Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Hong Kong-Lam défend les mesures prises contre le journal Apple Daily

22/06/2021 | 05:15
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

par Sara Cheng et Clare Jim

HONG KONG, 22 juin (Reuters) - La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a répondu mardi aux critiques engendrées par les mesures prises par les autorités contre le journal pro-démocratie Apple Daily, décrivant ces critiques comme des tentatives de "magnifier" des actions ayant mis en danger la sécurité nationale.

Plusieurs centaines de policiers ont mené une perquisition au siège du journal la semaine dernière dans le cadre d'une enquête ayant entraîné l'arrestation de cadres d'Apple Daily, accusés de "collusion avec un pays étranger", et le gel des actifs du groupe de presse.

La police estime que des dizaines d'articles publiés par le journal pourraient avoir violé la loi de sécurité nationale instaurée l'an dernier par la Chine dans la région administrative spéciale et utilisée pour la première fois contre un groupe de presse.

Des activistes et des gouvernements occidentaux ont critiqué les agissements des autorités et exprimé leur inquiétude sur la liberté de la presse à Hong Kong.

Carrie Lam a assuré mardi que les mesures prises par les autorités ne visaient pas la liberté de la presse.

"N'essayez pas de minimiser l'importance d'une violation de la loi de sécurité nationale", a-t-elle dit lors de son point de presse hebdomadaire. "N'essayez pas de magnifier ces actes qui mettent en danger la sécurité nationale".

"Et n'accusez pas les autorités de Hong Kong d'utiliser la loi de sécurité nationale comme outil pour réprimer les médias ou endiguer la liberté d'expression", a-t-elle ajouté.

Dans un entretien à Reuters, l'un des conseillers du magnat de la presse Jimmy Lai, propriétaire d'Apple Daily, a déclaré lundi que le journal serait contraint de fermer dans les prochains jours. (Reportage de Sara Cheng et Clare Jim, rédigé par Marius Zaharia; version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
11:47Coronavirus-La Russie recense 24.000 cas, possible pic à Moscou
RE
11:15Hongrie-Marche des fiertés à Budapest contre la loi anti-LGBT
RE
10:20Coronavirus-Bali manque d'oxygène face à la hausse des infections
RE
10:01Résultats en croissance pour la Banque cantonale de Fribourg
AW
09:34Inde-Inondations et glissements de terrain font au moins 125 morts
RE
06:21Philippines-Des milliers de personnes évacuées après des inondations
RE
05:28JO-La chinoise Yang Qiang remporte la première médaille d'or
RE
03:55Biden réitère le soutien des USA au président afghan-Maison blanche
RE
01:52USA-Arrêt des recherches après l'effondrement de l'immeuble de Miami
RE
00:19Biden autorise l'utilisation d'un fonds d'urgence de $100 mlns pour les réfugiés afghans
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"