Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

"Flop" pour une émission de dette allemande à 30 ans, la première à taux négatif

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
21/08/2019 | 17:07

Paris (awp/afp) - L'Allemagne a émis mercredi pour la première fois de la dette à 30 ans à taux négatif, une adjudication historique qui a toutefois tourné au "désastre", la première puissance économique européenne échouant à lever autant d'argent que prévu.

Grosse nouvelle du jour sur le marché obligataire, l'adjudication a été "un flop complet". L'Allemagne, qui prévoyait d'emprunter 2 milliards d'euros à échéance 2050, a seulement "pu adjuger 824 millions à un taux négatif de -0,11%", a indiqué à l'AFP Eric Vanraes, gérant obligataire à la Banque Eric Sturdza.

C'était la première fois que l'Allemagne émettait avec un "coupon zéro", c'est à dire sans taux d'intérêt, le coupon représentant le montant des intérêts versés périodiquement au détenteur du titre.

"Il faut être courageux pour acheter de la dette à 30 ans à taux négatif avec zéro coupon", concède M. Vanraes.

Des critères qui lui confèrent une "volatilité potentielle extrêmement forte et des risques de perte extrêmement élevés", qui n'ont "pas intéressé grand monde", poursuit-il.

A contrario, le Trésor allemand a lui "touché de l'argent pour emprunter, qui plus est sur 30 ans. On marche sur la tête", souligne M. Vanraes.

Et "quand l'Allemagne est capable d'emprunter à -0,11%, c'est un signe que ça ne va pas" sur le front économique, prévient-il.

En théorie, sur le marché de la dette, plus la durée de l'emprunt est longue, plus les taux sont élevés. Un taux négatif sur une durée de trente ans est inédit même pour la première économie européenne, dont les obligations sont considérées comme la référence du marché.

A la suite de ce "couac", les rendements obligataires sur le marché secondaire ont légèrement remonté en Europe.

A 16H15 (14H15 GMT), le taux d'emprunt allemand à dix ans (Bund) qui fait référence, progressait à -0,678% contre -0,694% à la clôture de mardi.

Les taux d'intérêt de plusieurs pays évoluent désormais en territoire négatif, y compris sur des échéances longues.

Ce phénomène, apparemment irrationnel, signifie qu'un investisseur se verra rembourser un peu moins qu'il n'a prêté s'il garde son titre jusqu'à échéance. L'objectif, dans un environnement financier actuellement très fébrile, est de bénéficier d'un placement sûr -- quitte à payer légèrement pour cela, comme lors de la location d'un coffre-fort.

afp/al

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
09:25La Banque centrale chinoise intervient pour soutenir l'économie
AW
14/02TAUX : le '10 ans' grec à 0,904%, plus bas que le BTP italien
CF
13/02TAUX : détente avec aggravation du bilan épidémique chinois
CF
12/02L'emploi aux Etats-Unis, pas si reluisant qu'il n'y paraît (président de la Fed)
AW
12/02TAUX : figés en UE, mais nouveau record absolu du 10 ans grec
CF
11/02La Fed hésite à rejoindre le réseau des Banques mondiales pour le climat
AW
11/02L'Argentine reporte le remboursement d'obligations 48h avant l'échéance
AW
11/02TAUX : encore affectés par bonne santé des indices boursiers
CF
11/02BONDS EUROPE : très légère tension des taux d'emprunt dans un marché calme
AW
11/02EMPRUNT : First Swiss Mobility lève 201,2 millions de francs
AW
Dernières actualités "Taux"