Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Laurent Pignot

Analyste
Suivre
Diplomé de Montpellier Business School et de Paris 1-Sorbonne, passé par les univers de la banque et de l'assurance, Laurent Pignot entretient une telle passion pour les cryptomonnaies qu'il ambitionne, un jour, de lancer un média dédié à la vulgarisation de ces actifs alternatifs. Ce qui attire ce fan de sport et de gastronomie ? En bon représentant de sa génération, la dimension décentralisée et désintermédiée de ces devises. Ce qui l'anime ? L'adrénaline liée au jeu de l'investissement.

Bitcoin : ça s’en va et ça revient

25/11/2021 | 10:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Les ours et les taureaux se livrent une bataille impitoyable. Qui aura le dernier mot ? Un jour un coup de griffe, un jour un coup de corne, le bitcoin semble coincé dans l’affrontement. Les bitcoiners en tribune trépignent d’impatience, et en attendant chacun y va de son commentaire. D’un côté les supporters “bulls”, qui estiment que nous sommes à l’aube d’un déclenchement haussier de grande ampleur. De l’autre, les supporters “bears” pour qui, la devise numérique devrait voir son prix plongé dans les abysses. Alors que nous entendons régulièrement les analystes techniques dire que nous sommes sur “un seuil technique à ne pas franchir”, que devons-nous en penser ? Prenons du recul.

Les cycles du marché sont déterminés par l'offre et la demande. Lorsque les prix augmentent, les détenteurs sont incités à céder leurs parts à de nouveaux acheteurs, souvent attirés par les performances indécentes des derniers jours. Logiquement, si la demande dépasse rapidement l'offre disponible, le prix est capable d'effectuer des mouvements paraboliques (vous savez cette période “#ToTheMoon”) ce qui libère davantage l'offre à vendre. La demande des nouveaux acheteurs finit toujours par diminuer, l'offre libérée inonde le marché et les prix baissent. Ce schéma se répète cycle après cycle dans toutes les catégories d'actifs. Mais pour la première fois dans le monde financier, l'analyse du réseau de Bitcoin nous permet de mesurer les comportements sous-jacents de l'offre et de la demande des participants au marché, au-delà des résultats en termes de prix.

La dynamique entre la valeur spéculative et l’entrée de capitaux organiques

Il s’agit tout simplement de mettre en relation le prix du marché (prix actuel) avec le prix “réalisé”. Je tiens à préciser ce dernier terme.  Nous avions exploré dans un article précédent, la différence entre la Market Cap (capitalisation boursière) et la Realized Cap (capitalisation réalisée). Petit rafraichissement de mémoire : 

Formule : Market Cap = Circulating Supply x Last Price
Un jeton = 5000 $
Nombre de jetons en circulation = 25 000
Market cap = 25 000 x 5000 = 125 000 000 $

La capitalisation boursière est tout simplement le nombre de jetons en circulation multipliés par le prix actuel.

 La “Realized Cap” elle, permet d’exclure en partie les tokens qui sont perdus ou qui n’ont pas bougé depuis très longtemps (grâce à la magie de la blockchain) et donc de donner une valeur plus précise du réseau. On estime par exemple que Satoshi Nakamoto, l’individu ou groupe étant à l’origine de la devise numérique leader sur son marché, aurait en possession environ 1 million de bitcoins non dépensés, ce qui vient fausser la valeur réelle du réseau. A partir de ce principe, faisons la différence entre la Market Cap et la Realized Cap de Satoshi Nakamoto :

Formule : Realized Cap = ∑ (Coins x Price when last moved)

Prix actuel du jeton = 15 000$
Nombre de jetons en possession = 1 000 000
Prix du jeton au moment de la possession du créateur = 0,05$
Satoshi Market cap : 1 000 000 x 15 000$ = 15 000 000 000 $
Satoshi Realized cap : 1 000 000 x 0,05$ = 50 000$

Nous voyons ainsi que le poids de Satoshi Nakamoto est beaucoup moins important sur la capitalisation de la Realized Cap du Bitcoin. Nous prenons en compte dans le cas de la Realized Cap le dernier mouvement des “coins” en question. C'est-à-dire que 1 bitcoin déplacé au prix actuel à l’instant T par un investisseur lambda aura plus de poids que l’inventeur de l’or numérique (puisqu'il a été déplacé à un prix très très faible). En revanche, nous comprenons que la Realized Cap est plus basse que le Market Cap car, les anciens jetons non déplacés sont calculés à des prix bien plus faibles que ceux actuellement, donc baisse la moyenne du prix de tous les coins sur le réseau. Nous comprenons donc que le mouvement de ces anciens jetons en comparaison des mouvements des jetons actuels peut nous donner une métrique intéressante. 

D’un côté, le lien est direct entre la capitalisation boursière et le prix du jeton bitcoin et d’un autre côté, le lien est direct entre la capitalisation réalisée et le prix réalisé. Si on estime que le prix réalisé reflète la vraie valeur du jeton BTC, celui-ci est à 24 300$ à l’heure où j’écris ces lignes. Aparté chartiste, un retour cours du bitcoin sur le prix réalisé à su, par le passé, être zone d’achat pertinente.

Bitcoin Price - Realized Price
Source : Glassnode

Ce rafraichissement de mémoire un peu long mais à mon sens nécessaire pour la suite l’article me permet d’embrayer sur la dynamique entre la valeur spéculative (prix du marché) et l’entrée des capitaux organiques (prix réalisé).
Avant l’interprétation graphique, partons du constat que, si la hausse du prix réalisé ralentit (la remise en circulation d’anciens jetons diminue) alors que le prix du marché reste dans une tendance à la hausse, alors il peut s’agir d’un indicateur avancé d’un renversement de la tendance macro du prix et du sentiment à la baisse. Une remise à plat ou une baisse du prix réalisé confirmerait la tendance. Place au graphique et nous commentons en suite :
28-day Market Realised Gradient 2010-2021
Courbe noir : Prix du bitcoin / Courbe orange : Prix réalisé du bitcoin
Courbe bleue : Gradient Delta / Ligne rouge : Seuil d’équilibre = 0
Source : Glassnode

Rassurez-vous nous allons zoomer sur une période plus précise un peu plus bas pour mieux comprendre. Mais avant tout, pour faire très simple et résumé, la métrique : "Gradient Delta” est un vecteur représentant un oscillateur de la variation entre le prix du marché et le prix réalisé. Lorsque le gradient s'accentue au fil du temps (pics d'oscillateur plus élevés), cela signifie qu'une poursuite ou une accélération de la tendance est probable. À l'inverse, une tendance qui s'aplatit (pics d'oscillateur plus bas) peut indiquer une faiblesse de la tendance actuelle et une probabilité accrue de renversement de tendance macroéconomique. 

Formule :

L'interprétation du graphique est la suivante :

Le Gradient Delta = Courbe bleue

Gradient Delta positif (au-dessus de la ligne rouge) : la tendance est haussière.
Gradient Delta négatif (en dessous de la ligne rouge) : la tendance est baissière.
Gradient Delta croissant : Les flux de capitaux peuvent soutenir le prix (poursuite de la tendance).
Gradient Delta décroissant : Les flux de capitaux ne peuvent pas soutenir le prix (divergence baissière).

Zoomons sur une période de temps précise sur bien comprendre :

28-day Market Realised Gradient 2017-2018
Courbe noir : Prix du bitcoin/ Courbe orange : Prix réalisé du bitcoin
Courbe bleue : Gradient Delta / Ligne rouge : Seuil d’équilibre = 0
Source : Glassnode

Nous voyons bien que le flux des capitaux (matérialisés par la courbe orange = prix réalisé) n’arrivait plus à soutenir les prix fin 2017. La divergence entre la hausse du prix et la baisse du Gradient Delta le montrait clairement. Vous me direz : “Quid du marché haussier de 2021?”


28-day Market Realised Gradient 2020-2021
Courbe noir : Prix du bitcoin / Courbe orange : Prix réalisé du bitcoin
Courbe bleue : Gradient Delta / Ligne rouge : Seuil d’équilibre = 0
Source : Glassnode

Sur ce marché nous pouvons voir la force de ce vecteur (toujours représenté par la courbe bleue). La relation entre la valeur spéculative (prix du marché) et l’afflux des capitaux (prix réalisé) est incroyablement intéressante à observer. Nous pouvons considérer que la variation entre ces deux fonctions à travers le Gradient Delta permet de mieux comprendre les fluctuations du prix à travers les comportements spéculatifs et organiques sur le réseau. A l’heure où j’écris ces lignes, nous nous trouvons en territoire négatif, et comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, une cassure du seuil d’équilibre par le bas pourrait être considérée comme un signal fort. Du moins si l'on se fie aux données du passé. L’analyse du réseau Bitcoin ouvre la voie à une nouvelle étude : mesurer les comportements sous-jacents de l'offre et de la demande des participants au marché. 

En définitive, au delà de la simple interprétation du prix, nous comprenons qu’à partir de cette métrique “comportementale”, que nous avons fait deux pics de plus en plus hauts, respectivement en septembre et novembre sur le "Gradient Delta”, ce qui théoriquement induirait une potentielle poursuite de la tendance de fond. Mais nous devons nous fier à plus de facteurs pour déterminer la tendance comme l’étude du prix, de la macro, des caractéristiques de chaque actif, de la cyclicité du marché et de la volatilité entre autres. Je vous concocte une page sur Zonebourse reprenant l’ensemble des indicateurs que je vous ai présenté dans les précédents articles.

© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BITCOIN (BTC/EUR) 0.24%51326 Cours en temps réel.116.24%
BITCOIN (BTC/USD) 0.30%58058 Cours en temps réel.100.67%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader