Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
165 0
MessagesAbonnés
Homme, 63, toujours et encore
Inscrit depuis le 30-07-2008
Nbr de réac. publiés 0
Nbr de reco. reçues 18
Nbr de reco. données 28
Qui le recommande le + faber
Qui lui répond le + hannibal41
Il recommande le + speed10
Il répond le + à speed10
Adresser un message à Ludving
Publier
loader
gunthers dans HI-MEDIA - Il y a 9 ans arrow option
Haussier sur fondamentaux sains.
Haussier Cours d'entrée : 4.44 | Objectif : 8
Sous-valorisée par rapport à Think-Média
  • 3
  • 1
  •   
ludving et 1 autre membre participe à cette discussion
gunthers - Il y a 9 ans arrow option
je me suis planté. Je passe à stable.
2
  
Voir la réponse précédente
ludving - Il y a 9 ans arrow option
nouvelle poussée
Encore une pousée spéculative, qui au pire va m'aider à sortir, au mieux à faire une bonne PV
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Hi-media Advertising, la division publicité en ligne du groupe media online Hi-media, et Perform Media Sales, la régie publicitaire du Groupe Perform, ont signé un nouveau partenariat. Les deux régies publicitaires collaboreront pour commercialiser, en France, l'inventaire du ePlayer, la plateforme VOD de contenus sportifs produite par le groupe Perform et leader mondial sur son secteur.

Rappelons que l'ePlayer, lancée en France en décembre 2010, s'est rapidement imposée comme la plateforme VOD de diffusion de contenus sportifs numéro un en France1 et diffuse plus de 90 Millions de vidéos par mois.
  
  
Voir la réponse suivante
  • add_opinion
  • Publier
    loader
OTRADE59 dans UNION TECHNOLOGIES INFORMATIQUE GROUP SA - Il y a 9 ans arrow option
Encore un peu !
Haussier Cours d'entrée : 1.43 | Objectif : 1.6
J'attends une prolongation hausse à court terme.
Objectif 1,60
  • 9
  •   
  •   
ludving et 1 autre membre participe à cette discussion
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.4
UTI proche d'un rebond

L'analyse (Investir) du 31 03 11

UTI Group a, comme prévu, redressé la barre en 2010. pour un chiffre d’affaires de 28,58 millions d’euros, en hausse de 11%, le résultat opérationnel courant grimpe de 0,82 million à 1,57 million d’euros, matérialisant une marge de 5,5% contre 3,2% un an auparavant. Le profit opérationnel avance plus fortement encore, passant de 0,16 million à 3,44 millions d’euros mais a bénéficié de 1,8 million d’euros de règlement de litige client en la faveur de la société de services informatiques. La dernière ligne de compte se solde par un bénéfice de 1,84 million d’euros, contre une perte de 0,22 million en 2009.

A noter une nette amélioration des performances au cours de la seconde partie de l’année. Si la croissance organique ressort à 8% sur l’ensemble de l’exercice, elle s’élève à 19,2% pour le seul second semestre, contre 3,1% sur les six premiers mois.

Le bilan est relativement sain, UTI group étant peu endetté, à hauteur de 1,1 million concernant la dette de long terme (1,1 million également à court terme), à comparer à des capitaux propres de 9,43 millions d’euros.

Le groupe ne s’avance pas à des prévisions chiffrées précises pour l’année en cours, mais anticipe une amélioration générale de l’activité dès le deuxième trimestre 2011 et un franc redémarrage au second semestre, après, donc peut-être, trois premiers mois moins dynamiques. UTI Group anticipe quoi qu’il en soit pour l’exercice 2011 une progression de son niveau d’activité accompagnée d’une poursuite de l’amélioration de ses fondamentaux économiques, donc a priori de la marge.

Nous étions acheteurs d’UTI Group pour viser un objectif de 1,60 euro. Celui-ci est quasiment atteint. Nous le relevons à 1,80 euro compte tenu de nouvelles améliorations des performances en vue.

Les résultats ont été très bien acceuillis par une envolée spéculative. Ensuite, la valeur est revenue prendre appui sur le support à 1,38,1,39, où elle est aujourd'hui et qui correspond au point de rencontrez avec les MMA 20 et 50. Depuis une semaine, la valeur rebondi systématiquement sur ces niveaux.
MACd , stockastiques (un peu bas), RSI et momentum sont positifs et ont corrigé le surachat récent.
La valeur me semble mûre pour une nouvelle envolée.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Les actionnaires de la société Union Technologies Informatique Group (UTI Group) sont informés qu'une Assemblée Générale Annuelle Ordinaire est convoquée le 24 mai 2011 à 10h, au siège social de la Société, à Levallois-Perret, à l'effet de délibérer sur l'ordre du jour et les projets de résolutions suivants :
1. Examen et approbation des comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2010,
2. Approbation sur rapport spécial des Commissaires aux comptes des conventions visées au code de Commerce ;
3. Examen et approbation des comptes consolidés de l'exercice clos le 31 décembre 2010
4. Affectation du résultat ;
5. Renouvellement du mandat d'Administrateur de M. Patrick Quennet,
6. Démission de M. Bernard Anthonioz de son mandat d'Administrateur,
7. Renouvellement du mandat de la société IGREC, représentée par M. Thierry Sartre, Commissaire aux comptes titulaire et de M. Stéphane Le Huidoux, Commissaire aux comptes suppléant,
8. Autorisation de la société à intervenir sur le marché de ses propres actions,
9. Pouvoirs en vue des formalités.

UTI Group n'a pas procédé au titre des trois exercices précédents à des distributions de dividendes. Elle n'en proposera pas non plus cette année. Le bénéfice net de l'exercice 2010 (3,24 ME) sera affecté au Compte Report à nouveau.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.35
Déclarations de franchissements de seuils et déclaration d’intention

(article L. 233-7 du code de commerce)

Information consécutive à une dérogation à l’obligation de déposer un projet d’offre publique

(article 234-10 du règlement général)

UNION TECHNOLOGIES INFORMATIQUE GROUP

(Euronext Paris)

1. Par courriers reçus le 14 février 2011, complétés notamment par un courrier reçu le 24 février 2011, l’Autorité des marchés financiers a été destinataire, à titre de régularisation, des déclarations de franchissement de seuils, intervenus le 20 décembre 2010, suivantes :



* Jacqueline Aumard a déclaré avoir franchi individuellement en baisse, les seuils de 10% des droits de vote et 5% du capital et des droits de vote de la société UTI GROUP et ne plus détenir individuellement aucun titre de cette société ;



* Christian Aumard a déclaré avoir franchi individuellement en baisse, les seuils de 25% des droits de vote, 20%, 15% 10% et 5% du capital et des droits de vote de la société UTI GROUP et ne plus détenir individuellement aucun titre de cette société ;



* la société Law Informatique[1] (68, rue de Villiers, 92300 Levallois Perret) a déclaré avoir franchi individuellement en hausse, les seuils de 20% du capital, 25%, 1/3 et 50% du capital et des droits de vote de la société UTI GROUP et détenir individuellement, à cette date, et à ce jour, 4 707 069 actions représentant 6 072 081 droits de vote, soit 54,36% du capital et 59,46% des droits de vote de cette société[2].



* Le concert Aumard / Quennet a déclaré avoir franchi en baisse, le seuil de 2/3 des droits de vote de la société UTI GROUP et détenir, à cette date, et à ce jour, 4 707 069 actions représentant 6 072 081 droits de vote, soit 54,36% du capital et 59,46% des droits de vote de cette société.

Ces franchissements de seuils résultent du reclassement, intervenu le 20 décembre 2010, de l’intégralité des actions UTI GROUP préalablement détenues par le concert familial Aumard / Quennet au profit de la société Law Informatique, ayant notamment entraîné pour le concert Aumard / Quennet, une perte de droits de vote double.

2. Par courrier reçu le 14 février 2011, la déclaration d’intention suivante a été effectuée :

La société Law Informatique déclare :



* « cette opération a été réalisée par voie d’apport en nature à la société Law Informatique de l’intégralité des actions de la société UTI GROUP détenues par chacun des membres des familles Aumard et Quennet agissant de concert, soit 3 342 057 actions. La valorisation des titres UTI GROUP apportés, retenue et approuvée par les commissaires aux apports désignés par le tribunal de commerce de Nanterre, est de 1,40 € par action. Cette opération de reclassement n’a donné lieu à aucun versement en numéraire autre que celui ayant permis de traiter les rompus, représentant la somme totale de 3 963,40 €, qui a été financée par les actionnaires apporteurs sur leurs fonds propres. Le capital de la société Law Informatique a été augmenté corrélativement aux apports susvisés, par l’émission de 5 708 actions nouvelles, réparties entre les apporteurs proportionnellement à la valeur de leurs apports respectifs ;



* chacun des membres du concert familial Aumard / Quennet a apporté l’intégralité des actions de la société UTI GROUP qu’il détenait à la société Law Informatique, elle-même membre dudit concert. Le concert familial Aumard / Quennet, tel que déclaré à l’AMF le 11 juillet 2005 (D&I 205C1256) est composé, en sus de la société Law Informatique, de M. Christian Aumard, Mme Jacqueline Aumard, Mme Diane Aumard, M. Benoît Aumard, M. Romain Aumard, M. Patrick Quennet et Mme Christine Quennet. MM. Mattieu Quennet et Michel Laforêt, détenant respectivement 26 et 1 action (s) de la société Law Informatique, se joignent également audit concert ;



* envisager de poursuivre ses acquisitions de titres de la société UTI GROUP, en fonction des opportunités de marché ;



* la présente opération est une pure opération de reclassement de la participation desmembres du concert au sein de la société Law Informatique, elle-même membre dudit concert. Cette opération est sans effet sur le contrôle de la société UTI GROUP. En effet, avant ladite opération de reclassement, la société UTI GROUP se trouvait déjà contrôlée par le concert familial Aumard/ Quennet, auquel la société Law Informatique, détenue à près de 98% par la famille Aumard, participait. Le contrôle de la société UTI GOUP demeure exercé par le concert familial Aumard / Quennet, même s’il est à présent exercé au travers de la société Law Informatique ;



* l’objectif de cette opération est de faire de la société Law Informatique une holding majoritaire au sein de UTI GROUP, et ainsi de lui conférer, si besoin en était, la capacité de procéder à des opérations de croissance externe ;



* ne pas envisager les opérations listées aux points (a) à (e) de l’article 223-17 I 6° du règlement général de l’AMF ;



* aucune des actions et des droits de vote attachés aux actions de la société UTI GROUP apportées à la société Law Informatique n’a fait l’objet d’accord de cession temporaire ;



* ne pas envisager de demander sa nomination ou celle d’une ou plusieurs personnes comme administrateur, étant précisé que M. Christian Aumard, Mme Jacqueline Aumard et M. Patrick Quennet conservent au sein de la société UTI GROUP post-opération de reclassement, les fonctions de mandataire social qu’ils exerçaient au sein de la société UTI GROUP avant ladite opération. »

3. Le franchissement par la société Law Informatique des seuils de 1/3 du capital et des droits de vote de la société UTI GROUP a fait l’objet d’une décision de dérogation à l’obligation de déposer un projet d’offre publique, reproduite dans D&I 211C0028 mise en ligne sur le site de l’AMF le 10 janvier 2011.

________

[1] Contrôlée par le concert familial Aumard / Quennet, composé de M. Christian Aumard, Mme Jacqueline Aumard, Mme Diane Aumard, M. Benoît Aumard, M. Romain Aumard, M. Patrick Quennet, Mme Christine Quennet, M. Mattieu Quennet et M. Michel Laforêt (cf. D&I 205C1256 du 13 juillet 2005 et D&I 211C0028 du 10 janvier 2011).

[2] Sur la base d'un capital composé de 8 658 736 actions représentant 10 211 375 droits de vote, en application du 2ème alinéa de l’article 223-11 du règlement général.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.41
Publication du rapport annuel le 29 avril.
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
UTI démarre avec trois fois le volume des 5 dernières séances, validant le dépassement de la MMA20 hebdo.
1
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
du volume aujourd'hui
du volume, à suivre pas encore de retournement de tendance... elle pourrait bien retourner tester les 1.5
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
D'accord avec toi Ludving! Les résultats ont déçus: "marge tombée de 5,4% à 2,7% en raison d'éléments exceptionnels"
MAIS: "la marge d'exploitation devait retrouver son niveau normatif au 2ème trimestre"
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
rebon en vue
Le titre est soutenu par une oblique long terme, il viens d rebondir dessus, manque un peu de volume pour valider le dépassement de la mma50.
La mauvaise nouvelle sur les résultats exeptionnels doit être "digérer", je m'appréte à rentrer avant un gros up sur un retour de la rentabilité
1
  
Voir les 8 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
bon début de semaine pour le titre
Les volumes attendus arrivent, rattrapage en vue ?
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
jeanprofi dans GAMELOFT SE - Il y a 9 ans arrow option
Gros potentiel pour Gameloft
La plupart des brokers ne sont pas d'accord.
- de 3.70 a 6.00 euros ca fait une sacré marge...
"L'éditeur de jeux téléchargeables a plus que multiplié par deux son résultat net part du groupe en 2010"
- le cours était de 4.10 en janvier 2010 !
- 4.52 aujourd'hui (le cours n'est pas a la hauteur des résultats publiés hier)
- 18% de perdu en 2011 alors que le résultat net part du groupe est plus que multiplié par deux, et dépassant les attentes du consensus ! Gameloft fait également état d'un résultat net de 13,6 millions d'euros pour 2010, en hausse de 127% !
- Le résultat du 1é trimestre 2011 s'annoncent tout aussi bon que les résultats annuel 2010
- La société anticipe un exercice 2011 à nouveau en croissance tant au niveau de son chiffre d'affaires que de sa rentabilité et de sa trésorerie.
- L'activité est portée par le dynamisme des pays émergents et par le succès massif rencontré par Gameloft sur les téléphones dernière génération, dits Smartphones', souligne le groupe
- A plus long terme, Gameloft 'semble idéalement positionnée pour bénéficier de l'émergence rapide de la distribution numérique, plébiscitée par les consommateurs, et futur de l'industrie du jeu vidéo'.
CA SE PRESENTE BIEN NON ?? QUE DEMANDER DE PLUS, SI CE N'EST QUE LE COURS CORRESPONDE A LA VALEUR DE GAMELOFT .
  • 2
  • 1
  •   
ludving et 1 autre membre participe à cette discussion
phiks78 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 4.54 | Objectif : 7
Gameloft est le nouvel Ubi... Il faut savoir vivre avec son temps et s'adapter.
  
  
Voir la réponse précédente
ludving - Il y a 9 ans arrow option
gap à l'ouverture
le titre ouvre en hausse, il a pris appui sur une oblique montante depuis le plus bas de mi-mars.

je rentre s'il passe les 5.03
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
faber dans AFFINE RE - Il y a 10 ans arrow option
ANR en baisse mais la decote actuelle du cours
Haussier Cours d'entrée : 16.73 | Objectif : 19
laisse encore une marge de hausse , si on compare la decote actuelle des immobilieres ( a 2 ou 3 exceptions pres qui superforment l anr) soit 30/35%

soit un cours à ct mt 19/20 €

nota un dividende de 1,2 € est envisagé soit un rendement brut de 7,17% sur le cours du jours.
ludving et 4 autres membres participent à cette discussion
trypot - Il y a 10 ans arrow option
J'attendrai qu'elle passse les 17 €
Une config sacrement explosive en tout cas (gros squeeze) avec des volume en hausse


A+
  
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
la dessus il y a eu des biens informés hier et ce jour lol
le resultat etait attendu moyen depuis plusieurs mois, et anticiper une ANR moins degradée que le marché avait anticipé, fallait etre balese,
perso je suis sceptique.
2
  
vinosoft - Il y a 10 ans arrow option
un tres beau dossier pour moi
Haussier Cours d'entrée : 17.43 | Objectif : 24
Une chute bien trop brutale et un sacré beau redressement lié a la capacité du management de se restructurer intelligement sur un coeur de métier plus maitrisé.

Belle reprise du resu financier, Reduction de la dette et des charges, resu courant e tres forte hausse et une ANR hord droit de 29,71€ par titre

Objectif 24€

Et tres belle configuration graphique.
  
  
vinosoft - Il y a 10 ans arrow option
Article Investir du jour. Achat 25€
Haussier Cours d'entrée : 17.76 | Objectif : 24
http://www.investir.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeu rs/infos/resultats-superieurs-aux-attentes-forte-decote-231320.php
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 18.1
Une belle accumulation depuis quelques temps sur la MMA20, une décote de 40% sur son ANR. Ca sent le décollage imminent. Il suffira d'une brusque augmentation des volumes et .......
Affaire à suivre mais bien évidemment, je me suis placé!
  
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
oui speed elle va sortir sous peu
Haussier Cours d'entrée : 18.19 | Objectif : 22
mon objectif de base 20 € sera depassé ( mais chut c est entre nous) , la logique doit l emmener sur 23/24 mais je n ai rien dit ( c est mon objectif)
le passage des 19 ouvrirait la voie royale
2
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 18.19
article datant du 09-03-10:
(CercleFinance.com) - Gilbert Dupont réaffirme son opinion 'acheter' et son objectif de cours de 23,9 euros sur Affine, au lendemain de la publication de résultats meilleurs que prévu au titre de son exercice 2009.

L'ANR 2009 hors droits baisse de 14,1% à 241,1 millions d'euros, contre les 217,5 millions attendus par Gilbert Dupont, mais la valeur du patrimoine droits inclus ne recule que de 4,6% (contre -5% attendu) à 1.089 millions, essentiellement en raison des variations de juste valeur.

Malgré la baisse de la marge opérationnelle de 7,7% à 67,3 millions d'euros, le groupe annonce un résultat net part du groupe en amélioration à -5,7 millions d'euros contre -37,5 millions (-17,6 millions attendu par Gilbert Dupont).

'Cela s'explique par une amélioration de son résultat financier (baisse des taux et de l'endettement), un remboursement du carry-back, des plus-values de cession significatives, et de moindres variations de juste valeur des immeubles et des instruments financiers' explique l'analyste.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
L'analyse (Investir)
Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle. Affine proposera lors de sa prochaine assemblée générale, qui se tiendra au sortir de l’été, un dividende exceptionnel de 4,7 millions d’euros. Soit 0,58 euro par action. Au cours actuel de 16,88 euros, le rendement ressort à 3,4 %. La direction explique ce coupon supplémentaire, qui sera versé en octobre et s’ajoute au dividende de 1,20 euro, par les « perspectives moins incertaines » du marché immobilier.

Les comptes d’Affine au premier trimestre ont été faussés par les cessions d’actifs non stratégiques, notamment dans le conseil et la promotion. Le chiffre d’affaires a ainsi chuté de 48 %, à 24 millions d’euros. L’activité de foncière, sur laquelle Affine se concentre désormais, subit une baisse plus limitée de 12,1 %. Ce recentrage et l’acquisition d’immeubles ou de portefeuilles à rendement élevé est positif. En Bourse, les investisseurs restent encore timides vis-à-vis du titre, qui ne gagne que 3,8 % depuis le début de l’année. A 16,88 euros, il présente une décote importante par rapport à l’actif net réévalué (29,70 euros à fin 2009).

Le recentrage sur l’activité de foncière pèse lourdement sur les comptes mais cela ne doit pas inquiéter outre mesure, Affine étant bien géré. Le marché immobilier semble donner des signes d’amélioration. Nous restons acheteurs de la valeur, encore très fortement décotée. Viser 25 euros.
  
  
trypot - Il y a 10 ans arrow option
Maitre ou etes vous je vous cherche dans vos post mais ne vous trouve point ..
1
  
vinosoft - Il y a 10 ans arrow option
faber serions nous deux a suivre Iml ?
Haussier Cours d'entrée : 16.95 | Objectif : 24
ça me ferait plaisir de retrouver un vrai dossier décoté loin des algo buzz de dupes et ici avec visiblement une jolie accumulation en cours indeed. Le carnet d'ordre ressere son joli petit spread, les MM se coupent en cours, d'ici a penser que certains doivent savoir des choses visiblement il n'y a qu'un pas a demander a l'animateur actif du contrat de liquidité.
Enfin bon a ce cours promo pourquoi se priver entre rendement et actif fondamental qui doit naviguer autour des 30€ selon marché et règles comptables sur ANR

Je retrouve en outre un lien rigolo ce jour, la financière PENTHIEVRE HOLDING qui avait fait ses emplettes sur affine en juillet 2008 ...a 32,5€ pour un petit million €. Intéressant.

http://www.boursier.com/vals/FR/FR0000036105-consensus-analystes-affine.html

Sinon J'espère que tout va bien. J'ai perdu le fil par mail.Cordialement
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
L'analyse (Investir)

Le cours de l’action a entamé depuis quelques mois un rattrapage par rapport à celui des autres foncières cotées dans leur ensemble. Malgré cela le titre reste extrêmement décoté (environ 30 %) par rapport à la valeur de son actif net réévalué au 30 juin dernier alors que la publication prochaine des résultats au 31 décembre devrait refléter une revalorisation significative des actifs au second semestre, compte tenu du redressement des marchés immobiliers.

Dans cette optique, nous confirmons notre opinion d'achat et relevons notre objectif de 22 € à 24 €.


Résultats vendredi 4 mars2011. Vont-il permettre de passer les 19,50, pour aller sur 21,35 puis 25?
  
  
crisdak - Il y a 9 ans arrow option
Sans omettre
le dividende toujours > 7%
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Forte décote confirmée et retour aux bénéfices avec un très joli rendement!

(CercleFinance.com) - Affine publie un résultat net part du groupe de 10,3 millions d'euros au titre de l'exercice 2010, contre une perte de 5,7 millions d'euros l'année précédente.

La société foncière affiche un résultat opérationnel courant en hausse de 4,3%, à 44,6 millions d'euros.

Les loyers nets accusent une baisse de 5,2% par rapport à 2009, à 59,6 millions d'euros, en raison d'une augmentation du taux de vacance au cours du premier semestre, suivie d'un léger redressement au second semestre.

Les revenus locatifs s'élèvent quant à eux à 70,6 millions d'euros, contre 77,2 millions d'euros un an plus tôt.

L'actif net réévalué EPRA (hors droits) atteint 286 millions d'euros à fin 2010, soit 30,70 euros par action, en rebond de 0,6%.

Droits inclus, il est de 335,9 millions d'euros, ou 36,06 euros par action.

Lors de l'assemblée générale, le versement d'un dividende de 2,43 euros par action sera soumis au vote des actionnaires.

'La légère amélioration de la situation locative et de la valeur des immeubles enregistrée au second semestre devrait se poursuivre en 2011', souligne Affine qui entend continuer à céder des actifs non stratégiques.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Lors de l'Assemblée générale d'Affine, il sera proposé le vote d'un dividende qui résulte des obligations de distribution attachées aux plus-values des exercices antérieurs. Ce dividende atteint 19,7 ME (soit 2,43 euros par action), contre 14,5 ME l'an passé, et offrira l'option d'être distribué soit en numéraire soit en action nouvelle. Sur la base du cours de bourse du 31 décembre 2010 (17,10 euros), ce dividende représente un rendement du titre Affine de 14,2% et de 12,5% dans les cours actuels.

La légère amélioration de la situation locative et de la valeur des immeubles enregistrée au second semestre devrait se poursuivre en 2011 précise le groupe.

La poursuite des cessions d'actifs non stratégiques devrait contribuer à renforcer la structure financière, tandis que le groupe s'attachera en fonction des opportunités à renforcer son effort d'investissement.

Le groupe poursuivra en outre sa gestion patrimoniale visant à améliorer la qualité et la rentabilité de ses bâtiments, notamment par d'importants travaux de rénovation et de redéveloppement

Après deux exercices déficitaires en raison de la baisse des justes valeurs des immeubles, le groupe Affine a enregistré en 2010 un bénéfice de 10,6 ME. Cette évolution résulte d'une progression de 4,3% du résultat opérationnel courant et de 77% du résultat opérationnel net.

Les loyers nets sont en retrait de 5,2% par rapport à 2009. L'impact de la baisse des loyers à périmètre constant (-6,2%), associé à ceux des cessions et restructurations d'immeubles, a été plus que contrebalancé par la réduction des charges locatives.

La baisse des loyers est la conséquence d'une augmentation du taux de vacance au cours du premier semestre (11,6% à fin juin contre 7,9% fin 2009), suivie d'un léger redressement au second semestre (11,2% fin 2010). Elle reflète également les avantages consentis à certains locataires en échange de l'allongement des baux et les départs programmés dans le cadre des restructurations d'immeubles. L'impact des cessions du second semestre 2009 a été en majeure partie compensée par les acquisitions réalisées.

Le résultat opérationnel courant, en hausse de 4,3 %, bénéficie du redressement de l'activité de développement immobilier (2,7 ME hors dépréciation sur stocks) et de la diminution de 13,4 % des frais de fonctionnement, permettant de plus que compenser l'érosion naturelle des revenus des opérations de location-financement (2,9 ME vs 3,8 ME).

Le résultat opérationnel net de 36,2 MEUR est en forte hausse par rapport à 2009 (+77 %), alors même qu'aucune plus-value de cession n'a été enregistrée, contrairement à l'an passé (24,8 ME). Cette amélioration provient pour l'essentiel d'un arrêt de la baisse des justes valeurs des immeubles (-2,8 ME contre près de -47 ME en 2009 et 2008), à laquelle il faut ajouter une dépréciation sur la valeur du terrain de Sant Feliu (-5,2 ME), détenu en stock par Concerto.

Après avoir légèrement diminué (-0,9%) au premier semestre, la juste valeur à périmètre constant a amorcé son redressement au second semestre (+0,8%). Sur l'ensemble de l'année, la baisse s'établit à -0,2%. La juste valeur du patrimoine immobilier s'élève à 1,060 milliard d'euros (droits inclus), en légère baisse (-2,6%) par rapport à fin 2009, les cessions (-80 ME) n'étant que partiellement compensées par les investissements (48,5 ME). En conséquence, l'Actif Net Réévalué EPRA (hors droits), déduction faite des quasi-fonds propres que constituent les TSDI, et après retraitement de la juste valeur des instruments dérivés et des impôts différés, augmente de 1,7 ME (+0,6%) par rapport à fin 2009 pour s'établir à 286,0 ME à fin 2010, soit 30,70 euros par action (hors autocontrôle et après dilution des ORA). Droits inclus, l'ANR EPRA est de 335,9 ME, ou 36,06 euros par action.

Le groupe a mis en place près de 120 ME de financements nouveaux au cours de l'année à des conditions qui lui permettent de soutenir son développement. Le coût moyen de la dette nette en 2010 est de 2,7%, et 3,9% coût de couverture inclus. Hors Banimmo, la durée moyenne de l'endettement s'élève à 5,8 ans. Aucune échéance significative n'est à refinancer avant 2016.

Au 31 décembre 2010, la dette financière nette du groupe s'élève à 718 ME (contre 693 ME à fin 2009) et représente 1,7 fois le montant des fonds propres. Pour l'activité de foncière stricto sensu, le ratio LTV (dette bancaire nette / valeur de marché des immeubles, droits inclus, hors VEFA, plus valeur des sociétés mises en équivalence) reste à un niveau relativement élevé de 58,5% principalement en raison des investissements réalisés par Banimmo (acquisition de commerces et prise de participation dans City Mall et Montéa). Pour Affine seule (hors AffiParis et Banimmo), le LTV est en net retrait passant de 57,4% fin 2009 à 52% fin 2010.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Joli gap d'ouverture!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
"La société a annoncé un dividende important de 2,44 euros, ce qui constitue quand même un rendement de 14%. Or c'est toujours une bonne nouvelle quand une foncière redistribue ses bénéfices", explique un analyste saluant également les résultats publiés.

La société foncière a fait état vendredi d'une hausse de 77% de son résultat net opérationnel à 36,2 millions d'euros en 2010, à la faveur principalement d'un arrêt de la baisse des justes valeurs des immeubles (-2,8 millions d'euros contre près de -47 millions d'euros en 2009 et 2008).

"On voit qu'il y a eu une amélioration au second semestre (..) on est sur une bonne tendance. En outre, le titre est fortement décoté par rapport à son ANR", ajoute l'analyste, fisant référence à l'actif net réévalué (ANR) par action de 30,70 euros en 2010 d'Affine, contre un cours de 17,10 euros de la valeur au 31 décembre.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
L'analyse (Investir)

A l’occasion de la publication, hier après Bourse, de son point trimestriel sur les loyers, Affine a indiqué que sa situation financière « n’a pas significativement varié par rapport au 31 décembre 2010 ». La décote par rapport à l’ANR (36%) reste donc importante malgré un gain de l’action de 15% depuis le début de l’année. D’autant que l’amélioration de la situation locative observée au second semestre 2010 semble se prolonger.

Sur les trois premiers mois du nouvel exercice, le chiffre d’affaires total du groupe immobilier recentré sur son activité de foncière a progressé de 17,3%, à 28,2 millions d’euros, avec une augmentation de 2,3% des loyers, à 17,4 millions. Les charges refacturées (6,7 millions contre 2,1 millions un an auparavant), qui intègrent une variation de 2,5 millions de Banimmo compte tenu de la refacturation de montants importants de travaux, tirent la croissance.

On retiendra également que douze nouveaux baux ont été signés sur la période et trois ont été renouvelés, représentant un loyer annuel global de 1,3 million d’euros, à comparer avec un montant de 1,5 million de départs annoncés, « traduisant un léger mieux dans l’érosion de la base de loyer annuel », note le cabinet d’étude Gilbert Dupont.

On pourra continuer à acheter sur la base de la décote importante et du rendement de plus de 12%, d’autant que la situation locative continue à s’améliorer. Le recours possible à une augmentation de capital est déjà en grande partie digéré par les investisseurs. Viser 27 euros.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 20.1
Reco du jour Investir:
L'analyse (Investir)

A l’occasion de la publication de son point trimestriel sur les loyers, Affine a indiqué que sa situation financière « n’a pas significativement varié par rapport au 31 décembre 2010 ». La décote par rapport à l’ANR (36%) reste donc importante malgré un gain de l’action de 15% depuis le début de l’année. D’autant que l’amélioration de la situation locative observée au second semestre 2010 semble se prolonger.

Sur les trois premiers mois du nouvel exercice, le chiffre d’affaires total du groupe immobilier recentré sur son activité de foncière a progressé de 17,3%, à 28,2 millions d’euros, avec une augmentation de 2,3% des loyers, à 17,4 millions. Les charges refacturées (6,7 millions contre 2,1 millions un an auparavant), qui intègrent une variation de 2,5 millions de Banimmo compte tenu de la refacturation de montants importants de travaux, tirent la croissance.

On retiendra également que douze nouveaux baux ont été signés sur la période et trois ont été renouvelés, représentant un loyer annuel global de 1,3 million d’euros, à comparer avec un montant de 1,5 million de départs annoncés, « traduisant un léger mieux dans l’érosion de la base de loyer annuel », note le cabinet d’étude Gilbert Dupont.

On pourra continuer à acheter sur la base de la décote importante et du rendement de plus de 12%, d’autant que la situation locative continue à s’améliorer. Le recours possible à une augmentation de capital est déjà en grande partie digéré par les investisseurs. Viser 27 euros.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Concerto European Developer vient de signer avec Sunclear une opération de développement d'une plateforme logistique de 20.862 m(2) SHOB, assortie d'un bail de 9 ans fermes. Cet ensemble sera composé d'un centre de distribution de 15.000 m(2) ainsi que d'un bâtiment regroupant un centre de formation et des bureaux logistiques, administratifs et commerciaux sur plus de 1.000 m(2).

Le planning de réalisation prévoit une mise à disposition de la plateforme au 4ème trimestre 2012 pour une exploitation fin 2012.

Sunclear, filiale du groupe chimique Arkema, indique se positionner comme leader national dans la distribution de produits plastiques semi-finis avec notamment la commercialisation des marques Altuglas (Plexiplas), Lexan (plaques en polycarbonate), Komacel (panneaux PVC expansé) ou encore Trespa (habillage de façade). La construction de cette nouvelle plateforme permettra à cette société de regrouper ses trois centres de distribution parisiens à Ferrières-en-Brie (77), sur un terrain acquis auprès de l'établissement public d'aménagement de Marne-la-Vallée (EPAMARNE) qui est chargé par l'Etat de faciliter l'aménagement et d'impulser le développement de Marne-la-Vallée.

A travers cette signature, Concerto European Developer estime démontrer sa capacité à offrir à un spécialiste de la distribution une solution clé en main tant sur les aspects opérationnels que financiers.

Filiale d'Affine, Concerto European Developer a pour métier le montage d'opérations de développement et d'investissement destinées à la logistique de distribution et de production. La société est spécialisée dans la conception et la réalisation de plateformes logistiques répondant aux critères les plus récents de la demande et de la règlementation. Elle a récemment livré un bâtiment de 10.500 m(2) à Vilvorde (Belgique) à Affine et un entrepôt utilisé par But international de 62.000 m(2) à Mer (41), près de Blois.
Finance Plus
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 19.18
Dans son hebdo, Investir/le JDF souligne qu'Affine décote de 44% sur son ANR de 286 millions d'euros alors que les grandes foncières ont effacé leur décote!!!
Rebond à l'horizon.
  
  
Voir les 20 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
du volume
Rentré en début d'année, j'étais resté sur le titre en fond de PEA, car en effet la decote est énorme, le rendement 2010 l'était encore plus et le parc est de bonne qualité...
Suite à l'info d'investir il y a eu du volume hier.... pour moi c'est une ligne qui va rester sur du LT en portefeuille. Pour le MT le gap de mars a été comblée elle va retourné à ses plus haut
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
speed10 dans GENOWAY - Il y a 11 ans arrow option
Genoway me semble dans une configuration interessante
Haussier Cours d'entrée : 2.7 | Stop : 2.45
Depuis son accélération fulgurant au mois de mai, génoway est revenu prendre appui sur la MMA100, vient de repasser la MMA20 et aujourd'hui de repasser la MMA50. Les voulumes augmente. Attention ,la société ne communique pas beaucoup et par surprise.Mais quand elle l'a fait au mois de mai, ça a été pour une poussée fulgurante. Si on est pas placé avant, difficile de le faire.
ludving et 7 autres membres participent à cette discussion
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
La valeur est en accumulation, les bandes se resserrent après un très fort écartement. Quand la MMA100 se sera un peu plus rapprochée, la MMA20 coupera sûrement la MMA50 et là...
La valeur s'était envolée le 14 mai lorsque la société avait annoncé des contrats tout en laissant sous entendre que d'autres arriveraient...
A surveiller, en étant attentif à toute annonce.
2
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.8
Genoway: +4,56 à 10h40 avec déjà 7 fois le volume habituel.
2
  
scratnl - Il y a 11 ans arrow option
Une raison pour les 10%?
Vous savez si il y a une raison pour cette hausse de 10%?
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
(CercleFinance.com) - genOway annonce sa participation au programme public-privé AD-inov, sélectionné par le Fonds unique interministériel (FUI) dans le cadre de son 8ème appel à projets.

Coordonné par Genfit, le programme AD-inov, dont le budget s'élève à 3,8 millions d'euros sur trois ans, vise au développement de nouvelles technologies de rupture pour soutenir la R&D et identifier de nouveaux médicaments répondant aux besoins non satisfaits de la maladie d'Alzheimer.

Dans ce cadre, la société a pour mission le développement de nouveaux modèles animaux pertinents pour accélérer la découverte de molécules candidates dotées d'un fort potentiel thérapeutique.

Les solutions ainsi délivrées devront offrir une meilleure prédiction du passage et de l'exposition des molécules candidates dans le système nerveux central en conditions saines ou pathologiques.


Pas de précision depuis. Cette valeur comme je l'ai déjà souligné peut faire des envolées.
2
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.98
Les volumes sont importants et c'est un rebond sur la MMA100. Poussée en vue.
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Dans le programme AD-Inov d'une durée de 3 ans, Genoway aura pour tâche de développer de nouveaux modèles animaux destinés à accèlèrer la découverte de molécules dotées d'un fort potentiel thérapeutique pour fabriquer de nouveaux médicamentsdans le cadre de ce programme de lutte contre la maladie d'Alzheimer.
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.0
Genoway est toujours en phase de réveil. Quand on regarde le graphique LT, depuis le printemps, la valeur n'avigue entre la MMA20 et la MMA100. Les deux courbes se rapprochent, donnant ainsi une forme triangulaire, dont l'extraction de la valeur devrait se faire par le haut.
Attention quand Genoway va se mettre debout!
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
L'extraction par lehaut a commencé!!!
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.27
Avec les bons résultats de ce soir, plus de doutes.
TCT 4,10-4,20 CT 5 prix d'intro 2007 MTLT 7,10-7,20
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.46
Genoway s'extrait clairement du triangle ascendant et s'attaque à son plus haut de la forte poussée du mois de mai. Si elle passe les 3,65, elle risque d'accèlérer.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.36
Bon acceuil des résultats dans l'atmosphère boursière négative d'aujourd'hui. Le meilleur reste à venir.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
La société s'assure les moyens de son développement et de ses offres commerciales de pointe
Haussier Cours d'entrée : 3.33
Genoway a signé une licence exclusive de la technologie Flex développée à l'institut de génétique et de biologie moléculaire cellulaire. Cette technologie combinant système de recombinase et modification génétique est la seule qui rende possible la réalisation de mutations génétiques inductibles. La technologie Flex permet de faire apparaître dans le tissu choisi et à l'instant voulu la mutation désirée. C'est un outil essentiel à la modélisation de l'apparition de mutations dans les maladies humaines.
Info du 20-10-09
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.22
Gilbert Dupont à l'achat avec un objectif de 4 euros.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
info
(CercleFinance.com) - genOway, société de biotechnologie spécialisée dans la modélisation et le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés pour l'industrie, annonce aujourd'hui avoir mis en production la technologie 'Knockin-2in1' en s'appuyant sur sa plateforme propriétaire StemCell HY. Cette technologie réactualisée, permet à genOway d'apporter une réponse aux problématiques de la recherche académique et biopharmaceutique. Le groupe entend s'imposer comme le nouveau standard pour cette industrie.

Le ' Knockin-2in1 ' réalise l'insertion du gène d'intérêt par l'utilisation de cassettes et de criblages standardisés. Cette technologie s'avère particulièrement utile pour le criblage moyen débit de substances médicamenteuses sur des cibles thérapeutiques.

En partant d'une technologie, inventée à la fin des années 1990, genOway a pu développer une solution propriétaire qui présente l'avantage d'être 'moins coûteuse à produire et plus adaptée aux besoins de modèles de Knockin actuellement demandés par les scientifiques des centres de recherche académiques comme biopharmaceutiques'. genOway a déjà livré trois modèles animaux issus de cette technologie au Max Planck Institute en Allemagne et au Hannah Research Institute en Ecosse.

Alexandre Fraichard, Président Directeur Général de genOway explique que cette technologie de Knockin est indépendante de la technologie de l'Institut Pasteur. 'Cette indépendance est établie par nos conseils en propriété intellectuelle', précise-t-il. Cette technologie a été présentée dès le printemps 2009 aux partenaires pharmaceutiques. 'Les premiers projets utilisant cette technologie ont été initiés au mois de Juillet 2009. Nous avons bon espoir que cette technologie devienne rapidement le nouveau standard de l'industrie et que nous bénéficions alors du First Mover Advantage', a-t-il confié.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Info: Genoway débouté contre Cellectis
Petit rappel: la licence de Cellectis ne touchait que 5% de la production de Genoway, si mes souvenirs sont bons et c'est ce conflit, qui a forcé Genoway à adopter une nouvelle plateforme de production beaucoup plus rentable, qui a commencé à se traduire dans les résultats, qui je le rappelle sont devenus positifs pour la première fois de son histoire. Certes, gagner le procès aurait été mieux mais celà ne retire en rien le fait que Genoxway est une société qui devient rentable (ce qui ne se trouve pas à tous les coins de rue pour les biotechs), qui multiplie les contrats actuellement avec sa nouvelle plateforme de proction et non avec des produits licence Cellectis et respecte ses engagements.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Info: Genoway fait appel! Un coup à jouer? La valeur a plongé sur la MMA100, qui a fait office de soutien.
  
  
milou44 - Il y a 11 ans arrow option
@speed10 bonsoir
ce different judiciaire avec Cellectis n'a-t-il pas une implication plus avéré dans les résultats futures de Genoway, vu l'afflux des volumes (x5) à la vente après cette news ?
  
  
scratnl - Il y a 10 ans arrow option
Mais que se passe t'il ??
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Dénouement heureux d'une affaire qui pesait sur le titre malgré l'enchainement des contrats avec des universités américaines.Rattrapage à prévoir.


Source: investir.Les sociétés Genoway et Cellectis rappellent que le contrat de sous-licence du 7 septembre 2001 portant sur les brevets et demandes de brevets de la famille WO90/11354 a pris fin le 30 décembre 2008. Cellectis et Genoway précisent qu'elles ont signé ce jour un accord sur les conséquences de la résiliation du contrat de sous-licence permettant à Genoway d'exécuter les commandes postérieures à ladite résiliation et antérieures au 12 novembre 2009. La livraison de ces commandes...
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Erreur: source Boursier.com
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.71
Gilbert Dupont à l'achat avec comme objectif: 3,60
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.97 | Objectif : 3.4
Genoway, conformément à ses promesses, est bien excédentaire de 0,1ME en 2009, après une perte de 1,2ME en 2008. C'est la première fois de son histoire qu'elle dégage un bénef.
Trésorerie de 4,8 ME (+1,7 ME par rapport à 2008).
Augmentation des contrats +17% par rapport à 2008.
Perspectives: croissance à 2 chiffres des ventes, grâce à une franche reprise et poursuite de la progression de la rentabilité des accords industriels en Europe et au Japon.
Rappel: introduction à près de 5 euros le 7 mai 2007 pour 1ME de perte en fin d'année 2007.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.97
Graphiquement, la MMA20 a coupé la MMA50 et la MMA100, confirmant une config haussière CT. Le retour aux 3,40-3,45 de l'automne dernier me semble une première étape.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.97
L'analyse (Investir)
Premiers bénéfices pour Genoway en 2009 ! Ce n’est pas vraiment une surprise après un premier semestre bénéficiaire, et l’excédent est symbolique, mais c’est un symbole qui a son importance dans le secteur de la biotechnologie.

La société spécialisée dans la fourniture de rats génétiquement modifiés a dégagé au cours de l’exercice passé un bénéfice net, après provisions pour événements exceptionnels (litige avec Cellectis), de 0,1 million d’euros pour un chiffre d’affaires en léger repli de 1,49%, à 6,6 millions d’euros. Considérant des facturations de 3,3 millions d’euros au premier semestre, le chiffre d’affaires de la seconde moitié 2009 est stable en données séquentielles, alors que la société avait annoncé début octobre une croissance à deux chiffres pour la seconde moitié de l'exercice.

Cette relative résistance des facturations face à un environnement économique difficile et la forte croissance des facturations en dollar s’est accompagnée d’une augmentation des contrats signés de 17%, à 7,9 millions d’euros.

Parallèlement, Genoway a généré d’autres revenus d’un montant de 1,6 million d’euros (contre 1,8 million en 2008) provenant de subventions relatives à des programmes de recherche et du crédit impôt recherche.

Malgré le maintien d’une activité soutenue au cours de l’exercice 2009, la société a diminué ses charges d’exploitation de plus de 1,7 million d’euros, ce qui influe positivement sur le résultat d’exploitation qui ressort bénéficiaire à 0,4 million d’euros contre une perte de 0,9 million en 2008. La promesse du management d’accorder la « priorité absolue » à la rentabilité est donc tenue. La marge d’exploitation ressort ainsi à 6,1% du chiffre d’affaires et à 4,9% de l’ensemble des revenus.

Fort de ces premiers bénéfices, les capitaux propres de la société sortent renforcés de l’exercice 2009 (60 centimes par action), de même que la trésorerie nette, passée de 3,1 à 4,8 millions d’euros (soit 81 centimes par action).

Pour 2010, la biotech entend poursuivre la progression de sa rentabilité et table sur une croissance à deux chiffres de ses ventes, grâce à une reprise franche des accords industriels au Japon et en Europe.

Malgré une petite déception sur le chiffre d’affaires, nous restons acheteurs à titre spéculatif de la valeur. Les premiers bénéfices sont appréciables, de même que la maîtrise des charges d'exploitation et le niveau de trésorerie. Les perspectives sont encourageantes. Viser 4 euros.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Entretien avec Alexandre Fraichard (Boursier.com 08-04-10 à 7h00)
PDG de Genoway
«Notre rentabilité est en phase d'accélération»
Boursier.com : Vos résultats 2009 sont, pour la première fois, bénéficiaires. Le point mort est-il dépassé de façon pérenne ?
A.F : Ces résultats sont solides. C'est vraiment la performance intrinsèque de la société que nous pouvons lire dans ces chiffres... Le point mort était déjà dépassé lorsque nous comparions le premier semestre 2009 à l'année 2008. Nous sommes donc largement au dessus des coûts et charges fixes. La société a ainsi montré sa rentabilité et doit désormais améliorer sa performance.
Boursier.com : Quels sont vos objectifs pour l'exercice de 2010 ?
A.F : Nous considérons que les années 2008 et 2009 ont été des années de transition. En 2010, notre rentabilité est en phase d'accélération. L'exercice devrait être meilleur qu'en 2009 avec une accélération progressive dans les années qui viennent en termes de croissance. Nous devrions atteindre une croissance à deux chiffres, 2009 ayant été une année d'exception.
Boursier.com : Délivrez-vous un objectif de chiffre d'affaires en 2010 ?
A.F : Nous ne communiquons pas vraiment là-dessus mais je confirme que nous restons sur de fortes croissances tant en chiffre d'affaires qu'en rentabilité.
Boursier.com : Cette forte croissance du chiffre d'affaires va-t-elle entraîner des charges supplémentaires pour l'entreprise ?
A.F : Oui, mais elle va aussi générer de la rentabilité. L'entreprise sera davantage profitable d'autant plus que les charges fixes varient peu et ne sont pas liées à la croissance du chiffre d'affaires.
Boursier.com : Un différend vous opposait à Cellectis, c'est une affaire désormais réglée ?
A.F : Tout à fait ! Cette affaire s'est soldée par une transaction, toutes les charges sont passées dans les comptes 2009.
Boursier.com : Quel montant avez-vous dû provisionner ?
A.F : Le montant de la transaction relève de la confidentialité, mais il est assez significatif et cela a été intégralement provisionné dans les comptes 2009.
Boursier.com : Il s'agissait tout de même d'un important différend... Comment avez-vous trouvé un terrain d'entente ?
A.F : Les deux sociétés en sont venues à la conclusion qu'il valait mieux trouver une solution avantageuse pour les deux parties plutôt que de se battre... Et c'est ici la définition d'une bonne transaction !
Boursier.com : Vous avez annoncé hier soir le renouvellement d'un contrat important. De quoi s'agit-il exactement ?
A.F. : Il s'agit d'un renouvellement important par son montant, auprès d'une grande société biopharmaceutique mondiale dont nous ne donnons pas le nom : le précédent contrat d'un montant initial de 1 million d'euros avait été accru régulièrement pour atteindre un montant final supérieur à 2,4 millions d'euros. Il renforce aussi notre positionnement comme prestataire à forte valeur ajoutée et confirme notre capacité à répondre aux exigences des compagnies biopharmaceutiques les plus prestigieuses. Notre croissance 2010 et 2011, aura pour origine la combinaison des accords conclus avec les centres académiques, comme ceux annoncés en 2009 avec les Universités de Pennsylvanie, Zurich, Cambridge ou encore de Francfort et ceux passés avec les groupes biopharmaceutiques majeurs comme celui-ci.
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
merci speed10
Info utiles, encouragente; on pas à chercher ailleurs. Toujours un gain de temps d'avoir en liste une valeur suivie par speed10.
Ce qui a de bien avec cette valeur c'est qu'elle est rentable, pas de spécu sur les résultats positifs à venir comme les autres biotech ; bon ok aprés comparer la valeur du titre et la net equity peut montrer une petite anticipation; mais au moins on sait qu'elle peut être rentable, ce que n'ont pas encore démontré pharming, metabolic... si vous voulez choisir un biotech, c'est la mieux placé.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Gilbert Dupont à l'achat avec 3,60 comme objectif.
  
  
oliv21 - Il y a 10 ans arrow option
hausse des volumes ? AT demandée !
Bonjour,
Comment interprétez vous cette hausse des volumes avec une baisse des cours depuis une semaine ?
Le titre a pourtant publié des résultats solides certes un peu inférieur aux attentes mais les perspectives sont bonnes ! Cette biotech est rentable.

Techniquement, cela risque de continuer et enfoncer les moyenne mobiles qui jouent le rôle de support ou est-ce un bon moment pour rentrer ?

J'aimerais bien avoir vos avis surtout ludo pour l'AT et faber pour le fondamental.

Merci d'avance,
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Les résultats un peu inférieurs ne sont dus qu'à de l'exceptionnel cad le règlement amiable du conflit avec Cellectis, dont nous ne pourrons pas connaître le montant (voir 4 posts en arrière).
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.1
+16,49% à 15h53!!! dans de gros volumes .
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Les volumes explosent: 24 fois le volume des 20 dernières scéances à 16h45.
  
  
napo93290 - Il y a 10 ans arrow option
Ca stagne
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Reprise d'appui sur la MMA20. Suite à observer.
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
Prévisions pour lundi 19/04
Haussier Cours d'entrée : 2.95
Après la hausse et le volume de lundi 12/04, plus rien le reste de la semaine, retour à la case départ... ce n'est pas possible. Quelquechose de gros se prépare... lundi 19/04 le même scénario pourrait se répéter. D'abord un petit tour du côté des 2,85 pour faire sauter les derniers stops, et puis grosse hausse. Et cette fois espérons un vrai démarrage...
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
On attend quoi?
Haussier Cours d'entrée : 2.91
Tout est là pour un démarrage:
- Bons résultats 2009
- Annonce du jour positive
(http://www.genoway.com/investor-relations/FR/CP_genOway_20100419.pdf)
- Hausse du lundi 12/04 entièrement absorbée
- Carnet d'ordres fortement acheteur
- Graphe haussier à CT et indicateurs corrects

C'est quand elle veut...
Demain?
OK pour moi... je suis prêt.
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
On y arrive...
C'est mieux ce matin, mais ça manque encore un peu de volume... vous ne pourriez pas donner un coup de main svp?
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
News
genOway will attend the
2010 BIOConvention
Chicago, IL - May 3-6, 2010

Vont aller avec leurs rats et leurs souris... espérons qu'ils rapportent des dollars... ça ne prilofère pas aussi vite (quoique), mais c'est plus utile (quoique)... lol.
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
Un peu de baume au coeur
Il n'y a pas que des mauvaises nouvelles de par le monde... et paf: +6,83%
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.0
(CercleFinance.com) - Gilbert Dupont maintient aujourd'hui son opinion ' acheter ' sur le titre genOway, assortie d'un objectif de cours de 3,6 euros, suite au renouvellement annoncé ce matin d'un contrat de 2,5 millions d'euros sur 3 ans avec une grande société biopharmaceutique.

Le broker explique que les nouvelles conditions prévoient une augmentation de 10% du budget ; ce contrat portant sur le développement de modèles animaux génétiquement modifiés et la livraison de modèles catalogues.

L'intermédiaire en profite pour rappeler les perspectives alléchantes de la société de biotechnologie pour 2010 : le management table sur une poursuite d'une forte dynamique de signatures de licences et de partenariats, notamment aux Etats-Unis auprès des clients académiques et privés. Par ailleurs de nouveaux partenariats technologiques seront annoncés prochainement, ajoute le courtier, avant d'indiquer que genOway anticipe ainsi un chiffre d'affaires en croissance à deux chiffres en 2010, tout en poursuivant l'amélioration de sa rentabilité.

Au final, le broker se montre ' plus que jamais confiants en l'avenir du groupe compte tenu de son positionnement unique sur un marché porteur, d'un seuil de rentabilité désormais dépassé et d'une trésorerie nette très satisfaisante
  
  
speedstone - Il y a 10 ans arrow option
Ordre en clôture au plus haut du jour.
Haussier Cours d'entrée : 3.0 | Objectif : 3.6
C'est bon pour demain... et l'objectif de 3,6 sera atteint dans la semaine si les bonnes nouvelles continuent de se succéder.

Depuis le temps qu'on en rêve, maintenant elle peut le faire.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.0 | Objectif : 4
Tout à fait d'accord.
Avalement haussier avec réveil des volumes.
Il ne faut pas oublier non plus que Genoway a bcp de contrats avec les USA. La baisse de l'euro par rapport au dollar va en plus booster les résultats.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.86
Genoway (ALGEN), spécialisée dans la production de modèles de rongeurs génétiquement modifiés pour l'étude des pathologies et la recherche pharmaceutique,acquiert une nouvelle technologie basée sur un type de cellules souches. Alexandre Fraichard, co-fondateur et PDG, explique que cette technologie pourrait apporter des revenus additionnels dès 2011, sans coût initial.

Capital.fr : Genoway vient d'annoncer un accord en vue d'acquérir une licence exclusive sur la technologie des cellules souches olfactives auprès de l'Université Griffith. En quoi estimez-vous que cette technologie est prometteuse ?
Alexandre Fraichard : Nous avons obtenu une option de licence exclusive sur cette technologie à un stade où son développement est entièrement accompli puisque toute la recherche fondamentale a été effectuée. Nous avons reçu de l'Université Griffith les cellules et avons commencé à effectuer les tests qui visent seulement à vérifier qu'elle peut s'appliquer efficacement dans le cadre de nos modèles génétiquement modifiés. Si ceux-ci se révèlent conformes à nos attentes, cette technologie permettra de développer des modèles animaux encore plus prédictifs des pathologies humaines, notamment dans les neurosciences et l'oncologie.

Capital.fr : S'agit-il d'une méthode alternative par rapport à celle que vous utilisez ?
Alexandre Fraichard : Non, c'est quelque chose d'entièrement complémentaire, potentiellement générateur de nouveaux modèles et donc de nouvelles affaires. Aujourd'hui, l'industrie est capable de réaliser des modèles de recherche à partir de deux souches de souris seulement mais il existe encore plus de souches et les modèles les plus performant par rapport à une maladie (en schématisant chaque souche se prête davantage à l'étude d'une pathologie donnée) ne sont pas nécessairement disponibles. L'idée est d'élargir notre catalogue et vendre aux chercheurs davantage de modèle encore plus prédictifs. Présentes dans toutes les espèces animales, les cellules souches olfactives pourraient aussi permettre de développer des modèles de rats, un excellent vecteur pour la recherche thérapeutique car c'est un animal étonnamment proche de l'homme. Mais, il subsiste d'importantes barrières technologiques pour réaliser des modèles de rats génétiquement modifiés et cette nouvelle technologie pourrait justement nous permettre de rebondir sur ce marché, en nous donnant une position de pointe à l'échelon mondial.

Capital.fr : D'autres avantages à attendre ?
Alexandre Fraichard : Le principal bénéfice des cellules souches olfactives est réellement d'apporter une meilleure qualité scientifique au chercheur. En second lieu, cela pourra apporter un certain gain de productivité, notamment sur le rat, mais cela reste accessoire.

Capital.fr : Cette licence va-t-elle coûter cher à l'entreprise dans les comptes de 2009 ?
Alexandre Fraichard : Pratiquement, zéro euro ! Il s'agit d'une option gratuite, et le coût marginal de la réalisation des tests sur nos modèles est négligeable. Une fois validée cette dernière phase nous pourrons lever l'option, sans frais supplémentaires.

Capital.fr : Quel est l'intérêt pour le concessionnaire ?
Alexandre Fraichard : En fait, nous sommes vraiment dans un modèle "business" et pas dans un modèle "biotech". Il n'y a pas de risque à partager, donc pas d'upfront ou de paiement d'étapes. Si ça marche, et nous n'avons aucune raison de penser le contraire, Genoway commercialisera aussitôt de nouveaux modèles sur lesquels l'Université percevra des royalties, dès 2011 selon notre calendrier. Pour eux, Genoway est naturellement apparu comme le meilleur partenaire pour déployer cette technologie étant donné notre expertise et notre portefeuille étoffé de clients.

Capital.fr : Genoway a réalisé une bonne année 2009 avec une croissance notable et réalisé ses bénéfices. Comment se déroule 2010 ?
Alexandre Fraichard : En résumé, l'entreprise reste sur la lancée de l'année 2009 avec une nouvelle progression des facturations et nous sommes positifs sur nos principaux indicateurs économiques. La reprise est notamment assez sensible en Europe et au Japon où les labos n'ont guère d'autre choix que de faire avancer leurs programmes de recherche.

Capital.fr : Allez-vous bénéficier de la chute de l'euro ?
Alexandre Fraichard : Bien sûr, car les Etats-Unis demeurent notre premier marché. Nous ne profiteront pas immédiatement de cette évolution des changes car nous avons toujours adopté une politique de couverture sage, visant à protéger nos comptes des fortes fluctuations mais c'est évidemment une très bonne nouvelle pour nous, dès la seconde partie de l'exercice.

Propos recueillis par Guillaume Bayre

© Capital.fr
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Fort volumes et franchissement des MMA 20,50 et 100. Prochaines cibles à 3,40 CT puis 4 eurosMT-LTLes bonnes nouvelles s'accumulent. Aprs les contrats aux USA, Genoway annonce des bonnes nouvelles au Japon:
genOway annonce aujourd'hui accélérer la croissance de son activité au Japon.

En effet, le volant des contrats actifs avec trois groupes biopharmaceutiques nippons vient de dépasser les 400.000 euros.

Ces accords portent sur le développement et la livraison de modèles animaux génétiquement modifiés, en particulier de modèles humanisés, dédiés aux tests de composés pharmaceutiques.

La société française n'a cependant pas souhaité donner plus de détails. Tous juste précise t-elle que ses trois clients japonais font partie du top 10 de l'industrie biopharmaceutique japonaise.

' L'industrie biopharmaceutique nipponne commence à montrer des signes de reprise. Nous avons pu nous replacer sur le marché dès la seconde partie de 2009 ', a commenté Alexandre Fraichard, le PDG de genOway.

Avant de poursuivre : ' il est très important pour nous de se positionner durablement sur ce marché, le deuxième par la taille après celui des Etats-Unis. Nous sommes d'ailleurs très confiants quant à la signature de plusieurs autres contrats au Japon dans les trimestres à venir'.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.92
meme analyse chez Investir:
L'analyse (Investir)

Genoway s’inscrit en hausse de plus de 10% en milieu de matinée, à 2,90 euros. La société de biotechnologie, qui développe des modèles de recherche génétiquement modifiés pour l’industrie bio-pharmaceutique, chimique, agrochimique et agroalimentaire et pour la recherche Académique, a publié un bref communiqué peu après l’ouverture des marchés, dans lequel elle fait part d’une « forte croissance de son activité avec les sociétés biopharmaceutiques japonaises ».

Genoway a ainsi signé avec « trois groupes nippons qui font partie du top 10 de l’industrie biopharmaceutique japonaise ». Le volant des contrats actifs vient de dépasser 400.000 euros, explique encore la société. Ils portent sur le développement et la livraison de modèles animaux génétiquement modifiés, en particulier de modèles humanisés dédiés aux tests de composés pharmaceutiques.

Genoway accumule ainsi les bonnes nouvelles depuis quelques mois. Au mois de mai, elle avait annoncé successivement le renouvellement d’un contrat de 2,5 millions d’euros avec une « grande société biopharmaceutique » et la signature d’un partenariat de recherche avec une université australienne. A l’issue des recherches avec cette dernière, la biotech française aura la possibilité d’acquérir une licence exclusive mondiale.

Sur le plan financier, Genoway, qui a dégagé ses premiers bénéfices au cours du dernier exercice, entend poursuivre la progression de sa rentabilité. Elle table notamment cette année sur une croissance à deux chiffres de ses ventes, grâce à une reprise franche des accords industriels au Japon et en Europe.



Genoway, dont l’une des priorités est la poursuite d’une forte dynamique de signatures de licences et de partenariats, engrange de nouveaux succès au Japon. Le titre bénéficie par ailleurs de l’appréciation du dollar. Nous sommes à l’achat, pour viser 4 euros.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.73
genOway affirme que les membres du management ont renforcé leurs positions au capital de la société depuis son introduction en bourse.

Lors de l'introduction sur Alternext en mai 2007 l'équipe de direction actuelle de la société de biotechnologie possédait 3,8% du capital (soit 213.178 actions). Dorénavant, cette part s'élève à 7,9% (soit 464.188 actions).

'Pour ma part, j'ai accru mon engagement au capital étant convaincu de pouvoir offrir à nos actionnaires la croissance durable d'une société de technologie et la sécurité financière d'une entreprise profitable et génératrice de trésorerie' déclare le PDG Alexandre Fraichard.

De façon incompréhensible, la valeur végète depuis plus d'un an alors que la société est devenue rentable, qu'elle multiplie les contrats et qu'elle va bénéficier dans ses résultats de la réévaluation du dollar. A méditer!
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.92
Depuis fin août, ALGEN est entrée dans une configuration haussière CT et cherche nettement ( volumes plus de 10 fois celui des 20 dernières scéances)à sortir de son canal baissier MT. Si ce mouvement se poursuit, ALGEN sortirait d'un triangle LT ( formé depuis fin 2009) par le haut.
La MMA20 CT coupe la MMA50 et s'apprête à couper la MMA100.
Les résultats semestriels sont dans 11 jours. Certains se placeraient-ils? La société a dégagé ses premiers bénéfices et est donc en passe d'être rentable. De nombreux contrats ont été signés ces derniers mois et le renforcement du dollar est à son avantage.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Source Investir:
Sur la base d’une progression de 10% du total des revenus, crédit d’impôt recherche compris, Genoway a vu son bénéfice net être multiplié par quatre à 0,12 million d’euros malgré une charge exceptionnelle non récurrente de 0,12 million. La croissance à deux chiffres associée à l’amélioration de la plateforme technologique et à l’optimisation des coûts permet au résultat d’exploitation de ressortir à 0,4 million contre 0,06 million au 30 juin 2009. La rentabilité d’exploitation s’inscrit à 11% du chiffre d’affaires (3,6 millions).

« Les gains de productivité se poursuivent et contribuent chaque jour un peu plus à la rentabilité de la société », explique la biotech qui conçoit des modèles de rats et souris génétiquement modifiés, une niche en forte croissance du marché des animaux de laboratoire estimée à 200 millions de dollars. Les modèles sont vendus entre 100 euros (lignées standardisées) et 100.000 euros (souris « sur mesure »). Genoway, qui s’appuie sur la banque de cellules souches murines la plus complète du marché, travaille avec une vingtaine de grands laboratoires pharmaceutiques et une centaine de centres académiques.

Le lancement et l’intégration de la plateforme StemCellHY2 dans le courant du premier semestre 2011 devraient permettre de nouveaux gains de productivité sur 2011 et raccourcir encore les temps de développement des modèles animaux.

La situation financière de la société est très satisfaisante. La position nette de trésorerie s’élève à 5,2 millions d’euros contre 4,6 millions à la fin 2009.



La rentabilité de Genoway s’améliore de façon significative. Des gains de productivité sont encore attendus. Le chiffre d’affaires offre une récurrence de 40%. La valorisation est très attractive et le profil moins risqué que celui d’une pure biotech. Achat spéculatif pour viser 4 euros
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.1
Source Boursier.com:
Genoway : croissance et rentabilité au rendez-vous
Les plus lusLes plus commentés1.Société Générale : Jérôme Kerviel aurait-il passé la fin de sa vie en prison aux États-Unis?
2.Marchés : un fonds du Kansas à l'origine du mini-krach de Wall Street ?
3.Mondial de l'Auto 2010 : Nicolas Sarkozy passe la surmultipliée !
4.Mondial de l'Auto 2010 : Renault Latitude prend ses aises !
5.Atari : affole les compteurs
(Boursier.com) -- La société de biotechnologie Genoway a réalisé au premier semestre 2010 un chiffre d'affaires de 3,6 ME (+10%), généré par la vente de modèles de recherche génétiquement modifiés pour l'industrie biopharmaceutique et les centres de recherche académiques. La société a généré d'autres revenus d'un montant de 0,8 ME (contre 0,7 ME au 30 juin 2009) provenant pour l'essentiel du crédit impôt recherche. Au final, le total des revenus comptabilisé au cours du premier semestre 2010 atteint 4,4 ME contre 4 ME au 30 juin 2009.

Genoway souligne avoir poursuivi cette année encore sa politique d'optimisation des coûts et associe à une croissance du chiffre d'affaires de plus de 10%, une rentabilité d'exploitation de 11% du chiffre d'affaires avec un résultat d'exploitation qui s'établit au 30 juin 2010 à 0,4 ME (0,06 ME au 30/06/2009). Au final, après résultat exceptionnel, contenant des évènements négatifs non récurrents, le résultat net est un bénéfice de 0,12 ME contre 0,03 ME au 30 juin 2009.

En termes de trésorerie, l'activité a dégagé un excédent de 0,4 ME sur le premier semestre 2010 contre 0,9 ME à la fin du 1er semestre 2009. Au 30 juin 2010, la position de trésorerie nette ressort en forte amélioration à 5,2 ME contre 4,6 ME à la fin 2009. Genoway rappelle ne pas supporter d'endettement financier au 30 juin 2010.

Genoway anticipe une deuxième partie de l'année dynamique, sur la même tendance que le premier semestre. Du point de vue de la production, le lancement et l'intégration de la plateforme "StemCellHY2" dans le courant du premier semestre 2011 devraient permettre de nouveaux gains de productivité sur 2011 et raccourcir encore les temps de développement des modèles animaux.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.1
Le cours de bourse végète depuis 1 an et demi alors que les résultats s'améliorent et que les perspectives sont encourageantes.
C'est quand même autre chose que ces biotechs qui se développent sur du vent type Nicox, non?
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.85
La société de biotechnologie genOway, spécialisée dans le développement de modèles de recherche génétiquement modifiés, a annoncé la délivrance d'un premier brevet aux Etats-Unis de la famille MetaboMouse portant sur les modèles animaux de pharmacologie - toxicologie prédictive. L'obtention d'un premier brevet de la famille MetaboMouse aux Etats-Unis, renforce l'exclusivité dont dispose genOway dans la fourniture de modèles animaux génétiquement modifiés sur le segment de la pharmacologie-toxicologie prédictive, le plus grand marché des modèles animaux au sein de l'industrie pharmaceutique.


Les études pharmacologiques et toxicologiques (pré-cliniques), principal centre d'investissements des programmes de R&D biopharmaceutiques, représentent la majorité des demandes en modèles animaux, lesquelles sont estimées, selon genOway, à plus de 2 milliards de dollars par an.


Quand le marché valorisera t-elle cette société d'avenir à sa juste valeur. Je n'ose fixer un objectif, les bonnes nouvelles pourtant s'accumulent!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
genOway a remporté le prix NYSE Euronext du palmarès régional Deloitte Technology Fast 50 pour la zone Rhône-Alpes-Auvergne.

'Ce prix vient saluer notre position de leader sur le marché mondial des modèles animaux génétiquement modifiés ainsi que notre 'business model' qui s'appuie sur une solide propriété intellectuelle combinant brevets et licences d'exploitation, ainsi que sur une forte rentabilité opérationnelle source de croissance forte et durable', commente le PDG de genOway Alexandre Fraichard.

Le palmarès Deloitte Technology Fast 50 a pour objectif d'établir un classement national des 50 entreprises technologiques ayant réalisées la plus forte croissance de chiffre d'affaires, mettant ainsi en exergue, leurs performances et potentiels d'accroissements de parts de marché.

Le prix NYSE Euronext décerné à genOway, le 16 novembre 2010, récompense plus particulièrement les entreprises technologiques cotées en Bourse dont le taux de croissance du chiffre d'affaires sur cinq exercices a été le plus dynamique.
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
passage des 2.90?
Va t elle passer les 2.9? j'ai une petitte PV sur 4 jours, qui peut devenir une grosse PV si elle passe les 2.9, elle a souvant tourne autour de ce montant depuis sa spirale baissiére autonale. Les mma 20 et 50 repartent à la hausse, il y a eu un peu de volume ces derniers jours pour confirmer la tendence...
Mais maintenant que je l'ai en portefeuille et que je ragrde ces dégringolade historique, je commence à douter, vous placeriez votre stop à combien sur ces montagnes russes?
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Gilbert Dupont est à l'achat avec un objectif à 3,50.
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
je vais pas les contredire alors..
Je vais suivre alors, avec un stop un peu large à 2.65, merci de ta réponce
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
(AOF) - Gilbert Dupont a confirmé son opinion Acheter sur Genoway avec un objectif de cours de 3,5 euros. La société biopharmaceutique a annoncé sa participation au programme micro-Path, un consortium de recherche soutenu par le programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI) d'Oseo. Ce partenariat renforce un peu plus la notoriété du groupe auprès des entités biopharmaceutiques et académiques, en proposant une offre élargie et un savoir-faire accru dans de nombreux domaines, a commenté le broker. Ce dernier juge par ailleurs le titre peu valorisé.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.85
GENOWAY : un parcours scientifique qui se renforce
2011-02-02 | A surveiller ce jour Envoyer à un ami Imprimer
Aranud Molière A3Gadvise

Image articleConcernant le secteur de la biotechnologie, la rédaction préfère être séduite par le travail accompli et les perspectives prometteuses, plutôt que par des configurations techniques aléatoires : de fait, si la tendance graphique de la valeur s'apparente à un encéphalogramme oscillant entre les bornes des 2.60 euros et 2.80 euros, à l'exception de tous les modestes pics de cours, GENOWAY a en effet réussi à s'imposer en termes scientifique commercial et financier. Son expertise est éminemment reconnu et innovante, ses résultats sont positifs et dans le vert, ses partenariats sont étendus et récurrents, et sa situation financière s'est significativement améliorée. Ce n'est peut être pas pour rien que le titre ne perd finalement que 2% sur 1 an glissant. Presque un exploit, sur ce segment de marché déserté par les investisseurs finaux. Pour autant, nous pensons que les investisseurs vont revenir sélectivement sur les sociétés « Biotechs ».

GENOWAY c'est aussi une croissance régulière et pérenne, portée par le pipeline de signatures de licences et de partenariats académiques ou privés, l'arrivée de la nouvelle plate-forme StemCellHY2, source de revenus à valeur ajoutée, ainsi que l'amélioration du tempo destinée au développement de modèles animaux. En complément de ce savoir faire technologique et commercial, GENOWAY gagne sur le front bilanciel : rentable sur l'exercice 2009 comme promis lors de l'introduction boursière, avec une rentabilité confirmée sur le premier semestre 2010, au-delà des critères de l'année précédente : un résultat net de 120.000 euros contre 30.000 euros au S1 2009, et un résultat d'exploitation de 400 000 euros, contre 6000 euros un an plus tôt, reflétant la politique d'optimisation des coûts. GENOWAY n'a pas hésité à viser des perspectives S2 favorables.

En résumé, la situation financière est saine, la dynamique de croissance solide et régulière, et la trésorerie financière continue de progresser autour des 5 millions d'euros, pour une valorisation boursière inférieure à 17 millions d'euros et un chiffre d'affaires S1 record de 3.6 millions d'euros.

Pour conclure GENOWAY va participer au programme micro-Path, consortium de recherche soutenu par le programme Innovation Stratégique Industrielle (ISI) d'OSEO. Un projet centré sur la découverte de signaux précoces de l'athérosclérose et de plaques fragiles. L'investissement personnel de l'entreprise est évaluée à 1.24 million d'euros pour un une aide de 600.000 euros.

Dans ce contexte, et à condition de faire preuve de patience, A3Gadvise recommande d'accumuler le titre avec un objectif de cours 2011 de 3.60 euros. Un objectif qui pourrait bien entendu faire l'objet d'une révision selon les évolutions du dossier, mais également selon le retournement probable du secteur de la biotechnologie…
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.79
Elle se réveille enfin de sa très longue létargie: + 9%. Là, les spéculateurs peuvent y aller mais aussi les investisseurs, car ALGEN ne vend pas du vent!!! Voir ses résultats et son incompréhensible canal de consolidation!!!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Pour l'exercice clos au 31 décembre 2010, GenOway publie un chiffre d'affaires de 7,34 Millions d'Euros (6,61 ME en 2009). La croissance annuelle du chiffre d'affaires générée par la vente de modèles de recherche génétiquement modifiés pour l'industrie biopharmaceutique et les centres de recherche académiques atteint ainsi 11% (après 10% sur le 1er semestre). Le total des revenus comptabilisés par la Société au cours de l'exercice 2010 atteint à 8,6 ME (8,2 ME en 2009).

GenOway a poursuivi sa politique d'amélioration de gains de productivité afin de réduire de manière significative ses coûts et ses délais de développement. Cette politique entraîne une baisse de près de 2% des achats d'exploitation, malgré l'augmentation de l'activité et la présence de coûts fixes. Le résultat d'exploitation atteint ainsi 10% du chiffre d'affaires, à 0,73 ME (0,4 ME en 2009).

Au final, le résultat net enregistre un bénéfice de 0,6 ME et 8% du chiffre d'affaires (0,1 ME et 1,8% de l'activité en 2009).

La trésorerie s'améliore de 0,7 ME, pour s'établir à 5,5 ME au 31 décembre 2010 (4,8 ME à fin 2009). Afin de continuer à limiter l'impact des variations du taux de change $/EUR, la société poursuit sa politique de couverture de change.

Les objectifs 2011-2012 sont notamment de conclure 2 accords stratégiques. "Notre situation financière particulièrement saine et solide nous permet d'envisager les deux années à venir avec une grande sérénité. La société est maintenant structurellement profitable et en croissance, elle peut donc envisager des accords structurants pour accroître la prévalence de son offre à travers l'augmentation de ses capacités commerciales ou de sa couverture géographique" inique Gaëlle Le Bel, Directeur Administratif et Financier de GenOway.

Analyse:

Positif: biotech qui confirme qu'elle est devenue rentable pour la deuxième année, avec amélioration sensible du chiffre d'affaire, du bénéfice, de la trésorerie et les 2 prochaines années vues sereinenement.

Neutre: En outre sur la période 2011 - 2012, la société souhaite enrichir de sa nouvelle plateforme de technologies grâce à trois licences majeures qui contribueront à la croissance de la société sur la période. GenOway entend également développer son activité sur le marché international et devrait aussi signer deux accords majeurs qui lui permettront d'accroître son activité. Ces investissements pourraient nécessiter une levée de capitaux.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Remarque d'un forumeur sur un autre sîte:
"A surveiller demain: ALGEN qui annonce des résultats meilleurs que prévu et une trésorerie qui représente plus de 30% de la capitalisation"
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
merci speed10 pour cette file
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Auj. à 11:02

La biotech Genoway cible l'Asie !

Désormais rentable (0,6million
d’euros de bénéfice net en
2010), la biotechGenOway va
intensifier sa présence à l’étranger,
où elle réalise la quasi-totalité de
ses ventes, lesquelles se sont établies
à 7,3 millions l’an dernier, en
hausse de 10 %. Aux Etats-Unis,
« nous devons renforcer nos positions
à Chicago et Boston notamment
», indique Alexandre Fraichard.
Il s’agit du premier marché
de ce spécialiste du développement
de rongeurs génétiquement
modifiés pour l’industrie dumédicament
et la recherche académique.
Cette jeune pousse, née en
2002 dans les laboratoires de Normale
Sup Lyon, est également
implantée en Allemagne – elle y a
d’ailleurs renouvelé un important
contrat avec l’Université de Francfort
–, en Suisse, en Grande-Bretagne
et un peu au Japon. Elle cible
maintenant « l’Italie et l’Asie. Nous
regardons aussi du côté de Singapour
et nous avons signé notre premièreaffaire
enCoréeduSud »,précise
le dirigeant.
Dans ce métier, où les acteurs
privés de plus de quatre ans d’existence,
se comptent sur les doigts
d’une seulemain(deux américains,
un australien, un allemand et
un français), Genoway propose des
lignées « à façon » et en catalogue.
Le sur-mesure représente 90 % de
sonactivitéenvaleur,sachantqu’un
tel service est facturé entre 60.000 et
100.000 euros et qu’un animal disponible
en catalogue coûte « entre
100 et 200 euros ». Depuis l’origine,
la start-up sous-traite l’élevage proprement
dit des souris et rats au
groupe Charles River.
Partenaire de référence
GenOway se concentre ainsi sur la
transgénèse avec l’objectif de maîtriser
« 6 à 8 souches contre 3
aujourd’hui. Et ainsi de satisfaire
entre 80 et 90 % de l’ensemble des
besoins scientifiques », précise
Alexandre Fraichard. L’enjeu est
d’obtenir « desmodèlesauplusproches
de l’homme pour que les traitements
soient les plus efficaces ». La
société participe depuis deux ans
aux programmes européens collaboratifs
« AtheroRemo » et «Myores
» dans les pathologies cardiovasculaires
et musculaires. Elle
figureparmi lespartenairesderéférence
du consortium « micro-
Path » avec l’espoir de développer,
à terme, des modèles fiables pour
l’arthérosclérose. De plus, elle a
récemmentenrichisonportefeuille
de technologies propriétaires en
achetant une licence à l’Université
Griffith Brisbane (Australie) qu’elle
rémunérera en lui versant des
royalties. « Nous voulons conclure
d’autres accords technologiques et
saisir d’éventuelles opportunités de
croissance externe pour accroître
notre taille. Si besoin en était, nous
pourrions faire appel au marché
financier », confie le patron.Même
s’il déplore pour l’heure la misère
du cours de Bourse valorisant la
société à 17,42millions.
MARIE-ANNICK DÉPAGNEUX
CORRESPONDANTE À LYON
La biotech GenOway cible l’Asie
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
ALGEN ouvre ce matin sur une note très positive, sûrement porté par le dossier sectoriel sur les biotechs, où ALGEN est donnée à l'achat spéculatif, obj 4 euros, justifié par la perspective d'une accélération de la croissance par rachat de technologie complémentaire ou signature de partenariats. Investir souligne que la tendance de fond est porteuse et que la société n'est valorisée que 0,5 fois ses ventes.
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Genoway se félicite qu'une enquête "indépendante" sur le degré de satisfaction de ses clients, révèle une note globale d'opinions favorables de 93 sur 100.

"Ce chiffre très élevé a été obtenu en effectuant la moyenne des notes acquises sur l'ensemble des principaux critères d'évaluation des services proposés par genOway", explique la société.
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
GenOway proche d'un accord avec une société US
PARIS, 8 juin (Reuters) - GenOway , qui développe des rongeurs génétiquement modifiés pour la recherche médicale, a annoncé être sur le point de conclure un accord de licence technologique avec une entreprise américaine.

Lors du forum des biotechnologies organisé par Reuters son PDG, Alexandre Fraichard a précisé que cet accord pourrait être finalisé "entre la semaine prochaine et dans trois mois".

"On est en phase assez avancée avec une société sur laquelle nous allons récupérer une technologie que l'on va intégrer à notre plate-forme et que l'on va pouvoir distribuer au niveau mondial dans notre domaine", a-t-il précisé.

D'autres discussions sur la même logique de transfert de technologies devraient aboutir à un nouvel accord avant la fin 2012, a-t-il ajouté.

Avec cette stratégie de partenariat, GenOway veut changer significativement de taille d'ici deux à trois ans.

"Cela veut dire essayer de doubler notre activité à l'horizon de trois ans", a précisé le PDG en observant que GenOway pèse 10 à 12 millions de dollars sur un marché des animaux génétiquement modifiés de 300 à 500 millions.

DE 30.000 À 110.000 EUROS LE LOT DE SOURIS

C'est dans ce contexte que la société a élaboré un plan stratégique à cinq ans avec en ligne de mire une part de marché de 20%.

"Ce n'est pas délirant si on regarde la structure du marché et si on se dit que l'on veut être un consolidateur de ce marché", observe Alexandre Fraichard.

L'entreprise lyonnaise, fondée en 1999, a trouvé une formule permettant de modifier le patrimoine génétique des rongeurs pour le rapprocher de celui de l'homme et permettre aux laboratoires de tester leurs futurs médicaments.

Cette modification a été réalisée à la demande des 120 clients de GenOway, afin de l'adapter aux besoins d'un anti-cancéreux, d'un anti-thrombotique ou de pathologies du système nerveux central.

Le lot de quatre à cinq souris est facturé en moyenne entre 60.000 et 80.000 euros, mais le prix peut varier entre 30.000 et 110.000 euros en fonction des caractéristiques requises.

Dix à 15 millions de rongeurs par an sont utilisés par les laboratoires pharmaceutiques dans le monde.

Après avoir dégagé son premier cash-flow positif en 2008 et son premier résultat net positif l'année suivante, GenOway a multiplié par six son bénéfice net à 600.000 euros en 2010 avec un chiffre daffaires en hausse de 11% à 7,34 millions d'euros, réalisées à 95% à l'international dont 60% aux Etats-Unis.

"La société est maintenant structurellement positive et elle le restera", a déclaré Alexandre Fraichard, précisant qu'elle n'allait pas pour autant "remultiplier" par six son résultat.

Les principaux concurrents de GenOway sont les sociétés américaines Artemis et Xenogen .

Le titre GenOway - introduit à 4,96 euros - gagnait 2,03% à 3,01 euros, faisant ressortir une capitalisation de 17,7 millions d'euros. Il progresse ainsi de 10,8% depuis le début de l'année, après un recul de 5,5% l'an dernier.

Le point sur le Forum Reuters du secteur des biotechnologies
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.1
AT du 23 mai

Tradingsat.com) - L'équipe d'analystes techniques de TradingSat.com propose de débuter la semaine par une prise de position spéculative sur une small cap dont le parcours boursier, indépensant du marché, n'est pas tourmenté par le dossier des dettes européennes: Genoway. Il s'agit d'une entreprise biotechnologique qui fabrique des modèles de souris et de rat génétiquement modifiés.

D'un point de vue graphique, cette action volatile, par moment très travaillé, propose un point d'entrée technique intéressant, en fin de consolidation à plat sous les 3 euros. On anticipera pour l'heure un réveil de la volatilité avec un retour sur les plus hauts du 3 mars à 3.28 euros, puis avec un ralliement des 3.50 euros. Un scénario conditionné à une augmentation substantielle des volumes de transactions.

L'équipe de Tradingsat.com propose donc aux investisseurs les plus actifs de miser sur ce scénario haussier en se positionnant à l'achat dès l'ouverture, en visant les 3.49 euros. Afin de protéger le capital engagé, il est vivement recommandé de placer un ordre stop sous les 2.82 euros.
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.52
Plus hauts de 2009 dépassés. Si c'est confirmé en clôture, des objectifs plus ambitieux peuvent être fixés après plus de 2 ans de consolidation horizontale!
1
  
gunthers - Il y a 9 ans arrow option
Merci Speed !!! ;-)
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
enfin une biotech rentable qui up
depuis le temps qu'on dit (surtout speed) que c'est une des seule biotech qui a fait ses preuves.
Ce up va la metre sous les projecteurs et en effet ça peut monter...
  
  
Voir les 68 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
enfin une biotech rentable qui up
depuis le temps qu'on dit (surtout speed) que c'est une des seule biotech qui a fait ses preuves.
Ce up va la metre sous les projecteurs et en effet ça peut monter...
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.83
Ca décolle, enfin!
Il est temps que le marché reconnaisse les qualités de cette société de qualité!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.34
(Tradingsat.com) - Le 23 mai, avec un bon sens de l'anticipation, l'équipe d'analystes techniques de Tradingsat.com proposait l'achat de Genoway au cours de 2.97 euros. Un trade qui permettait d'empocher un gain de plus de 17.50%. A la faveur d'un point d'entrée graphique de nouveau intéressant, les investisseurs les plus actifs n'hésiteront pas à se frotter de nouveau à l'action de cette entreprise biotechnologique spécialiste des modèles de souris et de rat génétiquement modifiés.

D'un point de vue graphique, le titre proposé, devenu ponctuellement très volatil et travaillé, dispose de nouveau d'un point d'entrée pertinent, au contact de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé). Un regain de volatilité est pour l'heure l'option privilégiée par notre équipe d'analystes qui vise une zone de prix proche des 4 euros (plus hauts de la séance du 20 juin).

L'équipe de Tradingsat.com propose donc aux investisseurs les plus actifs de miser sur ce scénario haussier en se positionnant à l'achat sur le titre Genoway, dès l'ouverture du marché, en visant les 3.99 euros. Afin de protéger le capital engagé, il est vivement recommandé de placer un ordre stop sous les 3.12 euros.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.49
Réveil confirmé ce matin!
1
  
trypot - Il y a 9 ans arrow option
Bien vu pour le moment
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 3.3
(CercleFinance.com) - genOway et bluebird bio annoncent l'acquisition par genOway d'une licence mondiale pour la technologie RMCE (Remplacement Mediated Cassette Exchange), développée au MIT et destinée aux modèles de rongeurs génétiquement modifiés.

La technologie RMCE réunissant un système de recombinase à une modification génétique, permet l'introduction rapide et fiable d'une séquence d'ADN (gène, séquence mutée...) dans un locus spécifique.

Cette technologie consiste en un système de remplacement qui permet d'insérer une séquence dans un endroit choisi du génome ciblé pour ses qualités et son intérêt. Il est ensuite possible d'insérer un gène codant une protéine d'intérêt à cet endroit pour effectuer la modification génétique souhaitée.

genOway explique que cette technologie de rupture lui permet de réduire en moyenne de 25% le temps de développement d'un modèle pour ses clients et de gagner considérablement en robustesse et en fiabilité.

'En tant que leader dans le développement de modèles de rongeurs génétiquement modifiés hyper sophistiqués et fortement prédictifs, nous allons commercialiser cette technologie unique et permettre à tout scientifique à travers le monde, évoluant dans le milieu universitaire et biopharmaceutique, d'avoir accès à ce procédé', a ajouté Alexandre Fraichard, PDG de genOway.
  
  
Voir les 5 réponses suivantes
  • add_opinion
  • Publier
    loader
picsou94 dans AGROGENERATION - Il y a 10 ans arrow option
La sécheresse les
Haussier Cours d'entrée : 2.53 | Objectif : 3
pénalise t elle pour la récolte à venir ?????
  • 1
  •   
  •   
ludving participe à cette discussion
ludving - Il y a 9 ans arrow option
des gros volumes en fin de semaine
Et plus rien depuis, quelqu'un a t il des informations? elle pourrai rebondir sur les 2.3 mais les mma disent le contraire
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
faber dans AEROWATT - Il y a 11 ans arrow option
Aerowatt beau potentiel
Haussier Cours d'entrée : 14.7 | Objectif : 22
coté fondamentaux, un bilan equilibré et sain; des objectifs clairs;
des engagements financiers respectés
un ca en net hausse, bref une valeure ideale pour les longs
objectif 20 voir 22

elle semble proche de son point bas, ( peut etre mm20 14 en vue) avant recovery a suivre
ludving et 6 autres membres participent à cette discussion
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Je suis d'accord .
Haussier Cours d'entrée : 14.8 | Objectif : 17
Finalement c'est une agréable surprise . Aérowatt a réussi à faire des bénéfice dès 2009 . Elle me parait pas chère .
1
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
he he he gros up puis plouf
doit on faire un amalgame avec systemat ????????
au moins avec aerowatt le gap est fermé lol de lol
prochaine etape reconquete du top du jour

je conserve bien sur pour objectif ceux de novembre, conforté par ces resultats somme toute corrects.
  
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
bemol sur le dossier
Baissier Cours d'entrée : 14.46 | Objectif : 14.3
l'ebit 2009, bien que correct, est en deca des previsions, le cash flow par consequent l est aussi
l objectif en long serait plus proche des 17/18.
sans doute l explication de la grande chandelle du 24 , jour de communiqué,

valeur a privilegier pour les longs, le risque de la voir vegeter entre 14 et 15 est grand.
  
  
grizzly - Il y a 10 ans arrow option
plouf ?
Pourquoi une correction pareil malgré les éloges
et du potentiel affiché du 05 et 24
merci pour les réponses
  
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
l alerte du 26 entre autre lol
objectif corrigé et motif donné et au surplus certaines small depuis qq jours
sont " attaquées grave, pour semble t il faire une ramasse et renouveler le cheptel des porteurs,
les exemples foisonnent, les stops valsent a tour de bras.

et comme on dit apres la pluie, le bottom
1
  
trypot - Il y a 10 ans arrow option
"après la pluie le bottom" LOL
  
  
grizzly - Il y a 10 ans arrow option
conseil dans la catégorie" ruminant"
merci pour ta réponse
je pensais avoir lu sur la fin de ton message
après la pilule le botox je lol
simple conseil de ta part puis je faire partie du nouveau
cheptel à ce prix de alwat dans la catégorie" ruminant"
optique que j'assume bien sûr entièrement je suis cette
valeur depuis pas mal de temps sans parvenir à prendre
une décision malgré des avis positifs sur le forum
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Je reste à l'écart parce que je suis un ancien patron ..
La masse salariale est trop grosse ... J'ai passé plusieurs nuit à étudier les compte je n'y crois pas ... Pour le moment .
  
  
BelgInvest - Il y a 10 ans arrow option
13,2 en soutient !
On attend un retournement !
1
  
tomtom73 - Il y a 10 ans arrow option
toujours sur aerowatt
Haussier Cours d'entrée : 11.91
Ça fait longtemps que les bilans sont positifs et objectifs respectés mais la valeur a pas mal baissé ces derniers temps. Je garde en portefeuille en espérant qu'elle mette pas trop longtemps à gagner du terrain.
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
La correction n'est pas terminée .
Baissier Cours d'entrée : 10.98 | Objectif : 8
Nous pourrions aller beaucoup plus bas . Le manque de communication pénalise le titre .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Le plancher est à 10.50 le rebond a démarré .
Le recentrage géographique devrait s'avérer payant . Sachant que la météo est au rendez vous le premier semestre sera très bon ! Je ne serai pas étonné qu'une recommandation tombe . Je garde mes actions au chaud . PRU 11.05 qui dit mieux ?
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Le rebond se confirme .
Au mois de juin 2010 AEROWATT va logiquement battre son record de production d'électricité étant donné que les prévisions météo sont bonnes . A cette période de l'année les éoliennes produisent environ 135 heures d'électricité . Les 180 heures de productions seront certainement dépassées .



SEUL LE RÉSULTAT COMPTE .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Bon ! Les enfants on va essayer de passer au dessus de 14 euros .
Bien entendu je ne suis plus acheteur au dessus de 18 euros .
  
  
faber - Il y a 10 ans arrow option
deja 12,50 puis 13,5 apres on verra
1
  
BelgInvest - Il y a 10 ans arrow option
Après 13,5 ->
si on passe , ca ira rapidos sur 14 , ensuite 16 ! Et les bonne nouvelles arrive ne renfort !

Dela tout est possible !
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Je m'autorise un petit coup de BENCHMARK !
J'entre pour la première fois dans le top 10 du concours action du mois de juin 2010 .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Docteur FABER a dit :"13.50 puis on verra" .
J'ai regardé les prévisions météo et j'ai décidé de garder mes actions . J'attends 16 euros .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Bon je vais passer à la caisse .
C'est toujours les meilleurs qui partent les premiers .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Je renforce ma position ...
... Si on arrive à passer au dessus de 14 euros on pourrait aller beaucoup plus haut . AEROWATT est opéable elle devient donc une priorité d'investissement .
  
  
maldoror - Il y a 10 ans arrow option
150 € échangés ce matin
Tu as mis le paquet ce matin en misant 150 € sur ALWAT. Va y doucement quand tu te renforces car tu vas donner une indication au marché qui va toute suite s'apercevoir qu'il y a une prise de contrôle qui se prépare.
1
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Oui j'ai que 150 euros et franchement je n'ai pas honte...
...Dans la vie on fait ce que l'on peut avec les moyen que l'on a . Ma situation est en train de se débloquer sur SPIR COMMUNICATION .

Sur NEXANS mauvais timing .

Sur VERGNET j'ai mis 500 euros pour commencer .

Sur EDF ENERGIE NOUVELLE bof mauvais timing .

Sur GDF SUEZ ça va de mieux en mieux .

+ Un PUTT sur ALCATEL .


+ Un PUTT sur SOITEC .


Ah j'oubliais TEO c'est la misère .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
" L'éolien c' est rentable AEROWATT le prouve " !
Je vais renforcer ma position dans la journée .
  
  
hannibal41 - Il y a 10 ans arrow option
Elle monte en puissance .
Vu les résultats publié AEROWATT ne restera pas longtemps à 13,18 euros !
  
  
BelgInvest - Il y a 10 ans arrow option
et le nucléaire ??
Qui a encore de beau jour devant lui ! Le secteur énergie verte n'est pas encore pret à se retourner !
  
  
Voir les 25 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
Le CA contredit GD
Dans l'argumentation du CA ALWAT indique une forte haute du solaire, alors que GD avait dégrader la valeur pour un retard pris sur le solaire.
D'un autre côté GD a participé à l'augmentation de cash, il doivent donc bien être informé si cette hausse n'a pas à la hauteur des prévisions. Ce qui me chagrine c'est le décallage entre les 2 annonces... ALWAT a peut être comblé sont retard sur mars.
Il va falloir attendre un peu pour passer les 13.8, je sort.
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
speed10 dans NRJ GROUP - Il y a 11 ans arrow option
NRJ: poussée spéculative en vue
Haussier Cours d'entrée : 5.2
Le point bas est peut-être atteint et sutout comme le souligne la reco de ZB d'aujourd'hui, la configuration graphique laisse fortement supposer un retournement de tendance après 3 ans de correction boursière sur la valeur. Le passage des 5,20 est travaillé.
Pris position il y a quelques jours à 5,02
ludving et 4 autres membres participent à cette discussion
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Il y a eu des pétochard aujourd'hui! Ca donne l'occasion pour certains qui avaient loupé le train de se placer.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 5.55
Je confirme le départ d'NRJ. C'est vrai que l'ambiance boursière a facilité une volatilité qui a pu dérouter certains mais quand on observe le graphique, pas de doute NRJ est bien partie. Malgré les difficultés, la valeur est bradée et son potentiel ne fait aucun doute.
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 7
Un bloc de 194000 actions pour 1,32 millions d'euros a été acheté à 9h24.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 7.3
On a passé la résistance à 7,05. Après 7,63, un boulevard sera devant nous!!! La valeur est toujours faible.
  
  
faber - Il y a 11 ans arrow option
bien vu speed
  
  
berber18 - Il y a 11 ans arrow option
speed10, 'as raison, ça va exploser, la preuve, j'ai vendu ce matin à 7.39 , et comme chaque fois, dès que je vends, ça explose.
  
  
creanice - Il y a 11 ans arrow option
bien vu speed10 et merci pour l'info
Haussier Cours d'entrée : 7.339
  
  
crisdak - Il y a 11 ans arrow option
NRJ
Entrée le 8/10 a 6.89. Je veux croire au rebond sur la MM20. Ca peux faire qq chose, cette fois ci...
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6.85
Ca va y aller. Une petite correction et un appui sur la MMA20 a été nécessaire même si je pensais que le passage des 7,04 allait provoquer directement une accélération. Aucune inquiétude pour moi.
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6
Un bloc de 74 894 actions achetées à 5,90 à 10h25. Pas fous. La valeur est sur son support à 5,99, avec la MMA 100 au même niveau.La valeur a fortement corrigé depuis ses plus hauts à 7,40 d'octobre.
Rebond en vue.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Une idée: tiré du chat Investir du 04-01-10 Bonjour. Pensez-vous que la société NRJ GROUP fera l'objet prochainement d'une OPR ? Le flottant est désormais très faible (moins de 10 millions de titres sur plus de 80 millions). Des institutions (Montségur, Tocqueville...) sont présentes fortement dans le capital de la société. Et il faut aussi tenir compte de l'âge du capitaine (le PDG Beaudecroux qui possède plus de 70% du capital a plus de 70 ans). Une évolution semble donc inévitable à brève échéance ? Merci pour votre avis et bonne année. Hubert_Tassin: L'action fait partie des mystères boursiers : sous-évaluée durablement et sans vrai ressort. L'OPR paraît tentante pour l'actionnaire majoritaire. Mais s'il ne l'a pas lancée depuis trois ans, pourquoi attend-il ? En tout état de cause, l'action est à acheter, plus pour ses fondamentaux que pour autre chose.

La valeur vient de plus de 7,30 début octobre (correction excessive). Support 5,49. Une valeur qui peut profiter du redémarrage de la pub cette année et progression d'NRJ12.
Elle se reveille aujourd'hui.
1
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6.1
Analyse ZB à l'achat aujourd'hui
1
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6.481
Et bien voilà, le réveil est bien là. Le temps de protèger ma descente de sous sol contre la neige qui commence à tomber sérieusement, je reviens et la valeur s'envole. Même pas eu le temps de renforcer. Enfin ,on ne va pas se plaindre.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Article du site capital intitulé: retour anticipé de la croissance au quatrième trimestre à 16h28
Quelles infos dans cet article réservé aux abonnés.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 7.35
La valeur passe sa résistance à 7,29 avec déjà 1,75 fois les volumes des 20 dernières scéances. Si elle passe les 7,65, c'est un boulvard qui s'ouvre!!!
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 7.5
(Tradingsat.com) - NRJ Group bondit de plus de 7% à 7,55 euros et s'offre une première place au palmarès SRD. Exane BNP Paribas a débuté le suivi de la valeur avec une recommandation "Surperformance" assortie d'un objectif de cours de 9,5 euros. Après quatre années difficiles, le broker anticipe un retour à la croissance dès 2010 pour la radio française.
1
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6.48
31/08/10 à 10:19 - investir.fr | 0 commentaire
NRJ Group a multiplié par plus de 3 son profit net au premier semestre. La hausse des recettes publicitaires au cours de l’été est appelée à se poursuivre à la rentrée.

Conseil : - Objectif : 8 €



Historique infos & conseils
S1 meilleur que prévu grâce aux économies - 31/08/2010 - Dow Jones
RO courant S1 +80,2% à EUR19,1 mlns - 30/08/2010 - Dow Jones
NRJ-Bénéfice net triplé au S1, hausse de la publicité anticipée - 30/08/2010 - Reuters
NRJ obtient remboursement taxe radios associatives - 11/08/2010 - Dow Jones
NRJ - L'arrêt d'une comédie musicale pénalise les revenus du S1 - 21/07/2010 - Reuters
Tous les articles L'analyse (Investir)
Après avoir renoué avec les bénéfices en 2009, NRJ Group a encore amélioré sa rentabilité au premier semestre 2010. Le groupe de médias a fait part d’un bénéfice net part du groupe de 9,8 millions d’euros, multiplié par 3,2 sur un an. Le résultat opérationnel courant s’est parallèlement accru de 80,2 % pour atteindre 19,1 millions d’euros, et de 152,7 % (18,7 millions d’euros) hors effet de l’arrêt de la comédie musicale Cléopâtre, dont les dernières représentations ont été données en janvier. Seul le chiffre d’affaires, déjà connu, est en baisse de 0,6 % à 165,2 millions d’euros. Hors effet « Cléopâtre », l’activité est en hausse de 9,1 %.

Sur le marché en croissance de la TNT où NRJ Group est présent via sa chaîne NRJ 12, le chiffre d'affaires a bondi de 51 %, à 29,9 millions d’euros, et la perte opérationnelle courante s’est significativement réduite, passant de 9,7 millions à 4,4 millions d’euros. Outre le développement de ses canaux NRJ 12, NRJ Paris et NRJ Hits, le groupe est candidat à la création d’une nouvelle chaîne nationale sur la TNT, Chérie HD, canal en haute définition visant un public féminin et familial.

Sur la radio, métier historique de NRJ Group, le chiffre d’affaires a enregistré une timide progression de 1 % au premier semestre, à 99,1 millions d’euros. Les facturations des activités radio ont progressé de 2,7 %, et même de 4,4 % sur le seul deuxième trimestre. Cette tendance, qui s’est poursuivie en juillet-août, devrait se confirmer en septembre, avec une « croissance [des] ventes en radio et un fort développement en télévision par rapport à la même période en 2009 », indique la direction. Le troisième trimestre bénéficiera en outre d’un effet de comparaison encore favorable. Concernant la rentabilité, NRJ Group maintiendra ses efforts afin de maîtriser les charges de ses différentes activités.

Nous maintenons notre conseil d’achat. Viser 8 euros.


Les résultats sont bien acceuillis dans un marché pourtant sur la défensive. La valeur se rapproche de la MMA100 alors que les MMA20 et 50 se retournent à la hausse. Le dépassement de la MMA100 permettrait de rejoindre les 6,80 puis par extension, on peut viser les 7,90.
1
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 6.98
(Boursier.com) -- NRJ Group s'envole de 5,3% à 7 euros dans les premiers échanges ce mardi, porté par une note favorable d'analyste. Selon nos informations, Oddo a en effet relevé sa recommandation d'"alléger" à "acheter" sur le dossier avec un cours cible rehaussé de 6,3 à 9,5 euros. "NRJ devrait bénéficier d'un redressement de ses recettes publicitaires, de la stabilisation/l'amélioration de ses audiences et mécaniquement d'une forte progression de sa rentabilité", selon le courtier.

Les 7,60 sont en vue. Leur dépassement permettrait d'être plus ambitieux!
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
(Tradingsat.com) - Exane se dit "très satisfait" des performances actuelles des quatre radios françaises de NRJ Group après une longue période de déclin des chiffres d'audience entre 2005 et 2008, principale cause du derating de la valeur. L'analyste est particulièrement impressionné par l'évolution de NRJ, revenue à la 2ème place en France. Le courtier réitère vendredi une recommandation "Surperformance" sur le titre avec un objectif de cours de 9,1 euros
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Chiffre d'affaire demain.
La valeur vient de reprendre appui sur la MMA 50 et sur son support des 8,10.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Boursier.com) -- NRJ Group affiche un chiffre d'affaires de 106,7 Millions d'Euros sur les trois derniers mois de 2010, en hausse de 7,5% par rapport à la même période de 2009. Il porte l'activité annuelle à 343,6 ME, en progression de 4,1%, soit un niveau supérieur au consensus moyen de Bloomberg (8 analystes) qui ressortait à 339,5 ME (fourchette 338 à 342 ME).

Le chiffre d'affaires des activités purement média en France (radio, internet et télévision) a progressé quant à lui de 11,9% en 2010 (dont une croissance de +12,1% au 4ème trimestre).

En Télévision, le chiffre d'affaires s'est élevé à 62,5 ME en 2010 à comparer à 43,9 ME en 2009, soit une forte hausse de 42,4% (+34,4% au 4ème trimestre étant précisé que, hors cession de 7L, la progression sur le 4ème trimestre s'élève à 35,3%).

Le chiffre d'affaires du pôle "Spectacles et Autres Productions" s'est élevé à 4,9 ME en 2010 à comparer à 26,8 ME en 2009, soit une baisse de 81,7%. Cette évolution reflète essentiellement l'effet de l'arrêt de la comédie musicale Cléopâtre après ses dernières représentations données fin janvier 2010.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
cleFinance.com) - NRJ Group a enregistré un chiffre d'affaires de 343,6 millions d'euros en 2010, contre 330 millions d'euros l'année précédente, soit une progression de 4,1%.

Le groupe de radio indique qu'à périmètre et taux de change comparables, l'augmentation atteint 3,8%.

'Cette évolution intègre les effets de l'arrêt de la comédie musicale Cléopâtre après les dernières représentations données en janvier 2010', souligne-t-il.

Hors Cléopâtre, le chiffre d'affaires affiche une progression de 11,8% en 2010.

Au quatrième trimestre, NRJ Group a réalisé un chiffre d'affaires de 106,7 millions d'euros, en rebond de 7,5%.

A périmètre et taux de change comparables, la hausse s'élève à 7%.

Sur le mois de janvier 2011, NRJ Group a enregistré une augmentation de ses recettes publicitaires en France, avec une croissance de ses ventes en radio et un fort développement en télévision, par rapport à la même période l'an passé.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
L'analyse (Investir)

Le passage à la télévision numérique s’accélère. Et c’est NRJ Group qui se frotte les mains. Le pôle télévision, qui regroupe les chaînes NRJ 12, NRJ Paris et NRJ Hits, représente désormais 18,2 % de l’activité totale du groupe, contre 13,3 % un an plus tôt. Son chiffre d’affaires a en effet augmenté de 42,4 % l’an dernier, à 62,5 millions d'euros, signant ainsi la meilleure performance parmi toutes les branches d’activité.

Loin derrière, le pôle diffusion enregistre une hausse de 19,4 % de ses revenus (33,9 millions d’euros) et les activités internationales affichent une progression de 9,7 % (36,2 millions d’euros).

Si la télévision monte en puissance, le pôle médias musicaux et événementiel, qui inclut la radio, métier historique de NRJ Group, domine largement avec un chiffre d’affaires de 206,1 millions d’euros, en hausse de 4,1 %. « Cette évolution intègre une progression de 4,7 % du chiffre d’affaires de l’activité radio en France en 2010 », indique le communiqué du groupe. Sur les deux derniers mois de l’année 2010, la station NRJ a conforté sa place de numéro deux, derrières RTL, avec une audience cumulée de 10,4 %. Le slogan « Couchez-vous avec Cauet, réveillez-vous avec Nikos ! » a visiblement fonctionné. Nostalgie affiche une audience de 6,3 %, Chérie FM 4,3 % et Rire et Chansons 3,4 %.

Au final, les revenus cumulés de NRJ Group en 2010 ont atteint 343,6 millions d’euros, contre 330 millions lors de l'exercice précédent, soit une progression de 4,1 %, ramenée à 3,8 % à périmètre et taux de change comparables. C’est plus qu’attendu par le marché. Autre bonne nouvelle : la reprise des investissements publicitaires s’est également confirmée. Le chiffre d’affaires publicitaire a augmenté de 12,1 % au quatrième trimestre, ce qui porte sa hausse à 11,9 % sur un an. Et cette tendance s’est poursuivie au mois de janvier.

NRJ a fait mieux que prévu en termes de chiffre d’affaires en 2010. La station NRJ conforte sa place de numéro deux, tandis que les chaînes de la TNT connaissent un succès grandissant. Nous renouvelons notre conseil d’achat pour viser 10,50 euros.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 8.67
Exane BNP Paribas accroît de 22% à 11,10 Euros son objectif sur NRJ Group, suivi à "surperformance".
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Investir -le Journal des finances entre NRJ dans leur 10 valeurs moyennes préfèrées, leur portefeuille de valeurs moyennes avec 10.50 comme objectif.
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
test des 8.8
Haussier Cours d'entrée : 8.66
le titre test les 8.8, en s'appuyant sur une oblique haussiére qui correspond plus au moins à la mma50. Dans quelques jours nous serons si ça passe ou si elle va prendre appui plus bas.
Au vu des infos remontées par Speed10, je pense que le passage des 8.8 est possible. Il manque que du volume en soutien.
  
  
crisdak - Il y a 9 ans arrow option
Possible, mais..
le grain de sable est amha que la R8.8 se double sur l' UT hebdo d'une R9.14 qui n' a été titillée qu' une seule fois, et on sort sur cette même UT d' un rush discontinu de 5.65 a 8.8, alors départ imminent peut être, c'est la foire aux smalls en ce moment, mais je plaiderais pour une légère conso...
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Dans son hebdo, Investir-le JDF rappelle son objectif de 10 euros, pour cette valeur de l'Investir10 valeurs moyenne.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 7.89
- télévision : le gouvernement freine sur l'attribution de nouvelles chaînes à TF1, M6 et Canal +
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Le classement des radios en terme d'audience cumulée des principales radios françaises demeure inchangé sur la période janvier-mars 2011, RTL demeurant en tête suivie par la musicale NRJ, France Inter, puis Europe 1, selon l'étude Médiamétrie publiée mardi.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
L'Institut Médiamétrie a publié ce matin les résultats de la vague janvier-mars 2011 de l'étude radio 126.000. NRJ en profite pour remonter de 10 à 10,8% d'audience, ce qui correspond à 5.669.000 auditeurs quotidiens, soit une nouvelle progression de 441.000 auditeurs gagnés en un an.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 8.11
Le chiffre d'affaires consolidé de NRJ group au 1er trimestre 2011 s'élève à 82,8 ME contre 74,1 ME au 1er trimestre 2010, en progression de 11,7% ou +12,1% à périmètre et taux de change comparables.

Cette évolution intègre l'effet négatif résiduel de l'arrêt de la comédie musicale Cléopâtre après les dernières représentations données en janvier 2010.

Hors Cléopâtre, le chiffre d'affaires du Groupe progresse de 15,5%.

Le chiffre d'affaires des activités purement média en France soit radio, internet et télévision a progressé quant à lui de 14,9% entre le 1er trimestre 2010 et le 1er trimestre 2011.

Au cours du 1er trimestre 2011, hors Cléopâtre, les charges opérationnelles du groupe se sont inscrites en hausse.

Cette croissance des charges est liée notamment au développement des pôles Télévision et Diffusion, aux effets de périmètre à l'International et à la hausse des charges du pôle Médias Musicaux et Evénementiel du fait principalement de la croissance de l'activité.

Dans le détails des différentes activités, le chiffre d'affaires du pôle 'Média Musicaux et Evénementiel' s'est monté à 46,9 ME, en croissance de 8,6%. L'activité du pôle 'Télévision' s'est élevée à 17,6 ME, soit une forte hausse de 36,4%. Les 'Activités Internationales' dégagent un chiffre d'affaires de 8,4 ME, en hausse de 12% (+12,5% à périmètre et taux de change comparables). En revanche avec l'arrêt de Cléopâtre, les 'Spectacles et Autres Productions' voient leur chiffre d'affaires se tasser à 500 KE 1er trimestre 2011 contre 2,8 ME au 1er trimestre 2010. Le pôle accuse un repli d'activité de 82,1%. Enfin, le pôle 'Diffusion' poursuit son développement. Sa contribution au chiffre d'affaires consolidé atteint 9,4 ME à comparer à 7,7 ME au 1er trimestre 2010 (+22,1%).

NRJ Group fait part d'un bon début de 2ème trimestre 2011, puisque le groupe indique avoir enregistré "une progression de ses recettes publicitaires en France".
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
bonne trend de nrg pour céder des parts
je garde en portefeuille car en effet le cours est sur une bonne lancer, mais aussi car c'est le bon momment pour l'actionnaire principal de vendre des parts. Je n'ai aucune infos donc ce n'est pas une rumeur, juste la conviction que des mouvements de capitaux peuvent intervenir, si c'est une volonté de l'actionnaire principal, c'est le momment de vonvoquer les banques d'affaires..
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 8.2
L'analyse (Investir)

Du côté des analystes, Gilbert Dupont, Oddo et CM-CIC Securities voient tous les trois leurs prévisions de chiffre d’affaires dépassées. Ils réitèrent leur recommandation à l’achat.

Lors d’une conférence téléphonique, la société a indiqué que les radios avaient enregistré en avril une nouvelle croissance, bien que plus molle qu’au premier trimestre, tandis que le pôle télévision était en forte progression. Une croissance de 20% de Towercast sur l’ensemble de l’année a été jugée « soutenable ». Enfin, le groupe prévoit un résultat opérationnel semestriel supérieur à l’an dernier, malgré une hausse des charges.

Le cœur de métier progresse fortement (+15%), en particulier les fers de lance NRJ radio et NRJ 12. Le taux de croissance du chiffre d’affaires sur le trimestre (+12,1%) dépasse fortement notre prévision pour l’ensemble de l’année (+8,6%). La montée en puissance de la télévision (21% du chiffre d’affaires trimestriel, contre 17% l’an dernier) est de bon augure en termes de diversification.

Le titre capitalise 13,7 fois le bénéfice net 2012, estimé vers 50 millions d’euros. Un ratio qui reste attractif, compte tenu d’une abondante trésorerie. Objectif maintenu à 10 euros.

Obj TCT 8,80 CT 9,60
  
  
Voir les 34 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
a contre courant
+3.7% elle est bien orienté pour passer les 8.8, tous les indicateurs sont au vert et les analystes vont dans le bon sens
1
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
speed10 dans MEETIC - Il y a 11 ans arrow option
à surveiller
Haussier Cours d'entrée : 21.92
Meetic n'a pas fait grand chose ces 2 derniers mois mis à part des allez retour 20-23,20. Elle est actuellement en accumulation sur la MMA50, prête à attaquer sa résistance à 23,21. Les indicateurs semblent se retourner. A surveiller.
ludving et 4 autres membres participent à cette discussion
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Toujours le même tendance mais on dirait que depuis une huitaine, un petit triangle ascendant se forme sur la MMA50.
  
  
scratnl - Il y a 11 ans arrow option
Sortie du petit triangle demain
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 22.18
La petite reco ZB va aider au décollage. Je viens de renforcer ma ligne.
  
  
scratnl - Il y a 11 ans arrow option
Tu crois qu'elle peut monter haut?
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
24,30TCT-26CT-28MT
  
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Meetic a changeé de dimension et va accroître son rôle de leader et profiter de ses investissements de l'an passé, qui lui avait valu une forte baisse alors même que la stratégie était judicieuse.
1
  
speed10 - Il y a 11 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 22.49
Rebond sur la MMA100 pour de nouveau attaquer la résistance à 23,21. A surveiller, car elle pourrait bien la dépasser depuis plus d'un trimestre de létargie dans le range 20,59-23,21.
  
  
ludving - Il y a 11 ans arrow option
dans 15 jours ça passe
J'ai tracé une oblique qui supporte la hausse, elle devrait croisé la résistance le 05/11/09, et le CA est connu le 09/11/09.
Je pense qu'il y a du monde qui regarde la valeur suite à l'article d'investir. ( cela dit, je trouve la com. de la direction très bonne).
Perso je commence un suivi à la culotte, si la situation générale ne se dégrade pas.

J'espère en mettre une dedans pour une fois.
  
  
crisdak - Il y a 11 ans arrow option
La résistance est solide car elle est bien valorisée. J ai un doute, mais bon, l'amour s'affranchit tjrs des contraintes...
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
retour à 23€ avec le CA le 11/02.
Je suis toujours cette valeur, je suis alerté par la mma20 qui va repasser au dessus de la mma100. Le RSI est unpeu haut mais bien orienté, macd dans le bon sens. Et surtout CA le 11/02/10 ; pour moi c'est plusieur ingrédient qui peuvent ammorcer une hausse, 10% à prendre.
Apres il faut attendre un bon mois pour les résultats. je me suis laisser persuader par l'argument suivant de la com du DG : " nos seules grosse dépences sont la com et la pub, si le résultat n'est pas là, on stop ces dépences pour arriver à l'objectifs". Je supose donc que si le CA du 4T est bon, le résultat sera bon. Il est aussi vrai que Mettic fait une grosse campagne depuis le début d'année, ils ont tous stopé sur décembre... ont ils eu beaucoup de mal à faire leur EBITDA? Ce CA va vraiment nous eclaircir .
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
demain CA
demain CA du 4T, je reste confiant dans la valeur, je place un odre d'achat vers 20.4; mais pas la plus grosse ligne de mon portefeuille. Stop obligatoire la dessus, objectif 10% en 3-4 jours; aprés on rentre le cash et on attend le résultat ( qui est déjà pas mal pris en compte dans la valeur comme le dit Cridak).
Ce qui me rend moins optimiste : une légere magalo du boss qui va papilloner ailleur, c'est quand meême lui le fer de lance, meetic va t il souffrir de sa baisse de dispo...
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
j'attend les résultats
mon aordre à 20.4 prévu dans mon post précedent n'a pas été atteind, je le conserve mais je prends mes gains au moindre signe de baisse... pour une petite PV éclair; pour du MT il faut attendre les résulats fin mars.
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
bien orienté avant les résultats
Déjà 14% depuis presque 1 mois, je suis resté dessus, je compte sur de bon résultat le 23/03/10, qui pourrait aller au minimum toucher les 25.5, voir plus si ils sont très bons
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
Une hausse mais pas un gros up
Aprés les résultats et le dividendes, une petite hausse bien méritée, mais je m'attendais à plus : à un passage des 24.3. Ce n'est aps le cas et la valeur peut buter sous cette résistance.
Je reste sur la valeur avec un stop car j'ai déjà une PV sympa; et aussi car la hausse depuis qq semaine est continue, le RSI est haut mais le courant haussier est toujours là.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 23.95
Effectivement, la montée est progressive et solide et les résultats sont bons. J'ai une jolie plue value avec un PRU à 16,92.
J'attends une éventuelle consolidation du marché pour renforcer.
A CT, les 25,50 sont tout à fait jouables.
  
  
ludving - Il y a 10 ans arrow option
La conso est finie
Haussier Cours d'entrée : 21.4 | Objectif : 24 | Stop : 21.3
fort rebond en vu, j'ai déjà une ligne pour le MT LT, mais jecrois que je vais prendre une petite dose pour le CT avec 10% tranquil en peu de temps. C'est pas la premiére fois qu'elle renverse la vapeur sur les 21.4, même quand les indicateur sont pas bien orientés, ce qui impose un bon stop quand même.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
J'ai un ordre d'achat pour renforcer un peu plus bas. Un appui sur la MMA100 rendrait le rebond plus solide.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 21.4
Source ABC bourse(graphique sur le sîte): Le leader européen de la rencontre en ligne, porté par de bons résultats 2009, a progressé de plus de 12% depuis le 1e janvier 2010.

Après avoir vainement tenté de déborder à la hausse la résistance des 23,5 euros, le titre a plongé et se retrouve sur la partie basse de son canal haussier mais également en appui sur un support horizontal à 21 euros.

Les volumes se sont immédiatement repris sur cette zone psychologique et on sent que la fin de la correction est proche. La configuration technique est propice pour rebondir et repartir à l’assaut des 23,5 euros.

On pourra jouer l’achat à ce niveau en plaçant un stop de protection vers 20,8 euros afin de sortir rapidement de la position en cas de poursuite de la baisse.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Interrogé par leJDD.fr, Marc Simoncini, le patron de Meetic, évoque la façon dont il envisage l'avenir : "En dix ans, Meetic a imposé les rencontres en ligne, "le dating", dans toute l'Europe et lancé les rencontres par affinité, "le matchmaking". Cette histoire est en route... Il n'y a plus qu'à dérouler ! Meeetic entame désormais sa troisième marche: le lancement d'une application Smartphone, qui sera prête en janvier. Nous souhaitons aussi racheter des entreprises en Europe pour passer de 25 à 50% du marché du matchmaking et développer des sites de rencontre plus ciblés. Si je dois me poser la question de savoir si je suis le mieux placé pour développer Meetic ou si je prends du recul, c'est maintenant: au seuil d'une nouvelle étape. Avant de monter cette marche, pas après !".

Marc Simoncini précise encore : "Meetic est un gros bateau de 500 employés. Je pense que je suis plus fait pour entreprendre dans de petits projets... Cela fait d'ailleurs deux ou trois ans que je travaille à mi-temps chez Meetic et à mi-temps pour mon fonds d'investissement Jaïna Capital, qui soutient des projets économiques novateurs, soit deux fois huit heures par jour... Mon départ ne changerait pas grand-chose, j'ai une équipe formidable".

Rappelons que le dossier Meetic s'était agité courant septembre en Bourse après que son fondateur Marc Simoncini eut révélé des velléités de cession. Le groupe spécialisé dans la rencontre sur le web a d'ailleurs confirmé que les deux principaux actionnaires de la société avaient confié à Messier Partners un mandat commun "afin d'évaluer toutes les options stratégiques pour la société et ses actionnaires".



En clair, il se prépare à vendre. La spécu pourrait donc reprendre sur une possible OPA.
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Un beau W en formation sur la MMA100 CT. En cas de "bonne nouvelle", ça peut décoller!
  
  
speed10 - Il y a 10 ans arrow option
Eh ben, ce ne sera pas un W!!!
Cependant, derrière une claque pareille, un joli rebond technique en direction de la MMA20 pourrait être joué en spécu, car la baisse va peut-être attirer des acheteurs pour les parts de Simoncini. Comportement à surveiller ces jours-ci!
  
  
Tatabank - Il y a 10 ans arrow option
bravo!!!
  
  
clofab55 - Il y a 9 ans arrow option
C'est bon ! elle a été bien masacrée ! On y va maintenant ?
Tout ça parce que Simoncini n'a pas vendu !
Y a qu'à jeter un oeil sur les Données financières, pour ce dire que l'action devrait redémarrer en trombe sous peu ! Ou alors on ne sait pas tout ?!

Vous en pensez quoi ?
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
c'est aps fini
je n'ai pas plus d'info, mais rien ne laisse prévoir un retour à la hausse, grosse orientation baissière, encore trop tôt pour rentrer, je suis cette valeur depuis longtemps, je suis sortie et je pense pas rentrer sans un signe de hausse. Même si je suis d'accord sur la situation financière. Je préfére rentrer en route.
1
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
passage de la mma20
l'AT est un peu mieux orientée ces derniers jours, aujourd'hui elle tente de passer la mma20... mais les mma sont bien orientées vers le bas, trop risqué de rentrer dans une telle spirale baissiére, surtout à l'approche d'une prise de bénéfice possible des marché si on atteint un premier point haut des marché de l'année. Même un rebond technique ça me semble hasardeux.
Ce sera une valeur de rattaprage certaine vu la situation financiére, mais insertitude compléte quand à la date de rattapage et au point bas maximum.
1
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
le CA du T4 la semaine prochaine
Elle viens encore de butter sur une oblique descendante, à 22, puis 19.6 et enfin 17€, temps que cette oblique n'est pas passé elle n'inversera pas la tendance; la semaine prochaine le 10/02 c'est la CA du 4T. D'ici la elle peut aller prendre appui sur les 15.8 et repartir à la hause si le CA est bon.
Je garde un peu de cash pour un départ possible, plutôt que de rentrer dans ce canal baissier.
meet you the 10th
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
le CA va t il inverser la tendance ?
De beau volume suite au CA en hausse de 10%, certain bureau repasse en positif ( voir article ZB).
Ceci lui a permis de passer la résistance des 17 € et de passer au dessus de la borne haute de l'oblique baissiére. Je préfére quand même attendre la clôture pour avoir une confirmation du franchissement des 17€.
Si tel est le cas il y a de beau gap à combler avec un stop de protection impératif.
  
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
test des 17 €
la journée du 11/02 à changer la tenance du cour avec un beau volume, aujourd'hui elle test les 17€ et la mma 20 tente de repasser au dessus de la mma50. Si les volumes viennent pousser la valeur c'est tout droit le comblement de gap et les 19.5€ potentiel de 15% en peut de temps.

Trop tôt dans la journée pour rentrer mais le scénario peut se confirmer dans la journée..

je prépare un ordre au desus de 17.2€
1
  
ludving - Il y a 9 ans arrow option
nouveau test
Elle repars à l'assaut avant la fin de la séance, plus qu'une 1/2 heure pour finir au dessus de la resistance...

Peut etre mon dernier ordre de la semaine
  
  
Voir les 29 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
du volume, mais pourquoi?
Bonjour,

Beaucoup d'échange, mais je ne trouve pas la cause, le fondateur a t il trouver un acheteur, investir a mis MEET dans sa liste de rachat potentiel.... j'ai une petite ligne dans cet espoir, mais à chaque fois qu'elle a voulu inverser la tendence et passer la mma50 elle est reparti au tapis...
Quelqu'un a t'il une explication ?
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Aucune info. Par contre, j'ai vu sur d'autres forums que certains se plaçaient en espérant un décollage de la valeur.
  
  
Voir la réponse suivante
  • add_opinion
  • Publier
    loader
akragas32 dans ABO GROUP - Il y a 9 ans arrow option
Ca passe... ou ca casse?
Quelqu'un a un avis sur la publication de demain?
  • 2
  •   
  •   
ludving et 1 autre membre participe à cette discussion
seb bxl - Il y a 9 ans arrow option
Plublication reportée au lundi 4/04 à 18h
http://www.thenergo.eu/fr/press/releases/item/1381
  
  
Voir la réponse précédente
ludving - Il y a 9 ans arrow option
pas trés bon, mais pas une grosse surprise non plus...
L’année 2010 a été pour Thenergo l’année de la grande restructuration. Thenergo a poursuivi pendant le second semestre de 2010 la restructuration entamée lors des six premiers mois de cette même année. Conformément à la stratégie de segmentation, la réduction progressive des actifs non rentables et coûteux en termes de trésorerie ainsi que des obligations en cours et des dettes financières à court terme liées aux acquisitions réalisées en 2007-2008, a été poursuivie. Dès la fin 2009, diverses mesures ont été prises en vue d’assurer la continuité de la société. En janvier 2010, Thenergo a mis un terme à ses activités et obligations liées au Jatropha. Le 3 juin 2010, les activités liées aux déchets (Leysen NV) ont été vendues à Van Gansewinkel België NV. Les installations de combustion de bois raccordées à des réseaux de chaleur locaux en Allemagne (tse.AG) ont été vendues le 30 juin 2010. Les activités Binergy, c’est-à-dire les centrales de fermentation Binergy Ypres et Valmass à base de biomasse, ont ensuite été considérées comme étant à l'arrêt. Valmass a cessé ses activités en février 2011.

Le projet Greenpower à Merksplas a également été vendu. Thenergo a pu, grâce à cette vente, se libérer d’une obligation de 2,5 millions €. Suite au désengagement des activités susmentionnées, qui réclamaient des sommes considérables en capital d’exploitation ou en investissements, la situation de trésorerie de Thenergo a pu être préservée.

Parallèlement, Thenergo a mis en oeuvre un programme d'économies qui a engendré une réduction significative des frais généraux récurrents. Les efforts de restructuration continus contribueront à une baisse du coût de détention de +/- 81% en 2011 par rapport à 2009.

À la fin de l’année, un compromis important a été conclu avec ParticipatieMaatschappij Vlaanderen concernant un emprunt obligataire pour lequel une somme de 7 millions € était impayée en décembre 2010, soit 6,1 millions € de capital et 0,9 millions € d’intérêts. Il a été convenu de convertir cette dette, partiellement dans un emprunt nouveau de €4 millions remboursable à la mi-2016, et pour le reste en 6,6 millions actions.

Le cout de cette convention, qui devait encore être ratifiée et exécutée par l’Assemblée Générale des actionnaires, a été déterminé sur base des paramètres du marché à la fin de l’année à 2,4 millions €. Ce cout est la différence entre les valeurs réelles au moment de la création du nouvel emprunt et les actions, et à l’autre côté la valeur comptable de l’emprunt obligataire existant. Cette convention est ratifié et exécuté par l’Assemblée Générale des actionnaires le 4 février 2011 et produira un cout additionnel en 2011 de 1,2 millions €.

Le programme d’assainissement radical qui a été lancé en décembre 2009 se traduit aujourd’hui par une structure claire et transparente, avec à la clé une réduction substantielle de la dette. La dette brute consolidée totale de Thenergo au 31 décembre 2010 s’élève, pour ses activités poursuivies, à 32,8 millions €, par rapport à 110,7 millions € au 31 décembre 2009. La dette nette consolidée s’élève à 27,8 millions € au 31 décembre 2010, en ce compris le prêt de PMV pour un montant de 6,1 millions € au niveau du holding.



Suite aux désinvestissements réalisés et/ou prévus mentionnés plus haut, Thenergo opère, dans la présentation de ses résultats au 31 décembre 2010, une distinction entre les ‘activités poursuivies’ et les ‘activités terminées’. en 000 €


31/12/2010
31/12/2009
Activités poursuivies
Chiffre d’affaires
26.387
35.707
EBITDA
3.897
1.849
EBIT
(17.112)
(17.657)
Résultat (activités poursuivies)
(19.782)
(23.702)
Activités terminées
Résultat (activités terminées)
(9.291)
(21.633)
Résultat pour la période
(29.072)
(45.335)

Les activités poursuivies de Thenergo comprennent les segments Groeikracht, Mypower, Thenergo Services et le holding. En 2010, les activités poursuivies de Thenergo ont généré un chiffre d’affaires de 26,4 millions € par rapport à 35,7 millions € en 2009. Cette baisse est due à la diminution des prix de vente de l’électricité et des certificats de cogénération. En dépit de cette baisse du chiffre d’affaires, l’EBITDA est passé de 2 millions € à 3,9 millions €. Cette hausse s’explique, d’une part, par une baisse comparable des prix du gaz naturel et, d’autre part, par la mise en service de 4 nouvelles installations de cogénération.

Le chiffre d’affaires du segment Groeikracht est passé de 29,6 millions € à 24,6 millions € suite à la baisse des prix de vente de l’électricité et des certificats de cogénération. Toutefois, étant donné que le prix du gaz naturel (le combustible utilisé dans toutes les installations de cogénération de ce segment) a également enregistré une baisse importante et que 4 centrales de cogénération supplémentaires ont été mises en service, l’EBITDA récurrent est passé à 6,8 millions € par rapport à 6 millions € en 2009.

La marge EBITDA récurrente est passée de 20% en 2009 à 28% en 2010. La capacité installée dans le segment Groeikracht s’élève, fin 2010, à 64,2 MWe.

Dans un des projets Groeikracht la Banque Triodos a mis fin à un crédit avec un impact maximal de 0,28 millions €. Les négociations avec cette banque sont en cours.

La performance du segment Mypower est comparable à celle de l’année précédente, avec une baisse modérée du chiffre d’affaires à 0,8 million € pour 2010 (0,9 million € en 2009). L’EBITDA récurrent a baissé à 0,4 million € (0,7 million € en 2009) en raison de la baisse des prix de l’électricité.

Le chiffre d’affaires de Thenergo Services est tombé de 5,1 millions € en 2009 à 0,8 million € en 2010 par manque de ventes externes d’installations de cogénération à des tiers. L’EBITDA récurrent est passé de -0,2 million € à -0,4 million €.

Le résultat négatif de -19,7 millions € en 2010 pour les activités poursuivies trouve principalement son origine dans les dévalorisations sur les projets Groeikracht. Ces dévalorisations découlent de l’évolution négative attendue des prix des certificats d’énergie et de cogénération pour les projets Groeikracht. Dans le même temps, le marché des certificats de cogénération s’est à ce point rétréci en 2010 qu’il n’y a pas eu de demande pendant une grande partie de l’année et que les certificats n’ont pu être vendus qu’à leur prix plancher. La décision des autorités d’élargir le quota des certificats n’a eu, jusqu’à présent, que peu d'effets positifs. On peut espérer que les prix des certificats s’améliorent avant longtemps suite à la décision des autorités de relever le prix plancher. Une projection de cette évolution négative et incertaine pour le futur a débouché sur d’importantes dévalorisations.

Le coût du holding a augmenté en 2010 en raison des coûts liés à la restructuration.

Le résultat négatif de -9,3 millions € en 2010 en ce qui concerne les activités non poursuivies est principalement dû à la dévalorisation lors du spin-off des activités Binergy, et plus particulièrement à la dévalorisation des projets Valmass et Binergy Ieper pour un total de -10,5 millions €.

Dans le cadre de la quête persistante d’investisseurs potentiels, le Conseil d’Administration de Thenergo a décidé de poursuivre le plan de restructuration approfondi, de continuer à limiter les futures dépenses de trésorerie au niveau du holding et de mettre l’accent sur les installations au gaz naturel et les services.

La trésorerie de Thenergo s’élève aujourd’hui à environ 1,3 million €. Le Conseil d’Administration a décidé de maintenir la continuité de la société. Ceci également en exécution de la décision de l’Assemblée générale des actionnaires du 4 février 2011 qui s’est prononcée en faveur de la continuité de la société suite à la question posée à ce sujet conformément à l’art. 633 C. soc et la suite qu’on a en donnée :

- les mesures d’économie exécutée et améliorations des rendements

- la réalisation de la plateforme de services, repris dans le business plan, qui se déroule conformément au plan

- la quête d’investisseurs stratégiques

- la confiance que les ruptures des convenants de crédit par les dévalorisations comptabilisées, ne mèneraient pas aux cessations de crédits ou aux appels sur les garanties de Thenergo vis-à-vis certains Groeikrachten

- la confiance que la vente du site Fertikal sera finalisée à court terme, se qui produira en 2011 une contribution positive aux valeurs disponibles de 0,62 millions €.
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
speed10 dans SQLI - Il y a 9 ans arrow option
Réveil de la valeur
Haussier Cours d'entrée : 1.17
(Boursier.com) -- SQLI annonce un chiffre d'affaires 2010 de 170,3 ME, en croissance de 10% sur un an. L'amélioration des performances commerciales s'est confirmée tout au long de l'année, aussi bien dans les activités d'intégration que dans les offres à plus forte valeur ajoutée (Conseil, Solutions, Agency). Ces chiffres intègrent en année pleine Naga Conseil et Aston Education, sociétés acquises au cours de l'exercice 2009. Sur une base comparable, la performance annuelle globale atteint 8,4%.

SQLI a mis en place en 2010 un processus de transformation visant à accélérer le développement de ses activités à très forte valeur ajoutée tout en renforçant son efficacité opérationnelle. Cette réflexion a conduit à la fermeture du bureau de Strasbourg, au spin-off de l'agence SQLI Poitiers (28 collaborateurs au 31 décembre 2010), cédée en fin d'année à son Directeur historique, à l'arrêt de l'activité du Groupe au Canada ainsi qu'au regroupement des agences de Casablanca et de Rabat sur un seul site. Les deux activités de Poitiers et du Canada ont généré, en 2010, un chiffre d'affaires cumulé de 2,7 ME.

(Boursier.com) -- Reprise. Après une 'sortie de route' en 2008-2009, SQLI confirme son rétablissement... Sur une base comparable, l'activité a progressé de 8,4% sur 2010 soit un rythme nettement plus rapide que le marché adressé. Rappelons que Julien Mériaudeau a pris les rênes de l'entreprise avec la volonté de recentrer la firme sur les offres à forte valeur ajoutée. Parmi les créneaux visés figure le conseil autour des outils SAP, le Web ou la mise en oeuvre des plates-formes de santé. Il s'agit ainsi de se différencier et de contourner la concurrence des grandes SSII... La société veut s'appuyer sur l'optimisation de sa structure pour relancer la rentabilité. Certaines agences ont été vendues ou fermées, tandis que les implantations au Maroc ont été regroupées sur un seul site.

Marge. La gestion des projets a été renforcée afin d'éviter les dérives. Cette rigueur de gestion doit mener à une amélioration séquentielle du résultat opérationnel. La nouvelle équipe de direction veut renouer avec les ratios de rentabilité du secteur dès le second semestre 2011. SQLI devrait ainsi retrouver une marge opérationnelle courante de 6 à 8% avec la transformation de l'offre. Au-delà de cette amélioration en cours des comptes, la firme figure dans la catégorie des dossiers spéculatifs du secteur... Les fondateurs ont pris du recul et le tour de table pourrait être l'objet de bien des mouvements.

Amélioration. Avant que le cours ne réagisse positivement à l'amélioration des comptes, une des grandes SSII pourrait vouloir mettre la main sur le savoir-faire de l'entreprise. Le dossier, valorisé 40 ME, demeure en effet décoté dans la mesure où les intervenants ne veulent plus prendre de risques sur le titre après la déception occasionnée par la méforme de la période 2008-2009. Dans les cours actuels, la valeur nous apparaît ainsi comme constituant une opportunité d'achat sur un marché en bonne santé. La réussite de la 'recovery' est susceptible de déboucher sur une appréciation sensible du titre d'ici 12 à 18 mois.
ludving et 1 autre membre participe à cette discussion
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.17
Coincée depuis presque 2 ans dans le range 0,94-1,31 et même 0,94-1,18 depuis un an , SQLI qui sort de restructuration semble convaincre avec aujourd'hui déjà 10 fois les volumes des 20 dernières scéances à 13h20.
Les moyennes mobiles sont très rapprochées in diquant un réveil imminent, la MMA20 est repassée au dessus des MMA50 et 100, les indicateurs (MACD, RSI, stockastiques, momentum...) sont au vert et la valeur passe au dessus de ses bollingers aujourd'hui.
Les 1,31 sont l'obj à TCT puis 1,58 en cas de dépassement.
Vendredi les signes de décollage étaient visibles: à l'annonce des résultats, la valeur a d'abord corrigé, prenant appui sur la MMA100, puis s'est vite redressée dans l'après midi. J'ai acheté à 1,09 dans l'après midi.
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.28
Les volumes explosent! La résistance à 1,22 cède!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.33
La valeur est en train de sortir de son range libèrant un nouveau potentiel de hausse!
1
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Quelques jours après l'annonce de la cession de son agence Méditerranée, le groupe SQLI fait part de l'acquisition de 100% du capital de l'agence Wax Interactive, spécialisée depuis sa création en 1999 dans le conseil en communication et marketing online.

L'agence Web propose un accompagnement global dans le domaine de la stratégie de communication multicanal, du conseil à la réalisation, ainsi que des solutions de e-performance. La société dispose de références telles que Volvo, Manpower, Unilever, Telenet, Electrolux, Bockor, la ville de Gand ou le VLAM (l'Office Flamand d'Agro-Marketing).

En 2010, Wax Interactive, qui compte une dizaine de collaborateurs, a réalisé un chiffre d'affaires de l'ordre de 1 MEUR et dégagé une marge opérationnelle normative à deux chiffres.



Marge à 2 chiffres, interessant!!!
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.28
Le groupe de services informatiques SQLI a publié ses comptes 2010 détaillés. Le résultat opérationnel de l'exercice ressort à 0,3 ME et intègre d'importantes charges exceptionnelles, principalement liées au versement d'indemnités de non concurrence (1 ME), à une moins-value sur la cession de l'agence de Poitiers (0,7 ME) et à un ajustement de la valeur de la filiale au Luxembourg (0,3 ME).

SQLI souligne néanmoins que les premiers signes de redressement sont d'ores et déjà visibles dans les comptes du second semestre. La marge opérationnelle courante atteint ainsi 3,5% sur 6 mois contre une perte opérationnelle de 0,3 ME durant la première moitié de l'année.

Après prise en compte des frais financiers (0,8 ME) et de la charge d'impôt intégrant 1,6 ME de Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises, le résultat net ressort en perte de 1,8 ME, en nette amélioration quand même sur un an (-3,1 ME en 2009).

Au 31 décembre 2010, les fonds propres de SQLI s'élèvent à 55,1 ME, soit 1,51 Euro par action. La trésorerie nette générée sur le second semestre a permis de réduire l'endettement financier net à 1,1 ME, soit 2% des fonds propres.

En 2011, SQLI compte sur une politique plus offensive en termes de recrutement (plus de 400 nouvelles embauches prévues sur l'année) pour maintenir un rythme de croissance supérieur au marché. En parallèle, grâce aux mesures énergiques de rationalisation et à l'amélioration continue des indicateurs de gestion, SQLI confirme son ambition d'améliorer progressivement sa marge opérationnelle courante.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.31
On dirait que l'arrivée des modalités exactes de l'AK ont clarifié les choses. En tout cas, en fin de semaine dernière, il y en a qui ont acheté à bon compte aux dépens des plus faibles.

Investir hebdo à l'achat pour 1,50.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Résistance des 1,31 apparemment dépassée. Cloture à 1,34.
  
  
Voir les 7 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
et 1.35 avec du beau volume sur 2 jour
gros potentiel encore
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Lancement de la solution Ubigreen, une offre globale de pilotage de la performance énergétique et environnementale

A l’occasion de la semaine du Développement Durable, SQLI lance « Ubigreen », une solution de pilotage de la performance environnementale et énergétique destinée aux entreprises, industriels, aux bâtiments du secteur tertiaire et aux collectivités permettant de réduire leurs émissions de CO2 et diminuer jusqu’à 30% leur facture énergétique.

La question énergétique et environnementale plus que jamais d’actualité

Face à l’urgence écologique et sociale désormais à l’échelle mondiale, les enjeux du développement durable relèvent des questions :
Environnementales : maîtriser les émissions de gaz à effet de serre et de déchets. Utiliser des matières et matériaux respectueux de l’environnement. La maîtrise de la consommation énergétique est l’un des principaux leviers du fait de l’utilisation encore massive de ressources fossiles. Economiques : conséquences économiques des choix effectués pour répondre aux objectifs du développement durable. Sociétales et sanitaires : responsabilité sociale des entreprises et gouvernances. Impact des modalités de production et d’organisation sur la santé et le bien-être des individus.

L’équipe Ubigreen a conçu et réalisé une solution globale permettant aux bâtiments tertiaires, industriels et aux collectivités de maîtriser et réduire leurs émissions de CO2 et leur consommation d’énergie et d’eau, mais également d’anticiper les exigences réglementaires (et bénéficier des avantages financiers associés), de maîtriser leurs investissements, de se doter d’indicateurs performants et les analyser et d’améliorer l’image interne et externe de l’entreprise.



Une solution globale autour de 4 axes majeurs

La performance environnementale doit être envisagée de façon globale, depuis la mise en place des moyens de collecte jusqu’à l’analyse et l’exploitation métier des mesures, sans oublier l’accompagnement au changement des comportements.

Ubigreen traite la problématique dans son ensemble :
La collecte en temps réel des mesures automatisée et centralisée : des solutions sans fil intégrées aux bâtiments et équipements permettent de collecter les données environnementales ou de consommation d’un nombre important d’équipements et sites distribués géographiquement. Le conseil métier à forte valeur ajoutée : les consultants environnement et énergie d’Ubigreen (ainsi que ses partenaires spécialisés) accompagnent les organisations dans l’analyse des données fournies et la construction dans le temps d’une réelle démarche d’amélioration intégrant par exemple la mise en place d’un Système de Management Environnemental (SME), la réalisation de bilans énergétiques et carbone, le support à la certification… Le reporting réglementaire et institutionnel : la multiplication des normes, labels et exigences réglementaires rend complexes les démarches dans le domaine environnemental. A court terme, de nombreuses exigences deviendront obligatoires et il devient stratégique de les anticiper. Ubigreen permet à la fois d’accélérer et fiabiliser les démarches d’amélioration, d’automatiser les audits et mesures d’amélioration, de suivre les certifications/labels ciblés et d’anticiper les futures contraintes réglementaires. Le changement des comportements des usagers : les experts Ubigreen accompagnent les organisations dans l’évolution des comportements (communication, usages ludiques…)



Ubigreen, l’ubimédia* au service de l’environnement

L’ambition d’Ubigreen est de proposer aux utilisateurs les meilleurs outils, technologies et usages du moment pour améliorer leur performance environnementale.
Ubigreen intègre plusieurs axes d’innovation :
Le changement comportemental des usagers : widgets, dahsboard en mobilité, en affichage interactif, réseaux communautaires spécialisés, concours interactifs, alertes mobiles… L’expertise environnementale et énergétique : travail collaboratif tactile, ergonomie intuitive, riche et innovante… La gestion des équipements communicants : communication interactive avec les compteurs, communication automatisée et sans fil avec les équipements distribués…

Modulaire, évolutive, internationale (langues, unités et réglementations) et d’une mise en place rapide et peu coûteuse, Ubigreen, c’est l’assurance de l’amélioration continue de la performance environnementale et de la maîtrise durable des coûts énergétiques.

Plus d’information : www.ubigreen.com



* omniprésence de l’informatique et des médias dans notre quotidien et notre entourage
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.3
(Tradingsat.com) - Notre équipe d'analystes technique a repéré un point d'entrée graphique de grande qualité sur SQLI, une small cap ponctuellement travaillée avec vigueur. SQLI Group est une société de services informatiques spécialisée dans les technologies & usages internet innovants et les nouvelles offres SAP.

D'un point de vue graphique, le titre proposé, fort d'une tendance de fond moyen terme haussière, est par moment sujet à de violentes accélérations haussières dans de très forts volumes. A la suite de la dernière flambée en date (04 - 06 avril) le titre a longuement consolidé avant de flancher en direction de sa moyenne mobile à 100 jours (en orange). Un point d'entrée graphique idéal se dégage sur la valeur, que les investisseurs actifs acquerront dans une optique spéculative, en visant une zone de prix proche des 1.50 euro.

L'équipe de Tradingsat.com propose donc aux investisseurs actifs de miser sur ce scénario haussier en se positionnant à l'achat sur le titre SQLI, dès l'ouverture, avec les 1.49 euro en ligne de mire. Afin de protéger le capital engagé, il est vivement recommandé de placer un ordre stop sous les 1.25 euro.
  
  
speed10 - Il y a 8 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.23
SQLI se réveille ce matin avec du volume!!!
  
  
crisdak - Il y a 8 ans arrow option
Oui
Un dirigeant était a l achat il y a peu entre 0.96 et 1.10...J ai loupe la vente ce matin, j espère que ça va tenir...
  
  
Voir les 4 réponses suivantes
  • add_opinion
  • Publier
    loader
speed10 dans EUROPLASMA - Il y a 9 ans arrow option
Retour à la croissance rentable?
Haussier Cours d'entrée : 1.77
L'analyse (Investir) du 26 novembre 2010

La société spécialisée dans les technologies propres et la production d’énergie renouvelable, a enregistré un chiffre d’affaires en progression de 9% à 16,12 millions d’euros au premier semestre. La division dépollution de l’air, représentée par la filiale Europe Environnement (66% du chiffre d’affaires global) a vu sa contribution grimper de 10%, portée par les succès commerciaux en Europe (installations de traitement de l’air livrées en Pologne, au Royaume-Uni, en Espagne ou encore en Irlande). Par ailleurs, les facturations des activités de destruction de déchets d’amiante et de déchets dangereux (filiale Inertam, 26% du revenu du groupe) se sont accrues de 5%, à la faveur de nouveaux contrats remportés dans le cadre du Programme National de Rénovation Urbaine. Au niveau du compte de résultat, la situation s’est améliorée mais reste dans le rouge. Le déficit d’exploitation a été ramené de 2,29 millions d’euros au premier semestre 2009 à 1,79 million au 30 juin. Par ailleurs, la perte nette ressort à 1,31 million d’euros, contre 1,93 million un an plus tôt.

Du côté du bilan, Europlasma bénéfice d’une structure financière solide. Au 30 juin, les capitaux propres s’élèvent à 33,91 millions d’euros, à comparer à une capitalisation boursière de 22 millions. D’autre part, les dettes financières atteignent 14,55 millions d’euros.

Pour la suite de l’exercice, Europlasma table sur un chiffre d’affaires en hausse de plus de 50% en 2010 et prévoit de générer une croissance « rentable » sur la période. La filiale Europe Environnement, qui bénéfice d’un carnet de commandes en nette progression, profitera notamment du contrat de plus de 10 millions d’euros signé en août avec Air Liquide Italie pour la réalisation de la ligne de traitement des gaz de l’usine de fabrication de cellules et panneaux solaires 3Sun construite en Sicile. L’exécution de ce contrat, dont la livraison définitive est prévue en juillet 2011, aura un impact positif de 3 millions d’euros sur les comptes de 2010.

Europlasma réduit significativement ses pertes semestrielles. Les perspectives sont prometteuses. Achat spéculatif.

Le cours au moment du conseil : 1.7 €

interview du dirigeant en décembre 2010 http://www.boursier.com/vals/FR/didier- … w-2874.htm

Morceaux choisis:
Boursier.com : Vous venez d'annoncer le lancement du chantier de l'usine CHO de Morcenx. Etes-vous dans les temps ?
D.P. : Nous sommes parfaitement dans les temps. Le chantier démarre vraiment, car toutes les études préalables ont déjà été réalisées.
Boursier.com : Quelle sera la date de mise en service ?
D.P. : 18 mois après le 1er décembre, soit le 1er juin 2012. Nous commencerons à produire les premiers kilowatts à cette date, avec ensuite une montée en puissance qui doit nous permettre d'atteindre une production maximale le 1er juin 2013.
Boursier.com : Vous annoncez pourtant une traduction comptable positive dès ce deuxième semestre, comment est-ce possible ?
D.P. : Nous devrions reconnaître sur ce semestre une partie des revenus et marges liés au contrat de construction (EPC) de CHO Morcenx ainsi que l'intégralité de nos revenus et marge sur la cession de nos frais de développement, notamment du gazéifieur, liés à CHO Power.
Boursier.com : Au final, sur l'ensemble de l'exercice et après la perte du premier semestre, serez-vous en mesure de dégager un bénéfice ?
D.P. : Europlasma sera bénéficiaire sur le deuxième semestre et sur l'exercice en entier. La perte des six premiers mois sera compensée, c'est une certitude. En revanche, il nous faut encore quelque temps pour savoir quel sera le volume global de hausse du chiffre d'affaires.

Info du 7 février 2011

(CercleFinance.com) - Europlasma annonce que la première pierre de son usine de production d'électricité à partir de déchets et de biomasse située à Morcenx dans les Landes sera posée ce vendredi.

Selon le groupe, la mise en service de l'usine, d'une capacité de 12 MWe, est prévue pour 2012.

Elle fournira en électricité l'équivalent de 50.000 habitants à partir de la gazéification avancée de déchets industriels et banals (DI et de biomasse.



Entré tout à l'heure à 1,76 sur MMA50!
ludving participe à cette discussion
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.77
Fondamentalement, on peut évaluer à 1.78€ la valeur du titre d'europlasma en considérant les capitaux propres de la société. Mais il faut également maintenant prendre compte que la société est aujourd'hui en phase avec son plan de marche. Son chiffre d'affaires programmé pour cette année est de plus de 50%. La production d'énergie renouvelable par la valorisation des déchets, n'est toujours pas intégrée au cours de la valeur, et la valorisation du titre en bourse aujourd'hui ridicule sera sans nul doute corrigée.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.77
Techniquement, la valeur est dans un couloir haussier depuis le début de l'année. Le mois dernier, elle a buté sur la résistance à 1,95 avant de revenir prendre appui aujourd'hui sur le point de croisement des MMA 50 et 100 (la MMA 50 allant dépasser la MMA 100) à 1,75-1,76, la valeur est donc haussière à CT et en passe de le devenir à MT. A 16h00, nous sommes à une fois et demi le volume des 5 dernières scéances.
Un rebond confirmé sur les 1,75-1,76 permettrait de sortir de la tendance baissière LT "entamée en 2009.
Un rebond pour 2 euros puis 2,50, plus haut de septembre 2010 peut être sérieusement envisagé, vu l'amélioration des fondamentaux précités.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 1.88
Europlasma sélectionnée pour participer à CleanEquity Monaco 2011

Europlasma sera présent à CleanEquity Monaco 2011; la conférence est sur Mars 3rd & 4th au Sporting d'Hiver, Monaco .

Europlasma a été inclus, par la sélection d'experts, comme l'un des les plus inspirants du monde des entreprises cleantech, de présenter à l'industrie-spécifiques, supérieurs et stratégiques des investisseurs financiers, les décideurs, les législateurs, les utilisateurs finaux et les médias.
Cet événement important offre Europlasma l'occasion de présenter son plasma la technologie de gazéification de pointe mises en œuvre par sa filiale CHO Power à l'international actif la plupart des investisseurs dans les technologies propres. CHO Power a fermé le 40m d'euros de financement et a commencé la construction de ses 12 MW d'énergie à partir de centrales biomasse d'abord, le positionnement de la technologie en tant que leader de l'industrie.
  
  
Voir les 3 réponses précédentes
ludving - Il y a 9 ans arrow option
du volume
A surveiller, du volume en soutien pour passer les 2 €, aprés échec dans un context peu favorable
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
+8,11 avec un peu plus de 7 fois le volume des 20 dernières scéances. les volumes sont là.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.19
Nouvelle poussée dans de forts volumes! + 9,85%
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.2
BORDEAUX, France, April 14, 2011 /PRNewswire/ -- Le Groupe EUROPLASMA a réalisé une solide performance en 2010 avec un chiffre d'affaires qui s'établit à 41MEUR contre 31MEUR en 2009, soit une croissance de plus de 30% et un bénéfice net part du Groupe supérieur à 0,75MEUR contre une perte de 3,641MEUR en 2009.

L'activité de production d'énergie à partir de déchets et de biomasse a généré ses premiers revenus.

Le démarrage en décembre dernier des travaux de construction de l'usine CHO Morcenx a permis :

- les premières facturations dans le cadre du contrat d'EPC (Engineering, Procurement & Construction) de plus de 25MEUR que le Groupe s'est vu confier,

- la facturation des frais de développement du projet incluant des matériels,

Toutefois, la majeure partie du Chiffre d'affaires lié à ce projet sera constatée en 2011.

L'activité de dépollution de l'air a profité d'un contrat de plus de 10MEUR remporté par le sous-groupe Europe Environnement avec son client Air Liquide. Ce contrat a pour objet la fourniture de la ligne de traitement des gaz issus de la fabrication des cellules et des panneaux solaires de l'usine de Catane, en Sicile, aujourd'hui en fin de montage. Cette installation représente une nouvelle référence pour le Groupe en matière de traitement des gaz. La majeure partie du Chiffre d'affaires de ce contrat sera également constatée en 2011.

Les activités historiques restent soutenues malgré les conséquences de la crise économique qui induit une rationalisation des acteurs de ce marché dont le Groupe entend profiter.

L'activité du traitement des déchets dangereux bénéficie des mesures d'optimisation des marges initiées en 2009 et affiche une nouvelle année de profit malgré une légère baisse du chiffre d'affaires.

Les résultats 2010 seront détaillés dans le prochain communiqué à paraître le 28 avril 2011, après l'arrêté des comptes par le Conseil d'Administration.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
BORDEAUX, France, April 14, 2011 /PRNewswire/ -- Le Groupe EUROPLASMA a réalisé une solide performance en 2010 avec un chiffre d'affaires qui s'établit à 41MEUR contre 31MEUR en 2009, soit une croissance de plus de 30% et un bénéfice net part du Groupe supérieur à 0,75MEUR contre une perte de 3,641MEUR en 2009.

L'activité de production d'énergie à partir de déchets et de biomasse a généré ses premiers revenus.

Le démarrage en décembre dernier des travaux de construction de l'usine CHO Morcenx a permis :

- les premières facturations dans le cadre du contrat d'EPC (Engineering, Procurement & Construction) de plus de 25MEUR que le Groupe s'est vu confier,

- la facturation des frais de développement du projet incluant des matériels,

Toutefois, la majeure partie du Chiffre d'affaires lié à ce projet sera constatée en 2011.

L'activité de dépollution de l'air a profité d'un contrat de plus de 10MEUR remporté par le sous-groupe Europe Environnement avec son client Air Liquide. Ce contrat a pour objet la fourniture de la ligne de traitement des gaz issus de la fabrication des cellules et des panneaux solaires de l'usine de Catane, en Sicile, aujourd'hui en fin de montage. Cette installation représente une nouvelle référence pour le Groupe en matière de traitement des gaz. La majeure partie du Chiffre d'affaires de ce contrat sera également constatée en 2011.

Les activités historiques restent soutenues malgré les conséquences de la crise économique qui induit une rationalisation des acteurs de ce marché dont le Groupe entend profiter.

L'activité du traitement des déchets dangereux bénéficie des mesures d'optimisation des marges initiées en 2009 et affiche une nouvelle année de profit malgré une légère baisse du chiffre d'affaires.

Les résultats 2010 seront détaillés dans le prochain communiqué à paraître le 28 avril 2011, après l'arrêté des comptes par le Conseil d'Administration.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Le chiffre d'affaires consolidé 2010 d'Europlasma s'établit à 40,83 Millions d'Euros. Le spécialiste des technologies propres et la production d'énergie renouvelable dégage un résultat d'exploitation consolidé de 458 KE pour un résultat net (part du groupe) consolidé de 781 KE (3,64 ME de perte en 2009).

La trésorerie d'Europlasma s'établit à 13,2 ME (13,91 ME au 31 décembre 2009). Le succès des augmentations de capital réalisées au cours de l'été 2010 a permis au Groupe de financer ses investissements dans l'usine de production d'électricité CHO Morcenx.

Pour perspectives, Europlasma indique que l'activité de traitement de l'air et des gaz connaît "un début d'année 2011 dynamique. Le Groupe entend profiter de nouvelles opportunités dans le secteur du photovoltaïque en mettant en avant sa première référence internationale. Le groupe landais a identifié les partenaires, prescripteurs et clients potentiels pour répondre en consortium aux appels d'offres internationaux.

L'activité de destruction des déchets dangereux devrait bénéficier du durcissement du cadre réglementaire avec l'extension des obligations à de nouveaux types de matériaux contenant de l'amiante (matériaux non friables) dont la nocivité était jusqu'alors ignorée, et voir son volume d'affaires augmenter. De plus, les deux années bénéficiaires consécutives de l'usine Inertam confirment la fiabilité de l'outil industriel et la pertinence du procédé.

L'activité de production d'énergie renouvelable est aux prémices de son essor. L'usine de production d'électricité à partir de déchets et de biomasse, CHO Morcenx, en cours de construction dans les Landes est la première centrale d'une série d'autres installations d'ores et déjà qualifiées en Europe et Amérique du nord.
  
  
speed10 - Il y a 9 ans arrow option
Haussier Cours d'entrée : 2.1
Le groupe de technologies propres et de production d'énergie renouvelable a dégagé un bénéfice net part du groupe de plus de 750.000 euros en 2010, contre une perte de 3,6 millions d'euros en 2009.

Ce retour aux bénéfices s'est accompagné d'une forte croissance du chiffre d'affaires qui a progressé de 30 % sur l'exercice. En outre, la mise en production d'une nouvelle usine devrait encore accélérer la croissance cette année.

Les signaux sont au vert pour vivre un retournement haussier de la valeur. D'ailleurs, d'un point de vue technique on constate les premiers signes d'une reprise. Le titre est repassé au-dessus de ses principales moyennes mobiles dans une optique de moyen terme, comme le montre le graphique en barres hebdomadaires ci-dessus.

Nous sommes acheteurs de la valeur aux alentours de 2 euros par action avec un premier objectif à 2,5 euros et un potentiel d'extension de la hausse jusqu'à 3,5 euros à horizon six mois.

© www.abcbourse.com
1
  
Voir les 6 réponses suivantes
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Voir la suite