Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  AmerisourceBergen Corporation    ABC

AMERISOURCEBERGEN CORPORATION

(ABC)
  Rapport
Cours estimé en temps réel. Temps réel estimé Cboe BZX - 27/11 16:06:35
103.12 USD   +0.01%
13/11AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
18/08BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
14/08AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Wall Street finit sur une hausse prudente avant l'inflation

13/02/2018 | 23:32
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
WALL STREET TERMINE EN HAUSSE

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a enchaîné mardi une troisième séance de hausse, sous l'impulsion d'Amazon.com et d'Apple, mais la prudence est restée de mise à la veille de la statistique de l'inflation aux Etats-Unis qui pourrait conforter le rebond du marché ou au contraire le faire replonger.

L'indice Dow Jones a gagné 39,18 points, soit 0,16%, à 24.640,45 et le S&P-500, plus large, a pris 6,94 points ou 0,26% à 2.662,94.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 31,55 points (+0,45%) à 7 013,51.

Après une ouverture en baisse, les trois principaux indices se sont redressés à la mi-journée dans le sillage d'Amazon et d'Apple, qui ont fini en hausse de respectivement 2,04% et 1,00%.

Rob Haworth, stratège chez U.S. Bank Wealth Management, y voit un bon signe mais pense qu'il est trop tôt pour conclure à la fin de la correction après la chute des indices la semaine dernière. "La volatilité va perdurer pendant quelques jours encore au minimum, le temps de faire le tri", dit-il.

Les investisseurs attendent avec une certaine fébrilité les statistiques des prix à la consommation et des ventes au détail de janvier qui seront publiées une heure avant l'ouverture mercredi. Des chiffres supérieurs au consensus pourraient favoriser une nouvelle hausse des rendements des emprunts d'Etat et raviver les craintes sur les taux de la Réserve fédérale - les mêmes facteurs qui ont déclenché le mouvement de correction sur les actions après les chiffres de l'emploi du 2 février.

Hors énergie et alimentation, le taux d'inflation sur un an est prévu à 1,7% contre 1,8% en décembre.

"On attend une légère décrue de l'inflation mais une accélération pourrait amener un regain de volatilité", prévient Matt Miskin, stratège chez John Hancock Investments.

Après une semaine agitée qui a vu les indices reculer de plus de 10% par rapport à leurs pics de janvier, ce qui définit une situation de correction, le S&P-500 a repris 3,2% en trois séances. Il se situe maintenant à 7,3% de son plus haut record du 26 janvier et est revenu à ses niveaux du début décembre.

Depuis le début de 2018, l'indice de référence des gérants américains accuse un repli de 0,32% et le Dow Jones cède 0,40% alors que le Nasdaq conserve une avance de 1,60%.

Signe de la prudence des investisseurs, les volumes se sont calmés mardi avec 6,4 milliards de d'actions qui ont changé de mains contre 8,1 milliards la veille et une moyenne de 8,4 milliards sur les 20 dernières séances.

L'indice CBOE de la volatilité a cédé 0,64 point à 24,97, soit moitié moins que son pic de 50 touché la semaine dernière mais deux fois plus que son niveau de fin janvier.

Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt de référence à 10 ans s'est tassé à 2,840%, au lendemain d'un point haut de quatre ans à 2,9020.

Les craintes sur les taux - le rendement du 10 ans a grimpé de 43 points de base depuis le début janvier - ont relégué au second rang les résultats de sociétés du quatrième trimestre, dont le plus gros est connu il est vrai. Sur les 349 sociétés du S&P-500 qui ont publié à ce stade, près de 78% ont annoncé des profits supérieurs aux attentes, à comparer à une moyenne de 72% sur les quatre trimestres précédents, selon les données de Thomson Reuters.

Les bénéfices d'ensemble du S&P-500 sont maintenant estimés en hausse de 14,8% pour la période, au lieu d'une prévision de +12% avant les premières publications.

HAUSSE DU YEN ET DE L'EURO

Avec la reprise de l'après-midi, neuf des 11 grands indices sectoriels S&P-500 ont fini en hausse, seuls l'énergie (-0,45%) et les matériaux (-0,28%) restant à la traîne.

Les hausses les plus fortes ont été pour l'immobilier et la consommation discrétionnaire, qui ont pris plus de 0,5%.

En tête du S&P-500, le fabricant d'articles de sport Under Armour a bondi de 17,36% après l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes.

Egalement en vedette, le distributeur pharmaceutique AmerisourceBergen a pris 9,30% à 97,77 dollars après des informations du Wall Street Journal sur un possible rachat par la chaîne de pharmacies Walgreens alors que se précise la menace d'une entrée d'Amazon sur le marché de la santé.

A la baisse, Henry Schein et Patterson Cos ont chuté de respectivement 6,64% et 5,19% après l'annonce d'une plainte antitrust de la Commission fédérale du commerce (FTC) visant les deux fournisseurs de matériel dentaire et leur concurrent non coté Benco Dental Supply, que la concurrence d'Amazon pourrait également perturber.

Avec le retour de l'appétit pour le risque sur les marchés actions, le dollar a subi des dégagements, notamment contre le yen qui a bénéficié de conjectures sur une prochaine réduction du soutien monétaire de la Banque du Japon.

Le yens'échangeait à 107,81 pour un dollar en fin de séance, en hausse de 0,8%, après avoir gagné jusqu'à 1,1% à 107,41, tout près de son plus haut de septembre dernier à 107,32 yens. Depuis le 1er janvier, la devise nippone s'est appréciée de 4,3%.

L'euro/dollar a pris 0,50% à 1,2353 et l'indice dollar, qui mesure la valeur du billet vert face à un panier de devises de référence, a cédé 0,55% à 89,72.

Sur le marché pétrolier, le Brent a repris 0,2% sur le Nymex, après avoir touché un plus bas de deux mois, mais le WTI a fini en légère baisse.

(Avec Sruthi Shankar à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

par Noel Randewich


© Reuters 2018
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMERISOURCEBERGEN CORPORATION 0.24%103.36 Cours en différé.21.28%
DJ INDUSTRIAL 0.29%29956.72 Cours en différé.4.67%
HENRY SCHEIN, INC. 0.31%64.33 Cours en différé.-3.88%
NASDAQ 100 0.72%12242.222327 Cours en différé.39.15%
NASDAQ COMP. 0.74%12186.226242 Cours en différé.34.79%
S&P 500 0.34%3641.86 Cours en différé.12.35%
UNDER ARMOUR, INC. 0.06%16.85 Cours en différé.-21.94%
US DOLLAR / JAPANESE YEN (USD/JPY) -0.16%104.07 Cours en différé.-3.95%
WALGREENS BOOTS ALLIANCE, INC. -0.73%38.77 Cours en différé.-33.73%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur AMERISOURCEBERGEN CORPORATION
13/11AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
18/08BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
14/08AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
31/07AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : publication des résultats trimestriels
15/05AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
04/05AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : publication des résultats semestriels
13/02AMERISOURCEBERGEN CORPORATION : Détachement de dividende
FA
2019EN DIRECT DES MARCHES : Natixis, Alstom, Vivendi, Pierre & Vacances, Quadient..
2019BOURSE DE PARIS : Y-aura-t-il un accord commercial sous le sapin ?
2019AMERISOURCEBERGEN : Détachement de dividende
FA
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur AMERISOURCEBERGEN CORPORATION
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 201 Mrd - 168 Mrd
Résultat net 2021 1 582 M - 1 327 M
Tréso. nette 2021 1 058 M - 887 M
PER 2021 13,4x
Rendement 2021 1,70%
Capitalisation 21 060 M 21 060 M 17 668 M
VE / CA 2021 0,10x
VE / CA 2022 0,09x
Nbr Employés 21 500
Flottant 51,0%
Graphique AMERISOURCEBERGEN CORPORATION
Durée : Période :
AmerisourceBergen Corporation : Graphique analyse technique AmerisourceBergen Corporation | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique AMERISOURCEBERGEN CORPORATION
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 115,94 $
Dernier Cours de Cloture 103,11 $
Ecart / Objectif Haut 29,0%
Ecart / Objectif Moyen 12,4%
Ecart / Objectif Bas -10,8%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Steven H. Collis Chairman, President & Chief Executive Officer
James Francis Cleary Chief Financial Officer & Executive Vice President
Dale B. Danilewitz Chief Information Officer & Executive VP
Henry Wadsworth McGee Independent Director
Jane Ellen Henney Lead Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
AMERISOURCEBERGEN CORPORATION21.28%21 060
ABBOTT LABORATORIES22.51%188 597
MEDTRONIC PLC-0.12%151 957
BECTON, DICKINSON AND COMPANY-16.36%65 973
HOYA CORPORATION32.49%49 699
BAXTER INTERNATIONAL INC.-9.84%38 511