Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Electricité de France    EDF   FR0010242511

ELECTRICITÉ DE FRANCE (EDF)
Mes dernières consult.
Top consult.
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

France-Hulot dit sa "foi absolue" dans les énergies renouvelables

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
15/07/2017 | 22:30

* Le ministre demande à EDF d'accélérer son évolution

* Ne pas se précipiter sur le projet d'enfouissement de Bure

* Il s'en remet à la médiation sur Notre-Dame-des-Landes

PARIS, 15 juillet (Reuters) - Le ministre de la Transition énergétique, Nicolas Hulot, affirme dans un entretien à paraître dimanche dans Ouest-France sa "foi absolue" dans les énergies renouvelables et son désir de "remettre les choses à plat" pour ramener la part du nucléaire de 75% à 50% en France.

Dans cette longue interview, l'ancien animateur de télévision en appelle à EDF pour accompagner la révolution énergétique en cours.

"Il faut absolument qu'elle accélère son évolution, et qu'elle prenne en compte le fait que le modèle énergétique de demain sera beaucoup plus diversifié", dit-il, déplorant notamment le retard pris dans la construction de l'EPR de Flamanville (Seine-Maritime).

"Il faut avoir une foi absolue dans les énergies renouvelables."

Pour développer ces dernières, le ministre évoque les "leviers fiscaux".

"Il faut par exemple introduire des avantages compétitifs à l'économie décarbonée. Il faut aussi simplifier les procédures d'appels d'offres et raccourcir les durées des contentieux."

Interrogé sur l'objectif, inscrit dans la loi, de faire passer la part de l'énergie nucléaire de 75% à 50% dans le bouquet énergétique français, Nicolas Hulot évoque "un véritable défi, qui peut sembler insurmontable".

"Il va falloir définir des scénarios réalistes et possibles, sinon ce sera brutal. Mais je ne veux rien cacher", dit-il.

Il précise n'avoir "pas dit qu'il fallait fermer 17 réacteurs" sur la cinquantaine actuellement en service mais "rappelé que, pour appliquer la loi, certains scénarios prévoient qu'on en ferme 17, voire plus. Or jusque-là tout le monde a fermé les yeux là-dessus".

"J'ai bien récupéré une loi mais aussi un manque de stratégie. Il faut remettre les choses à plat, pour ramener réellement la part du nucléaire à 50%", ajoute-t-il, soucieux d'"engager des trajectoires planifiées et notamment sur un plan social et économique".

"On ne peut fermer des centrales sans prendre en compte la réalité des emplois. Nous devons modéliser les scénarios et construire ces trajectoires de transition."

NDDL "ENTRE LES MAINS DES MÉDIATEURS"

Concernant le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure, dans la Meuse, le ministre refuse de "se précipiter".

"Mon travail est de vérifier que leur stockage se fasse dans des conditions de sécurité absolue", dit-il. "Ensuite, cela doit nous pousser encore plus à réfléchir sur le nucléaire. Ce n'est pas ma conception d'une civilisation d'avoir des déchets que l'on délègue aux générations futures."

Concernant le projet controversé de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes (Loire-Atlantique), il rappelle son opposition à titre personnel tout disant faire confiance à la médiation mise en place par le gouvernement.

"Je n'ai jamais été convaincu par l'utilité du projet. Maintenant, le dossier est dans les mains des médiateurs, pour vérifier que tous les scénarios ont été étudiés. La décision se fera de façon impartiale", promet-il.

Nicolas Hulot confirme enfin que la conférence sur le climat annoncée par Emmanuel Macron pour le 12 décembre prochain aura pour thèmes principaux la question des financements et l'aide aux pays victimes du changement climatique.

L'urgence est selon lui de "mettre en place des mécanismes efficaces et pallier la perte des aides financières qui ne viendront plus des États-Unis", qui se sont retirés de l'accord contre le réchauffement de la Terre passé entre 195 pays en décembre 2015 à Paris. (Elizabeth Pineau, édité par Jean-Stéphane Brosse)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
12:04ELECTRICITE DE FRANCE : Le groupe EDF et CONERGIES-GROUP deviennent partenaires ..
PU
11:25ELECTRICITE DE FRANCE : EDF acquiert 49% de Conergies-Group dans le cadre d'un p..
DJ
10:31EDF : prend 49% du groupe ivoirien Conergies
CF
22/01GAZ : Le régulateur rejette un projet de connexion France-Espagne
RE
21/01EPR DE FLAMANVILLE : Point d'actualité
PU
21/01EN DIRECT DES MARCHES : Alstom, Société Générale, Renault, Casino, Engie, Ili..
21/01EDF pense tenir ses délais et son budget à Flamanville
21/01Les valeurs à suivre lundi 21 janvier 2019 à Paris -
AO
21/01EDF : début des essais 'à chaud' à Flamanville en février
CF
21/01BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2018 69 751 M
EBIT 2018 6 271 M
Résultat net 2018 2 260 M
Dette 2018 46 666 M
Rendement 2018 2,29%
PER 2018 19,83
PER 2019 15,55
VE / CA 2018 1,28x
VE / CA 2019 1,26x
Capitalisation 42 309 M
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 17
Objectif de cours Moyen 14,7 €
Ecart / Objectif Moyen 4,6%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Senior Executive Vice President-Group Finance
Christophe Salomon Head-Information Systems
Bruno Lafont Director
Jacky Chorin Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE1.85%48 101
ENGIE9.34%37 917
NATIONAL GRID PLC4.57%35 307
SEMPRA ENERGY4.14%30 751
ORSTED2.59%28 614
E.ON5.11%22 692