Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
123 2
MessagesAbonnés
Inscrit depuis le 15-12-2016
Nbr de réac. publiés 2
Nbr de reco. reçues 10
Nbr de reco. données 8
Qui le recommande le + razorfish
Qui lui répond le + PG5ea2ca3f4949e
Il recommande le + faber
Il répond le + à faber
Adresser un message à Max666
Publier
loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 4 jours arrow option
Les points noirs :
1. e-commerce inopérant : -45.9% en 2020, alors qu'il a explosé dans toutes les GSB (111%)...

2. développement atone : 866 magasins en 2014, 854 en 2021. Objectif 1000...
A l'international : 69 magasins en 2013, 71 en 2021...

3. parc magasins vieillissant : 25 ont adopté le nouveau concept. Sur 306 à l'enseigne Mr Bricolage...

4. la dette reste lourde :
Ratio d'endettement 39,67% en 2017, 193,62% en 2018, 433,94% en 2019...

5. la Part de Marché de l'enseigne s'effrite : 8% en 2017, 7% en 2018, 6% en 2019...

Capitalisation ~99M€ fin 2020
Fonds propres 25 M€
Dette nette 2020 (est.) 77 M€
Dette nette / FP 83,9 %
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Dragao n'a pas aimé ce message- Il y a 3 semaines
Max666
Game Over...
Max666 dans SOLUTIONS 30 SE - Il y a 3 semaines arrow option
Dans un communiqué diffusé hier, le groupe a souligné que son rapport financier annuel intégrait un rapport du cabinet d'audit EY indiquant son "impossibilité d'exprimer une opinion" sur les comptes de l'entreprise. Solutions 30 ajoute être en "profond désaccord avec cette position inhabituelle", qui ne constitue "ni une certification, ni une certification avec réserve, ni une opinion défavorable".
Le groupe réfute également la conclusion d'EY selon laquelle des "anomalies non détectées pourraient être à la fois significatives et avoir un caractère diffus".
  • 2
  •   
  •   
PF609cd5e03047d et 1 autre membre participe à cette discussion
PF609cd5e03047d - Il y a 3 semaines arrow option
C'est en effet la plus grande interrogation. Parmi le panel d'opinion (6 de mémoire), EY en a choisi un septieme, l'abstention. Plusieurs pistes, la principale étant de devoir se mouiller sur un dossier brûlant. Pas assez d'info pour caler une opinion négative mais pas assez d'info pour obtenir leur fameuse assurance raisonnable. Ca doit jaser dans tout les cabinets de la place :D
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
1
  
CM55 - Il y a 3 semaines arrow option
Il semblerait que EY ne peut pas conclure car ils n'ont pas obtenus tous les documents nécessaires qui met S 30 dans une position délicate suggérant le fait qu'ils ont quelque chose à cacher. Le mieux serait de donner tous les documents demandés par EY, que EY accuse réception qu'ils ont tous les documents nécessaires pour certifier ou non les comptes de S30. C'est le seul moyen simple de régler cet inbroglio
1
  
Voir les 2 réponses suivantes
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans SOLUTIONS 30 SE - Il y a 3 semaines arrow option
Solutions 30... Solution Zéro !
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans SOLUTIONS 30 SE - Il y a 3 semaines arrow option
Game Over...
  •   
  • 1
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 3 semaines arrow option
Je retiens donc :
E-commerce (hors click-and-collect) en berne : -45,9 % ! (2020)
Le volume d’affaires e-commerce correspond aux ventes en ligne livrées à domicile ou retirées dans les magasins sous enseigne Mr.Bricolage en retrait-colis.
Le "click-and-collect" est lui, intégré au CA des points de vente.
Alors qu'il a explosé dans toutes les enseignes de la GSB (+111%)...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 1 mois arrow option
E-commerce en berne !
La crise sanitaire a fait bondir les ventes d'articles de bricolage en 2020, aussi bien en ligne qu'en magasin. Évalué à 31,1 Md€, le marché français du bricolage a progressé de 13 % en 2020, selon les derniers chiffres communiqués par la Fédération des magasins de bricolage (FMB) et l'organisation professionnelle des industriels du nouvel habitat (Inoha).
Côté distribution, le e-commerce a profité à plein des différentes périodes de confinement et s'affiche comme le circuit le plus dynamique, en hausse de 88 % sur l'ensemble de l'année 2020. Les ventes en ligne des grandes surfaces de bricolage (GSB) ont bondi de 111 %
Mr Bricolage affiche cependant en e-commerce, un bilan de -45.9%
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
MrBrico participe à cette discussion
MrBrico - Il y a 4 semaines arrow option
Le groupe Mr.Bricolage attire votre attention sur le fait que les ventes e-commerce affichées pour l'année 2020 ne sont pas représentatives de l’activité commerciale générée grâce au web qui est intégrée au volume d’affaires (VA) des magasins en France (ligne VA 2020). Ce chiffre tient également compte de la fermeture du site Le Jardin de Catherine fin 2019. Avec 95 % des magasins Mr.Bricolage connectés à la plateforme e-commerce, et une hausse de 45 % du nombre de visiteurs uniques, la stratégie du Groupe orientée Web-to-store a largement fait ses preuves en 2020, notamment pendant les périodes de confinement au cours de laquelle les équipes du digital se sont mobilisées pour accompagner les adhérents et dimensionner la plateforme e-commerce afin de faire face à la hausse du trafic. Ainsi, les ventes générées sur le site Mr.Bricolage.fr ont doublé et le retrait 2h a quadruplé en 2020 par rapport à 2019. Un travail approfondi sur la Vision client 360 a également été initié en 2020 et se poursuit.
Ces informations ont été communiqué dans l'annonce des résultats annuels 2020 le 29 mars 2021 disponible sur le site institutionnel du Groupe Mr.Bricolage, rubrique "Investisseurs".
1
  
Voir la réponse suivante
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans VEOLIA ENVIRONNEMENT - Il y a 4 semaines arrow option
Veolia et Suez ont signé un accord de rapprochement, confirmant les termes de l'accord de principe conclu le 11 avril dernier, après approbation de leurs Conseils d'administration respectifs. Cet accord permet à Veolia d'acquérir les actifs stratégiques nécessaires à son projet de construction du champion mondial de la transformation écologique, tout en garantissant un périmètre industriel et social cohérent et pérenne pour le nouveau Suez, réitère les engagements sociaux pris par Veolia et confirme que le prix d'acquisition par action du Groupe Suez sera relevé à 20,50 euros coupon attaché.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans SANOFI - Il y a 4 semaines arrow option
Enfin !?...
Sanofi passe en phase III pour son vaccin anti-Covid
Du coup, j'en reprends.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans STELLANTIS N.V. - Il y a 1 mois arrow option
Stellantis investira massivement dans Alfa Romeo et Lancia
Depuis que Fiat Chrysler Automobiles a fusionné avec PSA Peugeot Citroën pour former Stellantis, des personnes se demandent s'il y a de la place pour 14 marques différentes sous le même toit. C'est une question pertinente si l'on considère qu'un certain nombre de constructeurs sont en difficulté, notamment Alfa Romeo, Lancia, DS Automobiles et Chrysler.

En fait, tous les constructeurs automobiles auront dix ans pour faire leurs preuves.

Cette promesse a été faite en début de semaine par M. Tavares lors du sommet sur l'avenir de l'automobile organisé par le Financial Times :

"Nous donnons une chance à chacun d'entre eux, nous leur accordons 10 années tout en les finançant. Les PDG doivent être clairs sur la promesse de leur marque, les clients, les cibles et la communication. S'ils réussissent, tant mieux. Chaque marque a la possibilité de faire quelque chose de différent et de séduire les clients."
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans STELLANTIS N.V. - Il y a 1 mois arrow option
Carlos Tavares juge les voitures électriques "trop chères et imposées par les gouvernements"

Il pointe également du doigt la crise des semi-conducteurs et réclame "une réorganisation des chaînes d'approvisionnement".

La crise de semi-conducteurs frappe durement l'industrie automobile. Selon Carlos Tavares, le PDG de Stellantis, qui s'est exprimé à l'occasion d'une conférence de presse sur internet, il faut "repenser et réorganiser complètement les chaînes d'approvisionnement en semi-conducteurs". Stellantis est d'ailleurs particulièrement touché par cette crise, et de nombreuses chaînes de production doivent se réorganiser, notamment celle de la Peugeot 308.

Cette crise a d'ailleurs obligé Peugeot à revoir certains éléments de sa compacte, notamment le système d'instrumentation digital, qui n'est plus disponible puisqu'il utilisait des semi-conducteurs bien spécifiques et qui ne sont plus disponibles. Peugeot est ainsi revenu à des compteurs à aiguilles classiques pour accompagner la fin de carrière de la seconde génération de 308, bientôt remplacée par la troisième.

Les constructeurs automobiles du monde entier ont dû globalement ralentir leur production, en raison de cette pénurie. Ces puces sont essentiellement utilisées pour la gestion informatique des calculateurs, des moteurs ou encore des systèmes d'aide à la conduite. Selon Stellantis, la crise des semi-conducteurs pourrait encore s'aggraver au second trimestre 2021 (au cours du premier trimestre, Stellantis n'a pas pu produire environ 190'000 véhicules) et un retour à la normale ne serait pas prévu avant 2022.

Carlos Tavares déclare à ce sujet que "plus la crise des semi-conducteurs durera, plus il sera difficile de maintenir le modèle économique actuel de l'industrie automobile". En parlant de technologies et d'assistances à la conduite, Carlos Tavares a aussi évoqué la conduite autonome. Selon lui, "nous sommes encore loin de la parfaite autonomie d'une voiture" et, de toute façon, "elle ne prendra jamais le dessus", tout en ajoutant "qu'il y aura toujours de la place pour le plaisir de conduire."

Mais ce n'est pas forcément le seul problème de l'industrie automobile aujourd'hui selon Carlos Tavares. Le secteur automobile est également en difficulté en raison d'une transition trop rapide - et fortement encouragée par les gouvernements - vers l'électrique, qui pèse aussi sur les épaules des consommateurs. Selon le PDG de Stellantis, cela rendrait la mobilité électrique accessible uniquement aux personnes les plus aisées, ce qui ne ferait que peu de différence sur le bilan carbone global de l'industrie automobile.

Si le problème de l'augmentation du prix des matières premières pourrait être résolu par l'utilisation d'autres matériaux renouvelables, le défi pour l'industrie reste de garder la mobilité électrique "abordable". Selon Carlos Tavares, la transition énergétique est une décision "brutalement imposée par les gouvernements", et non par les constructeurs automobiles. "C'est difficile de vendre une voiture électrique à 30'000 euros si les gens peuvent acheter le modèle thermique équivalent à la moitié du prix", a conclu le patron de Stellantis.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans RENAULT - Il y a 1 mois arrow option
Recycler... RNO ? Les garagistes ?
Renault veut simplifier l'usage de la voiture électrique.

Au lieu de la recharger à une borne et d'attendre minimum 30 minutes, il pourrait suffire à l'avenir de se rendre à une station pour échanger en 5 minutes sa batterie vide contre une batterie rechargée
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans CRÉDIT AGRICOLE S.A. - Il y a 1 mois arrow option
Voilà qui fait du bien !
Après approbation des comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2020, l'Assemblée générale ordinaire de Crédit Agricole S.A. a décidé la distribution d'un dividende de 0,80 euro par action.
Afin de répondre aux recommandations de la Banque centrale européenne en date du 15 décembre 2020 encadrant le paiement du dividende en numéraire et en accord avec elle, il a été proposé à l'Assemblée générale de se prononcer sur la possibilité de verser le dividende soit en numéraire, soit en actions ; le choix pour l'une des deux options étant exclusive de l'autre.
Les actionnaires de Crédit Agricole S.A. ont approuvé très largement cette proposition.
Les conditions de détermination du prix d'émission des actions nouvelles à émettre en paiement du dividende prévoit que ce prix ne peut être inférieur à 90 % de la moyenne pondérée des cours cotés lors des vingt séances de bourse précédant le jour de l'Assemblée, diminuée du montant net du dividende faisant l'objet de la quatrième résolution et arrondi au centime d'euro supérieur.
Réuni à l'issue de l'Assemblée générale, le Conseil d'administration a décidé, en application de la délégation votée par l'Assemblée, d'appliquer une décote de 5% sur la valeur de l'action dans le cadre du possible paiement du dividende en action. Ainsi, le prix d'émission des actions nouvelles est de 11,28 euros, sur la base d'une moyenne pondérée des cours des 20 dernières séances à 12,67 euros, et incluant cette décote de 5% sur le cours hors dividende.
L'option pour le paiement du dividende en actions devra être exercée entre le 20 mai 2021 et le 3 juin 2021 inclus. A défaut d'exercice de l'option, le dividende sera payé uniquement en numéraire.
Pour les actionnaires qui n'auront pas opté pour un versement du dividende ordinaire en actions, le dividende sera mis en paiement en numéraire à compter du 9 juin 2021.
La livraison des actions nouvelles pour les actionnaires qui auront opté pour le paiement du dividende en actions interviendra à compter de la même date.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 1 mois arrow option
À fin 2020, le Groupe a utilisé sa capacité de tirage dans le cadre du contrat de crédit du 16 octobre 2019 et sa dette financière nette ressort à 76.8 M€ contre 78.6 M€ à fin 2019.
Le chiffre d'affaires global se monte à 274.6 M€.
Le résultat net de l'exercice ressort lui à 17.7 M€...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
Max666 - Il y a 1 mois arrow option
____________________________________________________...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
MR BRICOLAGE - Il y a 1 mois
Mr Bricolage : Nos magasins se modernisent
Max666 participe à cette discussion
Max666 - Il y a 1 mois arrow option
2 magasins se modernisent... Sur 306.
  
  
  • Publier
    loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 1 mois arrow option
Valorisation
Capitalisation 99 M€
Fonds propres 25 M€
Dette nette 2020 (est.)77 M€
Dette nette/FP 83,9 %
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Max666 dans MR BRICOLAGE - Il y a 3 mois arrow option
Mr. Bricolage revient dans le vert et fait mieux que le marché en 2020

Débarrassée de ses magasins intégrés, l'enseigne renoue enfin, avec les bénéfices !
Reste à développer le nombre de points de vente, à moderniser les anciens, renforcer le e-commerce et, à rembourser la dette...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
Max666 - Il y a 3 mois arrow option
Et, à mettre en œuvre sa transformation digitale, initiée il y a quelques années.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Voir la suite