Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

DASSAULT AVIATION réplique à Mediapart sur le contrat Rafale en Inde

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
11/10/2018 | 08:56
Dassault Aviation a, dans un communiqué, fait une mise au point à propos du contrat Rafale en Inde. Le constructeur aéronautique rappelle lui avoir vendu 36 Rafale dans le cadre d'un accord de gouvernement à gouvernement signé en septembre 2016. Conformément aux règles en vigueur en Inde (Defence Procurement Procedure), et comme il est fréquent dans ce type de vente, Dassault Aviation s'est engagé à réaliser des offsets (investissements compensatoires) à hauteur de 50 % de la valeur du marché.

Pour réaliser une partie de ces offsets, Dassault Aviation a décidé de créer une Joint Venture avec le Groupe Reliance qu'il a librement choisi. Cette JV Dassault Reliance Aerospace Ltd (DRAL) a été créée le 10 février 2017.

Des partenariats ont également été signés avec d'autres entreprises indiennes telles que BTSL, DEFSYS, Kinetic, Mahindra, Maini, SAMTEL,... Des négociations sont en cours avec une centaine d'autres partenaires potentiels.

Le constructeur aéronautique précise que l'usine DRAL de Nagpur, dont la première pierre a été posée le 27 octobre 2017, va produire des pièces de Falcon 2000 et, dans un second temps, de Rafale. Les premières pièces Falcon 2000 seront produites fin 2018.

Le groupe réagit à un article de Mediapart selon lequel, " l'usine ultra-moderne prévue par la joint-venture de Dassault avec son associé indien Reliance se résume à un bâtiment aux allures d'entrepôt ".

Un document obtenu par le média montrerait par ailleurs que Dassault considérait cette alliance comme une " contrepartie ", " impérative et obligatoire ", pour remporter le contrat.

Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
00:08Brexit-May veut un traité bilatéral avec l'Irlande-Sunday Times
RE
00:04La France présentera en février un projet de loi pour taxer les Gafa (Le Maire)
AW
00:02Conditions "remplies" pour une fusion Siemens-Alstom, insiste Le Maire (JDD)
AW
20/01France-Des "Gilets jaunes" dénoncent les violences
RE
20/01Le maire convaincu qu'un accord européen sur la taxation des géants du numériques est possible d'ici fin mars
RE
20/01La france n'attendra pas cet accord pour appliquer sa propre taxe rétroactivement au 1er janvier 2019, dit le ministre français des finances
RE
20/01Une modification des participations croisées entre renault et nissan pas sur la table, déclare le maire au jdd
RE
20/01Jean-dominique senard (michelin) a une compétence reconnue dans l'automobile-le maire
RE
20/01SIEMENS : Le Maire défendra lundi la fusion Alstom-Siemens devant Vestager
RE
20/01Renault-Nissan-Pas de changement d'actionnariat en vue-Le Maire
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité