Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Le pétrole, surveillant le coronavirus et l'Opep, monte

13/02/2020 | 21:44
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - Les prix du pétrole ont de nouveau terminé en hausse jeudi, rassérénés par l'espoir d'une réduction de la production des membres du groupe Opep+ et les mesures prises pour lutter contre l'épidémie de coronavirus.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril s'est apprécié de 55 cents, ou 1,0%, pour terminer à 56,34 dollars.

A New York, le baril américain de WTI pour mars a gagné 25 cents, ou 0,5%, pour finir à 51,42 dollars.

Ils avaient déjà bien progressé au cours des deux séances précédentes.

"Les mesures que le groupe Opep+ va peut-être prendre et les efforts engagés pour contenir la propagation de la maladie Covid-19 laissent un peu de place à l'optimisme", avance Robbie Fraser, de Schneider Electric.

le bilan de l'épidémie s'est alourdi jeudi, la Chine annonçant notamment plus de 15.000 contaminations supplémentaires. Mais ce bond est dû en partie à une nouvelle méthodologie utilisée pour recenser les cas d'infection.

"Dans les semaines à venir, l'attention des courtiers va probablement se focaliser de plus en plus sur la décision de l'Opep+, dont les membres doivent se réunir en mars", souligne M. Fraser.

Ce groupe, qui réunit les 13 membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix autres puissances pétrolières, dont la Russie, est lié depuis fin 2016 par un accord de limitation de sa production destiné à soutenir les cours du brut face à une offre abondante.

Depuis l'apparition du coronavirus, "l'Arabie saoudite pousse pour des coupes supplémentaires mais la Russie reste réticente", rappelle M. Fraser.

"Au minimum, les membres devraient décider d'étendre les quotas actuellement en place pour trois mois supplémentaires jusqu'à la prochaine réunion formelle en juin", avance-t-il. "La vraie question est de savoir si le groupe peut se mettre d'accord sur une réduction supplémentaire d'au moins 500.000 barils par jour".

Cité par des agences russes, le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a indiqué jeudi aux journalistes que la Russie n'avait pas encore pris sa décision, qui sera annoncée "en temps voulu".

Par ailleurs, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a prévenu jeudi des conséquences "significatives" sur la demande de pétrole de l'épidémie de Covid-19, révisant à la baisse de 365.000 barils par jour ses attentes concernant la croissance de la demande de brut pour 2020.

Alors que l'impact de l'épidémie au niveau mondial est encore en train d'être évalué, il y a "déjà un important ralentissement de la consommation de pétrole et de l'économie en Chine plus largement", selon l'agence.

L'Opep avait déjà fortement révisé à la baisse mercredi sa prévision de croissance de la demande mondiale de brut cette année, soulignant l'impact en Chine du coronavirus sur les carburants pour le transport, notamment l'aviation.

Dans l'immédiat toutefois, "on n'a pas encore vu les flux de pétrole à destination de l'Asie de l'est diminuer", remarque Amir Richani, de ClipperData.

Dans la mesure où ces cargaisons ont été achetées avant la propagation, "le réel effet sur les importations chinoises de brut ne sera peut-être pas visible avant mars", estime-t-il. "Et même alors, le bilan sera peut-être rendu confus par le fait que certains acheteurs ont profité de la baisse des cours du brut pour augmenter leurs stocks", souligne le spécialiste.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
LONDON BRENT OIL 0.80%75.94 Cours en différé.37.62%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 1.25%396.8868 Cours en différé.36.56%
SAUDI ARABIAN OIL COMPANY 0.14%35.05 Cours en clôture.0.14%
SCHNEIDER ELECTRIC SE 0.63%168.3 Cours en temps réel.36.64%
US DOLLAR / RUSSIAN ROUBLE (USD/RUB) -0.44%73.70711 Cours en différé.0.47%
WTI 0.88%72.483 Cours en différé.37.48%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
11:20Les marchés moins inquiets du variant Omicron
AW
07:28Technip Energies remporte un contrat pour un projet au large des Emirats arabes unis
DJ
05:00Reliance Industries forme une coentreprise de 2 milliards de dollars avec une société c..
MT
04:20BP rachète la société américaine de recharge de véhicules électriques AMPLY Power
MT
03:39L'unité Rex International révèle la production de pétrole du mois de novembre sur le ch..
MT
02:18Tokyo poursuit son élan, de plus en plus rassurée sur Omicron
AW
07/12Les marchés mondiaux retrouvent le sourire, soulagés par rapport à Omicron
AW
07/12Les actions américaines progressent alors que les inquiétudes liées à l'Omicron s'estom..
MT
07/12TechnipFMC fournira des têtes de puits et des équipements connexes à Abu Dhabi au cours..
MT
07/12OIL-DRI OF AMERICA : baisse du bénéfice par action au premier trimestre de l'exercice, aug..
MT
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
WTI : Graphique analyse technique WTI | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière