Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Macron tance Ankara sur Chypre, veut aller plus loin sur la zone euro

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
14/06/2019 | 19:37

LA VALETTE, 14 juin (Reuters) - Emmanuel Macron a pressé vendredi la Turquie de cesser ses "activités illégales" dans la zone économique de Chypre et les Européens d'aller plus loin sur la réforme de la zone euro que les avancées décidées dans la nuit par leurs ministres des Finances.

Les Européens font pression sur Ankara pour qu'il renonce à son intention de mener des activités de forage de gaz dans la zone économique de Chypre.

"Je veux ici redire une nouvelle fois mon entière solidarité avec Chypre et mon attachement au respect de sa souveraineté. La Turquie doit cesser ses activités illégales dans la zone économique exclusive de Chypre", a dit le président français après un sommet des pays du sud de l'Union européenne, à Malte.

"L'Union européenne ne fera preuve d'aucune faiblesse sur ce sujet", a-t-il ajouté.

Lors de la réunion ministérielle sur la réforme de la zone euro, "une première étape a été marquée", a dit Emmanuel Macron.

"Cette première étape ne saurait suffire et il nous faut aller beaucoup plus loin, redoubler d'ambition", a ajouté le président français avant d'évoquer ses souhaits, dont plusieurs ne devraient pas figurer parmi les conclusions du Conseil européen la semaine prochaine.

"Nous avons besoin d'une fonction de stabilisation en zone euro, d'une garantie européenne des dépôts et nous continuerons à pousser ensemble sur ces sujets pour convaincre nos partenaires", a-t-il dit.

Les ministres des Finances de l'Union ont fait quelques avancées vers une plus grande intégration de la zone euro sans conclure sur d'importants aspects d'un futur budget commun.

Aucune option n'a été explicitement écartée et les discussions devraient se poursuivre sur les sources de financement, et donc sur le montant, et sur la possibilité de faire jouer un rôle stabilisateur à ce budget. (Jean-Baptiste Vey à Paris, avec les équipes de Reuters à La Valette)

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
11:41L'Iran dépassera dans 10 jours son plafond d'uranium faiblement enrichi
RE
11:30Bourse Zurich: le SMI se maintient dans le vert avant la Fed
AW
11:03MINUTE MACRO : Réunion de la Fed, L'Inde s'y met, Coup monté de Washington, Brexit, BCE, …
10:57ACCENTURE : nomination dans la zone France-Benelux
CF
10:51Prudence en Europe avant le rendez-vous de la Fed
RE
10:17Point marchés-Prudence en Europe avant le rendez-vous de la Fed
RE
10:04L'a321xlr permettra de réduire la consommation de carburant par siege de 30% par rapport aux avions de précédente génération-airbus
RE
10:03L'a321xlr permettra d'atteindre une portée de 4.700 miles nautiques - airbus
RE
10:02Airbus annonce le lancement de l'a321xlr
RE
10:02Pas de primaire LaRem à Paris pour les municipales, assure Bergé
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"