Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

La récession devrait être relativement contenue, selon une enquête de la BCE

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/05/2020 | 10:52
LA RÉCESSION DEVRAIT ÊTRE RELATIVEMENT CONTENUE, SELON UNE ENQUÊTE DE LA BCE

La contraction de l'économie de la zone euro sera moins forte que ne le laissent penser certaines projections mais la reprise sera lente, montre lundi l'enquête trimestrielle de la Banque centrale européenne (BCE) auprès des prévisionnistes professionnels.

Elle conclut que le produit intérieur brut (PIB) des 19 pays ayant adopté la monnaie unique devrait se contracter de 5,5% cette année puis rebondir de 4,1% l'an prochain, dans l'hypothèse d'une levée en mai et juin des restrictions à l'activité liées à la pandémie de coronavirus.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a déclaré jeudi dernier que le PIB de la zone euro pourrait se contracter de 5% à 12% cette année. L'enquête publiée lundi suggère donc que les prévisionnistes interrogés penchent davantage en faveur du scénario le moins sombre de la banque centrale.

"La description la plus appropriée du profil de prévisions du niveau global du PIB est probablement celle d'une 'encoche', c'est à dire une baisse brutale à la fin du premier trimestre et au début du deuxième, puis d'une reprise plate et étirée, qui nécessiterait un délai assez important pour revenir aux niveaux pré-virus", explique l'enquête, menée entre le 31 mars et le 7 avril.

L'inflation dans la zone euro est désormais attendue à 0,4% cette année, soit trois fois moins que dans l'enquête précédente il y a trois mois, et entre 1,2% et 1,4% en 2021.

Les projections à l'horizon 2024 restent inchangées avec une croissance à 1,4% et une inflation à 1,7%.

"La plupart des répondants ont aussi indiqué que tout retour à la normale serait probablement graduel et que la normalité ne serait probablement pas atteinte avant le troisième trimestre", précise l'enquête.

(Balazs Koranyi, version française Marc Angrand)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
charlie22 - Il y a 3 mois arrow option
Ces prévisionnistes vivent sur une autre planète que celle sur laquelle nous vivons....
  
  
whoup - Il y a 3 mois arrow option
S'ils ont besoin de rassurer avec ce genre de statistiques affabulatrices : il faut s'attendre au pire...
  
  
  • Publier
    loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
16:41USA : nouvelle hausse des commandes à l'industrie en juin
CF
16:37BRÉSIL : la production industrielle confirme son rebond
AW
16:34FORD : L'actuel directeur des opérations sera le prochain DG
RE
15:31La FAA publie une directive en vue d'une remise en service du 737 MAX
RE
14:05ZONE EURO : prix à la production supérieurs aux attentes à 0.7%
11:50LA MINUTE MACRO : relax
11:11L'euro repart à la hausse face à un dollar affaibli
AW
10:43ESPAGNE : Premier recul du chômage en juillet depuis février
RE
10:43CORONAVIRUS : Seconde vague "hautement probable" cet automne ou cet hiver en France - Conseil scientifique
RE
10:43CORONAVIRUS : Une seconde vague épidémique "hautement probable à l’automne ou l'hiver prochain" en france - conseil scientifique
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"