Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
739
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Mars, et ça repart ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
20/03/2020 | 09:08

Les marchés actions ont enfin pu souffler hier. A force d'empiler les mesures exceptionnelles et de noyer le monde sous les liquidités, les banques centrales et les gouvernements sont parvenus à ramener un peu de calme en bourse et par ricochet sur l'économie réelle. Mais le calme n'est pas la sérénité et l'édifice est très fragile. Et en plus, les sorcières arrivent.

Pour ceux qui sont peu familiers des us et coutumes financiers, on appelle journée des sorcières le troisième vendredi du mois. C'est le jour d'échéance des options et des contrats à terme, qui marque la fin du mois "boursier", ce qui amène parfois des mouvements violents. Les sorcières sont en général trois, mais passent à quatre sur chaque fin de trimestre (mars, juin, septembre et décembre), ce qui signifie qu'il y a davantage de produits qui arrivent à échéance, c’est-à-dire plus de remous potentiels. Pour un descriptif plus précis, lisez le papier de Patrick Rejaunier, notre sorcier le plus expérimenté. Ceci dit, je suis curieux de voir ce que peut donner une compensation après de tels mouvements en bourse.

Donald Trump est plutôt dans le camp des apprenti-sorciers. Le Président américain est un habitué des déclarations à l'emporte-pièce. C'est même une sorte de champion de l'annonce prématurée. Hier, il a révélé que l'antipaludéen chloroquine allait être mis à disposition des malades du coronavirus "quasiment immédiatement". Cette molécule ancienne est testée en Chine et en France sur les malades du Covid-19, mais elle fait débat depuis plusieurs jours. L'agence américaine du médicament a tempéré son enthousiasme en rappelant que des essais sont en cours et que l'antipaludique n'est pas, pour l'heure, recommandé pour traiter le coronavirus.

Sur le front des traitements, une bonne surprise n'est pas à exclure dans la mesure où de nombreuses options sont testées actuellement. Pour un vaccin, ce sera beaucoup plus long. En attendant, le confinement semble être la solution la plus raisonnable. La Chine vient d'annoncer une seconde journée sans nouveau cas de Covid-19 dans la province d'Hubei, le berceau de l'épidémie. La Californie a choisi de suivre la voie de l'Italie, de la France ou de l'Espagne en confinant sa population. Ce n'est pas encore le cas dans le reste des Etats-Unis.

Je prête plus de compétences au Président américain quand il s'agit de faire comprendre à un "partenaire" qu'il vaut mieux être d'accord avec la position des Etats-Unis. Il se murmure à Washington que la Maison Blanche va utiliser son poids diplomatique pour mettre fin au bras de fer entre l'Arabie Saoudite et la Russie sur le marché pétrolier. Il faut dire que Donald Trump a tout intérêt à ce que le baril remonte un peu pour s'éviter un second front intérieur si l'industrie du pétrole de schiste était acculée à la faillite. Le baril s'est envolé de 25% hier.

Pour finir avec notre tour d'horizon du jour, vous aurez constaté que beaucoup d'entreprises stoppent leurs rachats d'actions, ce moyen d'améliorer mécaniquement la rémunération des actionnaires pour les sociétés qui ne savent pas trop quoi faire de leurs liquidités. On reparlera probablement dans les mois qui viennent des milliards dépensés ces dernières années dans ces programmes par certains secteurs. Allez, au hasard, les compagnies aériennes américaines. Quand elles auront été sauvées sur fonds publics (et elles le seront), la question se posera de savoir si la trésorerie n'aurait pas été mieux utilisée ailleurs.

Le CAC40 gagne 5,5% et repasse les 4000 points peu après l'ouverture. D'un extrême à l'autre...

Les temps forts économiques du jour

Les prix à la production allemands et les chiffres de l'immobilier ancien aux Etats-Unis viendront clôturer l'agenda macroéconomique de la semaine.

L'euro baisse encore, à 1,0735 USD, tandis que l'once d'or grappille 1% à 1484 USD. Le pétrole poursuit son yoyo, à 26,855 USD le WTI et 29,01 USD le Brent. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans est stable à 1,14%. Le Bitcoin s'est envolé hier à 6156 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Air France-KLM : Commerzbank passe de conserver à alléger en visant 3,50 EUR.
  • Airbus : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 80 EUR.
  • Amadeus : BBVA passe de sousperformance à surperformance en visant 56 EUR.
  • Boliden : Deutsche Bank passe de conserver à acheter en visant 220 SEK.
  • BP Plc : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 245 GBp.
  • Cassiopea : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 70 à 65 CHF.
  • Cellnex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 40 à 50 EUR.
  • DSV : ABG passe de conserver à acheter en visant 625 DKK.
  • FirstGroup : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 60 GBp.
  • Hexagon : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 495 SEK.
  • Koné : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 54 EUR.
  • Legrand : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 63 EUR.
  • Lufthansa : Commerzbank passe de conserver à alléger en visant 6,50 EUR.
  • Orange : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 17 EUR.
  • Prosus : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 64 EUR.
  • Ryanair : Commerzbank passe de conserver à acheter en visant 10,25 EUR.
  • SAP : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 114 EUR.
  • Total : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 27,50 EUR.
  • Vestas : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 640 DKK.

L’actualité des sociétés

LVMH pourrait acheter des actions Tiffany au fil de l'eau, selon Bloomberg, avec le feu vert du conseil d'administration de l'Américain, feu vert qui pourrait arriver aujourd'hui. Total a suspendu son programme de rachat d'actions et gelé ses embauches en réponse à la crise actuelle. Renault réunit aujourd'hui son conseil d'administration pour faire le point sur la crise provoquée en Europe par l'épidémie de coronavirus. Casino a signé une promesse avec Aldi France en vue de la cession de 3 entrepôts et de 567 magasins Leader Price en France métropolitaine, pour une valeur d’entreprise de 735 M€. La Française des Jeux fait le point sur son activité et ses perspectives. Les porteurs des OCEANE 2023 de Soitec ont approuvé un apport partiel d'actif au profit de la filiale Soitec Newco, future Soitec Lab. Voltalia a signé un contrat de vente d'électricité et a commencé la construction du parc éolien VSM 3 à Serra Branca au Brésil. Kaufman & Broad suspend ses objectifs 2020. Nacon sortira WRC 9 le 3 septembre et pérennise ses accords pour les deux versions suivantes. Akwel, Easyvista, Olympique Lyonnais, Fiducial Office Solutions, Jacques Bogart, Enertime, Carmat, Graines Voltz, Qwamplify… toutes ces sociétés communiquent sur le Covid-19. SpineGuard, Engie EPS, Supersonic Imagine ont publié leurs résultats.

Les Républicains ont présenté au Sénat US un projet de loi permettant d'accorder 58 Mds$ de prêts garantis aux compagnies aériennes, après l'appel au secours des transporteurs comme American Airlines, Delta Air Lines et United Airlines. Boeing songe à suspendre son dividende et devrait supprimer des emplois sur ses sites américains, selon le Wall Street Journal. Air Canada va supprimer 5100 emplois à cause des conséquences du coronavirus. Tesla a suspendu la production de véhicules électriques dans son usine californienne de Fremont à partir du 23 mars. La dette de TUI AG passe de Ba3 à B2 chez Moody's, soit deux crans sous la catégorie d'investissement. Netflix a réduit les débits sur tous ses flux en Europe pendant 30 jours pour alléger la pression sur l'internet, estimant que "cela permettra de réduire le trafic de Netflix sur les réseaux européens d'environ 25% tout en assurant un service de bonne qualité". AMS AG veut finaliser le rachat d'Osram au second trimestre et confirme ses prévisions. Roland Busch prendra les rênes de Siemens à la place de Joe Kaeser d'ici février 2021. Jack Ma, le milliardaire fondateur d'Alibaba, va, via ses fondations, faire d'importantes donations de matériel médical à quatre pays d'Asie du Sud-Est. Apple limite les achats d'iPhones en ligne à deux terminaux par personne sur sa boutique, notamment en Chine et aux Etats-Unis, pour éviter la création d'un marché parallèle (ce fut le cas en 2007 lors du lancement du premier iPhone). Hertz et Avis veulent intégrer le plan de sauvetage du secteur du tourisme de Washington. A ce stade, Enel, l'EDF italien, n'attend pas un impact démesuré du coronavirus sur ses résultats. Volvo renonce à son projet de dividende exceptionnel, compte tenu des circonstances. Implenia limite les activités sur ses chantiers.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIR CANADA 5.43%17.67 Cours en différé.-63.57%
AIR FRANCE-KLM 1.99%4.274 Cours en temps réel.-57.99%
AIRBUS SE -1.37%62.04 Cours en temps réel.-51.86%
AKWEL 0.00%13.9 Cours en temps réel.-31.09%
ALIBABA GROUP HOLDING 1.01%201.72 Cours en différé.-4.89%
AMADEUS IT GROUP, S.A. 3.12%47.24 Cours en clôture.-35.11%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. 14.85%11.14 Cours en différé.-61.16%
AMS AG 1.27%14.765 Cours en différé.-62.87%
APPLE INC. -0.68%316.73 Cours en différé.7.86%
BOEING COMPANY (THE) 5.24%144.73 Cours en différé.-57.78%
BOLIDEN 0.00%207.1 Cours en différé.-16.54%
CAC 40 0.22%4616.71 Cours en temps réel.-24.06%
CARMAT 0.25%20.3 Cours en temps réel.5.03%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 1.02%32.46 Cours en temps réel.-22.73%
CASSIOPEA S.P.A. 1.16%35.3 Cours en différé.-16.90%
CELLNEX TELECOM -4.15%48.69 Cours en clôture.26.90%
DELTA AIR LINES, INC. 13.05%25.65 Cours en différé.-56.14%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 1.86%9.272 Cours en différé.-43.75%
EASYVISTA -3.77%51 Cours en temps réel.-28.86%
ENERTIME 25.00%1.66 Cours en temps réel.13.33%
ENGIE EPS S.A. 4.00%6.76 Cours en temps réel.-26.44%
FIDUCIAL OFFICE SOLUTIONS 0.00%27.6 Cours en temps réel.-2.13%
FIRSTGROUP 1.93%58 Cours en différé.-54.63%
GRAINES VOLTZ -0.72%69 Cours en temps réel.2.99%
HERTZ GLOBAL HOLDINGS, INC. -80.46%0.555 Cours en différé.-96.48%
IMPLENIA AG 0.10%38.24 Cours en différé.-2.70%
JACQUES BOGART -0.57%6.96 Cours en temps réel.-36.94%
KAUFMAN & BROAD 0.33%30.55 Cours en temps réel.-17.70%
KONE OYJ 1.43%61.06 Cours en différé.4.91%
LEGRAND 0.13%60.68 Cours en temps réel.-16.88%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -0.40%363.85 Cours en temps réel.-11.78%
NACON 0.19%5.18 Cours en temps réel.0.00%
NETFLIX, INC. -3.39%414.77 Cours en différé.28.19%
OLYMPIQUE LYONNAIS GROUPE 0.48%2.08 Cours en temps réel.-32.35%
ORANGE SA 1.86%10.4 Cours en temps réel.-22.26%
QWAMPLIFY -0.98%5.05 Cours en temps réel.-6.42%
RENAULT 3.49%19.928 Cours en temps réel.-54.59%
RYANAIR HOLDINGS PLC 2.82%12.185 Cours en différé.-18.93%
SAP SE 0.23%111.14 Cours en différé.-7.76%
SIEMENS AG 0.47%98.85 Cours en différé.-15.57%
SKANDINAVISKA ENSKILDA BANKEN AB 1.78%80.28 Cours en différé.-10.54%
SOITEC -1.06%88.8 Cours en temps réel.-4.22%
SPINEGUARD SA 0.00%0.225 Cours en temps réel.-7.02%
SUPERSONIC IMAGINE -0.34%1.48 Cours en temps réel.1.79%
TESLA, INC. 0.24%818.87 Cours en différé.95.75%
TIFFANY & CO. 0.24%125.37 Cours en différé.-6.20%
TOTAL S.A. 0.87%33.68 Cours en temps réel.-32.16%
TUI AG 15.26%5.96 Cours en différé.-54.70%
UNITED AIRLINES HOLDINGS, INC. 16.30%29.54 Cours en différé.-66.48%
VESTAS WIND SYSTEMS A/S 0.77%676.8 Cours en différé.0.09%
VOLTALIA SA -1.66%15.4 Cours en temps réel.20.00%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader