Connexion
Connexion
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Inscription
Ou se connecter avec
GoogleGoogle
Twitter Twitter
Facebook Facebook
Apple Apple     
Actualités
Toute l'actualitéSociétésIndicesDevises / ForexMatières PremièresCryptomonnaiesETFTauxÉconomieThématiquesSecteurs 

Le président péruvien Castillo lève le couvre-feu à Lima après une défiance et une colère généralisées.

06/04/2022 | 04:18
Peru's President Castillo lifts Lima curfew after widespread defiance and anger

Le président péruvien Pedro Castillo a levé mardi après-midi un ordre de couvre-feu suite à une défiance généralisée dans les rues, alors que les protestations se multiplient contre la hausse des prix du carburant et des engrais déclenchée par le conflit en Ukraine.

"Je dois annoncer qu'à partir de ce moment, nous allons annuler l'ordre de couvre-feu", a déclaré M. Castillo lors d'une réunion avec le Congrès. "Nous appelons maintenant le peuple péruvien à garder son calme".

M. Castillo a émis un mandat de couvre-feu soudain quelques minutes avant minuit lundi, ordonnant aux habitants de Lima de rester chez eux entre 2 heures et 23 h 59, dans une tentative d'endiguer les protestations nationales contre la flambée des prix.

Mais le couvre-feu a déclenché une nouvelle crise pour l'administration Castillo, des milliers de personnes étant descendues dans la rue pour défier le couvre-feu. Il a abrégé le couvre-feu juste après 17 heures, heure locale.

Les nouvelles manifestations de mardi se sont ajoutées à une crise plus large qui a débuté il y a une semaine au Pérou en raison de l'inflation croissante, ce qui a ébranlé Castillo quelques jours seulement après qu'il ait survécu à un procès de destitution.

Les sanctions occidentales contre la Russie ont réduit l'approvisionnement en pétrole et en engrais, mettant à mal les économies émergentes fragiles comme le Pérou. Comme de nombreux pays, le Pérou luttait contre une forte inflation avant le début de la guerre, mais le conflit a accéléré la flambée des prix des denrées alimentaires, du carburant et d'autres articles essentiels. L'inflation de mars au Pérou, à 1,48%, était la plus élevée en 26 ans.

M. Castillo a accédé au pouvoir l'année dernière avec le soutien massif de la population rurale du Pérou, mais la hausse des prix a conduit ce même groupe à organiser les protestations les plus importantes jusqu'à présent sous son administration.

La popularité de Castillo s'est rapidement effritée et oscille désormais autour de 25 %. Il a survécu à deux tentatives de destitution et a fait passer un nombre sans précédent de membres du Cabinet au cours de ses huit mois d'administration.

L'ordre de fermeture a stupéfié de nombreux Limenos, comme on appelle les résidents de la capitale, qui sont descendus dans la rue pour défier ce qu'ils considèrent comme une violation de leurs libertés civiles.

Le gouvernement a déclaré à plusieurs reprises, sans fournir de preuves, que le couvre-feu était nécessaire pour éviter les pillages.


© Zonebourse avec Reuters 2022
Dernières actualités "Économie"
00:25République Tchèque-L'ancien général Petr Pavel favori du second tour de la présidentielle
RE
00:04Un général tchèque à la retraite veut battre l'ex-PM, un magnat, dans la course à la présidence.
ZR
00:01Un homme de Caroline du Nord plaide coupable pour une alerte à la bombe près du Capitole des États-Unis en 2021
ZR
27/01Les craintes de récession remettent en question les actions énergétiques après une année exceptionnelle
ZR
27/01L'euro en retrait avant une importante semaine pour les banques centrales
AW
27/01Le DOJ enquête sur les pratiques de Visa en matière de cartes de débit aux États-Unis et sur la concurrence.
ZR
27/01La Maison Blanche critique à nouveau les rachats d'actions des grandes compagnies pétrolières alors que les bénéfices de Chevron doublent.
ZR
27/01Le point hebdo de l'investisseur : La Fed revient dans le jeu
ZB
27/01Prudence sur les marchés européens avant une semaine très chargée, Wall Street
AW
27/01Le PDG de A&W Restaurants prévoit une augmentation plus modérée des coûts cette année
ZR
Dernières actualités "Économie"