Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
91 2
MessagesAbonnés
Femme
Inscrit depuis le 05-10-2018
Nbr de réac. publiés 1
Nbr de reco. reçues 42
Nbr de reco. données 9
Qui le recommande le + JACHEN
Qui lui répond le + JACHEN
Il recommande le + trevorchat
Il répond le + à razorfish
Adresser un message à Nostromo11
Publier
loader
Nostromo11 dans MEDIAN TECHNOLOGIES - Il y a 1 jour arrow option
Soc. hybride medtech/biotech positionnée sur un marché éminemment porteur, celui du diagnostic sans biopsie en oncologie. Les références américaines se valorisent en milliards.(je fais référence au business unit iBiopsy, pas à l'iCro lequel vient de passer....à l'équilibre !!)
On a ici une valorisation à mon avis dérisoire en comparables mais aussi vs les 3 tranches de financements via la BEI amenée à verser au groupe un total de 35M€. Median étant valorisée 24M€ il y a là une incohérence totale. C'est surréaliste. Le marché ne s'intéresse pas à ces valeurs malgré le rebond récent - valorisée 12 fois plus il y a 2 ans - mais cela ne saurait perdurer.
Pour avoir une idée de comparable avec les USA,les concurrents à priori moins avancés que MT sont valorisés entre 1 & 3Mds$...!

Le BM de Median m'intéresse beaucoup car il se base sur l'analyse de l'imagerie, incontournable dans la compilation de données combinée avec l'IA.
Les modes de gainbs sur ventes sont aussi intéressants : il est question de combiner des revenus via des royalties indexés sur ventes de traitements comme une biotech mais aussi via abonnements lorsque le business est réalisé avec des hôpitaux par exemple.
A 25M€ de valorisation, cela reste me concernant du délire.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ADVICENNE - Il y a 5 jours arrow option
A retenir car voilà encore une valeur à la casse qui a de quoi surprendre :
Dans les maladies inconnues ou peu connues on a déjà un produit, l'Ozalin, déjà commercialisé qui génère du CA, de quoi récupérer qques millions donc éloignant les ak ou en tt cas leurs répétitions.
Surtout, la soc. va commercialiser elle-même le ADV7103 en déficit rénal. Faibles besoins en structure commerciale avec marché déjà captif, donc grosses marges à la clef. Le traitement vise des maladies chroniques à traiter à vie, pour un CA réaliste de 500 millions d’euros puis probablement d'autres cibles à l'issue.
Autant dire que sur la base d'une marge nette mini mini de 15% ça valoriserait 900M à 1 Mds€ sur un PER de 12 environ.
Pas spectaculaire, maladies rares, bref tt ce qui faut pour ne pas capter l’intérêt des investisseurs.
Et bien justement, sur fd de recovery naissante de la biotech européenne, en voilà une qui devrait faire parler la poudre cette année.
A surveiller aussi Abivax !
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans POXEL - Il y a 1 semaine arrow option
extraits permettant d'appréhender un peu plus la pioglitazone vs PLX065 :
"une étude de toxicité de 13 semaines à doses répétées chez le chien comparant le PXL065 à la pioglitazone. Le PXL065 a mis en évidence un profil de sécurité améliorée par rapport à la pioglitazone. L’étude soutient également le fait que la S-pioglitazone est responsable des effets toxiques observés chez le chien à la plus haute dose de pioglitazone testée

Cela se traduit par la prévision d’une marge de sécurité du PXL065 multipliée par quatre par rapport à la pioglitazone (chez l’homme par rapport au chien)

Des modèles animaux en préclinique ont mis en évidence l’activité anti-inflammatoire et celle liée au traitement de la NASH, du PXL065 avec peu ou pas de prise de poids ou de rétention hydrique, qui sont des effets secondaires associés au stéréoisomère S."

=> bien retenir l'intéret d'avoir de fait "isolé" le stéréoisomère R d'où appellation Pioglitazone R pour ceux qui chercheraient sa signification.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 3
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
suite :
"L’efficacité thérapeutique de la pioglitazone (Actos*), un médicament autorisé pour le traitement du diabète de type 2, a été démontrée dans le traitement de la NASH, même chez des patients avec une fibrose à un stade avancé.
l’exposition à la R-pioglitazone obtenue avec la dose de 15 mg de PXL065 est similaire à celle obtenue avec 45 mg de la molécule mère, la pioglitazone (Actos®*), ce qui suggère une efficacité similaire, associée à moins d’effets secondaires (notamment une prise de poids et une rétention hydrique limitées)."

"Le PXL065 offre une nouvelle approche pour le traitement de la NASH et pourrait potentiellement conserver les bénéfices pharmacologiques de la Pioglitazone, tels qu’une réduction de la stéatose, de l’inflammation, du ballonnement des hépatocytes, et de la fibrose dans le foie, tout en réduisant les effets secondaires associés au récepteur PPARγ, qui semblent être associés au stéréoisomère S de la pioglitazone."

=> j'aime bien le commentaire "réduction...de la fibrose".
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
2017.12.001. Epub 2017 Dec 7.
Response to Pioglitazone in Patients With Nonalcoholic Steatohepatitis With vs Without Type 2 Diabetes.
METHODS:
We performed a prospective study of adults with biopsy-proven NASH (52 with type 2 diabetes and 49 with prediabetes)
RESULTS:
The primary outcome was met by 48% of patients with type 2 diabetes vs 46% without diabetes. Resolution of NASH was achieved in 44% of patients with type 2 diabetes vs 26% without diabetes. A significant reduction in fibrosis, from baseline, was observed only in patients with type 2 diabetes (P = .035). Intrahepatic triglyceride content was reduced by 11% ± 2% in patients with diabetes vs a reduction of 9% ± 2% in patients without diabetes (P = .62); the plasma level of alanine aminotransferase was reduced by 50 ± 10 U/L in patients with diabetes vs a reduction of 36 ± 5 U/L in patients without diabetes (P = .22). Pioglitazone was associated with a significantly greater insulin sensitivity in adipose tissue of patients with diabetes vs without diabetes (P < .001), but nonsignificant differences in responses in hepatic
CONCLUSIONS:
In a prospective study, we found pioglitazone to be effective in patients with and without type 2 diabetes. However, pioglitazone reduced liver fibrosis and increased adipose tissue insulin sensitivity at significantly greater levels in patients with type 2 diabetes than in patients with prediabetes.

=> je comprends les P value mais ceux mentionnant P=.35 .62.
si quelqu'un peut apporter un éclairage...:-)
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Voir les 2 réponses précédentes
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
suite de la suite
"Long-Term Pioglitazone Treatment for Patients With Nonalcoholic Steatohepatitis and Prediabetes or Type 2 Diabetes Mellitus: A Randomized Trial
Participants:
Patients (n = 101) with prediabetes or T2DM and biopsy-proven NASH were recruited from the general population and outpatient clinics.
Intervention:
All patients were prescribed a hypocaloric diet (500–kcal/d deficit from weight-maintaining caloric intake) and then randomly assigned to pioglitazone, 45 mg/d, or placebo for 18 months, followed by an 18-month open-label phase with pioglitazone treatment.
Results:
Among patients randomly assigned to pioglitazone, 58% achieved the primary outcome (treatment difference, 41 percentage points [95% CI, 23 to 59 percentage points]) and 51% had resolution of NASH (treatment difference, 32 percentage points [CI, 13 to 51 percentage points]) (P < 0.001 for each). Pioglitazone treatment also was associated with improvement in individual histologic scores, including the fibrosis score (treatment difference, −0.5 [CI, −0.9 to 0.0]; P = 0.039); reduced hepatic triglyceride content from 19% to 7% (treatment difference, −7 percentage points [CI, −10 to −4 percentage points]; P < 0.001); and improved adipose tissue, hepatic, and muscle insulin sensitivity (P < 0.001 vs. placebo for all). All 18-month metabolic and histologic improvements persisted over 36 months of therapy. The overall rate of adverse events did not differ between groups, although weight gain was greater with pioglitazone (2.5 kg vs. placebo).
Limitation:
Single-center study.
Conclusion:
Long-term pioglitazone treatment is safe and effective in patients with prediabetes or T2DM and NASH."

=> un seul centre d'étude, bon ca ne peut être qualifié d'homogène (lol) mais tt de même.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans MEDINCELL - Il y a 1 semaine arrow option
extraits, visant à montrer l'ampleur du BM de MedinCell et le poids de l'observance (et de non observance)

"À sa façon, Medincell espère apporter une solution à la surconsommation d’opiacés. Un fléau élevé au rang d’«urgence sanitaire» par Donald Trump aux États-Unis, et qui a entraîné la mort par overdose de 400.000 personnes en moins de vingt ans.
Avec un médicament basé sur Celecoxib, actuellement en phase II de développement, Medincell cible les patients opérés pour lesquels 15% des patients se voient prescrire des opiacés de façon chronique par leur médecin.

La société de biotechnologies s'associe à Cornerstone Animal Health pour développer une gamme de produits vétérinaires. MedinCell note que les délais et les coûts de développement sont réduits par rapport à la santé humaine.
Un nouveau marché potentiel pour MedinCell. L'entreprise, a dévoilé une association avec Cornerstone Animal Health pour développer une gamme de produits vétérinaires injectables à action prolongée, basés sur sa technologie brevetée "BEPO".
Spécialisée en santé animale, Cornerstone Animal Health a été créée par une équipe de vétérans d'entreprises emblématiques telles que Pfizer Animal Health (Zoetis), Merck Animal Health ou Merial.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 2
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
(suite)
Le premier produit de cette collaboration devrait être un traitement ciblant la douleur aiguë chez les animaux de compagnie, basé sur un principe actif déjà largement utilisé et délivré via la technologie de MedinCell pendant une durée de 5 à 7 jours à partir d'une unique injection. La société met actuellement au point la formulation et le développement réglementaire pourrait débuter en 2020.

La santé animale offre un profil de risque attractif, indique MedinCell car les produits peuvent être testés sur l'espèce cible dès le stade d'élaboration de la meilleure formulation. "les délais de développement sont beaucoup plus courts et les besoins de financement peuvent être inférieurs par rapport aux produits de santé humaine"
“Grâce à leur fonctionnalité, les produits injectables à action prolongée devraient être rapidement adoptés par les vétérinaires et les propriétaires d'animaux de compagnie pour qui l’observance et la facilité d'adoption sont des défis”, a déclaré Vince Palasota, directeur général de Cornerstone Animal Health. “A titre d'exemple,
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Voir la réponse précédente
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
MedinCell conserve les droits de commercialisation du produit dans le monde, notamment aux États-Unis où le marché de la contraception pesait plus de 5 milliards de dollars en 2018. Les contraceptifs réversibles à longue durée d'action (CRLDA), essentiellement les implants solides et les dispositifs intra-utérins, représentaient à eux seuls 28% de ce marché, soit plus de 1,4 milliard de dollars, avec une croissance annuelle moyenne de 7,8% sur les 5 dernières années. Le produit mdc-WWM pourrait prendre une part significative de ce marché et même l’élargir en facilitant l’adoption et l’utilisation de ce type de contraception.

Environ 74 millions de femmes tombent enceintes involontairement chaque année, entraînant 25 millions d’interruptions volontaires de grossesse à risque et 47 000 décès.

Aucune intervention chirurgicale ou spécialisée ne sera nécessaire avec le produit développé par MedinCell. Une simple injection sous-cutanée forme un dépôt de quelques millimètres qui agit comme une pompe virtuelle pendant 6 mois avant de disparaitre complètement. Des études ont montré́ que le risque d'échec de contraception chez les femmes suivant un traitement contraceptif oral ou via d'autres méthodes était 17 à 20 fois plus élevé.

mdc-WWM serait le sixième produit de MedinCell à rentrer en développement. Tous utilisent des principes actifs déjà approuvés ayant démontré leur innocuité et leur efficacité, augmentant de manière significative les chances de succès.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans GENERAL - Il y a 1 semaine arrow option
Martin Fourcade, 80ème victoire...
  •   
  •   
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans PIXIUM VISION - Il y a 1 semaine arrow option
DMLA sèche visée par Pixium est de plus d'1Mds$/an. La réussite du 1er implant de Prima laisse à penser que le marché n'a pas encore percuté sur l'ampleur des avancées ! sachant qu'il reste 4 patients à implanter + suivi rééducation à l'issue.
Et ça vaut 29M€....:-) eh eh eh eeehhh
je dirais même plus :moouuaaahh ah ah ah ahhh
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 3
  • 1
  •   
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
En matière de comparable on a Second Sight, concurrent américain valorisé 80M€ pour une techno qui non seulement est largement moins performante que celle de Pixium mais qui reste valorisé 80M$ alors qu'ils ont abandonné le produit concerné visant la même DMLA sèche....!!
Ce n'est pas tout : avant l'échec de Secons sight, cette dernière valorisait en 2016 2Mds$ !! Oui vous avez bien lu.
Le marché a valorisé 25 fois plus Second Sight alors que sa techno était moins performante que celle de Pixium, ce qui signifie que le marché pourrait par comparable valoriser Pixium sur sa valorisation actuelle, 76 fois plus.
On n'est plus sur un excellent risk-reward mais sur une rampe de lancement hypersonique.
Juste ahurissant.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
Nouvel essai de phase 3
« L’objectif est maintenant de faire un essai de phase 3 chez un groupe plus conséquent de patients atteints de DMLA. Si la rétine artificielle fonctionne chez eux, nous pensons qu’il n’y a pas de raison pour qu’elle ne fonctionne pas chez des patients souffrant de rétinopathie pigmentaire, maladie également liée à la dégénérescence des photorécepteurs », conclut Serge Picaud.
On rappellera que la rétinite pigmentaire c'est un marché de 1.5 million de personnes.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Voir les 2 réponses précédentes
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
erratum : il y a hélas hélas 2M de victimes de cette terrible phatologie de la rétinite pigmentaire...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans POXEL - Il y a 1 semaine arrow option
Une de plus. Bien que le marché des biotechs remonte un peu la pente, force est de constater que les valorisations de qques biotechs dont Poxel sont à ce jour encore incroyablement faibles.
300M€ pour une ph3 au Japon ds le diabète 2eme plus grand marché après les USA + débuts ph3 pour USA via Roivant, marché cible des insuffisants rénaux énorme (!) et des intervenants sur boursorama qui déclarent que la valeur est à son prix...Non mais il faut le lire pour le croire. On rappellera que si le marché du diabète est délaissé car saturé, il n'en reste pas mois que les marchés visés par imeglimine sont des marchés non satisfaits donc non concurrentiels et en réalité des marchés captifs. Juste une plaisanterie de voir Poxel à 300M€.
On rappellera que l'imeglimine est un antidiabétique usant d'un nouveau mécanisme d’action (dysfonctionnement mitochondrial), pas une molécule améliorée d'une énième déclinaison de produits génériqués ou variantes associées.
Avec une ph2ds la nash avec là aussi un nouveau mécanisme d'action + ph1 avec reformulation de la pioglitazone prometteuse sur la base d'une amélioration de la safety possible et donc une molécule potentiellement largement sup. à ttes les propositions actuelles vu l'efficacité associée, on se demande même comment Poxel peut être valoriser moins de 2 Mds€.
Juste hallucinant.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
....valoriséE....
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ABIVAX - Il y a 1 semaine arrow option
Pipeline résultats cliniques 2020 :
- RCH ph2 fin 2020
- Polyarthrite rhumatoïde ph2a été 2020
- Crohn ph2a pas d'infos
Ce pipeline adresse des marchés comportant des besoins très largement insatisfaits et très invalidants, pour une valorisation inf. à 300M€.
Je persiste à croire que cela est absolument archi sous-évalué.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 1 semaine arrow option
concernant la maladie de Crohn on sait que depuis 3 mois il est question du lancement de la ph2a. Ca ne devrait plus être très long, sachant que le groupe privilégie évidemment les résultats RCH publiés comme "remarquables sur l'efficacité et la tolérance". "Remarquables" concernant un marché insatisfait de plus de 5Mds$, ça doit interpeller à moment donné. Car ça signifie tt de même 75% de patients en rémission clinique dans un marché de résistants, ou peu répondeurs aux dernières thérapies dont le Humira à 20Mds$ de CA annuel....
J'insiste car les résultats mis en perspectives face aux marchés des non répondeurs me paraissent tt de même explosifs.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ABIVAX - Il y a 3 semaines arrow option
Autre angle d'évaluation de la taille d'un marché comme la RCH :
« Seuls deux tiers des patients répondent aux traitements actuels, y compris aux produits biologiques, et la moitié des répondeurs ne répondant plus après 6 à 12 mois de traitement, il existe un important besoin médical insatisfait pour des traitements efficaces contre la rectocolite hémorragique. »
Soit par extension au marché global adressable sur le 1/3 non répondeurs, 70Mds$ x 2./3,
- Soit 23Mds$
Soit en indexant le 2eme paramètre 50% des répondeurs qui ne répondent plus post 6-12 mois, 47Mdsx 50%
- Soit 23Mds$
- Soit un marché adressable de 46Mds$

On comprend ainsi mieux l'enthousiasme débridé de B&G sur la seule RCH, qui est loin d'être le marché le plus important :
"...initiation de couverture particulièrement favorable de Bryan, Garnier & Co. L'intermédiaire a entamé son suivi avec une opinion positive et une fair value de 37,5 euros.
"Nous nous attendons à ce qu'Abivax constitue l'un des sujets les plus chauds dans l'espace biotech en 2020", lance Bryan, Garnier, qui considère qu'il y a une probabilité significative que la compagnie soit en mesure de signer un accord historique dans le domaine de l'inflammation (rectocolite hémorragique), son principal actif ABX464 ayant démontré en phase IIA une activité jugée très prometteuse dans sa principale indication, ainsi qu'un très bon profil de sécurité."
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 2
  • 1
  •   
Runurdead participe à cette discussion
Runurdead - Il y a 2 semaines arrow option
C'est une technologie prometteuse mais dommage de nous prévenir après un tel mouvement surtout que la situation clinique n'a pas bien changé depuis les 9€.
  
  
Voir la réponse précédente
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
Pas faux. Pour autant la valorisation à 270M€ même après hausse de 100% est elle acceptable ?
de mon pt de vue pas du tout et j'essaie de relativiser les mouvements erratiques boursiers qui ne traduisent rien de tangible, à fortiori à CT.
Je viens de renforcer. Les marchés adressés avec de tels résultats cliniques ne peuvent plus laisser des cours pareils. L'impact des résultats cliniques est en réalité parfaitement faible eu égard à ce qui s'ouvre en terme de champ médical. Je n'ai pas souvenir d'avoir lu de tels commentaires sur la qualité de résultats cliniques ds les biotechs.
La peur prend le pas sur la raison à mon avis.
On reparlera de risk/reward à moment donné.
Obligé.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ABIVAX - Il y a 3 semaines arrow option
La raison de l'intérêt croissant sur Abivax à mon avis :
"Modestement qualifiés de "remarquables", dans le communiqué de presse, ils n'en sont pas moins positifs que les précédents (que les dirigeants jugeaient alors "impressionnants"...). Sur les 19 patients ayant terminé cette étude de maintenance (sur 22), 16 ont accepté que soit pratiquée une endoscopie. Cet examen a révélé une rémission clinique (cicatrisation totale de la muqueuse rectale) chez 12 d'entre eux, un résultat cohérent avec l'évolution d'autres mesures utilisées dans cette maladie auto-immune, dont le taux de calprotectine fécale, biomarqueur de l'inflammation intestinale, en baisse de 97% en moyenne. Ce taux de rémission est aussi bien supérieur à ce qui est observé avec les anticorps monoclonaux habituellement prescrits en phase avancée de la maladie."

En extrapolant ces résultats sur tt le spectre thérapeutique anti-inflammatoire, autant dire que la valorisation actuelle autour de 270M€ pourrait relever d'une quasi aberration.
On adresse potentiellement des patients devenus réfractaires à un blockbuster comme le Humira à 20Mds$ de CA annuel...
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 1
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 3 semaines arrow option
je fais ainsi allusion aux nombreux réfractaires ou de moins en moins répondeurs aux anti-TNF...
.....eh eh eh
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ABIVAX - Il y a 3 semaines arrow option
Le traitement standard a considérablement évolué durant ces vingt dernières années et comprend désormais des antirhumatismaux modificateurs de la maladie (ARMM) conventionnels prescrits en première intention comme le méthotrexate, le léflunomide, l’hydroxychloroquine, la sulfasalazine, mais également les ARMM biologiques (anti-TNF) ainsi que les ARMM dirigés sur une cible particulière comme les inhibiteurs de la Janus kinase. Malgré ces avancées, la plupart des patients rapportent une efficacité insuffisante sur le long terme, ou ne répondent pas au traitement et de nouvelles molécules avec des mécanismes d’action différents, comme ABX464, sont nécessaires. »
On met ceci en perspectives sur la taille des marchés adressables, soit autour de 70 Mds$. Oui oui, c'est bien cette hauteur en chiffres. Rien que le Humira, blockbuster actuel sensé être le plus efficace via anti TNF, réalise un CA annuel de 20 Mds.
On est en droit de se poser la question sur la molécule d'Abivax ABX464 la seule potentiellement à répondre à un monumental besoin insatisfait de patients majoritairement victimes de résistances aux traitements en vigueur, faute de produit innovant.
Il y a donc un marché totalement énorme que la valorisation actuelle n'exprime absolument pas.
Sachant que ttes les biotechs ont subi de très forts dégagements ces 4 dernières années, il y a un faisceau d'éléments très important pour de très fortes revalorisations ces 12 24 mois prochains mois.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans MICROWAVE VISION - Il y a 1 mois arrow option
pour ceux qui naviguent sur boursorama, merci de remercier Benurin, un sachant qui éclaire intelligemment le forum dédié. J'ai renforcé sur un de ses posts.
Je pense, au vu de l'accélération du carnet de commande que l'in a encore rien vu en terme de dév. organique. L'enjeu de la 5G qui va faire office de quasi paradigme, impose une démultiplication de dispositifs d'antennes et associés sans commune mesure avec ce que l'on a vu jusque là, lié aux accès de bandes passantes imposants des relais bien plus courts.
ET on vient d'évoquer du bout des lèvres en Asie à quoi pourrait ressembler....la 6G. En espérant que Microwave anticipe sur l'autre spectre des ondes, à savoir les Terahertz, à l'opposé des ondes millimétriques.
On renforce au fil de l'eau, qui court.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Voir la suite