Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anaïs
Lozach

Analyste

259
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

MINUTE MACRO : Trump sur tous les fronts, Motion rejetée au RU, statistiques économiques…

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/06/2019 | 11:34

Le président américain fait pression sur le Mexique, l'Europe et l'Asie. Les craintes pour l'économie mondiale reprennent le dessus, ce qui se ressent dans les publications de statistiques économiques et les perspectives de croissance. Les britanniques veulent éviter un "no deal". Boris Johnson arrive en tête de la course à la succession de May.

Trump fait trembler les marchés. Donald Trump a ravivé les craintes sur le commerce international en évoquant la possibilité d'imposer de nouveaux droits de douane sur les produits chinois si la réunion avec son homologue chinois en marge du G20 fin juin n'a pas lieu ou n'est pas satisfaisante. Il a également menacé de sanctionner les pays participant à la construction du gazoduc Nord Stream 2 entre l'Allemagne et la Russie, auquel il s'oppose fermement, et d'instaurer d'autres sanctions contre le Mexique si les efforts réalisés par le pays pour freiner le flux de clandestins à la frontière sud ne sont pas suffisants.

Les britanniques veulent à tout prix éviter un divorce sans accord. Le Parti travailliste a organisé hier un vote visant à faire adopter à la Chambre des Communes une motion rendant un "no deal" illégal. Cette motion a été rejetée à 309 voix contre 298. "Ce n’est que le début, et non la fin de nos efforts pour empêcher un no deal", a affirmé Keir Starmer, porte-parole du Labour. Concernant le prochain Premier ministre : Boris Johnson est toujours le candidat favoris à la succession de Theresa May. Il a remporté le premier tour des élections avec 114 voix, éliminant trois autres candidats. Le second tour des élections aura lieu mardi prochain. 7 candidats sont encore en liste : Boris Johnson, Jeremy Hunt, Michael Gove, Dominic Raab, Sajid Javid, Matt Hancock et Rory Stewart. 

Des statistiques décevantes aux Etats-Unis. L'indice des prix à la consommation a fait état d'une hausse de 0.1% en mai, contre 0.3% le mois précédent. Sur un an, les prix ont progressé de 1.8% et se maintiennent en-dessous de l'objectif de 2%. Le déficit budgétaire se creuse. Il s'est établit à 208 milliards de dollars en mai, contre 160 milliards en avril, en raison d'une hausse des dépenses publiques (+21% par rapport à mai 2018) alors que les recettes n'ont progressé que de 7%.

D'autres statistiques en Europe. L'inflation aux Pays-Bas a été plus faible que prévue en mai (2.3% en rythme annuel, contre 2.6% attendu). En Allemagne, l'indice des prix à la consommation est ressorti comme attendu (à 1.4% sur un an). La production industrielle recule plus qu'attendu (-0.5%, consensus -0.4%) en avril. 

Des perspectives de croissance prudentes pour la Suisse. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) relève ses prévisions de croissance mais reste prudent en raison des craintes sur l'économie mondiale et sur le commerce extérieur helvétique. Les économistes tablent sur une croissance du PIB de 1.2% (contre 1.1% lors de sa précédente estimation) cette année et 1.7% l'année prochaine.

En Bref. Les ministres européens des finances se réunissent au Luxembourg pour parler de l'endettement de l'Italie et du budget de la zone euro. Christine Lagarde va présenter le rapport du FMI sur la zone euro, dans lequel sont évoqués, entre autres, l'endettement excessif de l'Italie, le Brexit et les tensions commerciales.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
MEXICO IPC 1.17%43538.62 Cours en temps réel.3.25%

Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader