Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La SNCF prévoit de supprimer 2.000 à 3.000 postes-PDG

17/09/2021 | 09:37
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

PARIS, 17 septembre (Reuters) - La SNCF prévoit de supprimer entre 2.000 et 3.000 postes, soit 1,5% à 2% de ses effectifs, a déclaré vendredi Jean-Pierre Farandou, le PDG du groupe.

"En suppression de postes, c'est une tendance historique, pas plus, pas moins que d'habitude, c'est autour de 1,5%-2%. Si vous appliquez 1,5%-2% à 140.000, vous êtes autour de 2.000 à 3.000", a-t-il déclaré sur BFM TV, sans préciser à quelle échéance ces postes seront supprimés.

Le groupe justifie ces suppressions par la nécessité de faire des économies et l'ouverture à la concurrence dans le ferroviaire.

A compter de 2023, l'ensemble du réseau ferré national, hormis certaines liaisons RER, sera ouvert à la concurrence dans le cadre de la libéralisation ferroviaire dans les différents Etats membres de l'Union européenne.

"Nous ne faisons pas cela par plaisir. Il faut remettre le contexte en place (...) D'abord il y a la COVID. L'année dernière, on a perdu six milliards d'euros de recettes. Et on a fait des économies pour réduire l'impact, c'est normal. On a fait a peu près trois milliards d'économies l'année dernière, ce qui fait que la perte a été limitée à trois", a expliqué Jean-Pierre Farandou. "Cette année, on a encore la COVID. On n'avait pas prévu ce quatrième confinement qui est arrivé au printemps", a-t-il poursuivi. "Deuxièmement, il y a la concurrence, il faut être compétitif. Moi, ce que je souhaite c'est que SNCF voyageurs conserve le maximum de parts de marché", a-t-il ajouté. (Reportage Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
04:54Les bénéfices industriels de la Chine ont augmenté de 16,3 % en septembre
ZR
03:59La croissance des bénéfices industriels en Chine s'accélère en septembre malgré les pressions sur les coûts
ZR
03:15La crise du gaz permet à BP d'empocher 500 millions de dollars de bénéfices.
ZR
03:04EXCLUSIF : Le groupe portugais EDP est en pourparlers pour racheter la société Sunseap, spécialisée dans les énergies renouvelables en Asie du Sud-Est.
ZR
02:45USA-Les parlementaires inquiets de possibles vente de F-16 à la Turquie
RE
01:46Soudan-Blinken s'est entretenu avec le Premier ministre
RE
01:41Le chiffre d'affaires trimestriel de Robinhood bondit grâce à l'essor des échanges de cryptomonnaies
ZR
01:34Trump resserre son emprise sur l'entreprise de médias sociaux après le succès de l'opération SPAC
ZR
01:25L'Arabie saoudite intercepte un drone lancé vers l'aéroport d'Abha-média
RE
01:20Visa dépasse les estimations de bénéfices grâce au boom des voyages et des dépenses en ligne
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"