Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Analyses : Briefings quotidiens

Tous les articlesDécryptagesIndicesTrading ActionsProduits DérivésMatières PremièresDevisesBriefings quotidiensInterviews 
Clôture de TokyoMorning MeetingBriefing de midiPré-ouverture de WallstreetClôture de la Bourse de ParisClôture de Wallstreet

LA CLÔTURE À PARIS

14/06/2021 | 18:05
CAC40 : dans le vert, se maintient au-delà des 6600 points
CAC 40
L'indice parisien clôt la journée avec un gain de 0,2%, à 6616 points.
Soutenu par l'optimisme et la politique monétaire accommodante de la BCE, le marché parisien a même atteint un nouveau sommet peu après l'ouverture, agrippant brièvement les 6650 points, avant de concéder du terrain.

Le CAC 40 signe une progression de près de 19% depuis le 1er janvier (et +36 % en un an), porté par la confiance des investisseurs, visiblement à son zénith.

En effet, alors que la vaccination bat son plein dans l'Hexagone -avec plus de 30 millions de Français vaccinés- et que la réouverture des économies s'accélère en Europe, la dynamique positive commence à se refléter dans les derniers indicateurs d'activité.

Les investisseurs se préparent d'ailleurs à une nouvelle semaine chargée en statistiques économiques, avec la réunion de la Réserve fédérale américaine en guise de point d'orgue.

Mercredi soir, la conférence de presse de Jerome Powell constituera certainement l'événement de la semaine. " Le FOMC publiera aussi la révision des prévisions économiques de ses membres, ainsi que le fameux " Dot chart ". Il semble acquis que des divergences vont apparaître au cours de cette réunion et que la communication de la banque centrale va devoir évoluer ", note-t-on chez Aurel BGC.

Bon nombre d'investisseurs s'inquiètent en effet de la récente résurgence de l'inflation et d'une éventuelle remontée des rendements américains, qui pourrait changer la donne sur les marchés dans les prochains mois.

"La Réserve fédérale américaine pourrait ainsi réduire son programme d'achat d'obligations et faire grimper les rendements réels", préviennent les équipes de Pictet AM.

Pour les économistes d'Oddo BHF, il serait "étonnant" que la banque centrale américaine décide de passer sous silence cette semaine l'hypothèse d'un ajustement du rythme de ses achats d'actifs.

"Mais le débat va sans doute se prolonger durant l'été", tempère la banque privée franco-allemande.

Les taux sur le marché obligataire évoluaient peu ce matin et le taux d'intérêt sur la dette américaine à 10 ans ne grignotait qu'un petit point, à 1,46%, illustrant la relative sérénité des investisseurs.

Du coté des valeurs, Serco a annoncé ce matin que la coentreprise qu'il détient avec le français Engie avait remporté un contrat "significatif" auprès de l'armée britannique. Le spécialiste de l'externalisation explique dans un communiqué que la valeur totale de ce contrat pourrait atteindre quelque 3,4 milliards de livres (environ quatre milliards d'euros) au terme des sept années prévues dans le cadre de l'accord.

Scor et Barclays annoncent avoir mis fin au différend qu'elles avaient porté devant la High Court of Justice de Londres, "à des conditions mutuellement acceptables" et "compte tenu de certains engagements pris" par les deux parties.

Carrefour entend démocratiser l'usage des emballages réutilisables par les consommateurs, à travers son partenariat avec Loop, une startup d'économie circulaire. L'enseigne a ainsi annoncé le lancement d'une solution d'emballages consignés et réutilisables en hypermarché, à Montesson (78) et dans 10 nouveaux magasins de proximité.

UBS réaffirme sa recommandation "achat" sur Vinci avec un objectif de cours remonté de 100 à 105 euros, ce qui implique un potentiel de progression estimé à 12% pour l'action du groupe français de construction et de concessions. UBS réaffirme également sa recommandation "achat" sur Eiffage avec un objectif de cours remonté de 110 à 112 euros.

Enfin, meilleure progression du jour, Total Energies gagne plus de 1 %, porté par une analyse de Oddo estimant que le titre est la valeur la plus attractive du secteur pétrolier.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


L'OUVERTURE À WALL STREET

14/06/2021 | 17:47
Wall Street en ordre dispersé en attendant la Fed
DOW JONES
NASDAQ
La Bourse de New York évolue en ordre dispersé et dans des variations limitées lundi dans les premiers échanges, les investisseurs faisant preuve de prudence à deux jours de la réunion de la Réserve fédérale.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones perd 111,09 points, soit 0,3%, à 34.368,51 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,12% à 4.242,17 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,07% à 14.079 points à l'ouverture.

La semaine qui débute sera animée par la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale mardi et mercredi. Si un statu quo est anticipé, les traders seront attentifs à toute évolution du discours de son président, Jerome Powell, qui pourrait signaler un changement de politique dans un avenir proche.

Malgré une accélération des prix à la consommation aux Etats-Unis, "les investisseurs semblent privilégier le caractère transitoire de l'inflation et non pas durable, car dans le détail, une grande partie de la hausse des prix est une conséquence de la réouverture de l'économie américaine", a déclaré Antoine Fraysse-Soulier, responsable de l'analyse marchés chez eToro.

En Bourse, Novavax gagne 0,87% après avoir annoncé que son vaccin expérimental contre le COVID-19 était efficace à plus de 90%, selon les données obtenues lors d'un essai de stade avancé.

Silvergate Capital, Riot Blockchain et Marathon Digital Holdings gagnent de 4,49% à 14,29% portés par un tweet d'Elon Musk qui affirme que Tesla pourrait utiliser de nouveau le bitcoin comme moyen de paiement si les "mineurs" de la cryptomonnaie utilisaient davantage d'énergie renouvelable.


STATISTIQUES ÉCONOMIQUES DU JOUR

Heure Pays Statistique Impact* Actuel Attendu Précédent
11:00 EUR Production Industrielle Faible 0.8% 0.4% 0.4%
* Impact attendu sur le marché suite à la publication de la statistique.

PALMARÈS SRD - 14/06/2021

POXEL7.61 8.71%
2CRSI4.705 5.61%
NEOEN34.62 5.48%
AVENIR TELECOM S.A.0.2065 5.25%
CGG0.992 4.22%
ARTMARKET.COM5.66 -3.74%
NEURONES28.4 -4.05%
ABIONYX PHARMA1.16 -4.13%
GUILLEMOT CORPORATION13.1 -5.21%
AB SCIENCE7.2 -6.13%

ACTUALITÉS QUI IMPACTENT


TOTALENERGIES SE

40.89 EUR 1.38%
(CercleFinance.com) - Oddo souligne que l'AIE a très légèrement revu en baisse son estimation de la demande pour 2021 de 50 kb/j et anticipe ainsi rebond de 5.4 Mb/j à 96.4 Mb/j après un déclin de 8.7 Mb/j enregistré en 2020.

Pour 2022, l'AIE a commencé à publier ses prévisions et...

Lire la suite



VINCI

96.01 EUR 1.05%
(CercleFinance.com) - UBS réaffirme sa recommandation 'achat' sur Vinci avec un objectif de cours remonté de 100 à 105 euros, ce qui implique un potentiel de progression estimé à 12% pour l'action du groupe français de construction et de concessions.

Dans le résumé de sa note, le broker...

Lire la suite



WORLDLINE

78.97 EUR 0.68%
PARIS (Agefi-Dow Jones)--Les sociétés de capital-investissement Apollo, Cerberus et Platinum Equity ont remis des offres indicatives au spécialiste des paiements Worldline pour ses terminaux de paiement, rapporte lundi le quotidien Les Echos, en évoquant une valorisation de 2,5 milliards d'euros....

Lire la suite



PERNOD RICARD

177.35 EUR -0.64%
(AOF) - PERNOD RICARD (-0,78% à 177,10 euros)


La valeur est pénalisée par une note défavorable d'analyste. Selon une source de marché, Bernstein aurait dégradé sa recommandation à Performance de marché.


Lire la suite



SCOR SE

27.98 EUR -1.13%
(AOF) - "Compte tenu de certains engagements pris par Barclays et Scor, les deux parties ont mis fin au différend qu’elles avaient porté devant la High Court of Justice de Londres, à des conditions mutuellement acceptables", a indiqué le réassureur dans un communiqué.

Lire la suite



EIFFAGE S.A.

90.94 EUR 0.82%
(CercleFinance.com) - UBS réaffirme sa recommandation 'achat' sur Eiffage avec un objectif de cours remonté de 110 à 112 euros, ce qui implique un potentiel de progression estimé à 25% pour l'action du groupe français de construction et de concessions.

Le broker voit le titre Eiffage comme...

Lire la suite



SOITEC

190.2 EUR 3.09%
(AOF) - SOITEC (+2,55% à 189,20 euros)

La valeur profite d'une recommandation favorable d'analyste. En effet, Deutsche Bank a relevé son objectif de cours de 200 à 225 euros sur le titre, tout en maintenant sa recommandation d'Achat.


Lire la suite



KONINKLIJKE PHILIPS N.V.

44.45 EUR -4.16%
(CercleFinance.com) - Philips a lancé un rappel de certains appareils de ventilation mécanique, de pression positive à deux niveaux (PPB) et de pression positive continue (PPC).

Ce rappel va entrainer une hausse des coûts de 250 ME en plus des provisions déjà enregistrées au 1er trimestre...

Lire la suite



CRH PLC

42.75 EUR -1.36%
Morgan Stanley change d'opinion et passe d'achat à neutre sur le dossier.

Lire la suite



ENI S.P.A.

10.73 EUR 0%
(CercleFinance.com) - Eni annonce la découverte, via Vår Energi d'un nouveau puis de pétrole en mer de Norvège.

Vår Energi, une société détenue conjointement par Eni (69,85 %) et par HitecVision (30,15 %), détient une participation de 30 % dans la licence, partagée avec Equinor (40 %) et...

Lire la suite



Avertissement : Les informations, graphiques, chiffres, opinions ou commentaires mis à disposition par SURPERFORMANCE SAS s'adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations développées. Ces informations sont données à titre informatif et ne représentent en aucun cas une obligation d'investissement ni une offre ou sollicitation d'acquérir ou de vendre des produits ou services financiers. Elles ne constituent par ailleurs pas un conseil en investissement.
L'investisseur est seul responsable de l'utilisation de l'information fournie, sans recours contre SURPERFORMANCE SAS, qui n'est pas responsable en cas d'erreur, d'omission, d'investissement inopportun ou d'évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.