Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Casino Guichard-Perrachon    CO   FR0000125585

CASINO GUICHARD-PERRACHON

(CO)
  Rapport  
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Où l'on reparle d'union entre Carrefour et Casino

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
16/07/2019 | 10:20

En France, la guerre fait toujours rage dans un secteur de la grande distribution secoué par la numérisation de la société. Le maillon faible actuel s'appelle Casino, après la mise sous procédure de sauvegarde de ses holdings de contrôle. De quoi faire renaître une spéculation qui n'a jamais vraiment quitté le dossier. C'est Barclays qui s'y colle.

Les difficultés financières éprouvées par les entreprises faîtières du groupe Casino ont remis au goût du jour l'hypothèse d'un adossement à un autre acteur du secteur, dans un contexte plus large de consolidation de la grande distribution que certains spécialistes jugent inéluctable. Avec une valeur de marché de 3,5 milliards d'euros, moins qu'une amende infligée à Facebook pour avoir utilisé sans vergogne les données de ses utilisateurs, Casino est devenu un petit poucet du secteur.
 
Il y a quelques mois, Carrefour avait tenté une approche qui s'était mal terminée. Mais ce scénario fait toujours vibrer quelques bons connaisseurs du secteur, à commencer par les analystes de Barclays James Anstead, Nicolas Champ et Eric He, qui ont produit un "what if" (que se passerait-il si ?) sur un rapprochement entre les deux mal-aimés du moment. "Une telle combinaison semble potentiellement intéressante car la nouvelle entité serait un leader en France et au Brésil et serait en mesure de bénéficier de synergies importantes", écrit le trio.
 
  • Synergies : Barclays considère "avec précaution" 0,7 à 1,1% d'économies brutes rapportées au chiffre d'affaires (pour Ahold Delhaize, le curseur était de 1,2%), pour intégrer les cessions liées à l'antitrust. Sur la base du point médian, 0,9%, les synergies brutes représenteraient 1 milliard d'euros, soit un accroissement de 30% de l'EBIT pro forma 2019. Le bureau d'études voit un risque d'exécution limité et une accrétion pour les actionnaires, même si une partie des synergies est réinvestie dans les prix.
  • Antitrust : la principale barrière, de l'avis de Barclays, comme l'a démontré outre-Manche le veto à l'opération ASDA / Sainsbury. Un rapprochement Carrefour-Casino créerait un acteur avec 30% de parts de marché en France et 50% au Brésil. Le régulateur hexagonal devrait réclamer de nombreuses cessions, mais la préservation de l'intégrité de Casino et de ses emplois pourrait peser dans la balance. Au Brésil, les analystes rappellent que Carrefour a, sans succès, tenté de racheter la filiale de Casino en 2011, un précédent qui montre qu'une opération semble possible.

Les parts de marché après le mariage hypothétique (Source Barclays - Cliquer pour agrandir)
  • Risques d'exécution : le marché est prudent après les difficultés rencontrées lors des rounds de consolidation précédents, par exemple Carrefour Promodès. C'est compréhensible, juge Barclays, mais le management actuel de Carrefour commence à disposer d'une bonne expérience en matière de gestion des rapprochements (Fnac Darty) et de plans d'économies.
  • Valorisation : Barclays reste sceptique quant à la volonté de Carrefour de payer une prime conséquente. D'abord parce que l'actionnaire principal est dans une situation délicate. Ensuite parce que le nombre de prétendants semble limité (les organisations de type décentralisées comme Leclerc, Système U et Intermarché auraient des difficultés à se positionner, tandis qu'Auchan a d'autres chats à fouetter actuellement). Enfin parce que la performance de Casino en France est assez faible et sa situation financière tendue.
 
Barclays ne se prononce pas vraiment sur les niveaux de valorisation d'une telle opération, ni sur sa probabilité. "Si une telle combinaison venait à se concrétiser, nous pensons que Carrefour aurait le plus à gagner", se risque toutefois l'équipe de recherche. Actuellement, elle est à pondération en ligne sur Carrefour et à souspondérer sur Casino.
 
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CARREFOUR 1.95%15.435 Cours en temps réel.3.52%
CASINO GUICHARD-PERRACHON 0.90%34.88 Cours en temps réel.-4.02%
FACEBOOK 0.61%183.7 Cours en différé.40.13%
FNAC DARTY 2.68%57.5 Cours en temps réel.0.70%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2019
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
1
Réagir à cet article
zebulon75 - Il y a 1 mois arrow option
N'importe quoi, Casino peut très bien vivre sans Carrefour et l'inverse n'est pas vrai
  
  
  • Publier
    loader
Toute l'actualité sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
15/08AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Levi Strauss, Pinterest, Canada Goose, Alibaba, Alpha..
15/08CASINO : Morgan Stanley à plus de 5% du capital
CF
15/08CASINO : Morgan Stanley dépasse les 5% du capital
CF
12/08CASINO : Morgan Stanley passe sous les 5% du capital
CF
06/08CASINO : Morgan Stanley dépasse les 5% du capital
CF
01/08CASINO : Morgan Stanley ne détient plus aucune action
CF
01/08Bilan légèrement négatif pour la Bourse de Paris en juillet
31/07GROUPE CASINO : Bilan du contrat de liquidité au 30 juin 2019
GL
31/07CASINO : Morgan Stanley détient moins d'actions
CF
31/07MERCIALYS : a finalisé la cession de deux sites Monoprix
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CASINO GUICHARD-PERRACHON
Plus de recommandations
Données financières (EUR)
CA 2019 37 245 M
EBIT 2019 1 225 M
Résultat net 2019 206 M
Dette 2019 3 023 M
Rendement 2019 8,70%
PER 2019 25,1x
PER 2020 10,6x
VE / CA2019 0,18x
VE / CA2020 0,19x
Capitalisation 3 753 M
Graphique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Durée : Période :
Casino Guichard-Perrachon : Graphique analyse technique Casino Guichard-Perrachon | Zone bourse
Graphique plein écran
Tendances analyse technique CASINO GUICHARD-PERRACHON
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 18
Objectif de cours Moyen 36,54  €
Dernier Cours de Cloture 34,88  €
Ecart / Objectif Haut 60,6%
Ecart / Objectif Moyen 4,76%
Ecart / Objectif Bas -34,1%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Jean-Charles Henri Naouri Chairman & Chief Executive Officer
Julien Lagubeau Chief Operating Officer
Antoine Marie Remi Giscard-d'Estaing Chief Financial Officer & CEO-Corporate Finance
Gilles Pinoncély Non-Independent Director
Gérald de Roquemaurel Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
CASINO GUICHARD-PERRACHON-4.02%4 130
SYSCO CORPORATION15.30%37 055
SEVEN & I HOLDINGS CO., LTD.-22.55%30 534
WOOLWORTHS GROUP LTD18.93%29 556
TESCO PLC13.68%25 132
AHOLD DELHAIZE N.V.-4.94%24 614