Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

GB: la croissance du PIB s'accélère à 0,6% au 3e trimestre

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
09/11/2018 | 11:34

Londres (awp/afp) - La croissance économique du Royaume-Uni s'est accélérée au troisième trimestre, à 0,6%, grâce à une consommation des ménages vigoureuse, malgré une baisse de l'investissement des entreprises à quelques mois du Brexit, a annoncé l'ONS vendredi.

Cette première estimation de l'Office des statistiques nationales (ONS) est conforme aux attentes des analystes sondés par Bloomberg.

Elle marque une accélération de la croissance du produit intérieur brut (PIB) d'un trimestre sur l'autre, après un premier trimestre gâché par le mauvais temps (+0,1%) et un printemps de meilleure facture (+0,4%).

Tous les secteurs économiques ont soutenu cette montée en puissance, notamment le secteur primordial des services, mais aussi l'industrie, la construction et l'agriculture.

La croissance a été dopée par la consommation des ménages (+0,5%). Cette dernière a reçu un coup de fouet au début de l'été, marqué par un beau temps propice aux barbecues et autres événements festifs, ainsi que par le joli parcours de l'équipe d'Angleterre jusqu'en demi-finale de la Coupe du monde de football.

L'activité a aussi été soutenue par des exportations vigoureuses, notamment du côté des biens mais aussi des services, parmi lesquels les services financiers, si chers à la City de Londres et à l'ensemble de l'économie britannique.

L'économie a en revanche été freinée par une nette baisse de l'investissement des entreprises (-1,2%). Il s'agit de la troisième baisse consécutive après celles enregistrées aux deux premiers trimestres de cette année, une série noire inédite depuis la crise financière internationale.

L'ONS a attribué cette réticence des entreprises à dépenser "à l'incertitude économique et politique liée au Brexit".

Le Royaume-Uni va quitter l'Union européenne fin mars, mais Londres et Bruxelles n'ont pas encore trouvé d'accord sur les conditions de ce départ historique. A défaut de s'entendre avec l'UE, le pays la quitterait de manière abrupte, ce qui entraînerait des conséquences incalculables pour les entreprises actives des deux côtés de la Manche.

afp/buc

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
14:51USA : fort repli des mises en chantier de logements en février
AW
13:45USA : -8,7% de mises en chantier en février
CF
13:20PORTUGAL : déficit public de 0,5% du PIB en 2018, le plus bas depuis 1974
AW
13:15VISITE D'ÉTAT DU PRÉSIDENT XI JINPING EN FRANCE : échanges commerciaux et coopération dans les secteurs agricole et agroalimentaire portés par les deux présidents
PU
13:05Même si la construction recule, de nombreux appartements sont vides
AW
12:54DEVISES : relative stabilité malgré les taux et le Brexit
CF
12:50PARLEMENT EUROPÉEN : PROPOSITION DE RÉSOLUTION sur le soutien au secteur italien de la volaille - B8-0213/2019
PU
12:04PERNOD RICARD : Bpifrance a la capacité de riposter face aux activistes-DG
RE
11:26La livre britannique se maintient dans un marché focalisé sur le Brexit
AW
10:30FRANCE : Déficit public plus faible que prévu en 2018
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité