Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Mars attaque

01/03/2021 | 09:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email

La dernière semaine de février a confirmé les tendances récentes sur les marchés financiers : les investisseurs ont de l'appétit pour les valeurs maudites, particulièrement pour les financières et les pétrolières. Le réveil du marché obligataire a conforté cette rotation et entraîné de sévères dégagements sur le compartiment technologique. Par conséquent, s'il ne fallait retenir qu'une seule variation hebdomadaire et un seul indice, ce serait le -5% du Nasdaq, en dépit du modeste sursaut constaté vendredi.

Le retour en grâce des valeurs décotées, la stratégie dite "value" (qui consiste à acheter des titres qui ont l'air très bon marché sur la base des ratios financiers classiques), n'est pas la seule tendance de fond actuellement. Les investisseurs aiment aussi les petites valeurs : nos indicateurs maison chez Zonebourse montrent par exemple que les grosses capitalisations américaines ont baissé de plus de 3% la semaine dernière, quand le compartiment des petites capitalisations a gagné 0,5%. Autre enseignement de ce début d'année, les analystes revoient en hausse leurs prévisions à tour de bras. Selon FactSet, c'est même le mouvement le plus violent dans ce sens depuis le 1er trimestre 2002. En tout cas, cela cadre assez bien avec la reprise économique espérée, qui devrait aller au-delà du simple rebond assis sur une base de comparaison ultra-favorable, puisque les économies étaient peu ou prou à l'arrêt au début du printemps 2020.

Aux Etats-Unis, la chambre des représentants a voté le "plan Biden" de relance, doté de 1900 Mds$. Il va désormais entrer dans le dur avec son passage à la chambre haute. Les économistes restent partagés sur ce projet. On peut lire chaque jour dans la presse américaine des avis divergents (des économistes, quoi). Ses partisans le jugent nécessaire pour la frange de population la plus fragilisée. Ses détracteurs ont de multiples griefs, en particulier son potentiel inflationniste et une efficacité qui serait limitée à l'heure où les vaccins devraient permettre le retour de la croissance et un boom économique.

Les vaccins parlons-en. Les taux de traitement de la population progressent dans le monde. En Europe continentale moins vite qu'ailleurs : le rythme est un peu désespérant. Le chef-économiste d'Unicredit, Erik Nielsen, se lamentait dans son papier dominical devant cette lenteur. "En date de vendredi, je crois avoir compris que moins de 20% du vaccin AstraZeneca livré à l'Allemagne, à la France et à l'Italie avait été administré… Moi qui pensais que le système de santé européen était de classe mondiale… Je suppose qu'il va falloir que je revoie ma position". Pour un état des lieux très visuel, c'est par ici. Le Royaume-Uni, qui a franchi le jalon des 20 millions de vaccinés, avait fléché la semaine dernière son chemin vers le déconfinement. C'est le pays à suivre pour l'expérience à échelle réelle de la réouverture d'une grande économie.

Quelques événements importants qu'il ne fallait pas rater ce weekend :

  • Le gouverneur démocrate de New York, Andrew Cuomo, dans l'œil du cyclone après des accusations de harcèlement sexuel.
  • Les renseignements américains considèrent que le prince Mohammed Ben Salman a approuvé l'assassinat de Jamal Khashoggi.
  • Donald Trump évoque une candidature en 2024 lors d'une convention républicaine.
  • L'Iran oppose une fin de non-recevoir à la proposition américaine de rediscuter de l'accord nucléaire de 2015.

Le CAC40 gagnait 1,4% à 5783 points en début de séance. Tokyo s'est offert un rebond de 2,4% à la clôture. La séance sera marquée par la publication des PMI manufacturiers définitifs de février partout dans le monde, plusieurs discours de banquiers centraux dans l'après-midi et la queue de comète des résultats d'entreprises.

Les temps forts économiques du jour

Les indices PMI manufacturiers définitifs de mars seront publiés tout au long de la journée pour les principales économies mondiales. Il faudra aussi suivre l'inflation allemande de février (14h00) et l'ISM manufacturier aux Etats-Unis (16h00). Deux allocutions de membres de la Fed sont programmées en milieu d'après-midi, ainsi qu'un discours de Christine Lagarde lors d'un événement en Allemagne (autour de 17h00). Le PMI manufacturier officiel chinois reste en zone d'expansion mais réduit sa dynamique à 50,6.

L'euro a reculé à 1,2075 USD. L'once d'or se reprend légèrement à 1749 USD. Le pétrole se stabilise à 62,36 USD le baril WTI et à 65,34 USD le baril de Brent. Le rendement du T-Bond reste haut perché à 1,4% sur 10 ans. Le Bitcoin regagne un peu de terrain après une sévère purge, à 46 434 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adevinta : Deutsch Bank passe de conserver à acheter en visant 160 NOK.
  • Amadeus : Jefferies reste à l'achat avec un objectif relevé de 69 à 73 EUR.
  • Carlsberg : Handelsbanken passe de conserver à acheter en visant 1100 DKK.
  • Carrefour : J.P. Morgan relève son objectif de cours de 17 à 19 EUR.
  • Engie : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif relevé de 15 à 15,50 EUR.
  • Hays : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 165 à 173 GBp.
  • Just Eat Takeaway : Deutsch Bank passe de conserver à acheter en visant 116 EUR.
  • Kering : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 630 EUR.
  • LafargeHolcim : DZ Bank réduit son objectif de 63 à 61 CHF. Credit Suisse relève son objectif de cours de 64 à 67 CHF.
  • Ocado : Kepler Cheuvreux démarre le suivi à alléger en visant 1646 GBp.
  • Orsted : ABG Sundal Collier passe de vendre à conserver en visant 1100 DKK.
  • Pennon : Barclays passe pondération en ligne à surpondérer en visant 1060 GBp.
  • RTL : Deutsch Bank passe de conserver à acheter en visant 53 EUR.
  • Superdry : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 280 GBp.
  • Tarkett : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours réduit de 12,25 à 10,70 EUR.
  • The Swatch Group : Stifel passe de conserver à acheter et relève son objectif de cours de 250 à 315 CHF.
  • Vifor : UBS passe de vendre à neutre avec un objectif de cours de 116 CHF.
  • Volkswagen : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 170 à 185 EUR.
  • Wolters Kluwer : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 72,60 EUR.
  • Zehnder : Research Partners passe de conserver à acheter.

L’actualité des sociétés

En France

Annonces importantes

  • Les immatriculations de véhicules neufs ont chuté de 21% en février en France, selon le CCFA.
  • Danone convertit, en vue d’une cession, de sa participation indirecte de 9,8% dans Mengniu en une participation directe.
  • Euronext se réjouit du feu vert de l'UE au rachat de Borsa Italiana.
  • La justice française valide une convention judiciaire d’intérêt public avec la Financière de l'Odet et Bolloré.
  • Europcar veut rebondir après une lourde recapitalisation.
  • Transgene et BioInvent incluent le premier patient dans l'essai de phase I/IIa de BT-001.
  • Bic Finalise la cession de pimaco.
  • Quadient double pratiquement ses installations de consignes colis aux États-Unis en 2020 et dépasse les 13 000 unités dans le monde.
  • Manitou condamné, mais a minima, dans un contentieux avec son concurrent JCB.
  • Geci tire une seconde tranche d'ORNANE pour 1,5 M€.
  • Dedalus France enquête sur la cyberattaque qui a entraîné la fuite des données médicales de 500 000 français.
  • Nicox, DBV Technologies, Archos, ADLPartner, Videlio, Unibel, Bel, Société Anonyme d'Explosifs et Produits Chimiques, Televerbier, Union Financière de France, Proactis, Logic Instrument, Nanobiotix, Genfit, ont publié leurs comptes et/ou leurs prévisions.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Les résultats de Berkshire Hathaway dépassent les attentes au T4.
  • Logitech a relevé ses objectifs 2020/2021, un exercice exceptionnel, et communiqué ses anticipations pour le suivant et le moyen terme.
  • Le vaccin unidose de Johnson & Johnson validé par la FDA aux Etats-Unis.
  • SoftBank scelle un accord avec WeWork.
  • La Deutsche Bank encore mise en cause dans une affaire obscure, cette fois sur des dérivés de change en Espagne.
  • Starwood relève à 36 EUR son offre sur CA Immobilien.
  • Aviva vise la neutralité carbone d'ici 2040.
  • Ferrari va proposer un dividende de 0,867 EUR.
  • En Mongolie, Rio Tinto et les autorités conviennent de revoir les termes d'un projet minier géant de 7 Mds$.
  • McDonald's envisage de vendre une partie de Dynamic Yield, selon le Wall Street journal.
  • Takeda va céder quatre produits pour le diabète au Japon à Teijin Pharma Limited.
  • Julius Bär lance un nouveau programme de rachat d'actions.
  • Selon Bloomberg, Robinhood a prévu de déposer un dossier d'IPO en mars.

Ça publie aujourd'hui. Zoom Video, Eurofins, Bunzl, Novavax, Bank of Ireland, Aggreko, PostNL

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABG SUNDAL COLLIER HOLDING ASA 0.42%9.49 Cours en temps réel.48.75%
ADEVINTA ASA 0.91%160.95 Cours en temps réel.11.77%
ADLPARTNER -0.28%17.6 Cours en temps réel.18.52%
AGGREKO 0.00%869.5 Cours en différé.38.90%
AMADEUS IT GROUP, S.A. 2.08%56.88 Cours en différé.-4.50%
ARCHOS SA -15.63%0.0027 Cours en temps réel.-92.06%
ARCHOSAUR GAMES INC. 0.65%9.31 Cours en clôture.-55.67%
ASTRAZENECA PLC 2.04%8845 Cours en différé.20.77%
ATOS SE -0.22%44.74 Cours en temps réel.-40.17%
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) -0.35%0.6192 Cours en différé.-1.34%
AVIVA PLC -0.74%400 Cours en différé.23.00%
BANK OF IRELAND GROUP PLC -0.44%5.036 Cours en temps réel.52.61%
BARCLAYS PLC -0.12%183.74 Cours en différé.25.27%
BEL 0.00%438 Cours en temps réel.38.61%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. -0.07%418101 Cours en différé.20.21%
BIC 0.57%53.05 Cours en temps réel.14.68%
BITCOIN - EURO 1.42%37039.52 Cours en temps réel.54.35%
BITCOIN - UNITED STATES DOLLAR 1.31%43390.06 Cours en temps réel.47.86%
BUNZL PLC -2.09%2487 Cours en différé.1.80%
CAC 40 -0.95%6638.46 Cours en temps réel.19.58%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) -0.04%0.674213 Cours en différé.4.53%
CAPGEMINI SE -1.56%192.6 Cours en temps réel.51.89%
CARLSBERG A/S -0.24%1042.5 Cours en différé.6.90%
CARREFOUR 1.17%15.54 Cours en temps réel.10.76%
CREDIT SUISSE GROUP AG 0.92%9.194 Cours en différé.-19.35%
DANONE -0.49%59.41 Cours en temps réel.10.51%
DBV TECHNOLOGIES 0.02%8.828 Cours en temps réel.103.60%
DEDALUS FRANCE 0.00%Cours en clôture.104.60%
DEUTSCHE BANK AG 1.61%10.828 Cours en différé.21.00%
ENGIE -0.49%11.7 Cours en temps réel.-6.55%
EUROFINS SCIENTIFIC SE -2.36%119.94 Cours en temps réel.74.76%
EURONEXT N.V. -0.99%100.5 Cours en temps réel.22.11%
EUROPCAR MOBILITY GROUP -0.60%0.5 Cours en temps réel.19.29%
FERRARI N.V. 0.16%217.46 Cours en différé.-5.25%
GECINA -1.01%122.3 Cours en temps réel.-3.17%
GENFIT 3.81%3.378 Cours en temps réel.-15.38%
HAYS PLC -1.08%173.5 Cours en différé.21.33%
HOLCIM LTD -0.70%45.51 Cours en différé.-6.40%
JOHNSON & JOHNSON -0.30%164.36 Cours en différé.4.44%
JUST EAT TAKEAWAY.COM N.V. -4.08%65.9 Cours en temps réel.-28.68%
KERING -2.98%633.8 Cours en temps réel.6.63%
LOGIC INSTRUMENT S.A. -2.23%0.439 Cours en temps réel.-13.92%
LOGITECH INTERNATIONAL S.A. -1.14%91.64 Cours en différé.6.66%
LONDON BRENT OIL 0.94%78.01 Cours en différé.49.38%
MANITOU GROUP -0.82%30.15 Cours en temps réel.26.15%
MCDONALD'S CORPORATION 0.67%246.42 Cours en différé.14.84%
NANOBIOTIX -0.45%9.995 Cours en temps réel.-27.57%
NASDAQ COMP. -0.03%15047.699032 Cours en temps réel.16.79%
NICOX SA. -1.67%3.23 Cours en temps réel.-25.75%
NOVAVAX, INC. -3.55%248.16 Cours en différé.122.55%
ORSTED A/S -1.37%904.4 Cours en différé.-27.27%
PENNON GROUP PLC -1.66%1185 Cours en différé.24.74%
PROACTIS HOLDINGS PLC 0.00%74 Cours en clôture.59.14%
QUADIENT S.A. 0.08%23.72 Cours en temps réel.50.79%
RIO TINTO PLC -0.57%4830.5 Cours en différé.-11.69%
ROBINHOOD MARKETS, INC. -2.24%44.91 Cours en différé.0.00%
RTL GROUP S.A. 0.29%51.35 Cours en différé.29.21%
S&P GSCI CORN INDEX -0.09%434.8813 Cours en différé.8.94%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 0.69%405.4586 Cours en différé.51.42%
SOFTBANK GROUP CORP. 2.76%6627 Cours en clôture.-17.76%
SOPRA STERIA GROUP -1.39%163.1 Cours en temps réel.23.37%
SUPERDRY PLC 2.68%287.5 Cours en différé.16.59%
SVENSKA HANDELSBANKEN AB -0.02%97.2 Cours en différé.17.68%
TARKETT -4.53%20 Cours en temps réel.38.89%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -0.26%390.85 Cours en différé.48.21%
THE SWATCH GROUP SA -0.04%256.6 Cours en différé.6.25%
TRANSGENE -4.67%2.45 Cours en temps réel.48.67%
UBS GROUP AG 0.55%14.72 Cours en différé.18.04%
UNIBEL SA 0.00%870 Cours en temps réel.47.46%
VIDELIO 0.00%2.6 Cours en clôture.64.56%
VIFOR PHARMA AG 0.67%120.5 Cours en différé.-13.31%
VOLKSWAGEN AG 0.04%189.38 Cours en différé.24.25%
WOLTERS KLUWER -1.08%95.42 Cours en temps réel.38.17%
WTI 0.93%73.961 Cours en différé.52.07%
ZEHNDER GROUP AG -2.07%104.2 Cours en différé.76.31%
ZOOM VIDEO COMMUNICATIONS, INC. -1.39%272.36 Cours en différé.-19.26%
Réagir à cet article
--- - Il y a 6 mois arrow option
Plus les analystes et journalistes financiers claironnent que les marchés sont chers, plus ils font monter les marchés. Les marchés évoluent toujours contre le consensus. Les marchés corrigent fortement quand enfin, les commentateurs de la place et autres analystes économiques expliquent que l'on peut acheter. Les médias financiers n'intègrent pas que tout est dans le prix instantanément ; le marché récupère toutes les infos et données bien avant les journalistes et des mois avant les économistes. Un Exemple : Mai 2017, élection de Macron, toute la clique d'analystes, d'économistes lancent ensemble : " ça y est, vous pouvez y aller, les planètes sont alignés, les PMi à 60 !..." Le 8 mai 2017, le cac fait un top et plus rien, il commence à consolider puis baisser. il faudra attendre le 23 septembre 2019, plus de 2 ans pour qu'il retrouve ces niveaux. Mais ces prédicateurs, sont restés, ils continuent à passer à le TV, je ne vais citer de noms, car ils savent bien qui ils sont, ils se reconnaitront, mais ils font les vedettes, ne risquent rien car eux n'achètent jamais. Puis le temps passe, ils ne se souviennent plus de leurs déclarations, de leurs prédictions. Dommage qu'ils ne soient pas notés sur la justesse de leurs objectifs de cours... La Morale de l'histoire, si vous voulez courir après le marché, vous lisez les news et papiers des analystes et autres économistes. En outre, quand on a un vix entre 25 et 30, cela veut dire que tout le monde a peur, tout le monde est couvert, donc il y a peu de risque pour un violent crac. Méfiez vous des marchés quand plus personne n'est couvert, avec un vix en dessous de 12, miroir de l'optimisme, c'est à ce moment là que l'ours sort du bois..
  
  
  • Publier
    loader