Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : Le yoyo continue

09/03/2022 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

Les marchés ont des velléités de rebond ce matin en Europe, à condition que la volatilité ambiante n'inverse pas la tendance entre le moment où j'écris ces lignes et l'ouverture. La situation n'a pas l'air de beaucoup s'améliorer en Ukraine, mais l'ouverture de corridors humanitaires et les propos du président Zelensky sur le fait que son pays n'insiste plus pour adhérer à l'OTAN ont provoqué une sorte de détente, malgré les nouvelles mesures de rétorsion décidées par les Etats-Unis.

La volatilité est (légèrement) redescendue hier sur les marchés financiers, qui ont terminé sur des baisses modérées, malgré l'annonce par les Etats-Unis d'un embargo sur l'importation de pétrole russe. Bon, le fait est que les indices ont poursuivi leur glissade quand même, avec un curieux micmac sectoriel qui montre que les investisseurs ne sont pas tous d'accord sur la conduite à tenir. Il y a les prudents, qui continuent à bétonner leurs positions défensives. Les opportunistes, qui se surexposent à l'énergie. Ou les optimistes invétérés qui y voient une bonne occasion de racheter à bon compte. Cette confusion a permis à des secteurs peu compatibles dernièrement de se retrouver dans le même sens, par exemple l'automobile et l'énergie aux Etats-Unis.

L'énergie justement, au cœur du paradoxe : l'UE a multiplié les sanctions vis-à-vis de la Russie, mais elle ne peut pas, en l'état actuel des choses, se passer du gaz en provenance de l'Est. Les Etats-Unis n'ont pas ce problème : Joe Biden a annoncé hier un embargo sur l'importation des énergies fossiles russes. Depuis quelques jours, il était devenu à peu près évident que la Maison Blanche allait dégainer cette nouvelle arme de pression, avec ou sans les Européens. Cela explique la réaction modérée des marchés financiers, qui avaient eu le temps d'intégrer ce scénario. Cela n'a pas empêché le pétrole, et c'est logique, de se hisser à nouveau à 130 USD le baril de Brent.

Les détracteurs de cette Union Européenne trop prompte à sacrifier son indépendance énergétique à la corne d'abondance russe boivent du petit lait. Un exemple de plus de l'assujettissement du vieux continent au reste de la planète. Si ces trois dernières années ont bien prouvé quelque chose, c'est la vulnérabilité d'une région qui s'est trop longtemps reposée sur le souvenir de sa domination sur le monde. Santé, industrie, électronique, numérique… l'Europe est dépassée dans de nombreux domaines. Et si l'on peut se réjouir des initiatives lancées dans le sillage de la pandémie, il faut encore qu'elles se concrétisent.

Mais trêve de flagellation, les lignes vont peut-être aussi bouger dans le domaine régalien. Maintenant que l'énergie est l'éléphant dans la pièce, il faut réagir. C'est peut-être ce que vont proposer les autorités européennes, qui prépareraient un vaste plan de financement dans l'énergie et la défense pour les Etats Membres, via des obligations. J'ai donc peut-être écrit une ânerie hier : la Banque centrale européenne pourrait finalement avoir quelque chose à raconter demain, alors que les dirigeants de l'UE se réunissent à Versailles pour tenter de se structurer face à la menace russe. Il faudra bien sûr braver les habituelles dissensions entre pays, mais force est de constater que certaines des digues qui isolaient les points de vue sont tombées ces derniers jours. Les Allemands ne sont plus arc-boutés sur leurs positions orthodoxes, les Polonais et les Hongrois sont trop proches de la ligne de front pour être à l'aise et les Français vont pouvoir jouer les chefs avec une certaine légitimité puisqu'ils président l'UE pour six mois. Nous verrons bien ce qui en ressortira, mais le temps de l'innocence a l'air de prendre fin.

Honnêtement, il est difficile de trouver des éléments économiques positifs à court terme. Le raz de marée des hausses de prix n'augure rien de bon et les dernières entreprises qui publient leurs résultats ont tendance à annoncer des objectifs bardés de conditionnel ou à ne pas en donner du tout. L'ambiance a beaucoup changé par rapport aux sociétés qui avaient communiqué avant l'invasion russe de l'Ukraine. Hormis l'évolution de la situation sur le théâtre de guerre, ce sont donc les rendez-vous politiques et économiques qui risquent de dicter le sens du vent pour les marchés financiers. La réunion de la BCE prévue demain, le sommet de l'UE à Versailles jeudi et vendredi, en attendant les annonces de politique monétaire de la Fed le 16 mars. D'ici là, il peut se passer pas mal de choses.

En Asie ce matin, les velléités de rebond ont été plus ou moins anéanties, sauf à Sydney où l'ASX gagne 1% en fin de parcours. Le Nikkei est en légère baisse, tandis que les indices chinois sont en contraction bien plus prononcée, autour de 1,7% pour le Hang Seng et le CSI 300. Quant aux indicateurs avancés européens, ils sont pour l'instant haussiers, ce qui pourrait leur permettre de gommer leur contraction de la veille. Le CAC40 gagne plus de 3% à 6146 points dans les premiers échanges. 

Les temps forts économiques du jour

L'enquête JOLTS sur les ouvertures de postes aux Etats-Unis en janvier (14h30) et les stocks pétroliers hebdomadaires du DOE (16h30) sont programmés. Ce matin, le Japon a annoncé une croissance annualisée de 4,6 % au T4 2021, alors que le marché espérait 5,6 %. L'inflation chinoise a atteint 0,9 % en février, conformément aux attentes.

L'euro remonte à 1,09188 USD. L'once d'or bat ses récents pics à 2050 USD. Le pétrole accuse réception de l'embargo américain sur les importations russes, avec un Brent de Mer du Nord à 130,58 USD et un brut léger américain WTI à 125,71 USD. Le rendement de la dette américaine est stable à 1,78% sur 10 ans, mais le Bund repasse en positif à 0,11% (vs. -0,02% la veille). Le bitcoin a rebondi à 41 514 USD après un vrai-faux communiqué du Trésor américain sur les cryptomonnaies. Notez aussi que le LME ne reprendra pas la cotation du nickel avant le 11 mars.

Les principaux changements de recommandations

  • Accor : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 32 EUR.
  • Air France-KLM : AlphaValue passe d'accumuler à alléger en visant 3,34 EUR.
  • Carlsberg : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 900 DKK.
  • Carrefour : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif relevé de 23 à 24,30 EUR.
  • Getinge : Jefferies reprend le suivi à conserver en visant 360 SEK.
  • HelloFresh : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 106 à 75 EUR.
  • Inventiva : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 23 à 19,50 EUR.
  • Nemetschek : Exane BNP Paribas démarre le suivi à neutre en visant 80 EUR.
  • Neste Oyj : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 46 EUR.
  • OC Oerlikon : RVC passe de performance sectorielle à surperformance en visant 9 CHF.
  • Rio Tinto : Citigroup passe d'acheter à neutre.
  • Rotork : RBC passe de sousperformance à surperformance en visant 345 GBp.
  • Shop Apotheke : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 175 à 125 EUR.
  • Sika : BofA passe d'achat à neutre en visant 300 CHF.
  • Umicore : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 27,50 EUR.
  • Universal Music Group : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 25,50 EUR.
  • Vesuvius : RBC passe de performance sectorielle à surperformance en visant 475 GBp.
  • Wacker Chemie : HSBC passe acheter à conserver en visant 140 EUR.

En France

Annonces importantes (et moins importantes)

  • TotalEnergies a discuté d'un accroissement de la production à Waha avec le groupe libyen NOC.
  • Airbus engrange 113 commandes et livre 49 avions en février.
  • BNP Paribas repousse sa journée investisseurs prévue le 14 mars à cause de la situation en Ukraine, mais confirme ses ambitions 2025.
  • L'Oréal ferme ses magasins et suspend ses investissements publicitaires en Russie.
  • Sanofi et Swedish Orphan Biovitrum font état de premiers résultats positifs pour l'étude pivot XTEND-1 de phase III avec l'efanesoctocog alpha (BIVV001) dans l'hémophilie A.
  • Saint-Gobain va investir 120 M€ dans de nouvelles capacités de laine de verre en France.
  • Dassault Systèmes suspend ses nouvelles activités en Russie et en Biélorussie.
  • Nexans lance un programme de rachat d'actions.
  • CNP Assurances rachète un portefeuille de logements pour 2,4 Mds€.
  • Albioma confirme des discussions préliminaires avec KKR en vue d'un rachat.
  • Elogen (Gaztransport & Technigaz) construira sa future "gigafactory" à Vendôme, dans la région Centre-Val de Loire.
  • Antin Infrastructure Partners a conclu un investissement stratégique dans Lake State Railway Company.
  • Damartex acquiert JP Consult.
  • Transgene et BioInvent présenteront un poster à l'AACR 2022.
  • Atari lance une augmentation de capital de 12,5 M€ à 0,1640 EUR l'action.
  • Onxeo publie des précliniques confirmant la pertinence de l'association d'AsiDNA avec des inhibiteurs de PARP dans le traitement des tumeurs.
  • Agripower lance une offre de co-exploitation pour la méthanisation individuelle.
  • McPhy, Groupe Partouche, Makheia et Ekinops ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes (et autres)

Lectures


© Zonebourse.com 2022
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR 3.36%26.46 Cours en temps réel.-10.02%
ACTIVISION BLIZZARD, INC. 0.19%78.51 Cours en différé.17.80%
ADIDAS AG 2.88%169.28 Cours en différé.-35.02%
AIR FRANCE-KLM 4.29%1.154 Cours en temps réel.-43.32%
AIRBUS SE 2.18%94.68 Cours en temps réel.-17.53%
ALBIOMA 0.12%49.9 Cours en temps réel.45.39%
ANTIN INFRASTRUCTURE PARTNERS S.A. 2.37%24.18 Cours en temps réel.-31.54%
APPLE INC. 1.79%145.47 Cours en différé.-20.28%
ATARI S.A. 2.65%0.1396 Cours en temps réel.-62.22%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.92%0.6719 Cours en différé.3.72%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.69%0.68264 Cours en différé.-6.42%
BITCOIN (BTC/EUR) 2.64%20170.4 Cours en clôture.-52.01%
BITCOIN (BTC/USD) 2.00%20561.8 Cours en clôture.-56.93%
BNP PARIBAS 2.57%44.55 Cours en temps réel.-28.53%
BRENNTAG SE 2.51%61.96 Cours en différé.-24.05%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.85%1.18082 Cours en différé.-2.07%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.60%1.19944 Cours en différé.-11.67%
CAC 40 1.60%6006.7 Cours en temps réel.-17.34%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.63%0.757989 Cours en différé.7.43%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.40%0.77002 Cours en différé.-2.99%
CARLSBERG A/S 0.02%912.4 Cours en différé.-19.24%
CARREFOUR -0.15%16.755 Cours en temps réel.4.19%
CITIGROUP INC. 1.70%46.9584 Cours en différé.-23.58%
CLASS III MILK FUTURES (DC) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.31%22.46 Cours en clôture.19.98%
CLASS IV MILK?FUTURES (GDK) - CMG (ELECTRONIC)/C1 0.00%25.6 Cours en clôture.29.04%
CNP ASSURANCES -0.38%20.82 Cours en temps réel.-4.28%
COCA-COLA EUROPACIFIC PARTNERS PLC 0.39%50.9 Cours en temps réel.3.30%
COMPAGNIE DE SAINT-GOBAIN 3.85%41.725 Cours en temps réel.-35.06%
DAMARTEX -1.93%12.7 Cours en temps réel.-40.60%
DEUTSCHE POST AG 2.79%36.32 Cours en différé.-37.50%
EKINOPS 3.09%6.34 Cours en temps réel.-20.54%
ELIS 1.37%13.32 Cours en temps réel.-13.67%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.23%1.01573 Cours en différé.-9.80%
GAZTRANSPORT & TECHNIGAZ 2.68%118.7 Cours en temps réel.40.55%
GEBERIT AG 0.94%481.6 Cours en différé.-35.98%
GETINGE AB -0.69%243.5 Cours en différé.-37.94%
GROUPE PARTOUCHE 0.27%18.25 Cours en temps réel.0.55%
HEINEKEN HOLDING N.V. 0.07%71.9 Cours en temps réel.-11.46%
HEINEKEN N.V. -0.09%90.86 Cours en temps réel.-8.01%
HELLOFRESH SE 3.66%34.3 Cours en différé.-51.01%
HONG KONG HANG SENG 0.26%21643.58 Cours en différé.-7.74%
HSBC HOLDINGS PLC 3.26%535.6 Cours en différé.15.41%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.08%0.012428 Cours en différé.4.15%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.08%0.012645 Cours en différé.-6.06%
INVENTIVA -4.71%5.67 Cours en temps réel.-49.32%
ISTOXX FP GR DEC 2.54 (EUR) -2.93%48.39 Cours en différé.8.50%
KKR & CO. INC. 2.74%48.635 Cours en différé.-36.46%
LEONARDO S.P.A. 3.29%9.556 Cours en différé.46.86%
LONDON BRENT OIL 5.85%106 Cours en différé.28.08%
MAKHEIA GROUP 5.34%0.1224 Cours en temps réel.-42.04%
MCDONALD'S CORPORATION 0.43%252.51 Cours en différé.-5.89%
MCPHY ENERGY 4.24%13.395 Cours en temps réel.-40.62%
MICROSOFT CORPORATION 0.72%268.05 Cours en différé.-20.85%
MORGAN STANLEY 1.62%76.7014 Cours en différé.-23.14%
NEMETSCHEK SE -0.98%60.52 Cours en différé.-45.82%
NESTE OYJ 2.46%44.23 Cours en différé.-0.44%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) 0.35%0.6169 Cours en différé.-9.83%
NEXANS 3.00%78.95 Cours en temps réel.-10.72%
NIKKEI 225 1.47%26490.53 Cours en temps réel.-9.32%
NONFAT DRY MILK FUTURES (GNF) - CMG (ELECTRONIC)/C1 -0.13%178.3 Cours en clôture.15.49%
OC OERLIKON CORPORATION AG 1.84%6.655 Cours en différé.-30.22%
ONXEO -1.98%0.3225 Cours en temps réel.-21.67%
PAYPAL HOLDINGS, INC. 1.81%74.669 Cours en différé.-61.16%
PEPSICO, INC. -0.39%170.07 Cours en différé.-2.71%
PRUDENTIAL FINANCIAL, INC. 1.71%96.44 Cours en différé.-12.40%
RIO TINTO PLC 3.69%4860.5 Cours en différé.-4.44%
ROTORK PLC 2.30%240 Cours en différé.-34.32%
S&P GSCI CLASS III MILK (USD) 2.05%166.1352 Cours en temps réel.3.47%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 5.92%572.0156 Cours en temps réel.31.01%
SALVATORE FERRAGAMO S.P.A. 2.05%14.94 Cours en différé.-35.02%
SANOFI 1.40%99.27 Cours en temps réel.10.52%
SHOP APOTHEKE EUROPE N.V. -0.14%97.86 Cours en différé.-13.50%
SIKA AG 2.70%224.4 Cours en différé.-42.53%
SOMFY SA 1.88%130 Cours en temps réel.-27.58%
STARBUCKS CORPORATION 0.00%78.88 Cours en différé.-32.58%
SWEDISH ORPHAN BIOVITRUM AB (PUBL) 2.59%229.9 Cours en différé.21.07%
TIKEHAU CAPITAL 1.47%20.75 Cours en temps réel.-12.04%
TOTALENERGIES SE 3.64%49.375 Cours en temps réel.6.74%
TRANSGENE -1.75%2.24 Cours en temps réel.-10.24%
UMICORE 2.47%33.16 Cours en temps réel.-9.48%
UNIVERSAL MUSIC GROUP N.V. 1.31%20.425 Cours en temps réel.-18.64%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.23%0.984514 Cours en différé.10.85%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) 1.79%63.925 Cours en différé.-17.60%
VESUVIUS PLC 1.66%293.2 Cours en différé.-35.94%
VIVENDI SE 2.04%9.496 Cours en temps réel.-21.73%
WACKER CHEMIE AG 4.98%135 Cours en différé.-2.28%
WTI 5.85%104.078 Cours en différé.34.26%
Plus d'actualités
La Bourse aimerait un été en pente douce
La Bourse aimerait un été en pente douce
L'équation se complique à nouveau
L'équation se complique à nouveau
Le retour du duty free ?
Le retour du duty free ?