Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Casino, Guichard-Perrachon    CO   FR0000125585

CASINO, GUICHARD-PERRACHON

(CO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Casino se veut confiant pour 2017 mais sa prévision déçoit

07/03/2017 | 13:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
CASINO SE VEUT CONFIANT POUR 2017 MAIS SA PRÉVISION DÉÇOIT

PARIS (Reuters) - Casino, porté en 2016 par l'amélioration de sa rentabilité en France, table sur une progression de ses performances en 2017 grâce à un redressement au Brésil et à une poursuite de ses efforts de productivité en France.

Le distributeur, qui a dégagé un résultat opérationnel courant (ROC) en hausse de 3,8%, se fixe pour objectif de le faire progresser cette année d'au moins 10%, à changes courants.

Cette prévision, interprétée par les analystes comme une stabilité attendue des résultats en Amérique latine à changes constants, a été mal accueille par le marché et fait chuter le titre qui lâchait -5,16% à 49,515 euros à 13h30, accusant la deuxième plus forte baisse du SBF120 (-0,2%).

"Une hausse d'au moins 10% signifie que le ROC serait proche de 1,14 milliard d'euros, alors que le consensus était de 1,30 milliard, ce qui est clairement décevant", soulignent les analystes de Bryan Garnier.

Interrogé lors de la présentation des résultats, le directeur financier, Antoine Giscard d'Estaing, s'est voulu rassurant. "Nos estimations internes vont au-delà (...) et nous pensons bien qu'il y aura une croissance, hors effets de change, de la rentabilité des activités internationales", a-t-il dit.

"Cette prévision est très prudente et se fonde sur un maintien de la situation économique au Brésil. Si la situation s'améliore, l'effet sera très positif", a-t-il ajouté.

En France - dont le poids est devenu crucial depuis la cession des très rentables actifs asiatiques pour désendetter le groupe - le ROC a franchi la barre promise des 500 millions d'euros à 508 millions (après 337 millions en 2015), alors que la croissance a été limitée à 0,3% en comparable, au lieu des 1,5% anticipés par le groupe.

Cette performance en France, qui s'est traduite par une progression de la rentabilité de 90 points de base à 2,7%, s'explique par les synergies permises par les accords sur les achats passés avec Intermarché, des réductions de coûts et une restructuration drastique du réseau de magasins.

BAISSE DES INVESTISSEMENTS EN FRANCE

Pour préserver ses marges en France, dans un environnement concurrentiel féroce, Casino a fermé environ 300 magasins déficitaires, transféré en franchise des magasins de proximité (Franprix, Leader Price) et réduit les surfaces non-alimentaires - déficitaires - dans ses hypermarchés Géant.

En 2017, où une hausse d'environ 15% est attendue pour le ROC en France, dans l'alimentaire seulement, Casino poursuivra ses réductions de coûts, réduira ses investissements, et continuera de réduire les surfaces non alimentaires des hypers, où un retour à l'équilibre est attendu.

Casino, qui estime avoir retrouvé une bonne dynamique commerciale dans l'ensemble de ses formats en France, a exclu des repositionnements significatifs de prix cette année.

Dans le non alimentaire, il veut accélérer la cadence chez CDiscount, via la place de marché du site et l'accroissement du nombre de références.

Au Brésil, plombé par la crise, le groupe a vu ses résultats plonger. Sa filiale GPA a creusé ses pertes alors que son ROC a chuté de 28% après des baisses de prix massives et la fermeture de 60 magasins.

Mais Casino affiche sa confiance sur la dynamique à attendre dans le pays, après la restructuration de GPA et le redressement de ses ventes amorcé l'an dernier.

Mis sous pression par le fonds Muddy Waters fin 2015 pour manque de transparence, pile de dettes et ingénierie financière masquant la baisse de ses performances, Casino s'est profondément transformé en 2016 pour regagner la confiance des investisseurs.

Il a vendu ses filiales au Vietnam et en Thaïlande pour se désendetter, a soldé l'échec boursier de Cnova aux Etats-Unis et engagé la vente du brésilien Via Varejo et de ses actifs de e-commerce, foyer de pertes plombé par la crise.

Le ROC du groupe est ressorti à 1,034 milliard d'euros (consensus Thomson Reuters de 1,046 milliard), le résultat net normalisé - retraité des cessions - a reculé à 341 millions d'euros, contre 357 millions l'année précédente, mais le dividende proposé est resté stable à 3,12 euros.

La dette financière nette est ramenée à 3,367 milliards d'euros, contre 6,073 milliards en 2015, grâce aux cessions.

(Edité par Jean-Michel Bélot)

par Pascale Denis


© Reuters 2017
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CASINO, GUICHARD-PERRACHON -1.40%27.45 Cours en temps réel.10.52%
COMPANHIA BRASILEIRA DE DISTRIBUIÇÃO 0.00%Cours en clôture.0.00%
EURO / BRAZILIAN REAL (EUR/BRL) 0.18%6.3905 Cours en différé.-0.49%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CASINO, GUICHARD-PERRACHON
16:42CASINO GUICHARD PERRACHON : Cdiscount dévoile sa nouvelle stratégie BtoB
PU
14:29CASINO : Cdiscount lance une nouvelle activité stratégique
CF
13:54CASINO GUICHARD PERRACHON : Cdiscount lance une nouvelle activité stratégique à ..
PU
16/01Carrefour et Couche-Tard renoncent à leur rapprochement
RE
16/01Carrefour et Couche-Tard renoncent à leur rapprochement - communiqué
RE
16/01Couche-Tard renonce à son offre sur Carrefour
RE
16/01Exclusif-Couche-Tard renonce à son offre sur Carrefour-source
RE
16/01Exclusif-Couche-Tard renonce à son offre sur Carrefour-source
RE
13/01LA VALEUR DU JOUR À PARIS - CARREFOU : les discussions avec Couche-Tard mettent ..
AO
13/01L'Europe varie peu, les taux reculent et Carrefour grimpe
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CASINO, GUICHARD-PERRACHON
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 32 068 M 38 724 M -
Résultat net 2020 163 M 196 M -
Dette nette 2020 6 313 M 7 624 M -
PER 2020 14,8x
Rendement 2020 -
Capitalisation 3 000 M 3 627 M -
VE / CA 2020 0,29x
VE / CA 2021 0,29x
Nbr Employés 209 696
Flottant 42,0%
Graphique CASINO, GUICHARD-PERRACHON
Durée : Période :
Casino, Guichard-Perrachon : Graphique analyse technique Casino, Guichard-Perrachon | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CASINO, GUICHARD-PERRACHON
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 14
Objectif de cours Moyen 28,29 €
Dernier Cours de Cloture 27,84 €
Ecart / Objectif Haut 47,3%
Ecart / Objectif Moyen 1,62%
Ecart / Objectif Bas -35,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
Jean-Charles Henri Naouri Chairman & Chief Executive Officer
Julien Lagubeau Chief Operating Officer
David Lubek Chef Financial Officer
Julia Perroni Deputy Director-Finance
Gilles Pinoncély Non-Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CASINO, GUICHARD-PERRACHON10.52%3 627
SYSCO CORPORATION1.76%38 492
WOOLWORTHS GROUP LIMITED0.00%38 452
TESCO PLC4.41%31 968
AHOLD DELHAIZE N.V.7.57%31 795
AEON CO., LTD.-2.66%27 208