Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
903
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

La tech qui cache la forêt

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
26/08/2020 | 09:03

Apple a baissé hier, c'est assez rare ces derniers temps mais ça n'a pas empêché le Nasdaq de signer un nouveau record. Les indices se dirigent vers un mois d'août faste, si la tendance se maintient jusqu'à lundi, cornaqués par les stars de la cote technologique, qui n'en finissent plus de briller. Même en France, dans une certaine mesure. L'arbre qui cache la forêt ? Un pommier bien sûr.

Le millésime 2020 du mois d'août, dont les annales montrent qu'il est le mois le plus défavorable en bourse, ne viendra pas renforcer cette statistique, sauf cataclysme de dernière minute. Les marchés restent résolument optimistes avant la rentrée la plus singulière depuis un bon moment. Le moteur technologique tourne à plein régime et donne lieu à une situation assez inédite à ma connaissance, du moins dans son intensité et sa rapidité. Le différentiel de performance entre le Nasdaq 100 et le Russell 2000 (l'indice des valeurs moyennes américaines) atteint presque exactement 40% en 2020, car le premier gagne 34,2% et le second perd 5,8%.

Mieux vaut donc être bien placé pour réellement gagner de l'argent en bourse cette année. Très bien placé même si l'on tient compte de la démonstration qui suit. Depuis le début du mois d'août, 43% des gains du S&P 500 ont été générés par quatre valeurs : Apple, Microsoft, Nvidia et Amazon.com (dont 27% pour la seule action Apple), lesquelles pèsent 18,3% de l'indice (les calculs ont été réalisés par The Bear Trap). J'ai souvent discuté cette question au cours des derniers mois, mais force est de constater que c'est toujours un sujet d'actualité. Cette situation a évidemment de nombreuses conséquences, mais en particulier celle d'introduire un biais d'optimisme économique général alors que seule une certaine aristocratie cotée profite réellement de la situation.

Notez qu'en France, la question ne se pose pas vraiment en des termes identiques en bourse : toutes proportions gardées, le CAC40, avec ses -15,6% depuis le 1er janvier, sous-performe le CAC Mid & Small (-12,5%). Mais cocorico, il existe un indice CAC Technology. Pour être tout à fait honnête avec vous, je l'ai découvert ce matin. Et cet indice affiche une hausse de 7% depuis le 1er janvier (il compte 56 valeurs mais 67% du poids est réparti sur Dassault Systèmes, Capgemini, STMicroelectronics et Atos,et certains valeurs qui semblent adaptées comme Ubisoft ou Worldline en sont absentes). Ce n'est pas la tech américaine, mais c'est toujours mieux que la moyenne.

A Berlin, les partis de la coalition gouvernementale se sont entendus sur la prolongation des mesures d'amortissement de la crise du coronavirus, en particulier sur le chômage partiel. C'est une bonne nouvelle pour l'économie européenne en général. Aux Etats-Unis, la convention républicaine s'est poursuivie sans événement particulièrement marquant. Sur le front de la Covid-19, les Etats restent sur le qui-vive avant la rentrée. Les marchés attendent la grand-messe annuelle des banquiers centraux, Jackson Hole, ou plutôt le discours que doit prononcer le patron de la Fed Jerome Powell demain.

Le CAC40 perdait 0,15% sur les 5000 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Les indices de confiance français d'août précèderont les commandes de biens durables (14h30) et les stocks pétroliers hebdomadaires (16h00) aux Etats-Unis.

La paire euro / dollar évolue peu à 1,1811 USD. L'once d'or perd du terrain à 1924 USD. Le pétrole a rebondi hier sur fond de crainte de restrictions de production liées à la saison des tempêtes tropicales, avec un WTI à 43,34 USD et un Brent à 46 USD. Le T-Bond affiche un rendement en hausse à 0,71% sur 10 ans. Le Bitcoin est remonté à 11 376 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : RBC relève son objectif de cours de 55 à 57 CHF.
  • Bunzl : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2900 à 3000 GBp.
  • Dassault Systèmes : Wolfe Research démarre le suivi à sousperformance en visant 138 EUR.
  • Inchcape : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 594,70 GBp.
  • Genmab : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2400 à 2800 DKK.
  • Qiagen : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 41,50 à 46 EUR.
  • Salvatore Ferragamo : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 11 à 15 EUR.
  • Signature Aviation : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 266,70 GBp.
  • U-Blox : Research Partners réduit son objectif de cours de 70 à 60 CHF.
  • VAT Group : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 165 CHF.
  • Vifor Pharma : Deutsche Bank réduit son objectif de cours de 160 à 150 CHF.
  • WH Smith : Goldman Sachs reprend le suivi à l'achat en visant 1500 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Le suspense reste entier au sujet du rachat de Tiffany par LVMH, les analystes estimant toutefois que l'opération devrait se concrétiser, mais que le prix final reste incertain. Eiffage a décroché, en groupement, le contrat de construction du nouveau siège de la RTBF en Belgique, pour 100 M€, dont 40% pour le français. Free (Iliad) a signé avec Mediapro pour la distribution de la chaîne Telefoot à ses abonnés Freebox ADSL et Fibre, pour les saisons 2020/2021 à 2023/2024. JCDecaux remporte un contrat d’une durée de 20 ans pour l’exploitation de 140 horloges digitales dans la ville de Campinas au Brésil. IT Link a mieux résisté que prévu au premier semestre 2020, qui se solde par une contraction de 4% des revenus à 23,96 M€, contre -8% redouté, alors que le management envisage un retour au niveau d'avant crise en fin d'année. Voltalia vend un projet éolien prêt à construire de 28 MW au Brésil à Tora. Kion s'appuie sur la solution de réalité virtuelle d'ESI Group pour accélérer le développement de ses produits. Archos négocie la restructuration de sa dette de 6 M€ avec la BEI.

Dans le monde

  • Elekta : le Suédois a réalisé un Ebit en hausse de 42% au second trimestre, malgré des revenus en retrait, largement supérieur aux attentes. La Covid a réduit les ventes et dopé les bénéfices du fabricant d'équipements médicaux.

  • Emmi AG : l'entreprise suisse a dégagé un chiffre d'affaires en hausse de 6,6% à 1,773 MdCHF au 1er semestre, pour un Ebit en hausse de 6,4%. Sur l'exercice entier, la prudence domine, avec un objectif de croissance organique réduit entre 0,5 et 1,5% et une prévision d'Ebit de 255 à 265 MCHF confirmée, mais jugée ambitieuse, et plutôt centrée sur le bas de fourchette.
  • Hewlett Packard Enterprise : les prévisions annuelles sont meilleures que prévu, ce qui vaut au titre un gain de l'ordre de 3% post-séance à Wall Street.
  • Intuit : 6% de gains en soirée après de beaux résultats sur la période close le 31 juillet. Le groupe confirme son statut d'acteur indispensable dans le processus fiscal des PME américaines.
  • Salesforce : le titre flambe après la clôture après de très bon résultats. La société avait appris hier son arrivée au sein du prestigieux Dow Jones le 31 août prochain. Un "dépassement énorme" des prévisions, souligne Jefferies (achat, objectif relevé de 235 à 285 USD).
  • Toll Brothers : les résultats sont sous pression mais le titre réagit plutôt bien après la séance, grâce à des perspectives qui s'améliorent.

Chez McDonald's, l'enquête sur les relations amoureuses de l'ancien CEO s'étend pour déterminer si d'autres "comportements inappropriés" n'ont pas été couverts. Le département américain de la justice accuse Teva Pharmaceutical USA de cartel dans trois affaires de médicaments génériques. Facebook News s'étend, notamment en France, et promet des revenus à des médias internationaux. American Airlines pourrait supprimer 19 000 postes de plus en l'absence d'aide publique additionnelle. Costa Croisières (Carnival) va tester chaque passager avant d'embarquer dans ses navires. Solvay place un emprunt obligataire hybride perpétuel de 500 M€. Palantir arrive sur le NYSE par cotation directe. Un contrat de 92 M€ pour Stadler Rail.

Ça publie. Royal Bank of Canada, Recruit Holdings, Splunk, Polymetal, Eiffage, Ambu, Aroundtown, Emmi AG, Elekta, Encavis, Ramsay Générale de Santé

 Lectures



Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. 0.88%3204.4 Cours en différé.73.41%
AMBU -0.92%193.1 Cours en différé.72.87%
AMERICAN AIRLINES GROUP INC. -4.18%12.6 Cours en différé.-56.07%
APPLE INC. -0.61%115.04 Cours en différé.56.70%
ARCHOS SA 1.14%0.0354 Cours en temps réel.-66.92%
AROUNDTOWN SA 2.71%4.43 Cours en différé.-44.51%
ATOS SE -0.85%65.2 Cours en temps réel.-12.27%
BUNZL PLC 0.49%2466 Cours en différé.19.42%
CAC 40 1.20%4909.64 Cours en temps réel.-17.87%
CAPGEMINI SE 1.39%105.8 Cours en temps réel.-2.85%
CARNIVAL CORPORATION & PLC 1.12%15.36 Cours en différé.-69.78%
DASSAULT SYSTÈMES SE -2.85%148.15 Cours en temps réel.1.09%
DJ INDUSTRIAL -0.10%28335.57 Cours en différé.-0.71%
EIFFAGE 1.83%70.18 Cours en temps réel.-31.20%
ELEKTA AB -1.60%110.75 Cours en différé.-10.21%
ENCAVIS AG 3.01%17.12 Cours en différé.82.32%
ESI GROUP 0.00%39.8 Cours en temps réel.22.46%
FACEBOOK INC 2.40%284.79 Cours en différé.38.75%
GENMAB A/S 0.09%2210 Cours en différé.49.17%
HEWLETT PACKARD ENTERPRISE COMPANY 0.21%9.48 Cours en différé.-40.23%
ILIAD S.A. 0.43%164.05 Cours en temps réel.41.97%
INCHCAPE PLC -0.20%505 Cours en différé.-28.47%
INTUIT INC. 0.78%334.42 Cours en différé.27.68%
IT LINK SA -0.48%10.3 Cours en temps réel.-34.60%
JCDECAUX SA 3.39%14.01 Cours en temps réel.-49.02%
KION GROUP AG -0.03%71.68 Cours en différé.16.44%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE 0.19%428 Cours en temps réel.3.33%
MCDONALD'S CORPORATION -0.19%228.71 Cours en différé.15.74%
MICROSOFT CORPORATION 0.62%216.23 Cours en différé.37.11%
NASDAQ 100 0.25%11692.571891 Cours en différé.33.89%
NASDAQ COMP. 0.37%11548.281629 Cours en différé.28.71%
NVIDIA CORPORATION 1.72%543.61 Cours en différé.131.03%
PALANTIR TECHNOLOGIES INC. -1.96%9.49 Cours en différé.0.00%
QIAGEN N.V. -1.33%49.81 Cours en différé.47.37%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ -4.11%17.5 Cours en temps réel.4.17%
RECRUIT HOLDINGS CO., LTD. -0.52%4244 Cours en clôture.3.54%
ROYAL BANK OF CANADA 0.02%96.29 Cours en différé.-6.29%
S&P 500 0.34%3465.39 Cours en différé.7.26%
SALESFORCE.COM, INC. 0.34%250.52 Cours en différé.54.03%
SOLVAY SA 1.99%76.72 Cours en différé.-25.73%
SPLUNK INC. -1.34%216.51 Cours en différé.44.56%
STADLER RAIL AG 0.16%37.1 Cours en différé.-23.28%
STMICROELECTRONICS N.V. -0.14%28.61 Cours en temps réel.19.36%
TEVA PHARMACEUTICAL INDUSTRIES LIMITED -0.95%9.35 Cours en différé.-4.59%
TIFFANY & CO. 0.73%123.54 Cours en différé.-7.56%
TOLL BROTHERS, INC. 3.28%47.26 Cours en différé.19.62%
U-BLOX HOLDING AG -0.70%49.8 Cours en différé.-49.08%
UBISOFT ENTERTAINMENT 0.72%80.9 Cours en temps réel.31.37%
VAT GROUP AG -1.00%167.9 Cours en différé.2.66%
VIFOR PHARMA 0.27%112.8 Cours en différé.-36.14%
VOLTALIA SA -0.64%18.74 Cours en temps réel.43.60%
WORLDLINE 0.75%69.88 Cours en temps réel.10.66%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
calcucius - Il y a 1 mois arrow option
Le début de l'article est faux
Ce sont Septembre de loin, puis mai les pires mois boursiers de l'année en moyenne depuis 50 ans
  
  
Anthony BONDAIN - Il y a 1 mois arrow option
Août est le mois qui est le plus souvent baissier pour le CAC40 sur les 30 dernières années (20 fois). Pour la variation moyenne c'est septembre en effet. J'aurais pu entrer dans le détail.
  
  
Marie72 - Il y a 1 mois arrow option
Le Russel 2000 termine quasi au plus bas du jour et le Nasdaq au plus haut...Le Nasdaq est le masque d'une réalité manifestement moins rose qu'il n'y parait pour la grande majorité du tissu d'entreprises US...
  
  
  • Publier
    loader