Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Orange
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ORA   FR0000133308

ORANGE

(ORA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Orange acte le départ de Stéphane Richard, condamné dans l'affaire Tapie-Lyonnais

24/11/2021 | 21:47
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
ORANGE ACTE LE DÉPART DE STÉPHANE RICHARD, CONDAMNÉ DANS L'AFFAIRE TAPIE-LYONNAIS

PARIS (Reuters) - Orange a annoncé mercredi soir avoir accepté la démission de son PDG Stéphane Richard, qui sera remplacé d'ici le 31 janvier prochain, après sa condamnation en appel à un an de prison avec sursis et 50.000 d'euros d'amende dans l'affaire de l'arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit lyonnais.

A l'issue d'une réunion organisée dans la foulée du verdict prononcé par la Cour d'appel de Paris, le conseil d'administration du géant français des télécoms a fait savoir dans un communiqué que Stéphane Richard serait remplacé le 31 janvier au plus tard dans le cadre de la mise en place d'une nouvelle gouvernance.

Stéphane Richard a été reconnu coupable mercredi par la Cour d'appel de Paris de complicité de détournement de fonds publics lors de la procédure d'arbitrage qui a permis à Bernard Tapie d'encaisser 403 millions d'euros en 2008.

Dans une déclaration à la presse, Stéphane Richard, qui à l'époque était directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde, a dénoncé des accusations sans fondement, rappelé qu'il avait été relaxé en première instance et annoncé son intention de se pourvoir en cassation.

"Je remets mon mandat entre les mains du CA d'Orange", a-t-il dit.

L'ancien haut fonctionnaire avait par le passé déclaré qu'il ne s'accrocherait pas à son poste de directeur général à l'issue de son mandat actuel de quatre ans, qui devait prendre fin en mai 2022, mais qu'il souhaitait rester à la présidence d'Orange.

Dans cette perspective, le chasseur de têtes Spencer Stuart a été recruté il y a plusieurs semaines par le conseil d'administration du groupe, ont indiqué mardi plusieurs sources à Reuters.

"DES ACTES GRAVES"

Christine Lagarde, désormais présidente de la Banque centrale européenne (BCE), a été condamnée mais dispensée de peine en 2016 pour négligence par la Cour de justice de la République dans cette affaire.

Stéphane Richard, qui nie toute infraction et assure n'avoir joué qu'un rôle secondaire dans le processus d'arbitrage, avait été relaxé à l'issue du procès en première instance en 2019, comme tous les prévenus dans ce dossier, dont Bernard Tapie.

En appel, le parquet général avait requis en juin dernier une peine d'emprisonnement de trois ans, dont deux avec sursis, et une amende de 100.000 euros à l'encontre du PDG d'Orange pour son implication présumée dans le versement contesté effectué par l'Etat pour régler le litige entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais.

La présidente de la Cour d'appel, Sophie Clément, a estimé que Stéphane Richard avait "commis des actes graves en privilégiant les intérêts de Bernard Tapie au détriment de ceux de l'Etat".

Elle a ajouté que le préjudice subi du fait des sommes détournées avait jeté le "discrédit" sur la haute fonction publique et contribué à "l'affaiblissement de l'Etat".

"Ces actes ne peuvent pas être considérés comme une simple négligence compte tenu de leur qualité répétée et délibérée", a encore estimé la magistrate.

La Cour d'appel n'a en revanche pas retenu la charge de complicité d'escroquerie à son encontre.

"Les griefs sont passés d'escroquerie à complicité puis à la relaxe totale et aujourd'hui de nouveau à une relaxe sur la complicité d'escroquerie (...) mais une condamnation pour complicité de détournement public", a réagi Stéphane Richard dans son communiqué. "C'est à ne rien y comprendre et profondément injuste."

La mort de Bernard Tapie le 3 octobre dernier avait conduit la Cour d'appel à annoncer l'extinction des actions judiciaires à son encontre, rendant définitive la relaxe de l'homme d'affaires, mais elle devait encore se prononcer sur le sort des autres prévenus, parmi lesquels Stéphane Richard.

(Reportage Mathieu Rosemain, avec Gwenaëlle Barzic et Silvia Aloisi; version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot et Jean Terzian)

par Mathieu Rosemain


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
1
Réagir à cet article
VONMISES - Il y a 5 jours arrow option
Il démissionne pour être nommé à la tête d'une grande institution internationale ?
1
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur ORANGE
29/11ORANGE, TELENOR, SWISSCOM : les télécoms appellent les géants de la tech à contribuer aux ..
29/11PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du lundi 29 novembre 2021
29/11BOURSE DE PARIS : Nervous breakdown
29/11EN DIRECT DES MARCHES : LVMH, Orange, Eurofins, Faurecia, Sartorius Stedim Biotech, Nissan..
29/11Deutsche Telekom et 12 autres opérateurs européens exhortent les géants américains de l..
MT
29/11Des groupes télécoms veulent que les géants de la tech aident à financer les réseaux
RE
29/11Exclusif-D. Telekom, Vodafone et d'autres veulent que les géants américains de la techn..
ZR
26/11ORANGE : Résultats des élections des représentants du personnel au Conseil d'Administratio..
PU
25/11BOURSE DE WALL STREET : Timide rebond en Europe malgré la fermeture de Wall Street
RE
25/11CAC40 : tendance haussière confirmée même sans Wall Street
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ORANGE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 42 356 M 47 945 M -
Résultat net 2021 -1 254 M -1 420 M -
Dette nette 2021 27 488 M 31 116 M -
PER 2021 -21,2x
Rendement 2021 7,38%
Capitalisation 25 541 M 28 785 M -
VE / CA 2021 1,25x
VE / CA 2022 1,26x
Nbr Employés 138 626
Flottant 80,4%
Graphique ORANGE
Durée : Période :
Orange : Graphique analyse technique Orange | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique ORANGE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 28
Dernier Cours de Cloture 9,60 €
Objectif de cours Moyen 12,65 €
Ecart / Objectif Moyen 31,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Stéphane Richard Chairman & Chief Executive Officer
Ramón Fernández Executive Director-Finance & Operations
Michaël Trabbia Chief Technology & Innovation Officer
Helle Kristoffersen Independent Director
Jean-Michel Sévérino Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ORANGE-1.34%28 785
VERIZON COMMUNICATIONS-12.07%216 857
CHINA MOBILE LIMITED6.00%122 992
CHARTER COMMUNICATIONS, INC.1.71%119 801
NIPPON TELEGRAPH AND TELEPHONE CORPORATION19.75%99 771
DEUTSCHE TELEKOM AG7.26%85 749