Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
361
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Bourse de Paris : Trump plombe l'ambiance

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
5
21/11/2019 | 09:02

L'ambiance s'est considérablement alourdie depuis hier en bourse. Pas vraiment étonnant, puisque les investisseurs sont sortis de la douce torpeur haussière en se demandant si la Chine et les Etats-Unis seront capables de sceller un accord commercial dans les jours qui viennent. Fort logiquement, chaque camp a recommencé à laisser fuiter des informations. Et sans surprise, les lignes directrices sont inchangées : Washington menace, Pékin temporise. Et un grand flou règne toujours.

La Chine n'est "pas à la hauteur" des négociations commerciales avec les Etats-Unis. L'attaque de Donald Trump a claqué hier lors d'une virée au Texas avec Tim Cook sur un site d'assemblage Apple. "La Chine a bien plus envie de conclure un accord commercial que moi", a ajouté le Président, une rengaine qu'il sert régulièrement quand la pression monte. A l'inverse, le principal négociateur chinois, le vice-Premier ministre Liu He, s'est dit "prudemment optimiste" sur la conclusion d'un accord dit de "phase 1", tout en se déclarant "confus" au sujet des demandes américaines. Les uns s'agacent, les autres s'assurent que tout est mis en oeuvre pour qu'ils s'agacent. Circulez, il n'y a rien à voir.

On peut raisonnablement s'attendre à des marchés plus nerveux dans les jours qui viennent, car les positions semblent encore éloignées et que le texte de loi condamnant la répression à Hong Kong voté par les parlementaires américains irrite Pékin. Est-il encore possible de trouver un terrain d'entente d'ici le début décembre, comme l'espèrent les investisseurs ? Si ce n'est pas le cas, qu'adviendra-t-il de la menace de taxer une nouvelle série de produits chinois d'importation le 15 décembre ? Beaucoup de conditionnel et d'interrogations en suspens donc, ce qui explique la teinte rouge prise par les indices après les records signés pendant la semaine.

Le CAC40 perdait 0,6% à 5858 points peu après l'ouverture.

Les temps forts économiques du jour

Le compte rendu de la réunion de la Banque centrale européenne d'octobre, la dernière de l'ère Draghi, ne devrait pas apporter beaucoup d'enseignements lorsqu'il sera divulgué à 13h30. Aux États-Unis, plusieurs indicateurs sont attendus, dont l'indice manufacturier de la Fed de Philadelphie et les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30), les chiffres de l'immobilier ancien et l'indice des indicateurs avancés (16h00).

L'euro et le dollar continuent à se neutraliser à 1,1075 USD. L'once d'or se négocie 1470 USD (-0,3%). Le baril s'est repris hier à 62,22 USD pour le Brent et à 56,84 USD pour le WTI. Le rendement de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans atteint 1,73%. Le Bitcoin est quasiment stable à 8100 USD. Sur le marché des métaux, le nickel est entré en "bear market" après avoir perdu près de 20% sur ces pics de septembre.

Les principaux changements de recommandations

  • Aviva : Deutsche Bank passe d'achat à conserver en visant 450 GBp.
  • BMW : J.P. Morgan passe de souspondérer à neutre en visant 70 EUR.
  • Capelli : GreenSome Finance reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 47,50 à 45 EUR.
  • Cementir : MainFirst démarre le suivi à surperformance en visant 7,25 EUR.
  • Fevertree : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours réduit de 2400 à 2300 GBp.
  • Hays : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 155 GBp.
  • Hella : Goldman Sachs passe de neutre à achat en visant 55 EUR.
  • JD Sports : Goldman Sachs démarre le suivi à l'achat en visant 870 GBp.
  • Kingfisher : AlphaValue passe d'accumuler à alléger avec un objectif de cours réduit de 225 à 210 GBp.
  • Sage : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 800 à 815 GBp.
  • Travis Perkins : Deutsche Bank reprend le suivi à conserver en visant 1550 GBp.
  • Umicore : Goldman Sachs démarre le suivi à l'achat en visant 51 EUR.

L’actualité des sociétés

LVMH aurait relevé de 120 à 130 USD son offre sur les actions Tiffany, pour emporter l'adhésion du conseil d'administration du bijoutier américain, selon des sources concordantes, portant le montant de l'offre à 16 Mds$. Eiffage va racheter 4% de MAF2 pour 150 M€, ce qui va accroître ses parts indirectes dans ses filiales APPR et ADELAC. Sur le site de Trémery, Peugeot inaugure la ligne d'assemblage de ses groupes motopropulseurs électrifiés. L'entrée en bourse de la Française des Jeux est couronnée de succès avec un placement réalisé à 19,90 EUR pour les institutionnels, tout en haut de la fourchette prévue, avec de premiers échanges programmés pour le 25 novembre pour les actions (les promesses sont cotées dès aujourd'hui). Gekko Group, une filiale d'Accor, a constaté une vaste fuite des données de 140 000 voyageurs à cause d'un serveur mal paramétré. EssilorLuxottica émet 5 Mds€ d'obligations en plusieurs tranches, à des taux très faibles. Casino a finalisé l'opération d'amélioration de sa structure de financement. L'actionnaire de contrôle de Weborama va lancer une OPA simplifiée à 5,40 EUR par action. Abivax peut inclure des sites français dans son essai de phase IIb avec ABX464. Cellectis remporte une victoire sur l'un de ses brevets protégé par l'OEB. Une acquisition pour DLSI. Trois solutions de Drone Volt sont labellisées pour les grands événements. Les dirigeants de C2RSi se renforcent au capital et le font savoir. La réorganisation du capital d'ITS Group est réalisée. Adomos se diversifie dans l'acquisition et la commercialisation d'immobilier rénové. Figeac Aero, Capelli ont publié leurs comptes.

PayPal s'offre le comparateur de prix et spécialiste des offres promotionnelles Honey pour 4 Mds$. Intel a fait état hier de ses difficultés à obtenir la livraison de certains composants, mais a confirmé ses prévisions, ce qui n'empêche pas le titre d'afficher une pente légèrement baissière hors séance. Dans le cadre de l'IPO Aramco, la plupart des banques étrangères auraient été marginalisées dans le processus, annonce le Financial Times, hormis HSBC, qui réalise les principales opérations avec les banques locales Samba et NCB. Google a décidé de bloquer la possibilité pour les annonceurs d'accéder à certaines données dont ils se servent pour cibler leurs publicités politiques. Fiat Chrysler est attaqué en justice aux Etats-Unis par General Motors, qui l'accuse de corruption dans le cadre de négociations avec le syndicat UAW, dont le président a été démis de ses fonctions après des accusations de manipulations comptables. L'administration américaine a autorisé des entreprises à la bannière étoilée à reprendre la vente de composants à Huawei. Uber va proposer d'enregistrer les conversations pendant les trajets. Sony discuterait d'un investissement dans le réseau Ambani TV.

Ça publie. Intuit, Ross Stores, ThyssenKrupp, Severn Trent, Johnson Matthey, CTS Eventim, Gap notamment.

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCOR 2.44%40.79 Cours en temps réel.9.92%
ALPHABET -0.12%1346.87 Cours en différé.28.89%
APPLE INC. 1.36%275.15 Cours en différé.72.09%
AVIVA PLC 2.39%415.8 Cours en différé.10.73%
BMW AG 1.42%75.87 Cours en différé.7.31%
CAC 40 0.59%5919.02 Cours en temps réel.24.38%
CAPELLI 1.67%30.5 Cours en temps réel.7.39%
CASINO GUICHARD-PERRACHON -3.74%41.97 Cours en temps réel.15.49%
CELLECTIS 1.62%14.46 Cours en temps réel.-4.11%
CEMENTIR HOLDING N.V. 0.13%6.865 Cours en clôture.33.13%
CTS EVENTIM AG & CO. KGAA -0.18%54.1 Cours en différé.66.05%
DLSI 0.91%16.6 Cours en temps réel.3.75%
DRONE VOLT -0.48%0.104 Cours en temps réel.-49.02%
EIFFAGE 0.05%100.9 Cours en temps réel.38.30%
ESSILORLUXOTTICA 1.15%140.6 Cours en temps réel.27.30%
FEVERTREE DRINKS PLC -0.38%2090 Cours en différé.-4.96%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES 1.00%13.326 Cours en clôture.4.04%
FIGEAC AÉRO 0.73%11.04 Cours en temps réel.0.36%
GENERAL MOTORS COMPANY -1.25%35.65 Cours en différé.6.58%
HAYS PLC 5.34%177.4 Cours en différé.26.71%
HELLA GMBH & CO. KGAA -0.36%49.42 Cours en différé.42.01%
HSBC HOLDINGS PLC -0.33%574.6 Cours en différé.-11.18%
INTEL CORPORATION 0.42%57.79 Cours en différé.22.63%
INTUIT 2.73%259.64 Cours en différé.31.90%
JD SPORTS FASHION PLC 5.61%782.8 Cours en différé.124.43%
JOHNSON MATTHEY PLC 0.77%2881 Cours en différé.2.93%
KINGFISHER PLC 1.79%221.9 Cours en différé.6.94%
LA FRANÇAISE DES JEUX -0.61%23.8 Cours en temps réel.0.00%
LVMH MOËT HENNESSY VUITTON SE 1.41%403.8 Cours en temps réel.56.39%
PAYPAL HOLDINGS 1.87%107.65 Cours en différé.28.02%
PEUGEOT 2.24%21.89 Cours en temps réel.17.40%
ROSS STORES -0.82%115.49 Cours en différé.39.96%
SEVERN TRENT 8.96%2420 Cours en différé.33.30%
SINGAPORE TELECOMMUNICATIONS LIMITED 0.00%3.39 Cours en clôture.16.49%
SONY CORPORATION 1.94%7443 Cours en clôture.44.58%
STOCK SPIRITS GROUP 2.11%203 Cours en différé.-2.40%
THE SAGE GROUP PLC 1.02%732.4 Cours en différé.21.78%
THYSSENKRUPP AG 0.22%11.645 Cours en différé.-22.26%
TIFFANY & CO. 0.10%133.7 Cours en différé.65.90%
TRAVIS PERKINS 5.84%1625 Cours en différé.51.87%
UBER TECHNOLOGIES, INC. -0.70%28.49 Cours en différé.0.00%
UMICORE 1.67%42.58 Cours en différé.22.15%
WEBORAMA 0.00%5.4 Cours en temps réel.-21.74%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
5
Réagir à cet article
Sansdents - Il y a 3 semaines arrow option
J’imagine la conversation entre l’excellent Président XI dont le pays va surclasser définitivement les USA et ses satellites (Europe, Japon, etc…) et le médiocre ultralibéral Macron :
XI : qu’avez-vous à vendre à la Chine communiste cher M Macron ?
Macron : Des TGV mais je viens de vendre le producteur de TGV (Alstom) aux US suite à des menaces de sanctions financières….et je suis en train de casser la SNCF sur ordre de l’UE…donc…Heuheuheuheuheu…..
XI : Donc pour les TGV c’est mort. Mais des TGV on peut vous en vendre, on en a produit 20 000 km en Chine et autant dans le monde, la SNCF Chinoise est en monopole public avec des dizaines de milliers de kilomètres de lignes et des millions de salariés à statut et avec au moins 3 salariés par train. Quoi d’autre mon cher M. Macron ?
Macron : Il y a bien le nucléaire mais après avoir produit des dizaines de centrales nucléaires des années 60 aux années 70, nous n’arrivons plus à produire un réacteur de nouvel génération (EPR), là où vous Chine communiste y parvenez les doigts dans le nez et les verts nous obligent à fermer les centrales nucléaires en France alors qu’elle peuvent encore durer plus de 50 ans sans aucuns risques et je suis en train de démanteler EDF à la demande de l’UE…..Heuheuheuheuheu
Xi : Donc pour le nucléaire c’est mort. Mais là aussi on peut vous en vendre, et l’EDF-GDF Chinois est en monopole public et emploi des millions de salariés à statut. Quoi d’autre cher M. Macron ?
Macron : Il y a bien les Télécoms où nous étions N°1 mondial de la R&D il y a 25 ans mais depuis sur ordre de l’UE, moi et mes prédécesseurs nous avons cassé l’opérateur historique France Telecom et avons donné Alcatel à Nokia qui à son tour est en train de sombrer face à Huawei…. Heuheuheuheuheu….
XI : Donc là aussi c’est mort. Mais Huawei, et Xiaomi peuvent vous vendre tout ce dont la France a besoin et l’un de nos 3 opérateurs télécoms publics géants comme China Mobile ou China Telecom, qui emploient plus de 1 million de salariés à statut, sur un seul réseau piloté par l’Etat communiste peuvent vous racheter FT renommer en l’agrume, d’origine Chinoise, Orange donc. Quoi d’autre cher M. Macron?
Macron : Il y a bien les Airbus ? Alors là je suis sûr de moi !
Xi : vous avez raison ! D’ailleurs une grande partie des Airbus sont maintenant produits en Chine communiste, ce qui nous a permis de créer notre propre industrie aéronautique en sortant nos propres avions made in China ! Quoi d’autres cher M. Macron?
Macron : Il y a bien le foie gras, les 400 fromages, le Champagne, le Cognac/Armagnac et les Grands vins de Bourgogne et du Bordelais, ainsi que les parfums et la haute couture, et notre pays est le N°1 en terme touristique.
Xi : Là je suis d’accord et nous avons racheté de nombreux grands châteaux ainsi que Club Med comme des milliers d’hectares de terres en France, et des millions de touristes Chinois viennent en France.
Macron : donc tout va bien ! Et vive l’Europe qui nous a permis de développer la concurrence libre et non faussée et ainsi de casser et privatiser tous nos services publics en France…..et pourquoi ne faites-vous pas la même chose en Chine M. Xi ?
Xi : Je suis désolé M. Macron mais quand je vois le résultat catastrophique de votre politique ultralibérale hyperatlantiste que vous appliquez en France et en Europe en copiant stupidement Reagan et Thatcher depuis 35 ans, et quand je vois le succès de notre politique qu’appliquait De Gaulle, Pompidou et Giscard des années 60 et 70, je préfère maintenir notre politique industrielle forte pilotée à long terme par l’Etat communiste qui nous réussit à 1000%.
J’ai dit la même chose à M .Trump qui en est resté bouche bée. Désolé….cher M. Macron, la Chine communiste n’est pas une colonie de l’Europe, des USA, ou du Japon et décide elle-même de sa politique, et n’a pas l’esprit masochiste.
Macron : Heuheuheuheuheu….mais que va devenir notre beau capitalisme ultralibéral hyperatlantiste ?
Xi : Paix à son âme cher M. Macron.
1
  
BRIJOU11 - Il y a 3 semaines arrow option
Excellent ! un régal votre commentaire .
  
  
  • Publier
    loader