Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Devine qui passe prendre le café ?

08/09/2022 | 09:03
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

La Banque centrale européenne va brièvement voler la vedette à la Fed sous le feu des projecteurs aujourd'hui, en dévoilant sa politique monétaire de rentrée. Hier, c'est la vice-présidente de l'institution américaine qui a réveillé les indices à Wall Street. Son patron, Jerome Powell, s'exprimera à son tour dans l'après-midi, juste après Christine Lagarde. On l'aura compris, impossible d'échapper aujourd'hui à ces faiseurs de tendance.

A part le décorum qui l'entoure, qui fleure bon la finance de papa, un banquier central est-il finalement différent d'un influenceur ? Pour le monde boursier, pas vraiment. Evidemment, les tweets de Jerome Powell sont moins rigolos que ceux d'Elon Musk, mais chacune de ses sorties publiques est suivie avec dévotion par la communauté financière, qui veut enfin savoir s'il faut tout miser sur la stratégie de papy Buffett ou si, enfin, il va à nouveau être possible de gagner 50% en trois mois sur n'importe quelle entreprise bancale qui vend des trucs technologiques à l'utilité douteuse. Donc pour résumer ce qui s'est passé hier et ce qui va se passer aujourd'hui : des banquières centrales ont pris le pouvoir, jusqu'à 15h10 heure de Paris, lorsqu'elles seront remplacées par Jerome Powell, le père (fouettard) de tous les banquiers centraux.

Commençons par la séance d'hier. Les actions américaines ont vigoureusement rebondi après une série de séances déprimantes, tirées par les compartiments les plus cycliques de la cote. Seules les valeurs pétrolières ont marqué le pas, avec le bref retour du baril de pétrole brut léger américain WTI sous la barre symbolique des 80 USD, une première depuis janvier. Le Nasdaq 100 a repris plus de 2% avec 5 baisses seulement pour 95 hausses enregistrées. En Europe, les marchés avaient généralement clôturé sur de légers gains ou en tout cas non loin de l'équilibre, hormis à Londres où le FTSE 100 a décroché de 0,9% à cause de son fort contingent de valeurs pétrolières et minières.

C'est Lael Brainard, la vice-présidente de la Fed, qui a contribué à cimenter le rebond de Wall Street. Dans une allocution prononcée hier, elle a apporté une touche de bienveillance en mettant en garde la banque centrale contre les risques liés à un resserrement monétaire excessif. Ces dernières semaines, les membres de la Fed avaient plutôt laissé entendre qu'il fallait frapper l'inflation le plus fort possible et réfléchir ensuite. Ceci dit Brainard est dans son rôle : c'est l'une des personnalités siégeant à la banque centrale considérée comme la plus souple (on dit "colombe", par opposition aux "faucons", plus orthodoxes) vis-à-vis de la politique monétaire. Elle est donc censée exercer un contrepoids en période de resserrement monétaire.

Il sera donc difficile d'échapper aux banquiers centraux aujourd'hui puisque la Banque centrale européenne doit rendre son verdict monétaire à 14h15. Historiquement, la BCE communiquait à 13h45 mais un nouvel horaire est entré en vigueur cet été. La conférence de présentation de la décision, toujours très suivie parce que les financiers cherchent à mieux cerner les intentions de l'institution, démarrera à 14h45. Il y aura un petit télescopage de calendrier puisque Christine Lagarde s'exprimera probablement encore au moment ou son homologue de la Fed, Jerome Powell, prendra le micro pour une conférence aux Etats-Unis (15h10). Sera-t-il au diapason de Lael Brainard ou continuera-t-il à jouer les fesse-mathieu ? Réponse dans l'après-midi. Quant à la BCE, elle devrait procéder à un tour de vis vigoureux pour tenter de reprendre le contrôle de l'inflation. Les pronostics sont en faveur d'un relèvement du taux de refinancement principal de trois-quarts de points, ce qui le ferait passer de 0,50 à 1,25% et constituerait un mouvement inédit. Pour être précis, les prévisions sont situées entre 0,50 et 0,75 points de hausse, avec un léger biais en faveur de 0,75. Tout n'est pas joué, mais une chose est sûre : le prix de l'argent va continuer à augmenter dans la zone euro, à un moment où la crise énergétique fait peser de nouveaux risques substantiels à la région.

Dans le reste de l'actualité, ça discute toujours intensément en Europe sur les prix de l'énergie. Sur le marché pétrolier, les cours rebondissent légèrement après avoir continué à glisser hier.

Le gros rebond enregistré aux Etats-Unis hier a dopé les actions au Japon (+2%) et en Australie (+1,6%). Les places chinoises ont en revanche toujours l'air dotées d'une vie propre qui leur interdit de se comporter comme les autres. Elles reculent ce matin, alors que la politique zéro covid de la Chine continue à entraîner des fermetures / réouvertures de zones plus ou moins densément peuplées. De quoi ajouter aux craintes actuelles sur la croissance du pays, renforcées hier par des chiffres du commerce extérieur médiocres pour le mois d'août. En Europe, les indicateurs avancés laissent présager un début de séance dans le vert, puisque les gains de la veille étaient assez éloignés de ceux de Wall Street. Le CAC40 gagne 0,4% à 6134 points à l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

La BCE rendra aujourd'hui à 14h15 sa décision de politique monétaire, qui sera suivie de la conférence de présentation de la décision à 14h45. Aux Etats-Unis, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage (14h30) précèderont un discours de Jerome Powell (Fed) peu après 15h00. Tout l'agenda macro ici. Ce matin, le Japon a annoncé que son PIB du T2 est finalement un peu plus dynamique que prévu.

L'euro est remonté à 0,999 USD. L'once d'or rebondit aussi à 1714 USD. Le pétrole tente de se stabiliser, avec un Brent de Mer du Nord à 88,65 USD le baril et un brut léger américain WTI à 82,65 USD. Le rendement de la dette américaine à 10 ans est reparti en baisse à 3,23%. Le bitcoin remonte autour de 19 300 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • A2A : Morgan Stanley démarre le suivi à pondération en ligne en visant 1,35 EUR.
  • Asos : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 775 GBp.
  • Atos : Goldman Sachs passe de neutre à vendre en visant 8 EUR.
  • Aveva : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 3090 GBp.
  • CD Projekt : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 87 PLN.
  • Compagnie Financière Richemont : Bernstein passe de surperformance à performance de marché.
  • Epiroc : HSBC passe de conserver à acheter en visant 200 SEK.
  • GSK : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 1475 GBp.
  • ITV : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 55 GBp.
  • Krones : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 90 EUR.
  • LVMH : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 700 à 740 EUR.
  • Novartis : Morgan Stanley reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 94 à 88 CHF.
  • Ocado : Barclays passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 775 GBp.
  • Polypeptide : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 50 CHF.
  • ProSiebenSat : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 7 EUR.
  • Publicis : Redburn reprend le suivi à l'achat.
  • Roche : Morgan Stanley reste à pondération en ligne avec un objectif de cours réduit de 370 à 350 CHF. Jefferies passe de conserver à acheter en visant 375 CHF.
  • Siegfried : RBC passe de surperformance à performance sectorielle en visant 860 CHF.
  • SLM Solutions : Kepler Cheuvreux passe d'acheter à conserver en visant 20 EUR.
  • Sogeclair : GreenSome Finance reste acheteur avec un objectif réduit de 28,50 à 26,60 EUR.
  • TFF Group : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif relevé de 37 à 42 EUR.
  • Thales : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 137 EUR.
  • Valneva : Portzamparc passe de conserver à acheter en visant 11 EUR.
  • Zalando : Berenberg reste à conserver avec un objectif réduit de 36 à 26 EUR.
  • Zurich Insurance : Barclays reste à surpondérer avec un objectif relevé de 500 à 525 CHF.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Saint-Gobain veut se séparer de la chaîne britannique de vente de matériaux de construction Jewson.
  • Credit Agricole va acheter 4,8% du capital de Crédit Agricole Egypt.
  • Thales fournira à Emirates son nouveau système de divertissement en vol.
  • Rémy Cointreau lance un rachat d'actions portant au maximum sur 1,9% de son capital.
  • Euronext a enregistré une baisse des volumes sur le marché au comptant et des levées de capitaux en août.
  • TF1 assigne Canal+ (Vivendi) en référé au tribunal de commerce après la coupure de la diffusion.
  • Voltalia signe deux projets solaires au Royaume-Uni.
  • Getlink a publié ses chiffres de trafic d'août.
  • Valneva et VBI Vaccines signent un partenariat pour la commercialisation et la distribution du vaccin PreHevbri en Europe.
  • Gaztransport & Technigaz annone l'approbation du système de surveillance électronique du carburant d'Ascenz par Exxon Mobil.
  • Neoen a émis 300 M€ d'OCEANE "vertes" 2027.
  • Nanobiotix et lianbio annoncent le recrutement du premier patient en Asie pour l'essai de phase III nanoray-312, évaluant NBTXR3 dans les cancers de la tête et du cou.
  • DBV Technologies lance une étude de phase III (VITESSE) portant sur le patch Viaskin Peanut modifié chez les enfants allergiques à l'arachide âgés de 4 à 7 ans.
  • Acheter-Louer a regroupé ses actions à raison de 10 000 pour 1.
  • La financière Da Vinci prend 7,24% de Cast à 7,55 EUR l'action.
  • Lhyfe conclut un accord avec Plug pour la livraison d’électrolyseurs PEM.
  • Don't Nod enrichit son catalogue avec une nouvelle coproduction sur le segment de l'action-RPG.
  • Groupe CIOA signale un gros montant de contrats signés avec la Chine sur sa plateforme.
  • Altamir, SES-Imagotag, Jacquet Metals, Somfy, Boiron, Samse, Neurones, Sogeclair, Locasystem, Spineway, Invibes, Damartex , MyHotelmatch et Transgène ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et moins importantes)

  • Apple dévoile un nouvel iPhone et une montre de sport extrême. Les terminaux permettront des messages d'urgence via un accord avec l'opérateur satellitaire GlobalStar.
  • Cineworld se place sous la protection de la loi des faillites aux Etats-Unis avec 1,9 Md$ de passif.
  • Mitsui et Shell vont explorer la faisabilité de la capture du carbone en Asie-Pacifique.
  • Stora Enso achète une société d'emballage néerlandaise.
  • Thoma Bravo ne proposera pas d'offre pour Darktrace.
  • Skanska obtient un contrat de 422 M$ pour le projet d'expansion de l'aéroport international de Portland aux États-Unis.
  • Les ventes de Tod's ont progressé de 17% au premier semestre 2022.
  • Ypsomed s'associe au développeur d'application thérapeutique berlinois Sidekick.
  • Principales publications du jour : Taiwan Semiconductor, Mediatek, ZScaler, ICA Gruppen, Melrose Industries, Helvetia, Rubis, SES-Imagotag, Vistry… Tout l'agenda ici.

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -0.34%147.81 Cours en différé.-16.48%
ASOS PLC -0.54%640 Cours en différé.-73.23%
ATOS SE 0.24%10.385 Cours en temps réel.-72.23%
AVEVA GROUP PLC -0.09%3183 Cours en différé.-6.49%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.20%122.75 Cours en différé.-10.37%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. 0.28%9.529 Cours en temps réel.-24.07%
DARKTRACE PLC 1.57%361.4 Cours en différé.-13.99%
DBV TECHNOLOGIES 1.16%2.788 Cours en temps réel.-8.86%
DON'T NOD ENTERTAINMENT -1.03%9.62 Cours en temps réel.-43.41%
EPIROC AB (PUBL) 0.35%200.7 Cours en différé.-12.43%
EURONEXT N.V. 0.03%73.86 Cours en temps réel.-19.06%
EXXON MOBIL CORPORATION -0.85%109.86 Cours en différé.81.08%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ -2.13%115 Cours en temps réel.39.82%
GROUPE CIOA -10.19%1.94 Cours en temps réel.1.04%
INVIBES ADVERTISING N.V. 0.00%8.16 Cours en temps réel.-59.20%
ITV PLC 1.98%76.06 Cours en différé.-31.20%
JACQUET METALS 0.61%16.54 Cours en temps réel.-21.24%
KRONES AG 0.55%110 Cours en différé.14.70%
LHYFE 0.15%8.837 Cours en temps réel.0.00%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -0.79%715.3 Cours en temps réel.-1.61%
MELROSE INDUSTRIES PLC -1.53%128.5 Cours en différé.-19.64%
MYHOTELMATCH -2.15%0.0182 Cours en temps réel.-44.85%
NANOBIOTIX 1.31%3.88 Cours en temps réel.-46.92%
NEOEN -2.08%38.19 Cours en temps réel.0.08%
POLYPEPTIDE GROUP AG -35.91%23.74 Cours en différé.-82.67%
PROSIEBENSAT.1 MEDIA SE -3.51%8.576 Cours en différé.-38.79%
PUBLICIS GROUPE SA -0.28%63.22 Cours en temps réel.6.79%
RUBIS -0.25%23.97 Cours en temps réel.-8.72%
RÉMY COINTREAU 0.30%164.8 Cours en temps réel.-22.99%
SHELL PLC -0.69%2365.5 Cours en différé.45.86%
SLM SOLUTIONS GROUP AG 0.46%17.6 Cours en différé.3.65%
SOGECLAIR S.A -0.28%18.1 Cours en temps réel.-24.58%
SOMFY SA 0.00%143.6 Cours en temps réel.-18.50%
SPINEWAY SA -10.70%0.5 Cours en clôture.-98.44%
STORA ENSO OYJ 0.88%14.325 Cours en différé.-11.25%
TF1 0.75%7.395 Cours en temps réel.-15.24%
TFF GROUP -2.70%36 Cours en temps réel.28.57%
THALES -0.04%121.9 Cours en temps réel.62.97%
TRANSGENE 2.39%1.884 Cours en temps réel.-25.83%
VIVENDI SE 0.54%8.952 Cours en temps réel.-24.71%
VOLTALIA SA -1.32%17.92 Cours en temps réel.-2.72%
YPSOMED HOLDING AG 1.24%204.5 Cours en différé.10.05%
ZALANDO SE 1.90%31.59 Cours en différé.-55.59%
ZSCALER, INC. -10.73%128.99 Cours en différé.-59.86%
ZURICH INSURANCE GROUP LTD -0.82%450 Cours en différé.12.39%
Plus d'actualités
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Un atterrissage en douceur sans accroc ?
Habemus Pivotam ?
Habemus Pivotam ?
La carotte ou le bâton ?
La carotte ou le bâton ?