Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Casino Guichard-Perrachon    CO   FR0000125585

CASINO GUICHARD-PERRACHON

(CO)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Casino Guichard-Perrachon : un refinancement qui soulève de nouvelles interrogations

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
24/10/2019 | 15:25

La grande distribution française revient au centre du jeu, avec une actualité chargée pour les deux groupes cotés convalescents Casino et Carrefour. Le premier a annoncé un vaste projet de refinancement tandis que le second a publié jeudi des revenus trimestriels marqués par une poursuite des difficultés dans les hypermarchés. C'est sur le refinancement que nous nous penchons. Cet article publié hier est mis à jour pour intégrer la présentation produite par Casino ce matin (en fin de texte) et les dernières rumeurs sur la vente de magasins Géant à Leclerc.

Il faut le dire, Casino a surpris pas mal de monde avec l'annonce parue jeudi soir après la clôture du marché parisien. Le groupe, qui veut - c'est louable compte tenu de sa situation - renforcer sa structure financière en négociant "l’extension de l’intégralité de ses lignes confirmées en France" et en prévoyant "de lever des nouveaux financements… afin de refinancer une partie de sa dette existante". Le distributeur veut obtenir un crédit syndiqué de 2 Mds€ d'échéance 2023 pour remplacer ses lignes existantes. Il a obtenu 1,6 Md€ d'engagements par 14 établissements et poursuit les négociations pour le solde.

Dans le même temps, Casino annonce son intention de lever 1,5 Md€ de financements sous deux formes, prêt à terme et "autre instrument de dette sécurisée" d'échéance 2024, pour refinancer en partie la dette existante (les obligations 2020, 2021 et 2022).

Les deux opérations sont intimement liées : les banques ne participeront au crédit syndiqué que si Casino obtient 1 Md€ d'argent frais, via les opérations précitées et/ou de nouvelles cessions d'actifs. De surcroît, les banques créancières ont exigé de nouveaux covenants, notamment la forte limitation du dividende, et bénéficieront de sûretés sur les filiales opérationnelles en France, sur Casino Finance et sur les holdings qui hébergent les participations en Amérique Latine. Ces sûretés bénéficieront aussi aux investisseurs du prêt à terme. Ceux qui s'engageront sur l'"autre instrument de dette sécurisée" auront des sûretés sur les titres d'Immobilière Groupe Casino, forte de 1 Md€ d'actifs immobiliers en France. 

zb_graphique_de_cours

Une opportunité ou une nécessité ?

"Ma première pensée, la société n'était-elle pas faiblement endettée, avec une dette en contraction rapide et une liquidité déjà très forte, selon les derniers résultats. Peut-être pas ?", ironise Bruno Monteyne, en charge de la distribution chez Bernstein, qui ne ménage pas le groupe depuis quelques mois. L'analyste a notamment calculé que le covenant lié au dividende risquait de réduire le dividende d'environ 65% par rapport à sa modélisation actuelle. Quant à savoir pourquoi Casino et ses banques veulent signer une nouvelle ligne de crédit, c'est encore un peu flou. "Casino a probablement déjà utilisé sa ligne de crédit non-sécurisée pour les obligations qui sont arrivées à maturité. Les banques pourraient, à juste titre, être extrêmement nerveuse au sujet du reste de la dette non-sécurisée du distributeur", avance Monteyne, qui craint que la nouvelle ligne soit chère payée (ses modalités sont inconnues, puisqu'elle n'est pas encore signée).

"La principale interrogation est de savoir s'il s'agit d'une volonté des banques de sécuriser leur accès aux actifs de Casino ou de la volonté de la société d'améliorer le profil de sa dette", poursuit l'analyste, qui a déjà sa petite idée. "Le fait que cela intervienne avec de grosses restrictions sur le dividende, des financements préalables et de nouveaux convenants laisse penser que ce sont les banques qui avaient la main lors des discussions".

Jeudi 24 octobre, le distributeur a publié la présentation destinée à ses prêteurs.  Dans la journée, on apprenait aussi que Leclerc serait en train de négocier le rachat de 60 hypermarchés Géant, pour un montant qui pourrait représenter 1,5 Md€. L'action Casino s'adjugeait 3% au-dessus des 45 EUR après la rumeur.  Géant possède environ 120 magasins en France. 


Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
2
Réagir à cet article
Bounty26 - Il y a 1 mois arrow option
et oui Naouri est un fin stratège n'en déplaise a Monteyne
2
  
lbastos - Il y a 1 mois arrow option
Honte
1
  
lbastos - Il y a 1 mois arrow option
Honte a ce journaleux qui donne encore de la visibilite a cette analyste corrompu, Bruno Monteyne.
1
  
lbastos - Il y a 1 mois arrow option
Anthony Bondain a la solde des hedge funds? HONTE
1
  
Bounty26 - Il y a 3 heures arrow option
vous avez rien d'autre à nous sortir que Monteyne et ses vadeurs !!!!!!!!!!!!!! vous pouvez racontez les pires conneries les vadeurs seront pendus
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
10/12BOURSE DE PARIS : Paris reprend espoir au sujet du commerce
AW
10/12EN DIRECT DES MARCHES : Sanofi, Valeo, Casino, Alstom, Vivendi, Amazon, Volks..
10/12CASINO GUICHARD PERRACHON : RALLYE, maison-mère de CASINO finalise son plan de s..
AO
10/12BOURSE DE PARIS : Paris en léger recul en attendant d'y voir plus clair sur le c..
AW
10/12BOURSE DE PARIS : Taxe ou pas taxe sous le sapin ?
10/12BOURSE DE PARIS : Les valeurs à suivre à Paris et en Europe
RE
09/12CASINO : Rallye annonce avoir finalisé ses projets de plans de sauvegarde
AW
09/12CASINO : Rallye propose un réaménagement de sa dette sur 10 ans
DJ
06/12L'inquiétude gagne les secteurs du commerce et du tourisme
RE
26/11EN DIRECT DES MARCHES : Faurecia, Casino, Altran, Poxel, Westpac, Tesla, Alib..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 36 834 M
EBIT 2019 1 354 M
Résultat net 2019 -118 M
Dette 2019 2 968 M
Rendement 2019 5,69%
PER 2019 -41,8x
PER 2020 39,4x
VE / CA2019 0,21x
VE / CA2020 0,20x
Capitalisation 4 894 M
Graphique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Durée : Période :
Casino Guichard-Perrachon : Graphique analyse technique Casino Guichard-Perrachon | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 39,40  €
Dernier Cours de Cloture 45,49  €
Ecart / Objectif Haut 23,1%
Ecart / Objectif Moyen -13,4%
Ecart / Objectif Bas -51,6%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Charles Henri Naouri Chairman & Chief Executive Officer
Julien Lagubeau Chief Operating Officer
David Lubek Chef Financial Officer
Gilles Pinoncély Non-Independent Director
Gérald de Roquemaurel Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CASINO GUICHARD-PERRACHON25.18%5 430
SYSCO CORPORATION31.71%42 288
SEVEN & I HOLDINGS CO., LTD.-14.54%33 196
WOOLWORTHS GROUP LIMITED30.63%33 095
TESCO PLC26.09%30 748
AHOLD DELHAIZE N.V.3.28%27 729