Laurent Pignot

Analyste
Suivre
Diplomé de Montpellier Business School et de Paris 1-Sorbonne, passé par les univers de la banque et de l'assurance, Laurent Pignot entretient une telle passion pour les cryptomonnaies qu'il ambitionne, un jour, de lancer un média dédié à la vulgarisation de ces actifs alternatifs. Ce qui attire ce fan de sport et de gastronomie ? En bon représentant de sa génération, la dimension décentralisée et désintermédiée de ces devises. Ce qui l'anime ? L'adrénaline liée au jeu de l'investissement.

Bitcoin : Joyeux Cryptmas !

22/12/2021 | 16:45

Nous voyons déjà arriver l’attaque ciblée anti-crypto du réveillon de Noël : "En fait, j’ai vu que le bitcoin a beaucoup perdu ces dernières semaines !”, alors que nous serions en train de savoureusement déguster notre toast au saumon... Dans ce contexte, certains d’entre vous voudront rentrer dans des explications un peu techniques qui auront potentiellement pour but, d'une part, de convaincre votre interlocuteur que cette baisse est passagère et qu'elle pouvait être anticipée, et d'autre part, d'éventuellement vous rassurer quant à la potentielle reprise haussière du marché en début d’année. Si nous tombons face à un cousin ou un oncle récalcitrant, nous allons ici nous donner un peu d’éléments de contexte et ainsi éviter de jouer les trouble-fêtes.

Un comportement régulier lorsqu’on atteint de nouveaux sommets sur le cours du bitcoin est la distribution des pièces coûteuses de la “smart money”, autrement dit des gros portefeuilles, entre les mains des taureaux spéculateurs, c'est-à-dire les nouveaux entrants sur le marché. Si nous considérons que cette loi de la transmission de valeur entre ces deux catégories se vérifie dans le passé, comment pouvons-nous la mesurer à l’heure actuelle ? 

Les vieilles mains conservent leurs jetons 

Globalement, lorsque les prix s'envolent, les détenteurs ayant acquis des jetons à un prix faible veulent se payer pour l’effort de la patience et de la prise de risque, ce qui logiquement entraîne une prise de bénéfices et donc une activité accrue des cohortes de pièces plus anciennes. Place au graphique :

Bitcoin : Spent Volume Age Bands (SVAB)
Source : Glassnode

Regardons de plus près ce graphique : il met en évidence un lien entre l'âge des jetons et le volume de pièces vendues. Il met particulièrement en évidence le fait que le volume des pièces âgées de plus de 6 mois diminue considérablement depuis les pics de cession de fin 2020. Les dépenses pour cette catégorie représentaient 7% du volume total en janvier contre moins de 2% à l’heure actuelle. Autrement dit, peu de vieilles pièces sont dépensées actuellement. Nous pouvons faire, d’une certaine manière, confiance à ces portefeuilles qui ont déjà vécu des volatilités importantes, et donc qui sont plus à même d’appréhender l'éventuelle surévaluation du prix actuel. Pour compléter cette métrique, zoomons sur le “Coin Days Destroyed(CDD). Coup d’œil au graphique, puis nous interpréterons ensuite cette métrique au nom apocalyptique :

90 Coin Days Destroyed / Bitcoin cours USD (2009-2021)
Source : Glassnode
Avant cela, nous devons comprendre comment le CDD est calculé. L’unité de calcul est le “jour-pièce”. D’un point de vue mathématique, le calcul est simple : une unité de pièce non dépensée gagne un “jour-pièce” quotidien. Lorsque cette pièce est dépensée, le cumul jours-pièces est alors comptabilisé dans la métrique CDD. Ainsi le nombre total de jours-pièces détruits au cours d’une période précise est calculé en fonction du nombre de pièces dépensées multiplié par la durée de conservation de ces pièces. Avec ce calcul, nous donnons plus d’importance aux pièces qui n’ont pas été remises en circulation dans le réseau pendant une longue période. Rien de mieux qu’un exemple pour comprendre :
  • Portefeuille 1 : 5 BTC en sommeil pendant 200 jours aura accumulé : 5 BTC x 200j = 1000 jours-pièces
  • Portefeuille 2 : 200 BTC en sommeil pendant 5 jours aura accumulé : 200 BTC x5j = 1000 jours-pièces

Ainsi la pondération en “jour-pièce" est la même, alors que le portefeuille 1 aura dépensé 97,5% de moins de BTC que le portefeuille 2. Cela permet de mettre en évidence les mouvements des portefeuilles qui détiennent de la crypto-reine sur de longues périodes. Je vous laisse imaginer le poids des baleines qui détiennent de nombreux BTC, qui les conservent longtemps et qui décident de s’en séparer à un moment donné. Si nous regardons le graphique ci-dessus, nous pouvons tirer des conclusions quant au sommeil de ces pièces. Durant les périodes d’euphories haussières, logiquement les vieilles pièces prennent des bénéfices, et donc sont remises en circulation en faisant exploser le compteur du CDD. A l’heure actuelle, le compteur de la métrique se positionne sur des niveaux historiquement bas, prouvant qu’une part relativement petite de ces jours-pièces est dépensée. En guise de cerise sur le gâteau, coup d’œil sur le pourcentage d’entités de détention en profit : 

Bitcoin : Percent of Entities in Profit
Source : Glassnode

Nous pouvons faire une remarque pertinente quant à la masse d’investisseurs à court terme qui est venue se positionner à l’achat depuis fin juillet 2021. 

Fin juillet : Prix = 39 000$ = 75% des entités en profit
Fin décembre : Prix = 49 000$ = 75% des entités en profit

Le cours a progressé de 25% entre ces deux périodes mais avec un pourcentage d’entités en profit au même niveau (75%), avec, entre temps, une chute vertigineuse du cours depuis les plus hauts d’octobre et novembre, en passant de 100% des entités en profit (le prix a atteint des sommets historiques à court terme, donc l’ensemble des acteurs étaient en positif) à 75% en quelques semaines. Nous pouvons donc déduire qu’un grand nombre de pièces a été brassé sur les derniers sommets, mettant sous l’eau les nouveaux investisseurs sur les niveaux actuels.

Allez, finissons par un petit bonus de Noël. Les deux prochains graphiques montrent, d’une part, les jetons vendus en réalisant du profit, et d’autre part, les jetons vendus à perte :

Jetons vendus en profit
Source : Glassnode
Jetons vendus à perte
Source : Glassnode

Nous pouvons remarquer que, ces derniers jours, les jetons sont plus vendus en perte que en profit. Hypothétiquement, d’après l’ensemble des nos métriques observées, il serait possible que ce soit les jetons accumulés par les nouveaux investisseurs lors des derniers pics d’octobre et novembre, qui sont remis en circulation en perte. 

L’étude de l’ensemble de ces indicateurs n'est pas suffisante pour confirmer la poursuite d’une tendance ou anticiper un rebond des prix. Cependant, lorsque votre oncle ou cousin récalcitrant vous assènera que le bitcoin va retourner à 5$, vous aurez des éléments un peu plus poussés pour expliquer, en partie, de ce qui se passe sur le réseau. Si vous en venez à parler de bitcoin, vous en viendrez sûrement à parler des NFT. Mais pas de panique, je vous ai concocté un petit guide pour en débattre : Guide : Comment parler des NFT au repas de Noël

 


© Zonebourse.com 2021
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BITCOIN (BTC/EUR) 0.26%18496.3 Cours en clôture.-56.00%
BITCOIN (BTC/USD) 0.33%19289.5 Cours en clôture.-59.59%