Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

La Banque de Norvège met les bouchées doubles et relève son taux à 1,25%

23/06/2022 | 10:54

Oslo (awp/afp) - La Banque de Norvège a passé la vitesse supérieure jeudi en resserrant sa politique monétaire. L'institut d'émission a relevé son taux directeur de 0,5 point, à 1,25%, tout en laissant entrevoir une accélération du resserrement monétaire à l'avenir avec un nouveau relèvement prévu en août.

"Les perspectives d'une période durable d'inflation élevée plaident pour une hausse plus rapide du taux directeur que prévu précédemment", a déclaré la gouverneure de la banque centrale, Ida Wolden Bache, dans un communiqué. "Une hausse plus rapide des taux maintenant réduira le risque que l'inflation reste élevée et la nécessité d'un resserrement plus marqué de la politique monétaire à l'avenir", a-t-elle fait valoir.

Il s'agit de la quatrième hausse des taux en Norvège depuis septembre, mais les précédentes étaient chacune de 0,25 point seulement. Rares étaient les économistes qui avaient prévu une augmentation aussi forte jeudi. "Sur la base de l'évaluation actuelle du comité des perspectives et de l'équilibre des risques, le taux directeur sera très probablement encore relevé en août, à 1,5%", a précisé Mme Wolden Bache.

Pour tenter de juguler l'inflation, la banque centrale va aller plus vite et plus fort: alors qu'elle disait jusqu'à présent s'attendre à ce que son taux directeur atteigne 2,5% fin 2023, elle dit désormais tabler sur "environ 3% à l'approche de l'été prochain". L'inflation en Norvège a atteint 5,7% en rythme annuel en mai et l'inflation sous-jacente, indicateur retenu par la Banque de Norvège qui exclut les prix de l'énergie et les variations fiscales, 3,4%.

C'est nettement plus que l'objectif officiel de politique monétaire qui vise une inflation sous-jacente stable autour de 2%. Ces hausses répétées des taux norvégiens s'inscrivent dans un contexte mondial de resserrement monétaire, des Etats-Unis au Royaume-Uni. La Banque centrale européenne devrait suivre avec une augmentation de son taux, la première depuis plus de dix ans, attendue en juillet.

Plus gros producteur d'hydrocarbures d'Europe de l'Ouest, la Norvège est dans une situation de quasi plein emploi: malgré les répercussions de la guerre en Ukraine, le gouvernement table sur une croissance de l'économie nationale de 3,6% cette année.

afp/vj


© AWP 2022
Dernières actualités "Taux"
09:48Le Pakistan nomme Jameel Ahmad comme nouveau gouverneur de la banque centrale
ZR
08:30Le rand sud-africain tiré vers le bas par un dollar plus fort
ZR
08:19Le Royaume-Uni emprunte plus que prévu en juillet, à 4,9 milliards de livres sterling
ZR
07:10PRENEZ-EN CINQ : Admirer le panorama depuis Jackson Hole
ZR
07:04MÉMO POUR LE PROCHAIN PM BRITANNIQUE : Rien n'arrête les mauvaises nouvelles
ZR
05:35La Chine s'apprête à abaisser les repères de prêt pour relancer une économie chancelante
ZR
05:02La roupie indienne est perçue comme plus faible alors que les perspectives de hausse des taux de la Fed renforcent le dollar.
ZR
04:31La banque philippine va retarder une nouvelle réduction du taux de réserves des banques - Bloomberg News
ZR
03:47Le dollar atteint son plus haut niveau sur un mois alors que les responsables de la Fed évoquent une hausse des taux.
ZR
03:27Les actions asiatiques dans les limbes alors que le dollar prend le dessus
ZR
Dernières actualités "Taux"