Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
338
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : La faute à la Fed

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
02/10/2019 | 09:03

Le début de l'automne doit paraître bien cruel à Donald Trump. Non seulement le Président américain est englué dans l'affaire ukrainienne, mais encore doit-il affronter les signes avant-coureurs d'un ralentissement économique. S'il ne peut blâmer la Fed pour ses déboires personnels, il ne manque pas de l'accuser pour la croissance. Et les indices boursiers trinquent.

Le rouge était très tendance pour la 1ère séance boursière du mois d'octobre hier. Les trois grands indices américains ont perdu plus de 1%, comme leurs homologues européens un peu plus tôt. Le retour aux avant-postes des secteurs des Services Collectifs et de la Consommation de base suffit, alors que les valeurs cycliques décrochaient, suffit à comprendre que l'aversion au risque est de retour.

Que s'est-il passé ? L'indice ISM, qui mesure l'activité manufacturière américaine, est passé en zone de contraction en septembre, loin sous les attentes et à un plus bas de 10 ans. Certains y ont vu la confirmation que le supercycle économique démarré après la crise des subprimes est en train de s'achever. Les économistes attendent davantage d'indications vendredi du rapport sur l'emploi de septembre. Donald Trump a déjà trouvé le coupable : c'est la banque centrale américaine. "Comme je l'avais prédit, Jay Powell et la Réserve Fédérale ont permis au dollar de tant se renforcer, particulièrement par rapport à TOUTES les autres devises, que nos industriels sont négativement affectés. Les taux de la Fed sont trop élevés. Ils sont leur propre pire ennemi, ils n'ont même pas la moindre idée. Pathétique !", a-t-il twitté.

L'équation se complique donc sur les marchés avec l'affaiblissement politique de Donald Trump, alors que les négociations commerciales avec la Chine doivent reprendre la semaine prochaine. Il ne fait aucun doute que Pékin doit se délecter des déboires de la Maison Blanche. Reste à savoir si cela permettra d'aboutir à une forme de paix des braves entre les deux superpuissances.

En Europe, l'actualité tourne toujours autour du Brexit. Boris Johnson a prévu de formuler aujourd'hui sa meilleure proposition à l'UE. Cette "offre finale" est la seule sur laquelle Londres acceptera de discuter, a prévenu Downing Street. A priori, le Premier ministre aurait prévu deux frontières jusqu'en 2025 pour l'Irlande, ce qui permettrait à l'Ulster de rester plus ou moins dans le marché commun pendant une période transitoire. C'est en tout cas ce que le Telegraph a appris. Verdict dans la journée.

Le CAC40 a démarré en baisse de 0,25% à 5583 points. Les marchés de Chine continentale sont toujours fermés pour la semaine de fête nationale, qui durera jusqu'au 8 octobre.

Les temps forts économiques du jour

Pas grand-chose à se mettre sous la dent en Europe ce matin, hormis des indicateurs secondaires. Aux Etats-Unis, le rapport ADP sur l'emploi sera scruté de près à 14h15, tandis que les stocks pétroliers hebdomadaires seront révélés à 16h30. John Williams, de la Fed de New York, doit prononcer un discours autour de 16h30 lors d'un événement organisé en Californie.

L'euro est stable à 1,0933 USD. L'once d'or ne donne pas de signes de reprise malgré les tensions économiques, à 1476 USD. Le pétrole ne bouge guère, à 59,30 USD le Brent et 54,24 USD le WTI. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans atteint 1,659%. Après deux journées de hausse, le Bitcoin reperd un peu de terrain, à 8248 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABN Amro : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 21,80 à 18 EUR.
  • Acciona : RBC démarre le suivi à surperformance en visant 115 EUR.
  • Air Liquide : MainFirst reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 137 à 150 EUR.
  • Arkema : MainFirst passe de surperformance à neutre avec un objectif de cours réduit de 105 à 98 EUR.
  • Covestro : MainFirst passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 47 à 41 EUR.
  • CRH : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 33,90 à 36,50 EUR.
  • DNB ASA : Jefferies passe de conserver à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 174 à 140 NOK.
  • Fuchs Petrolub : MainFirst passe de neutre à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 41 à 31 EUR.
  • Homeserve : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 1360 GBp.
  • Masmovil : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 24 à 29 EUR.
  • Metso : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre avec un objectif de cours réduit de 35 à 34 EUR.
  • Pernod Ricard : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 175 à 185 EUR.
  • Prosus : Goldman Sachs démarre le suivi à l'achat en visant 90 EUR.
  • Telenor : Morgan Stanley passe de surpondérer à neutre avec un objectif de cours réduit de 196 à 190 NOK.
  • Solaria Energia : RBC démarre le suivi à surperformance en visant 8,50 EUR.
  • Solvay : MainFirst reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 117 à 127 EUR.
  • William Demant : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 250 à 230 DKK.

L’actualité des sociétés

Pernod Ricard va regrouper dans une entité unique ses activités en France, ce qui entraînera jusqu'à 280 suppressions de postes. Suez a dévoilé ce matin un plan 2030 ambitieux, pour devenir numéro un mondial des services à l'environnement. Un point intermédiaire en 2021 permettra d'atteindre 500 M€ de cash-flow libre récurrent, 0,80 EUR de bénéfice par action récurrent et une dette nette de 2,8 à 3 fois l'EBITDA. . Saint-Gobain poursuit ses cessions avec une troisième annonce en deux jours, la vente de K par K. Arkema finalise le rachat de Prochimir et Lambson. Groupe ADP entame des discussions avec les autorités boliviennes pour développer l'aéroport Santa Cruz. L'Oréal vise la neutralité carbone d'ici 2050. Atos boucle le rachat d'IDnomics. Hervé le Bouc, le président de Colas, démissionne et sera remplacé par le directeur général délégué Olivier Roussat. Tarkett renforce son comité exécutif. Solutions 30 prend le contrôle de CFC Italia. Celyad en présentation à la SITC de Washington. Nicox a annoncé ce matin que les premiers résultats de l'étude de phase II avec NCX 470 dans le glaucome ont atteint le critère d'évaluation primaire et démontrent une supériorité statistique contre Latanoprost. Gaussin acquiert Cargosolution au Canada et remporte un contentieux client en France. Cellectis confie à Lonza la production de lots cliniques issus de son portefeuille de candidats UCART. Drone Volt livre ses quatre premiers Hercules 2 aux Etats-Unis. Paref acquiert la tour Franklin. Claranova, We.connect et Argan ont publié leurs comptes.

Facebook tente de mettre fin à des dissensions au sein de la coalition Libra pour ne pas que son projet déraille, alors, selon le Wall Street, que des piliers comme Visa et Mastercard douteraient de leur engagement. Nike rattrapé par une affaire de dopage qui éclabousse son PDG. La grève chez General Motors aux Etats-Unis force le constructeur à mettre 6 000 employés au chômage technique dans des usines au Mexique. En proposant hier après-midi des prix cassés dans le courtage, Charles Schwab a relancé les craintes de guerre des prix dans la banque américaine. UPS est la première entreprise à avoir reçu le feu vert de la FAA américaine pour opérer un réseau de drones commerciaux aux Etats-Unis. Johnson & Johnson va verser 20,4 M$ dans le cadre d'un accord à l'amiable pour mettre fin à des plaintes dans deux comtés de l'Ohio dans l'affaire de la crise des opioïdes aux Etats-Unis. Deutsche Post prévoit d'investir 2,2 Mds$ dans sa transformation numérique d'ici 2025. Sony divise par deux le prix de son abonnement au service de jeux vidéo en ligne Playstation Now. Bombardier Transport retient Leclanché comme fournisseur mondial de systèmes de batteries pour le transport ferroviaire.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABN AMRO BANK N.V. -1.55%16.5 Cours en différé.-19.67%
ACCIONA S.A. 0.22%91.2 Cours en clôture.23.41%
AIR LIQUIDE -0.25%119.45 Cours en temps réel.21.16%
ARGAN 0.56%71.8 Cours en temps réel.63.55%
ARKEMA -0.21%96.16 Cours en temps réel.28.28%
ATOS 0.72%73.06 Cours en temps réel.2.21%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR -0.75%8574.719 Cours en clôture.129.24%
CAC 40 -0.10%5901.08 Cours en temps réel.25.14%
CELLECTIS 4.62%12.45 Cours en temps réel.-17.44%
CELYAD SA -1.41%8.38 Cours en différé.-49.49%
CHARLES SCHWAB CORPORATION (THE) 0.00%Cours en clôture.0.00%
CLARANOVA -1.68%7.952 Cours en temps réel.28.47%
COLAS 1.53%146.2 Cours en temps réel.4.43%
COVESTRO 0.00%Cours en clôture.0.00%
CRH PLC -0.47%33.53 Cours en différé.45.15%
DEUTSCHE POST AG 0.57%34.2 Cours en différé.43.04%
DNB ASA -1.62%163.55 Cours en différé.18.39%
DRONE VOLT -2.26%0.1295 Cours en temps réel.-36.52%
FACEBOOK -0.02%193.15 Cours en différé.47.34%
FUCHS PETROLUB -0.52%38 Cours en différé.8.57%
GAUSSIN 0.00%0.18 Cours en temps réel.-25.93%
GENERAL MOTORS COMPANY -1.05%36.8 Cours en différé.10.01%
GOLDMAN SACHS GROUP INC. 0.05%219.43 Cours en différé.31.36%
GROUPE ADP 0.64%171.8 Cours en temps réel.3.81%
HOMESERVE PLC -0.51%1165 Cours en différé.34.60%
JOHNSON & JOHNSON -0.24%130.96 Cours en différé.1.72%
L'ORÉAL 0.00%262.2 Cours en temps réel.30.32%
LECLANCHÉ SA 2.94%1.4 Cours en différé.-30.00%
LONZA GROUP 0.50%340 Cours en différé.33.49%
MASTERCARD 0.56%279.63 Cours en différé.47.40%
METSO -0.58%34.39 Cours en différé.50.17%
MÁSMÓVIL IBERCOM, S.A. -2.51%19.4 Cours en clôture.-0.51%
NICOX -0.55%4.495 Cours en temps réel.-10.28%
NIKE 0.00%Cours en clôture.0.00%
PAREF -3.80%76 Cours en temps réel.1.33%
PERNOD RICARD 0.00%169.65 Cours en temps réel.18.39%
PROSUS N.V. 0.10%60.93 Cours en différé.0.00%
SAINT-GOBAIN -0.08%36.69 Cours en temps réel.25.80%
SOLARIA ENERGÍA Y MEDIO AMBIENTE, S.A. 0.51%6.88 Cours en clôture.73.52%
SOLUTIONS 30 SE 1.01%11 Cours en temps réel.23.32%
SOLVAY 1.13%103.2 Cours en différé.18.19%
SUEZ -0.90%13.25 Cours en temps réel.14.92%
TARKETT 0.73%15.24 Cours en temps réel.-13.01%
TELENOR 0.46%165.35 Cours en différé.-1.28%
UNITED PARCEL SERVICE 0.86%124.08 Cours en différé.27.22%
UPSALES TECHNOLOGY AB (PUBL) 1.27%24 Cours en différé.0.00%
VISA 0.36%179.75 Cours en différé.36.24%
WE.CONNECT -1.99%12.3 Cours en temps réel.24.24%
WILLIAM DEMANT HOLDING -0.27%186.55 Cours en différé.0.89%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
4
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader