucoup les holdings, qui se négocient sur les places boursières et sont assez diversifiés par nature. De plus, souvent dans les mains de famille qui mettent en jeu leurs propres intérêts. En Europe, nous sommes gâtés à ce niveau.
Merci pour vos vidéos.
  
  
Voir les 4 réponses suivantes
  • Publier
    loader
Il y a 2 mois
Pourquoi la bourse ne "krach" pas ?
alix147 et 5 autres membres participent à cette discussion
ssylvain - Il y a 2 mois arrow option
Bon analyse générale, merci. Je n'étais pas loin de penser à être seul au monde à avoir cet avis.
2
  
GG64 - Il y a 2 mois arrow option
et moi aussi !!!!!!!!!
1
  
anoustous - Il y a 2 mois arrow option
une excellente analyse, sans doute la meilleure depuis que je suis le Xav, il serait intéressant de faire en suite une vision des secteurs et titres surachetés et vulnerable.
3
1
eurystee - Il y a 2 mois arrow option
merci pour ces de xavier.
personnellement pour investir, je reste concentrer sur des valeurs dont le business model a fait ses preuves et qui restent valables sur plusieurs années:
des valeurs technologiques de croissance tant que ce business model n'est pas remis en cause par des évolutions:
les semiconducteurs (asml, asm,soitec,stm), les logiciels européens (dassault système, alten, capgemini)
question: quand un business model est en déclin? et pourquoi? intel?atos?
quand un nouveau business model? pourquoi?
j'utilise la psychanalyse appliquée à l'innovation
  
  
alix147 - Il y a 2 mois arrow option
Bonjour Xavier, merci pour ce podcast très intéressant. Je suis d'accord avec votre analyse, mais je me pose une question. Les valorisations sont en ligne avec les résultats des entreprises et les taux bas, ok. Mais comme vous le dites, 95% des gens pensent que la bourse est surévaluée et sont de plus en plus nerveux. Psychologiquement cela pourrait provoquer un gros crack à la moindre : qu’en pensez-vous ? Autre chose : quid de la diminution inéluctable des ressources naturelles à tous les niveaux (énergie, matières premières, nourriture…) et de la décroissance associée, avec pour conséquence de facto la fin de la bourse ? Merci pour votre éclairage.
  
  
Voir les 5 réponses précédentes
alix147 - Il y a 2 mois arrow option
Bonjour Xavier,

J’aimerais faire un commentaire général, qui n’est pas lié à cette vidéo. J’aimerais avoir votre avis sur comment investir en bourse quand on est mère de famille débordée et qu’on n’a pas le temps d’analyser et de suivre les valeurs. A titre d’exemple je vous partage ma méthode personnelle.

J’ai un profil investisseur long terme passif et je pratique l’investissement progressif programmé. J’investis un montant chaque mois, sans jamais vendre.

D’une part j’ai un ETF qui suit le SP500 car il présente de grands avantages : diversification sectorielle et géographique (les big caps US sont internationales), et liste des meilleures entreprises du monde. J’entends beaucoup que le SP500 est surévalué, mais je comprends que ce n’est pas le cas en suivant vos podcasts, et de toute façon en cas de crack la bourse US entraînera tout le marché avec elle. Chaque mois j’achète des parts d’ETF SP500.

D’autre part j’ai un portefeuille concentré de 12 big caps européennes, leaders mondiaux dans leur secteur (type LVMH…). Je ne les analyse pas par faute de temps, mais je considère que ce sont des Moats qui progressent sur le long terme, même si elles ont parfois des creux. Chaque mois j’achète une des 12 big caps, chacune à son tour pour maintenir la diversification sectorielle, et en profitant des creux du marché, du secteur ou de l’entreprise en question.

Ce double investissement me prend 5 minutes par mois. En parallèle j’écoute les podcasts éco, dont le vôtre, afin de suivre l’économie et les tendances générales. Bien évidemment cela rapporte moins que la gestion active et passionnante que vous pratiquez. Toutefois j’aimerais beaucoup avoir votre feedback sur ma méthode.
2
  
yvesgiraud - Il y a 2 mois arrow option
perso, j'ai une belle valeur : flatexgiro !
  
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
Voir la suite