Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Des traders veulent parier contre AMC sans se faire brûler

07/06/2021 | 08:09
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Certains traders de Wall Street parient contre des gains massifs de l'action AMC Entertainment Holdings Inc et d'autres actions "mèmes" cette semaine par le biais d'un type de pari sur le marché des options qui limiterait leurs pertes si les investisseurs particuliers à l'origine de la hausse leur donnaient tort. Ils passent pour cela par des stratégies optionnelles complexes.

Reuters a analysé des données sur les options et a mené des entretiens avec des acteurs du marché, dont un banquier de Wall Street et un gestionnaire de fonds disposant de 30 milliards de dollars d'actifs. Les indices montrent que certains investisseurs institutionnels ont intensifié les opérations complexes sur options, qui leur permettent de parier sur la baisse des actions. Le "bear put spread", est une stratégie d'options baissières courante, qui minimise les profits mais apporte quelques garanties.

Son utilisation accrue à l'heure actuelle, qui n'avait pas été signalée auparavant, montre que Wall Street cherche des moyens de tirer profit de l'essor sans précédent des transactions de détail, tout en faisant preuve de prudence après que certains fonds très médiatisés ont été mis à mal au début de l'année.

"Le marché reste dominé par ces petites transactions de détail, c'est certain, mais nous voyons sporadiquement de grandes institutions tentées par les prix", explique Henry Schwartz, responsable de l'intelligence des produits chez Cboe Global Markets Inc, faisant référence aux transactions d'options sur AMC.

Le titre de l'exploitant américain de cinémas a été au centre d'une deuxième vague d'achats par des investisseurs particuliers qui ont fait l'éloge de l'action sur des forums tels que WallStreetBets de Reddit, donnant une nouvelle vie au phénomène des "actions mèmes" qui a fait grimper les actions du détaillant de jeux vidéo GameStop de 1600 % en janvier.

L'action d'AMC a bondi d'un peu plus de 83 % la semaine dernière. Le titre s'est envolé de 2160 % cette année, laissant les traders qui avaient parié contre la hausse avec des pertes de près de 4 milliards de dollars sur les bras, selon les dernières données disponibles de S3 Partners.

Lorsqu'une action évolue autant qu'AMC l'a fait la semaine dernière - parfois en doublant son prix au cours d'une seule séance de bourse - le prix des options flambe aussi. En général, les mouvements de cette ampleur ne persistent pas pendant de longues périodes, et certains traders professionnels parient que ce sera le cas cette fois-ci, ce qui signifie que le prix de l'action va baisser, ont déclaré les participants au marché.

Le problème, c'est qu'ils ne savent pas quand cela se produira et s'ils ont les ressources nécessaires pour tenir bon dans un face-à-face prolongé avec les traders de détail, dont le pouvoir réside dans leur nombre.

C'est là qu'intervient l'écart baissier sur les options de vente. Dans cette stratégie, l'investisseur achète un ensemble de contrats de vente, qui lui donne le droit de vendre les actions sous-jacentes à un certain prix d'"exercice" avant une certaine date, et vend un autre ensemble avec un prix d'exercice inférieur valable pour la même période.

La vente des options de vente compense la majeure partie du coût initial de l'achat de la première série de contrats. Si les actions ne baissent pas, ou moins que prévu, les pertes du trader liées à l'achat de l'option de vente seront couvertes en grande partie par le produit de la vente de l'option de vente.

Le banquier, cadre supérieur d'une grande société de Wall Street, a déclaré que la majorité de ses clients institutionnels se tenaient à l'écart des actions mèmes, mais que certains avaient commencé à utiliser des spreads de vente baissiers pour parier contre elles. Le gestionnaire de fonds, qui est basé à New York, a déclaré qu'il utilisait des écarts de vente pour minimiser son risque et réduire ses coûts lorsqu'il pariait sur AMC et d'autres actions mèmes. Tous deux ont requis l'anonymat car ils n'étaient pas autorisés à parler à la presse.

Les données sur les transactions d'options montrent une augmentation des transactions complexes impliquant des stratégies telles que les put spreads. Selon la société d'analyse d'options Trade Alert, ces opérations, qui sont généralement privilégiées par les traders professionnels, ont représenté 22 % des transactions quotidiennes sur AMC, en moyenne, cette semaine, contre 13 % pour le mois de mai.

Dans l'ensemble, les transactions d'options sur le titre restent essentiellement le fait de traders particuliers, selon les données. Seuls 10 à 15 % du volume quotidien global des options AMC ont été négociés cette semaine en blocs de plus de 100 contrats, une taille généralement associée aux acteurs professionnels.

"Il est difficile pour les institutions de rester à l'écart lorsque la volatilité est aussi élevée", a déclaré Schwartz de Cboe. "Elles essaient de l'éviter, mais elle les attire".

Retrouvez ici quelques stratégies optionnelles classiques, avec Patrick Rejaunier, le gourou des options de Zonebourse


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMC ENTERTAINMENT HOLDINGS, INC. -6.02%55.69 Cours en différé.2,526.89%
GAMESTOP CORP. -6.29%200.37 Cours en différé.963.54%
S&P 500 1.40%4224.79 Cours en différé.10.93%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
06:36Delta va embaucher plus de 1.000 pilotes d'ici l'été prochain
RE
06:36Un ex-trader de Deutsche Bank condamné aux Etats-Unis
AW
06:35Des villes européennes et asiatiques parmi les plus chères
AW
06:30Vivendi suspendu au vote de ses actionnaires
AW
06:25Le candidat-vaccin de Cuba, 1er d'Amérique latine, efficace à 92,28%
AW
06:22CORONAVIRUS : le point sur la pandémie dans le monde
AW
06:21Prévisions du jour mardi 22 juin
AW
06:21RAPID NUTRITION PLC : Admission à la négociation sur le marché Euronext Growth Paris
EQ
06:20Événements importants des semaines 25 et 26 du 22.6.2021 au 3.7.2021
AW
06:00Agenda FRANCE & INTERNATIONAL À 7 JOURS
RE
Dernières actualités "Sociétés"