Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex

Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du vendredi 13 juillet 2018

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
13/07/2018 | 17:07

Zurich (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

BANQUES: la Banque cantonale neuchâteloise (BCN) affiche des résultats en hausse sur un large front au terme du 1er semestre. Véritable baromètre de l'activité, le résultat opérationnel a bondi de 10,6% à 32,8 millions de francs suisses, tandis que le bénéfice net s'est accru de 1,5% à 22,9 millions, après une affectation de 10,1 millions aux réserves "pour risques bancaires généraux", annonce vendredi l'établissement. La BCN se félicite d'avoir tiré profit de l'amélioration du climat économique mondial et régional pour réaliser "de très bons résultats". Le produit net des opérations d'intérêts, principales sources de revenus de la banque, progresse légèrement (+0,3%) pour atteindre 48,56 millions.

CHIMIE: le chimiste de spécialités Ems-Chemie a amélioré sa performance financière à tous les niveaux au premier semestre. Le groupe grison a par ailleurs annoncé vendredi avoir relevé son dividende versé au titre de l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires a bondi de 12,5% à 1,2 milliard de francs suisses, profitant d'une croissance dans toutes les régions et notamment en Europe.

TRAFIC AÉRIEN - GE: l'entreprise Skyguide a saisi la Chambre des relations collectives de travail (CRCT) du canton de Genève pour trouver une issue au conflit qui l'oppose au syndicat des contrôleurs aériens Skycontrol. La grève, prévue dès le 23 juillet, est suspendue pendant la procédure de conciliation. Une réunion entre Skyguide et le syndicat aura lieu mardi sous l'égide de la CRCT, a indiqué vendredi à Keystone-ATS Skycontrol, confirmant une information du Temps. Les parties ne pourront rien communiquer et devront renoncer à toute mesure de lutte pendant la procédure de conciliation.

RÉGULATION: l'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma) a lancé une phase pilote pour évaluer un régime de contrôle pour les banques de petite taille, qui bénéficient d'un régime réglementaire à la complexité "nettement réduite". "Pour les établissements plus petits, très solides et ne posant pas de problème, la réglementation et la surveillance doivent être moins complexes et moins intensives", a indiqué vendredi le directeur du gendarme des marchés financiers, Mark Branson, cité dans un communiqué.

PHARMA: Novartis Suisse n'est pas concerné par le rappel à titre préventif de comprimés contenant le principe actif valsartan. Les produits distribués par l'entité helvétique du groupe qui contiennent cette substance sont produits en Suisse et dans l'Union européenne, annonce vendredi le géant pharmaceutique bâlois, et non en Chine où a été décelée l'impureté. Novartis précise ainsi que les patients et les médecins peuvent continuer à recourir aux médicaments Entresto, Exforge/Exforge HCT et Diovan/Co-Diovan contenant du valsartan.

CHOCOLAT: malgré des volumes écoulés en hausse, Barry Callebaut a vu ses revenus se contracter légèrement après neuf mois sur l'exercice décalé 2017/18. Conséquence de la baisse des prix des matières premières, le chiffre d'affaires du spécialiste zurichois des produits à base de cacao et de chocolat a fléchi en l'espace d'un an de 0,2% à 5,18 milliards de francs suisses. Exprimées en devises locales, les ventes ont reculé entre septembre 2017 et fin mai 2108 de 2,4%, a précisé vendredi le numéro un mondial du chocolat industriel. Barry Callebaut explique le tassement par le fait que le groupe répercute traditionnellement dans une grande partie les baisses de prix des matières premières sur ses clients.

BANQUES: la Banque Migros a enregistré une solide hausse de sa performance financière sur les six premiers mois de l'année. Le résultat net a progressé de 8,2% à 121 millions de francs suisses, a indiqué vendredi l'établissement. Le résultat opérationnel a connu une hausse similaire et s'est établi à 152 millions. Le produit d'exploitation a enregistré une augmentation de 7,3% à 314 millions.

SERVICES FINANCIERS: le gestionnaire de fortune GAM a émis vendredi un avertissement sur ses résultats au premier semestre, conformément aux dispositions de l'opérateur boursier SIX. Le groupe zurichois dit s'attendre à une réduction de valeur après impôts de 59 millions de francs suisses sur des biens immatériels associée à des fonds acquis par Cantab Capital Partners en octobre 2016. Dans son communiqué, GAM attribue la situation à une masse sous gestion et des flux de trésorerie "inférieurs aux valeurs prévues au moment de l'acquisition par Cantab". Le groupe se dit néanmoins confiant, malgré ce correctif de valeur, de voir sa plateforme GAM Systematic Cantab poursuivre sa croissance.

CONJONCTURE: la Chine a enregistré le mois dernier un excédent record avec les Etats-Unis à près de 30 milliards de dollars, un chiffre de nature à attiser la colère de Donald Trump, qui vient d'engager une guerre commerciale avec le géant asiatique. Pékin a encaissé un excédent bilatéral de 28,97 milliards de dollars en juin (à peu près autant en francs suisses), un chiffre en hausse de 18% sur le mois de mai (24,58 milliards), a annoncé vendredi l'Administration des douanes. Il s'agit d'un record pour un excédent mensuel depuis 1999, selon l'agence Bloomberg.

PHARMA: le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson (J&J) s'est vu condamner jeudi à verser 4,69 milliards de dollars de dommages dans un procès intenté par 22 femmes et leurs familles, qui accusaient un talc vendu par le groupe d'avoir provoqué les cancers dont elles ont été victimes. Il s'agit d'un nouveau rebondissement dans ce dossier pour lequel plusieurs milliers d'actions en justice ont été intentées contre J&J.

awp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
16:36GENERAL ELECTRIC : COR-General Electric veut supprimer près de 470 emplois en France
RE
16:18PRESSE : la Fed questionnerait Deutsche Bank dans l'affaire Danske Bank
AW
16:14La livre britannique au plus haut depuis deux mois, le yen baisse
AW
16:12L'Italien Tria n'exclut pas Weidmann à la tête de la BCE
RE
16:10ZONE EURO : confiance des consommateurs moins bonne qu'attendu à -8
16:10ETATS-UNIS : indice manufacturier Richmond comme attendu à -2
16:06RUSSIE : la production industrielle en hausse de 2,9% en 2018
AW
15:05La Chine devant les Etats-Unis pour le commerce de détail en 2019 (étude)
AW
15:04L'immobilier de bureau en Suisse s'est bien porté en 2018
AW
14:08United Tech dépasse les attentes au 4e trimestre
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"
Publicité