Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Sociétés  >  Toute l'info

Actualités : Sociétés
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

African Development Bank Group (AfDB): Sommet du G7 : le président Macron et les chefs d'État du G7 apportent 251 millions de dollars sous forme de prêts à l'initiative AFAWA de la Banque africaine de développement.

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
27/08/2019 | 12:55

African Development Bank Group (AfDB) / Mot-clé(s) : Autres
African Development Bank Group (AfDB): Sommet du G7 : le président Macron et les chefs d'État du G7 apportent 251 millions de dollars sous forme de prêts à l'initiative AFAWA de la Banque africaine de développement.

27-Aou-2019 / 12:50 CET/CEST


Sommet du G7 : le président Macron et les chefs d'État du G7 apportent 251 millions de dollars sous forme de prêts à l'initiative AFAWA de la Banque africaine de développement.

Biarritz (France), le 25 août 2019 - Le président français Emmanuel Macron et les chefs d'État du G7 ont apporté, dimanche, un soutien global de 251 millions de dollars sous forme de prêts à l'initiative AFAWA portée par la Banque africaine de développement en faveur de l'entreprenariat féminin en Afrique.

« Je suis particulièrement fier, en tant que président en exercice du G7, que la solution que nous portons aujourd'hui, l'initiative AFAWA, vienne d'une organisation africaine, la Banque africaine de développement, qui travaille avec un fonds de garantie africain et un réseau de banques africaines », a déclaré le président français lors d'un point de presse organisé au Sommet du G7 à Biarritz, station balnéaire du sud-ouest de la France.

Le mécanisme de partage des risques d'AFAWA (Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique) est une solution concrète aux engagements internationaux et une réponse directe à l'appel lancé par les femmes pour débloquer l'accès au financement, en particulier à la résolution sur la nécessité d'établir un mécanisme de financement pour l'autonomisation économique des femmes, qui a été adopté lors du Sommet des chefs d'État de l'Union africaine en janvier 2015 et assignée à la Banque africaine de développement pour mise en ?uvre.

« Les femmes africaines sont la colonne vertébrale du continent. Je suis heureuse de porter leur voix ici, au G7. L'initiative AFAWA est déterminante pour notre continent », a plaidé l'artiste béninoise Angélique Kidjo, invitée au point de presse en tant qu'ambassadeure du programme.

De son côté, le président de la Banque, Adesina Akinwumi, a salué le « soutien extraordinaire de tous les chefs d'État et de gouvernement du G7, permettant de donner un élan formidable » au programme AFAWA.

« C'est un grand jour pour les femmes en Afrique, a affirmé le président de la Banque africaine de développement. Investir dans l'entrepreneuriat féminin en Afrique est un investissement fort de sens car les femmes ne sont pas seulement l'avenir de l'Afrique, elles sont le présent de l'Afrique ! » 

« Aujourd'hui, les femmes détiennent plus de 30% des PME en Afrique, mais il existe un déficit de financement de 42 milliards de dollars entre les femmes et les hommes entrepreneurs. Ce déficit doit être comblé, et vite », a appelé le président Adesina.

AFAWA, soutenu par l'ensemble des chefs d'Etat du G7, permettra de lever jusqu'à cinq milliards de dollars pour les entrepreneures africaines, a poursuivi le président de la Banque africaine de développement, qui financera, pour sa part, un milliard de dollars. « Cet effort financier en faveur des femmes est le plus important de l'histoire du continent », a-t-il conclu.

Le programme AFAWA a adopté une approche holistique reposant sur trois piliers. Le premier d'entre eux vise à améliorer l'accès des femmes au financement grâce à des instruments financiers innovants et adaptés, y compris des mécanismes de garantie pour soutenir les femmes entrepreneurs.

En collaboration avec des partenaires stratégiques, le deuxième pilier est axé sur la prestation de services de renforcement des capacités aux femmes entrepreneurs, y compris l'accès à des cours de mentorat et de formation en entrepreneuriat. AFAWA aide également les institutions financières à répondre aux besoins spécifiques des entreprises dirigées par des femmes grâce à des produits financiers et non financiers adaptés.

Le troisième pilier se concentre sur l'amélioration de l'environnement juridique et règlementaire éliminer les obstacles spécifiques aux femmes en engageant un dialogue politique avec les gouvernements, les banques centrales et les autres autorités concernées.

Ce point de presse sur AFAWA s'inscrivait dans le cadre d'un Sommet du G7 centré autour de la réduction des inégalités, marqué par un partenariat renouvelé avec l'Afrique, qui met en avant la création d'emplois durables et l'appui à l'entreprenariat, en particulier féminin. La France veut faire de l'égalité entre les femmes et les hommes, grande cause du quinquennat du président Emmanuel Macron, une grande cause mondiale.

 

 




 


Diffusion d'une information Réseau Financier, transmit par l'EQS Group.
Le contenu relève de la responsabilité de l'émetteur.


863725  27-Aou-2019 CET/CEST

fncls.ssp?fn=show_t_gif&application_id=863725&application_name=news&site_id=zonebourse

© EQS 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
21:58A l'ONU, les soupçons des jeunes contre l'écoblanchiment
AW
16:08COLRUYT : rappelle une quantité limitée de hachis bœuf et porc dans 21 magasins
PU
15:50THOMAS COOK : Menacé de faillite, le voyagiste Thomas Cook cherche 200 millions de livres en urgence
RE
15:06MÉDIAS PORTUGAIS : Cofina va racheter Media Capital à Prisa
AW
12:48THOMAS COOK : pas d'investisseur privé en vue pour éviter la faillite (source
AW
12:23Bras de fer entre Airbus et le gouvernement espagnol
AW
11:51PORTUGAL : le groupe TAP aggrave ses pertes au premier semestre
AW
10:56S&P relève d'un cran la note de l'Espagne à A contre A-
AW
10:52Un nouveau choc pétrolier est-il envisageable ?
AW
07:01AIGLE AZUR ET XL AIRWAYS : les nuages s'amoncellent dans le ciel européen
AW
Dernières actualités "Sociétés"