Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Amsterdam  >  Gemalto    GTO   NL0000400653

GEMALTO

(GTO)
SynthèseGraphiquesActualitésSociétéFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurRecommandations des analystes

Gemalto : poursuivi aux prud'hommes par 480 de ses cadres

18/03/2019 | 20:45
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
GEMALTO POURSUIVI AUX PRUD'HOMMES PAR 480 DE SES CADRES

PARIS (Reuters) - Un tiers des cadres de Gemalto poursuit aux prud'hommes le spécialiste de la sécurité numérique dont Thales est en train de finaliser le rachat, rapporte lundi le quotidien Les Echos sur son site internet, indiquant qu'ils contestent le calcul de la part variable de leur rémunération.

Lundi, à l'initiative du syndicat CFE-CGC (Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres), leur avocat, Me Emmanuel Mauger, a déposé 480 dossiers devant le conseil de prud'hommes de Boulogne-Billancourt, écrit le journal.

Le quotidien précise que le litige porte sur le calcul de la part variable versée en mars 2016 à deux tiers des cadres de l'entreprise en France et plus précisément sur la partie liée aux objectifs financiers.

En 2016, la règle était la suivante : cette part était perçue en totalité par les cadres concernés par le plan si le bénéfice d'exploitation au niveau du groupe atteignait, en 2015, 450 millions d'euros. Et elle se réduisait en sifflet de moitié à 415 millions d'euros. En deçà de ce seuil, son montant était nul.

En 2015, le bénéfice d'exploitation publié par Gemalto a atteint 423 millions d'euros. Mais l'entreprise a refusé de verser aux cadres concernés les 61,4% de la part variable liée aux résultats financiers, explique le journal.

Pour la direction, poursuit-il, l'objectif ne pouvait être considéré comme atteint que si le bénéfice d'exploitation excédait toujours 415 millions d'euros, non pas avant, mais après le versement des bonus.

Les 480 requêtes s'appuient sur un précédent : six cadres ont déjà gagné aux prud'hommes en décembre sur le même sujet. Gemalto ayant fait appel, les nouveaux dossiers vont être joints aux précédents.

NOTE: Ces informations n'ont pas été vérifiées par Reuters, qui ne garantit pas leur exactitude.

(Catherine Mallebay-Vacqueur, édité par Elizabeth Pineau)


© Reuters 2019
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
GEMALTO -0.10%51.2 Cours en clôture.1.07%
THALES 3.84%78.5 Cours en temps réel.0.93%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur GEMALTO
2019Le patron de Thales veut faire de l'Europe un champion des capteurs quantique..
AW
2019GEMALTO : La commission électorale des Philippines choisit la solution biométriq..
BU
2019GEMALTO : Le Canada renforce la sécurité publique en utilisant la solution d'ide..
BU
2019VIVATECH 2019  : Thales, récompensé comme une des entreprises les plus innovante..
BU
2019THALES : ventes et nouvelles commandes en baisse au 1er trimestre
AW
2019THALES : confirme ses objectifs 2019 en dépit du recul du CA au 1er trimestre
RE
2019THALES : confirme ses objectifs 2019, les revenus du T1 souffrent des bases de c..
DJ
2019THALES : GEMALTO sortira de la cote le 29 mai
AO
2019GEMALTO : les actions seront retirées de la cote le 29 mai
CF
2019GEMALTO : Les actions Gemalto seront retirées de la cote le 29 mai 2019
BU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur GEMALTO
Plus de recommandations
Graphique GEMALTO
Durée : Période :
Gemalto : Graphique analyse technique Gemalto | Zone bourse
Graphique plein écran