Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Toute l'info

Actualités : Toute l'info

 Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Legg Mason voit de grandes opportunités dans les infrastructures cotées avec le projet OBOR

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
12/07/2018 | 13:01
RARE Infrastructure, la filiale de Legg Mason spécialisée dans le secteur des infrastructures cotées, affirme que la reprise récente des activités liées à l’initiative du gouvernement chinois « One Belt, One Road » (OBOR) pourrait offrir aux investisseurs des opportunités à long terme dans cette classe d'actifs. "Les projets concernés par cette initiative concernent notamment les infrastructures ferroviaires, routières, portuaires et énergétiques", rappelle Charles Hamieh, gérant de portefeuille chez RARE Infrastructure.

Il poursuit : "Compte tenu de la taille des investissements liés à l'initiative OBOR, les autres pays émergents asiatiques pourraient bénéficier de retombées économiques plus significatives que la Chine."

Les actifs d'infrastructures devraient donc compter parmi les principaux bénéficiaires de l'ensemble des tendances à long terme sur les marchés émergents, puisqu'ils offrent un accès direct à la demande domestique et aux moteurs qui dictent leur évolution, et génèrent des revenus sous-jacents aux caractéristiques plus défensives du fait de leur nature contractuelle/réglementée et de leur lien explicite avec le niveau d'inflation.

"À court terme, les principaux bénéficiaires de l'initiative OBOR en dehors de la Chine pourraient être les ports situés le long de la Route Maritime de la Soie, comme les ports d'Asie du Sud-Est (Birmanie par exemple), d'Asie du Sud et d'Afrique de l'Est. Si l'initiative OBOR risque d'avoir des retombées limitées sur le secteur des infrastructures cotées à moyen terme, nous pensons qu'il existe de nombreuses opportunités d'investissement à long terme au sein de l'univers émergent dans son ensemble", conclut Charles Hamieh, gérant de portefeuille chez RARE Infrastructure (Legg Mason).

Copyright 2018 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Toute l'info"
04:35Le pétrole se stabilise en Asie
AW
04:00L'essentiel de l'actualite a 03h00 gmt (10/12)
RE
03:15Nick Ayers ne remplacera pas John Kelly à la Maison blanche
RE
02:34Contraction de l'économie japonaise au T3 plus forte qu'attendu
RE
01:57HUAWEI : Meng Wanzhou réclame sa remise en liberté sous caution
RE
01:23TOKYO : le Nikkei chute de plus de 2% dans les premiers échanges
AW
01:16Nick Ayers ne remplacera pas John Kelly à la Maison blanche
RE
00:50Plus de 150 pays à Marrakech pour signer le pacte de l'Onu sur les migrations
RE
00:14Arménie-Le bloc de Pachinian en tête des législatives-résultats partiels
RE
09/12Islam-En plein débat sur la loi sur la laïcité, le CFCM prépare sa réforme
RE
Dernières actualités "Toute l'info"
Publicité