Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La France va se doter d'un grand commandement de l'espace

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/07/2019 | 19:13

PARIS, 13 juillet (Reuters) - La France, qui entend développer une nouvelle doctrine spatiale militaire, se dotera en septembre d'"un grand commandement de l'espace" au sein de l'armée de l'air, a annoncé samedi Emmanuel Macron.

"Nous renforcerons notre connaissance de la situation spatiale, nous protègerons mieux nos satellites y compris de manière active", a déclaré le chef de l'Etat lors d'un discours au ministère des Armées, pour la traditionnelle réception en l'honneur des troupes qui défileront sur les Champs-Elysées à l'occasion du 14-Juillet.

"Et pour donner corps à cette doctrine, pour assurer le développement et le renforcement de nos capacités spatiales, un grand commandement de l'espace sera créé en septembre prochain au sein de l'armée de l'air", a-t-il dit au côté de la ministre des Armées Florence Parly, qui devrait détailler prochainement les grandes lignes de la stratégie française.

"Celle-ci deviendra à terme l'Armée de l'air et de l'espace. Les nouveaux investissements indispensables seront décidés", a précisé le chef de l'Etat.

En septembre 2018, Florence Parly s'était engagée à doter la France d'"une véritable autonomie stratégique spatiale" face aux "menaces portées par quelques grandes puissances" dans un contexte de militarisation de l'espace.

La ministre des Armées avait livré une preuve détonante de sa détermination en accusant nommément les Russes d'"un acte d'espionnage" contre le satellite militaire franco-italien Athena-Fidus en 2017. (Sophie Louet et Myriam Rivet)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
06:00Agenda de l'actualité internationale politique et générale
RE
06:00Agenda economique monde jusqu'au 31 août
RE
06:00Agenda economique du mercredi 24 juillet
RE
05:20Moscou attribue l'incident aérien à un dysfonctionnement, dit Séoul
RE
04:00L'essentiel de l'actualite a 02h00 gmt (24/07)
RE
03:56Japon-Contraction de l'activité manufacturière pour un troisième mois de rang
RE
01:54Frappes israéliennes dans le sud de la Syrie - télévision publique
RE
00:43Attaque d'insurgés dans l'est de la RD Congo, 12 morts
RE
24/07L'essentiel de l'actualite a 22h00 gmt (23/07)
RE
23/07Les USA n'excluent pas d'avoir abattu un second drone iranien
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité