Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Carrefour    CA   FR0000120172

CARREFOUR

(CA)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Carrefour : Berenberg préfère Jeronimo Martins

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
12/06/2019 | 10:23

Ce n'est pas avec sa nouvelle recommandation "conserver" et son objectif quasiment conforme aux cours actuels, 17 EUR, que Berenberg va relancer l'intérêt pour le dossier Carrefour. Mais dans un secteur largement suivi par les bureaux d'études, un nouveau point de vue est toujours bon à prendre.

Pour être franc, le propos n'est pas très innovant. Comme nombre de confères, l'équipe chargée de la distribution chez Berenberg (Michelle Wilson, Dusan Milosavljevic, Oliver Anderson) pense que Carrefour est à une étape charnière, qu'il possède des atouts mais que la mue sera longue. L'approche sectorielle est malgré tout intéressante. La banque allemande rappelle que, dans la distribution alimentaire, les investisseurs cherchent le frisson du dossier en retournement. Avec comme jurisprudences Tesco au Royaume-Uni ou Target et Walmart aux Etats-Unis. A première vue, Carrefour coche toutes les cases, en particulier un management apprécié prêt à casser les codes et des marges inférieures à la moyenne du secteur, qui laissent a priori du potentiel d'amélioration purement interne.
 
Si Berenberg est en phase avec les initiatives prises par la direction et pense même qu'il pourrait y avoir une embellie cette année, il juge aussi que les défis structurels sont nombreux et que le redressement ne prendra pas la pente ascendante et régulière que certains investisseurs semblent anticiper. La nouvelle loi française basée sur les Etats Généraux de l'Alimentation n'a pas eu l'effet anticipé par les spécialistes, du moins côté distributeurs. Les leaders en matière d'image-prix, Leclerc et Lidl, n'ont pas été contraints de rattraper les tarifs pratiqués par la concurrence. "Ce qui est particulièrement préoccupant pour Carrefour est que les enseignes avec une stratégie de prix bas permanents, comme Leclerc et Lidl, ont même amélioré leurs performances depuis l'introduction de la loi, aux dépens des distributeurs qui, comme Carrefour, dépendent davantage des promotions", explique le trio d'analystes. Une situation douloureusement illustrée par l'évolution récente du positionnement prix de Leclerc par rapport à ses rivaux, dans le graphique qui suit, qui ne souffre aucune contestation :
 
 
 
Compte tenu de ce quasi-statu quo sur le très complexe marché français, Berenberg écrit donc que Carrefour doit surtout s'appuyer sur ses propres forces pour améliorer sa situation. Or le potentiel est là : avec 4,4% de marge d'Ebitdar, la filiale française est 15e sur 17 distributeurs européens suivis par le bureau d'étude, très loin de Colruyt (1er avec 8,6%) et assez près de Supervalu (dernier avec 3,5%). Les efforts entrepris par Carrefour sont d'ailleurs assez proches de ceux qui ont permis à Tesco de relever la tête (économies et efficacité dans la logistique, les opérations en magasins, les achats, le personnel). Mais pour la banque, il lui faut désormais accélérer ses investissements pour améliorer son image auprès des clients. Image qui n'est actuellement pas si mauvaise, mais le croirez-vous, assez nettement en-deçà des deux enseignes préférées de Français (cf. graphique qui suit). La reconquête en France est d'autant plus importante que le moteur brésilien va se frotter bientôt à des bases de comparaison plus ardues, qui vont rogner sur le rythme de croissance, tandis que l'Europe hors France ne fait guère d'étincelles.
 

I Can't Get No... (Source Berenberg avec YouGov)
 
En conclusions, Berenberg reste en position d'attente, estimant qu'à 17 EUR, le dossier est un peu cher pour jouer un retournement qui s'annonce long. "Certes, les résultats du 1er semestre 2019 pourraient constituer un catalyseur positif, mais nous pensons que la valorisation actuelle ne prend pas en compte tous les risques liés au redressement", concluent les analystes, qui préfèrent largement le second dossier dont ils entament la couverture ce matin, le portugais Jeronimo Martins (mais qui réalise 70% de ses revenus en Pologne), initié à l'achat avec un objectif de 17,10 EUR.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CARREFOUR -0.81%17.11 Cours en temps réel.14.76%
COLRUYT -1.05%62.48 Cours en différé.0.39%
JERONIMO MARTINS -1.00%14.385 Cours en différé.39.12%
SUPERVALU INC. 0.00%Cours en clôture.50.42%
TARGET CORPORATION -0.58%87.79 Cours en différé.32.83%
TESCO -2.22%224.4 Cours en différé.18.04%
WALMART 2.21%106.28 Cours en clôture.17.77%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CARREFOUR
14/06Les valeurs à suivre lundi 17 juin 2019 à la Bourse de Paris -
AO
14/06CARREFOUR : le montant du dividende validé
CF
14/06CARREFOUR : l'Assemblée générale approuve l'ensemble des résolutions proposées
AO
14/06CARREFOUR : l'Assemblée générale approuve le dividende de 0,46 euro par action
AO
14/06ALEXANDRE BOMPARD : Carrefour s'attend à une consolidation dans la grande distri..
RE
14/06SRP GROUPE : Amiral Gestion passe sous les 5% des votes
CF
14/06EN DIRECT DES MARCHES : Thales, Valeo, Total, Airbus, Transgène, Huawei, Sony..
14/06Les valeurs à suivre aujourd'hui à Paris Vendredi 14 juin 2019
AO
14/06BOURSE DE PARIS : Le Marché apprend à gérer l'hypertension
14/06BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CARREFOUR
Plus de recommandations
Données financières (€)
CA 2019 77 543 M
EBIT 2019 1 990 M
Résultat net 2019 651 M
Dette 2019 3 523 M
Rendement 2019 3,07%
PER 2019 18,50
PER 2020 13,76
VE / CA 2019 0,22x
VE / CA 2020 0,20x
Capitalisation 13 244 M
Graphique CARREFOUR
Durée : Période :
Carrefour : Graphique analyse technique Carrefour | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CARREFOUR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Objectif de cours Moyen 19,2 €
Ecart / Objectif Moyen 14%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Alexandre Bompard Chairman & Chief Executive Officer
Pierre-Jean Jérome Sivignon Group Chief Financial Officer & Deputy CEO
Matthieu Malige Chief Financial Officer
Nicolas Bazire Non-Independent Director
Jean-Laurent Bonnafé Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CARREFOUR14.76%15 027
WAL-MART STORES17.09%292 332
ALIMENTATION COUCHE-TARD INC26.34%35 042
SM INVESTMENTS CORPORATION--.--%22 336
YONGHUI SUPERSTORES CO., LTD25.41%13 760
AVENUE SUPERMARTS LTD-17.18%12 088