Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nasdaq  >  Amazon.com, Inc.    AMZN

AMAZON.COM, INC.

(AMZN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Fronde en Allemagne contre l'obligation d'imprimer les tickets de caisse

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
19/01/2020 | 06:46

FRANCFORT (awp/afp) - Devenue obligatoire début janvier en Allemagne, l'impression systématique des tickets de caisse pour déjouer la fraude fiscale exaspère les petits commerçants, poussant le lobby du secteur à demander un aménagement.

"Les caisses des petits commerces ont des puces électroniques qui peuvent être lues à tout moment par l'administration des impôts. Pourquoi revenir à l'ancien système ?", s'étonne Christian Koch, propriétaire de la librairie berlinoise Hammett, auprès de l'AFP.

"C'est énervant, car sur 50 tickets que j'imprime par jour, je vais en jeter 49 à la poubelle", ajoute-t-il.

A rebours de la France, la loi allemande vient pourtant d'imposer aux détaillants équipés d'une caisse enregistreuse de remettre un reçu pour chaque achat, même pour un pain de quelques dizaines de centimes, y compris quand le client n'en veut pas.

Outre les libraires, les boulangers et patrons d'"Imbissbuden" (snack-bars) sont outrés, car leurs nombreuses transactions modiques créent une montagne de bons à imprimer.

Désignant vers midi une corbeille débordant de tickets jetés, une employée du snack francfortois "Best Worscht in Town" explique l'avoir "déjà vidée une fois", fustigeant "une vraie connerie pour l'environnement".

Fraude fiscale

Votée en 2016 sous l'ancien ministre des Finances Wolfgang Schäuble, la loi sur les tickets de caisse a subitement ressurgi dans le débat en décembre 2019, juste avant sa mise en application.

Le ministre conservateur de l'Economie et proche d'Angela Merkel, Peter Altmaier, a supplié son collègue social-démocrate des Finances, Olaf Scholz, de renoncer à ce dispositif, d'autant que les tickets le plus souvent thermo-imprimés ne sont pas recyclables.

Et même une fois la loi en vigueur, la fédération HDE du commerce de détail a encore proposé mardi, dans une lettre à M. Scholz, de délivrer de cette obligation les commerçants émettant en moyenne plus de 500 reçus par jour.

"Cela représente un bon par minute pour un magasin ouvert pendant 9 heures par jour", détaille ce courrier obtenu par l'AFP.

Mais jusqu'à présent, le ministre social-démocrate a exclu tout aménagement au nom de la lutte contre la fraude fiscale, difficile par nature à évaluer mais estimée par le syndicat des impôts à quelque 10 milliards d'euros.

"Je ne pense pas que le petit commerce essaie beaucoup d'échapper aux impôts", plaide de son côté Sarah, une cliente de la librairie Hammett. "Il faudrait plutôt s'occuper de ceux comme Amazon, et faire en sorte qu'ils paient des impôts en Allemagne", selon elle.

Budget prohibitif

L'administration allemande a dans le collimateur la restauration et d'autres secteurs habitués aux règlements en espèces, où fleurissent les cas de fraude.

Aussi, Berlin oblige les commerçants à mettre leurs caisses enregistreuses à l'abri de toute manipulation technique avant octobre prochain, ce qui est encore loin d'être le cas partout.

"Cela revient à près de 1.000 euros par appareil, et bien plus quand il s'agit d'en acheter de nouveaux", déplore le président de la fédération de l'artisanat (ZDH) auprès de l'AFP.

Le budget devient "prohibitif pour une chaîne de boulangerie comptant 30 à 40 succursales", ajoute-t-il.

Le ministère des Finances fait lui remarquer que l'Autriche, I'Italie, le Portugal et d'autres pays européens appliquent sans problème l'impression obligatoire des tickets de caisse.

Au HDE, on rétorque que la France vient en décembre de voter sa fin progressive, à moins que le client n'exige de repartir avec un bon de caisse.

jpl/cfe/ybl

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AMAZON.COM, INC.
23/02AMAZON COM : Le Mémorial d'Auschwitz choqué par la série d'Amazon Prime sur des ..
RE
23/02Une taxe internationale sur le numérique ou le chaos, prévient Le Maire
RE
22/02Le musée d'Auschwitz appelle Amazon à retirer de vente les livres de propagan..
AW
22/02Des pays du G20 appuient une solution internationale pour la taxation du numé..
RE
22/02Fox et NBCUniversal veulent racheter des plateformes de streaming
AW
21/02Fox envisage de racheter la plateforme de vidéos Tubi (presse)
AW
21/02Wall Street finit la semaine sur un net recul
RE
21/02La plateforme eBay veut vendre sa division de petites annonces
AW
20/02Wall Street recule, regain d'inquiétude sur le coronavirus
RE
19/02Virgin Galactic n'en finit plus de s'envoler en Bourse
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AMAZON.COM, INC.
Plus de recommandations
Données financières (USD)
CA 2020 334 Mrd
EBIT 2020 18 388 M
Résultat net 2020 14 206 M
Trésorerie 2020 54 842 M
Rendement 2020 -
PER 2020 70,8x
PER 2021 50,5x
VE / CA2020 2,83x
VE / CA2021 2,35x
Capitalisation 1 000 Mrd
Graphique AMAZON.COM, INC.
Durée : Période :
Amazon.com, Inc. : Graphique analyse technique Amazon.com, Inc. | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AMAZON.COM, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 52
Objectif de cours Moyen 2 405,65  $
Dernier Cours de Cloture 2 009,29  $
Ecart / Objectif Haut 34,4%
Ecart / Objectif Moyen 19,7%
Ecart / Objectif Bas -7,93%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jeffrey P. Bezos Chairman, President & Chief Executive Officer
Brian T. Olsavsky Chief Financial Officer & Senior Vice President
Patricia Q. Stonesifer Independent Director
Thomas O. Ryder Independent Director
Jonathan Jake Rubinstein Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
AMAZON.COM, INC.8.74%1 043 396
B2W COMPANHIA DIGITAL16.83%8 690
WAYFAIR INC.-16.41%7 463
ETSY, INC.15.87%6 363
MONOTARO CO., LTD.-0.26%5 867
ZOZO, INC.-1.23%4 611