Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

EDF négocie le rachat de la branche nucléaire du géant américain GE

22/09/2021 | 12:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Belfort (awp/afp) - EDF et General Electric ont annoncé mercredi à l'AFP mener des "discussions exploratoires" en vue d'un éventuel rachat par l'énergéticien français des "activités nucléaires de GE Steam Power".

"EDF est en cours d'analyse des conditions dans lesquelles les intérêts du groupe EDF pourraient être préservés", a déclaré un porte-parole du groupe. "Il n'y a aucune certitude quant à l'aboutissement de ces travaux et discussions exploratoires", a-t-il toutefois souligné.

GE a également confirmé auprès de l'AFP l'existence de ces discussions, indiquant n'avoir "aucune certitude sur les conclusions de ces discussions".

"Je suis satisfait que les négociations soient entamées, j'appelais ce rachat de mes voeux depuis de longs mois", a déclaré à l'AFP Damien Meslot, le maire LR de Belfort, ville où sont localisées les activités de GE Steam Power. "Je serai extrêmement attentif au périmètre du rachat, qu'il soit suffisamment large pour assurer la pérennité des activités et de l'emploi à Belfort".

Cette annonce a été accueillie avec prudence par les syndicats. Ce sont "2000 personnes sur 11'000 qui ont peut-être de la chance de quitter GE", a déclaré une source syndicale à l'AFP, en faisant référence aux différents plans sociaux qui se sont succédé chez General Electric ces dernières années.

Risque de pertes de contrats

"Maintenant, il faut regarder le projet industriel", a complété la même source, estimant que le rachat des activités nucléaires de GE Steam Power par l'un de ses clients "risquait" de faire perdre des contrats auprès d'autres clients, et était donc associé à un "risque de casse sociale".

GE avait lui-même racheté en 2015 la branche énergie d'Alstom, parmi lesquelles figuraient ses activités nucléaires. A l'époque, le groupe américain comptait 16'000 emplois industriels en France (hors GE Capital), selon les chiffres de la direction, et promettait d'en créer 1000 supplémentaires. Mais en cinq ans, les effectifs sont descendus à 13'000, après des cessions d'actifs, et des réorganisations.

En décembre, GE Steam Power avait initié une nouvelle réorganisation, qui prévoyait initialement 238 suppressions d'emplois, un chiffre ramené à 144 au printemps.

En mars, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, avait déclaré, dans les colonnes de l'Est Républicain, rechercher "une solution française pour les turbines Arabelle", produites par GE. "Cette solution permettra de sécuriser cet actif unique, les compétences qui vont avec et qui sont indispensables à notre avenir énergétique".

afp/fr


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
12:01EDF : souscrit pour 50 ME au Fonds France Nucléaire
CF
11:00EDF et l'Etat français lancent un fonds d'investissement dans la filière nucléaire
DJ
10:54ELECTRICITE DE FRANCE : Création du "Fonds France Nucléaire", le fonds d'investissement dé..
PU
20/10ELECTRICITE DE FRANCE : IZI by EDF innove avec l'offre Pompe à chaleur garantie 10 ans pou..
PU
19/10BOURSE DE PARIS : Paris attentiste
AW
19/10EN DIRECT DES MARCHES : EDF, Danone, Technip Energies, Apple, BHP, Samsung, Ericsson...
18/10ELECTRICITE DE FRANCE : Macron veut annoncer avant Noël la construction de six nouveaux ré..
RE
18/10Orange et EDF choisissent Solutions 30 pour des contrats de services d'une valeur de 58..
MT
18/10IPO : Pod Point, filiale d'EDF, prévoit d'entrer à la Bourse de Londres en novembre
DJ
18/10SOLUTIONS 30 : deux contrats remportés en Outre-Mer
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 73 501 M 85 578 M -
Résultat net 2021 4 313 M 5 021 M -
Dette nette 2021 50 981 M 59 358 M -
PER 2021 9,84x
Rendement 2021 4,18%
Capitalisation 40 915 M 47 642 M -
VE / CA 2021 1,25x
VE / CA 2022 1,18x
Nbr Employés 161 203
Flottant 14,9%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 17
Dernier Cours de Cloture 12,96 €
Objectif de cours Moyen 14,95 €
Ecart / Objectif Moyen 15,3%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Lévy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Christophe Salomon Group Chief Information Officer
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE0.50%47 642
NATIONAL GRID PLC5.65%45 692
SEMPRA1.59%41 921
ENGIE-4.14%33 776
E.ON SE19.15%32 789
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP INCORPORATED8.75%32 054